Livres
458 728
Membres
412 435

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Les Larmes rouges, Tome 2 : Déliquescence



Description ajoutée par LIBRIO64 2015-09-01T15:48:02+02:00

Résumé

Le voile a été levé sur les étranges rêves de Cornélia, mais elle est plus que jamais en danger. Pourtant, la seule prudence n'est pas ce qui la pousse à rester auprès d'Henri.

Progressivement, leurs liens se renforcent, bien que l'ombre du passé plane sur leur relation...

Pire encore, pour assurer leur protection contre Avoriel, ils doivent retourner à Reddening House, où Cornélia a été témoin des horreurs que peuvent commettre ses habitants.

Déjà angoissée, la jeune femme se noie de plus en plus dans de bien surprenantes visions..

Afficher en entier

Classement en biblio - 673 lecteurs

Extrait

-je… J’ai besoin d’un peu de distance… c’est tout. De distance physique.

Le cœur de Cornélia s’emballa brusquement.

-Quoi ? s’alarma-t-elle, la panique l’ayant pleinement réveillée. Tu veux rompre ?

-Rompre ? Moi ? Quelle idée ! Non !

-Mais pourquoi veux-tu mettre de la distance ? Je ne comprends pas. Que t’arrive-t-il ?

-Il m’arrive, ma chère que l’alcool a de ben drôles d’effets sur toi, lâcha-t-il sur le ton de la réprimande. Et que tout mort que je suis, je ne suis pas de marbre, sache-le.

Afficher en entier

Commentaires les plus appréciés

Diamant

Attention ce billet contient des spoilers sur le roman, vous êtes donc prévenus.

Mon avis ne rendra certainement pas honneur à la talentueuse Georgia et à sa plume absolument incroyable que peu de mots ne peuvent lui rendre justice, je vais donc tenter d'exprimer mon ressentie malgré tout. Avant tout sachez que Les Larmes Rouges est un pur chef-d’œuvre ! Je vous conseille à toutes de vous ruer dans les magasins et librairies pour vous le procurer.

Spoiler(cliquez pour révéler) Ce livre m'a accompagnée lors d'une période assez difficile de ma vie et grâce à ce récit, j'ai été happé loin de mes blessures pour moins y penser tellement j'étais en immersion dans la vie de Cornélia et Henri.

Nous retrouvons donc notre hybride et son petit ami de vampire après le passage sanglant du Duc au château. Suite a tout ceci, Henri décide d'aller à Redding House ce qui n'enchante pas vraiment Cornélia étant donné que lors de son précédent voyage la-bas, elle n'en garde pas un bon souvenir.

L'auteure nous plonge tout de suite dans l'histoire, nous entraînant dans ce monde sombre et sanglant, où la plume déverse du sang et ne se censure pas en matière d'obscurité. Georgia ne nous ménage pas, tout comme ses personnages, allant parfois jusqu'à nous faire entrer dans des passages absolument poignants et bouleversants. Je crois que tout le passé d'Henri vu à travers les rêves de Cornélia est le plus saisissant surtout celui où il se fait torturé par Avoriel. En parlant de lui, le roi sombre est une ombre qui plane en permanence et sa noirceur est mise en avant au côté d'un Henri déjà fort mais qui malheureusement ne peut pas le contrer. Nous apprenons également que le châtelain avait une femme et un enfant... Nous le découvrons jeune vampire, ainsi que dans des étapes de son existence qui nous permettent de mieux le comprendre et le connaître.

Georgia a un don incroyable parce qu'a travers la noirceur d'Henri ainsi que toute sa palette de défauts, entre la jalousie, la possessivité, son coté renfermé et stoïque, taciturne, ses crises de colère, je ne vois en lui qu'un vampire pourtant bon et tellement amoureux qu'il est capable de tout, même du pire. Je n'arrive pas à lui tenir rigueur de quoi que se soit, de l'accusé ou de penser du mal de lui. Je crois qu'il m'a hypnotisée, envoûtée et a utilisé ses pouvoirs sur moi. A chaque fois, je le comprends, et je vois surtout son amour pour Cornélia, qui a bien de la chance d'avoir un « homme » comme lui à ses côtés...

En parlant de Cornélia, elle va commencer son apprentissage une fois à Redding House, mais avant d'y arriver, elle va faire ses au revoir à son père qui ne se font pas dans la douceur. Le ton est donné, entre le père et sa fille : rien ne va plus en ce début de roman... Ensuite, nous découvrons qu'elle entre en contact avec un vampire retenu prisonnier et en piteux état. Si au début, tout comme elle, nous pensons à Maxime son ancien amant, Georgia nous surprend en introduisant de la sorte ce fameux Treizième. Jamais je n'aurai pensé à lui ! Quel superbe tour de la part de l'auteure ! Quant je vous le dis qu'elle a du talent … Cornélia va donc se taire et ne pas prévenir Henri de son «  échange » avec ce vampire qui semble avoir beaucoup de pouvoir également et un lien particulier avec elle. Pourquoi est-il parvenu a entrer en contact avec elle précisément et pas quelqu'un d'autre ? Son comportement fait penser à l'ancien amant de Cornélia...

L’hôtesse nous présente aussi de nouveaux personnages mais également des anciens que nous prenons plaisir à suivre. Certains attirent plus l'attention notamment Lucia, pour qui j'ai eu un petit coup de cœur, Bertille dont le rôle effacé au début va surprendre par la suite et tant d'autres encore dont un professeur de clavecin que j'ai eu envie d'étriper ! Une Emma qui va pas faire long feu... Ah revenons à ce maudit professeur … J'ai trouvé Henri extrêmement gentil avec lui ! Je voulais du sang, du cœur arraché, des membres brisés... Hola, je m'emballe désolée. Mais j'avoue avoir adoré Henri lors de ce passage, devenir un homme possessif qui va détruit celui qui a osé touché celle qu'il aime !

Sinon, je crois que j'ai secoué le livre plus d'une fois à défaut de pouvoir le faire personnellement à Cornélia. Cette demoiselle, qui s'affirme de plus en plus et joue de son «  emprise » sur Henri pour lui faire céder certaine chose, notamment au moment de la petite fille, est une véritable tête de mule additionné à une girouette. Elle provoque des catastrophes et tiens pour responsable Henri alors qu'il n'agit seulement que dans son intérêt et pour elle. Elle récolte ce qu'elle a semé et son souffre douleur n'est autre que le vampire qui l'aime. Alors certes Henri aurait peut-être pu se montrer moins violent à certain moment comme lorsqu'il lui fait boire son sang. C'est fort et poignant, voir un peu osé mais au final il fait ça pour elle et la sauver ! Quelle tête de pioche ! Elle n'hésite pas à utiliser ses nouveaux pouvoirs sur d'autres vampires pour obtenir ce qu'elle veut, elle fait des reproches à son compagnon de lui cacher des choses, alors qu'elle en fait autant. Elle se met dans des situations dangereuses et commet quelques bêtises …

Leur relation s'intensifie et évolue, tanguant entre l'amour et la haine. Un maigre fil que l'auteure telle une somnambule traverse et maîtrise à la perfection sans tomber. Georgia allie même les deux en même temps, arrivant à mélanger le bonheur et l'horreur à la fois. Une fois encore, elle me surprend lors de leur moment d'intimité. J'avais dans mon billet pour le tome 1, glissé une demande de plus de baiser et de rapprochement et je ne m’attendais pas à tout ceci. La aussi, le ton est donné pour le second tome. Entre le couple les choses montent d'un sacré cran et ça dès les premières pages. Cornélia et Henri passent à l'étape supérieure et s'unissent intimement mais attention ne vous attendez pas comme dans les autres romans qu'on lit à quelque chose de fantastique avec un vampire. Non, une fois encore Georgia crée son propre univers. Cornélia est plongée entre extase et horreur adsorbant des passages sanglants voir plus lors de leur union. De quoi également nous retourner parce qu'on ne s'attend pas à ça.

J'ai noté une plume plus réservée et timide contrairement aux descriptions bien imaginées lors des passages sombres. Je ne sais pas si je vais me remettre de celle d'Henri se faisant torturer, j'en ai eu les larmes aux yeux et mal au cœur... Bref, là en revanche, la plume reste suggérée, à la surface. Est-ce volontaire de la part de l'auteure, une certaine timidité à écrire et approfondir ces scènes ou justement un contraste entre l’extase et la noirceur de son récit ? Mettre plus en avant l'obscurité que la «  lumière ». En tout cas Georgia est surprenante et va là où personne ne l'attend, créant des effets de surprises hallucinants.

Pas une seule fois nous trouvons le temps long au court de ce délicieux pavé tant le rythme est soutenu voir essoufflant vers la fin et lors des passages où l'on en apprend toujours plus et on en veut toujours plus, comme Cornélia, c'est une vraie drogue !

J'ai vraiment hâte de découvrir la suite, surtout vue la dernière phrase du livre. La petite coquine nous abandonne sur … Vous verrez ! J'ai eu beau retourner le livre, non je n'avais pas la suite, mais c'est pour mieux nous attirer pour le prochain tome qui sera épique j'en suis sur ! Beaucoup de questions trottent dans ma tête, j'ai du mal à percer à jour le Treizième, je n'arrive pas à savoir s'il est vraiment «  bon  et gentil » où si c'est une taupe, un espion et un piège envoyé par Avoriel. Cornélia doit également faire face au deuil et celui-ci arrive dans des circonstances déchirantes. Je n'imaginais pas retrouver son père dans une situation pareille. Georgia tu es une déesse !

Quoi dire de plus mise à part que je suis envoûtée par autant de talent ! Et en plus d'être une auteure talentueuse, Georgia est une femme adorable qui prend de son temps pour échanger avec ses lectrices. Elle est pour moi, une source d'inspiration et un exemple, un modèle pour la petite apprenti auteure que je suis ! C'est mon auteure française favoris que je recommande à tout le monde ! Sa plume est travaillée, fluide et imagée, détaillée sans être lourde et suffocante. Au contraire, les mots glissent et s'avalent nous donnant envie d'en apprendre plus sur l'univers de ces vampires et sur Cornélia. Elle prend des chemins où on ne l'attend pas, loin de ce qu'on imagine et c'est encore bien mieux ! Elle n'a pas peur d'oser et d'entrer dans des sujets sensibles, violents, sombres ou même choquants, Georgia y va pour notre plus grand plaisir. Félicitation à cette auteure incroyable ! Merci de m'avoir fait voyager dans son univers et bonne continuation pour la suite. J'ai hâte de découvrir la suite et le dernier tome Les larmes rouges, mais également de lire ses prochaines histoires, qui seront, j'en suis sur, toutes aussi magiques et magnifiques !

Afficher en entier
Diamant

La suite du tome 1 déçoit elle comme chaque suite d'un grand roman ??..Et bien non !

Oh oui les deux chéris chéris , Cornélia et Henri se déclarent leur amour , se sauve en découvrant les pouvoirs de Cornélia alors que peut il se passé ??

Et bien Georgia Caldera , ne laissera pas nos chéris dans une bulle rose tout heureux prêt à tuer leur ennemi .L'écrivaine va continuée a torturé nos esprits et celui de Cordélia avec des songes douteux ,étranges qui rendra la tension du couple un peu élevée . Henri ne se la jouera pas non plus comme le doux amoureux transi , il restera toujours aussi secret pour nous et étrange avec le coeur toujours meutri même si avoir son ange lui fait du bien . L'univers reste toujours aussi sombre , sanglant mais surtout étrange , où rien n'est joué d'avance ou les secrets sont légions et le passé encore bien présent .

J'adore ce monde qui nous est dépeint virvolletant dans la frivolité et l'élégance du style Victorien en y mélant le sombre, le noir , l'obscurité du monde des vampires. Une nouvelle génération gotique est née .

J'ai dévoré ce livre en seulement 8heures . Mais maintenant mon monde me semble bien lumineux et ennuyeux jusqu'au prochain tome .

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Diamant

Quel bonheur de retrouver Cornelia et Henri, surtout après ce qui s'est passé à la fin du premier tome ! Dès les premières pages, l'auteur nous plonge dans l'univers sombre et sanglant très caractéristique de sa trilogie. Et on peut dire qu'elle n y va pas de main morte dans ce livre, entre révélations bouleversantes et rebondissements saissants, on a de quoi être plus que captivés par ce dernier. J ai adoré retrouver notre couple maudit. Car tout au long du récit, ils nous offrent un spectacle riche en émotions ; crises de jalousie, excès de colère et instants intimes sont au rendez vous. J ai d ailleurs trouvé que Cornelia avait beaucoup évolué, elle est plus courageuse et elle s'affirme davantage. On est loin de la jeune fille effrayée et vulnérable que l on découvre au début de la saga. On sent aussi qu elle est vraiment déterminée à mettre fin aux agissements du dangereux Avoriel. J ai beaucoup apprécié aussi les passages où on nous devoile toujours plus le passé tortueux d Henri. Cela nous aide aussi à mieux cerner la Cornelia du passé, ainsi que son ancien amant Maxime. En clair, c'est une suite qui a été plus qu à la hauteur de mes attentes. La fin nous laisse d ailleurs dans la totale incertitude sur l apparition d un mystérieux personnage qu Henri semble très bien connaître.

Afficher en entier
Diamant

Ce tome n'a absolument rien avoir avec le premier de la Saga, dans le sens où il est juste génial !!

On en apprend beaucoup plus sur l'histoire de Henri ainsi que de sa relation pernicieuse avec Avoriel.

Je n'ai pas décroché une seule fois du bouquin. Seul bémol, si je peux me permettre, c'est le caractère de Cornélia qui est parfois contradictoire. Mais à part ça, rien à redire. J'espère que le dernier tome de la Saga sera également à la hauteur de mes espérances.

Afficher en entier
Diamant

J'ai adoré ce deuxième tome !!! Nous suivront l'évolution de Cornelia et de sont histoire avec Henri, des haut des bas, mais à aucun moment on ne s'ennuie dans ce livre, nous découvrons de nouveau personnages et en apprenant plus sur d'autre. Une pépite à dévorer d'urgence !!!

Afficher en entier
Argent

Jolie surprise. Meilleur que le premier tome, ce roman est une réussite. L'écriture est de qualité. Les personnages sont solides. L'ambiance est funeste. Pour couronner le tout, la fin nous laisse sur notre faim (la fin du premier était, à mon gout, un peu trop édulcorée).

Afficher en entier
Argent

Un second tome en demi teinte je dois l'avouer meme si je l'ai devoré aussi vite que le premier.

Quelques lenteurs dans l'histoire et des envies de taper la tête de Cornelia pour qu'elle soit un peu moins buté et chouineuse!

Mais je dois avouer que l'intrigue s'etoffe a mesure des chapitres et même si certaines ficelles sont vite dejouables j'avoue avoir été surprise plus d'une fois. Les personnages prennent de l'ampleur et l'ecriture de Mlle Caldera est vraiment entrainante et envoutante.

Et la fin, mon dieu!! Mais a-t-on vraiment le droit de faire des fins aussi bouleversifiantes et laissé le lecteur en plan comme ca?? C'est cruel! Heureusement qu'il y a le troisieme tome, que je file devorer de ca pas!

Afficher en entier
Or

Quelle ambiance prenante et oppressante dans laquelle nous plonge Georgina Caldera ! Cette ambiance gothique, sombre, sanguinaire m'a pris aux tripes et j'ai eu du mal à me détacher de cet univers et de cette plume romanesque.

Dans ce second tome, la situation amoureuse de notre couple fétiche bat de l'aile et ce pour des raisons exaspérantes ! Henri cherche à surprotéger Cornélia en l'étouffant d'interdits, de restrictions et de surveillance. Et tout cela sans explication, aucune ! Je me suis demandée pour quelles raisons si ce n'était pas pour sa protection contre Avoriel. Et puis j'ai découvert au fil de la plume un Henri sombre, jaloux, rempli de doute et de manque de confiance en soi, ne voyant en Cornélia qu'une jeune femme fragile prête à atteindre à sa vie et ne l'aimant probablement pas comme il le voudrait. Il bloque au rejet de la Cornélia du passé, ne profitant pas du présent et a peur que Cornélia ne se réveille et brise le songe en lui disant que finalement elle regrette Maxime, son premier amour.

Même si Henri se débrouille comme un pied pour sauvegarder son amour en vie, Cornélia ne s'y prend pas mieux. Adepte aux risques insensés et d'une curiosité si maladive qu'on a envie de lui hurler "Pourquoi tu recommences tes conneries ? Tu ne retiens jamais la leçon." Sa curiosité va la pousser à entrevoir un monde de vampires sanguinolent, brutal et cruel où Henri en ait le prince et qui en accepte ces principes. Ce qui ne pas sans faire pâtir leur relation puisqu'elle commence à avoir peur d'Henri. Ce qui m'énerve, c'est qu'elle accepte de vivre avec vampire mais elle n'accepte rien de ce qui va avec. Elle reproche souvent à Henri ne pas lui avoir expliqué en quoi consister d'être sa compagne, de vivre parmi les vampires ou autre... Pour moi elle fait preuve d'une immense immaturité et je comprends Henri et son père quand ils voient une jeune fille manquant de discernement.

Mais ne vous y prenez pas, les disputes entre ces deux héros du livre le rendent très très intéressant, ils donnent encore plus de profondeurs aux personnages et les rend plus humains tous les deux. Par ailleurs, on en apprend beaucoup sur le passé d'Henri et ce qui a fait de lui ce qu'il est. Je me suis attachée à lui en le voyant combattre sa nature de vampire et Avoriel. En outre, Cornélia va ici apprendre à vivre avec sa condition d'hybride puiqu'elle n'a pas su se tenir tranquille. Il y a aussi Violane, dans le passé d'Henri, qui m'a fait de la peine ou encore Séraphin qui m'inspire de la suspicion comme j'en ai eu pour Oswald.

La fin du tome 2 nous laisse sur un suspense monstrueux, j'enchainerai la suite très vite.

Afficher en entier
Diamant

Une suite de réminiscences tout aussi addictive et attachante. Je n’ai pas lâché ce livre 1 seconde tellement il est prenant. On entre dans l’histoire sans pouvoir en sortir !! Un livre coupe de cœur !

Afficher en entier
Diamant

Ce deuxième tôme est tout aussi addictif que le premier.

Cornelia et Henri sont tellement attachant. J'ai beaucoup aime les passages qui nous permet d'en apprendre encore plus sur le passe d'Henri. Ceux ci nous permet de mieux le comprendre et de comprendre ses actes.

Et cette fin, l'auteur sait nous tenir en haleine pour le dernier tome...

Une saga coup de coeur pour le moment

Afficher en entier
Diamant

Cette série est totalement addictive. J'ai encore dévoré ce tome qui ne traine pas en longueur malgré le nombre de pages. Il n'y a pas un chapitre où l'on s'ennuie et l'écriture de l'auteur est très agréable.

Afficher en entier
Diamant

Toujours aussi addictive de l'écriture de Georgia Caldera, même si les idées et le comportement de Cornélia m'ont souvent irrités, je n'ai pas pu lâcher ma lecture car je voulais