Livres
494 443
Membres
492 285

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Harry Potter : Préquelle



Description ajoutée par mazine29 2013-08-24T03:18:28+02:00

Résumé

Nouvelle de 800 mots écrite par J. K. Rowling

Située trois ans avant la naissance de Harry Potter, le récit raconte une aventure de Sirius Black et James Potter.

Un agent de police moldu P. C. Anderson et le sergent Fisher poursuivent une moto en excès de vitesse jusque dans une voie sans issue. Ils rattrapent deux jeunes contrevenants en leur demandant leur nom. Après quelques plaisanteries, les enfants disent s’appeler Sirius Black et James Potter. Alors que les policiers sont sur le point de les arrêter pour non port du casque, trois mangemorts atterrissent avec leurs balais autour d’eux. James et Sirius utilisent leurs baguettes magiques pour faire voler la voiture des policiers, et les mangemorts s’y écrasent. Sirius et James laissent ensuite les policiers, effrayés, dans l’allée.

J. K. Rowling a écrit cette nouvelle pour l’association d’écrivains PEN club en faveur d’une association contre la dyslexie.

Afficher en entier

Classement en biblio - 549 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par mazine29 2013-08-24T03:21:04+02:00

Voici la nouvelle complète en VF !

La motocyclette prit le virage serré en trombe ; elle allait tellement vite que les deux policiers qui la poursuivaient en voiture s’exclamèrent « Whoa ! » Le sergent Fisher appuya à fond sur le frein, persuadé qu’il était que le passager arrière avait dû tomber sur la chaussée. Mais la motocyclette tourna sans faire tomber ses passagers et elle disparut dans une ruelle dans un clignement de phare arrière.

« On va les avoir ! » cria l’agent Anderson, tout excité. « C’est une impasse ! »

Fisher tourna le volant à fond, passa toutes les vitesses les unes après les autres et érafla la moitié de l’aile de la voiture en forçant le passage dans la ruelle.

Les phares projetaient de la lumière sur ceux qu’ils poursuivaient. Ils s’étaient assis, enfin immobiles après une chasse qui avait duré au moins un quart d’heure. Les deux motards étaient coincés entre un grand mur de briques et la voiture de police, qui se ruait sur eux comme un prédateur grognant aux yeux de lumière.

Il y avait tellement peu de place entre les portières de la voiture et les murs de la ruelle que Fisher et Anderson eurent du mal à s’extraire du véhicule. Ils se sentaient offensés d’avoir à avancer vers les mécréants à petits pas de crabes. Le ventre généreux de Fisher frottait contre le mur, déchirant les boutons de sa chemise au passage ; il finit par arracher le rétroviseur avec son dos.

« Descendez de la moto ! » hurla-t-il aux deux jeunes qui souriaient d’un air narquois et se prélassaient dans la lumière bleue clignotante, comme s’ils s’amusaient.

Ils firent comme on leur disait. Fisher réussit enfin à se libérer du rétroviseur cassé et les dévisagea. Ils avaient un peu moins de vingt ans. Le conducteur avait de longs cheveux noirs ; son charme insolent rappelait à Fisher le petit ami de sa fille, ce fainéant de guitariste. Le deuxième garçon avait aussi des cheveux noirs, mais ils étaient coupés plus court et partaient dans tous les sens. Il avait des lunettes et un large sourire. Ils portaient tous deux des T-shirts décorés d’un grand oiseau doré – certainement l’emblème d’un groupe de rock assourdissant et discordant.

« Vous n’avez pas de casques ! » cria Fisher, montrant du doigt leurs têtes découvertes. « Vous dépassiez la limitation de vitesse de – de beaucoup ! » (En fait, la vitesse enregistrée était tellement élevée que Fisher refusait de croire qu’une motocyclette pouvait aller aussi vite.) « Vous ne vous êtes pas arrêtés, alors que la police vous l’avait ordonné ! »

« Nous aurions adoré nous arrêter pour un brin de causette », répondit le garçon aux lunettes, « mais nous essayions... »

« Ne joue pas au malin avec moi – vous allez avoir un paquet d’ennuis ! » répliqua Anderson d’une voix hargneuse. « Des noms ! »

« Des noms ? » répéta le conducteur aux cheveux longs. « Eh bien, voyons... Il y a Wilberforce... Bethshabée... Elvendork... »

« Ce qu’il y a de bien avec celui-là, c’est que ça marche pour une fille et pour un garçon », ajouta le garçon aux lunettes.

« Ah, vous vouliez dire NOS noms ? » demanda le premier. Anderson bafouilla de rage. « Il fallait le dire ! Lui, c’est James Potter, et moi, je suis Sirius Black ! »

« Ça va être sérieusement black pour toi dans une minute, espèce de petit insolent... »

Mais ni James ni Sirius n’écoutait ce qu’il disait. Soudain, ils étaient devenus plus alertes qu’un chien de chasse. Ils regardaient quelque chose derrière Fisher et Anderson, au-dessus du toit de la voiture de police, dans la bouche noire de la ruelle. D’un même mouvement fluide, ils tendirent la main vers la poche arrière de leurs pantalons.

Pendant un instant, les deux policiers s’imaginèrent qu’ils allaient sortir des pistolets, mais une seconde plus tard, ils réalisèrent que les motards n’avaient sorti que –

« Des baguettes de tambour ? », railla Anderson. « Vous êtes des petits rigolos, pas vrai ? Bon, je vous arrête pour – »

Mais Anderson n’eut pas le temps de dire pourquoi il les arrêtait. James et Sirius avaient crié quelque chose d’incompréhensible, et le faisceau lumineux des phares avait bougé.

Les policiers se retournèrent, puis reculèrent en titubant. Trois hommes volaient – VOLAIENT – vers eux sur des balais, et en même temps, la voiture de police partait en marche arrière sur ses roues de derrière.

Les genoux de Fisher l’abandonnèrent ; il tomba en position assise ; Anderson trébucha sur les jambes de Fisher et lui tomba dessus, alors que FLOMP – BANG – CRUNCH – ils entendirent les hommes sur les balais s’écraser contre la voiture qui était maintenant debout ; les hommes tombèrent par terre, apparemment insensibles, alors que des bouts de balais s’entrechoquaient bruyamment autour d’eux.

Le moteur de la motocyclette s’était remis à ronronner. Bouche bée, Fisher trouva la force de regarder les deux garçons de nouveau.

« Merci beaucoup ! » cria Sirius par-dessus le bruit du moteur. « On vous doit une fière chandelle ! »

« Oui, ravis de vous avoir rencontrés ! » ajouta James. « Et n’oubliez pas : Elvendork ! Ça marche pour les deux sexes ! »

Il y eut un fracas dévastateur, et Fisher et Anderson se jetèrent dans les bras l’un de l’autre de peur ; leur voiture venait de retomber par terre. C’était maintenant au tour de la motocyclette de faire marche arrière. Incrédules, les policiers la virent s’élever dans les airs : James et Sirius s’élançaient vers le ciel, leur phare arrière scintillant comme un rubis qui se volatilisait.

Tiré de la préquelle que je ne suis pas en train d’écrire – mais je me suis bien amusée !

J.K. Rowling

Afficher en entier

Commentaires les plus appréciés

Diamant

Sérieusement?!

Par Merlin, la jeunesse de James et de Sirius semble bien plus explosive que je ne l'osais l'imaginer!

Une nouvelle bien que trop courte, mais amusante, même si son utilité est un peu... inutile?

Bien que fan, je suis d'accord avec ein_Buch.

Cependant, j'aurais juste aimé savoir les noms des Mangemorts! ^^

Spoiler(cliquez pour révéler)J'ai noté que ce préquelle (qui n'en est pas un) se déroule trois ans après la naissance de Harry; puis, il est précisé que James et Sirius n'avaient pas l'air d'avoir plus de vingt ans, donc, lorsque Harry est né, James et Lily avaient entre vingt-deux et vingt-trois ans? J'ignore pourquoi, cette constatation m'a surprise: je pensais qu'ils étaient plus vieux! J'attendais à -je sais pas moi- quand même pas la trentaine, mais presque. Même dans les films, les parents de Harry paraissent plus âgés!

De plus, cela renforce encore plus l'injustice de leur meurtre ce fameux soir à Godric's Hollow... Si jeunes...

Afficher en entier
Argent

Autant le dire l'histoire des noms m'a fait tellement rire que j'en pleurait. C'est vraiment James et Sirius à l'état pur avec tout leur humour.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Lu aussi

Court petit récit où l'on suit une aventure de James et Sirius "chez les moldus" =)

Afficher en entier
Diamant

On en a jamais assez avec JK... Et c'est encore vrai ici. Mais ça donne du grain à moudre pour les amateurs de fanfictions :D Jusqu'à ce qu'un jour, peut être, on lise une vraie prequel !

Afficher en entier
Diamant

Une courte nouvelle écrite par J.K. Rowling, retraçant une des nombreuses aventures de James Potter et Sirius Black. C'est avec plaisir que l'on re-découvre ces personnages qu'on aime tant (j'ai toujours eu un petit faible pour Sirius, pardonnez-moi). une petite plongée dans le passé et dans un univers familier qui fait toujours du bien, le tout en moins de 10 minutes!

Afficher en entier

Il sort quand en France ? Je voudrais bien le lire.

Afficher en entier
Diamant

Magnifique nouvelle, qui fera plaisir a tous fans d'harry potter !

Afficher en entier
Diamant

Un préquel où on retrouve James et Sirius dans le monde des moldus.

C'est très rafraîchissant de retrouver l'univers d'un point de vue différent.

Afficher en entier
Argent

Ah ah ! Toute petite histoire fort sympathique et amusante ! j'aurais bien aimé en avoir d'autres des comme ça ou que celle-ci soit un peu plus longue ! Mais bon... au moins on a eu un petit bout d'humour qui nous a fait découvrir James Potter et Sirius Black dans toute leur splendeur. Ils forment vraiment un sacré duo ces deux là ! Après ce que j'avais lu sur eux dans les Harry Potter, je ne suis pas déçue...

Encore une fois je la recommande aux fans de la saga !

Afficher en entier
Lu aussi

Une toute petite nouvelle sur Sirius et James où on comprends une fois de plus qu'ils ont du faire les 400 coups ces deux là !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Cairy 2019-08-27T19:16:55+02:00
Lu aussi

Une petite nouvelle qui se laisse lire aisément, même s'il est vrai qu'elle ne nous apprend rien. Il est toujours agréable de se replonger, même si ce n'est que pour 5 minutes, dans le monde de Harry Potter.

Afficher en entier
Argent

Même si j'adore Sirius et James, je n'ai pas été plus convaincue que cela par ce préquelle. L'humour n'est pas vraiment le mien... Cependant, comme toute fan qui se respecte, je me devais de le lire !

Afficher en entier

Activité récente

Distinctions de ce livre

Évaluations

Quiz terminés récemment

Editeurs

Les chiffres

Lecteurs 549
Commentaires 83
Extraits 2
Evaluations 156
Note globale 8.02 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode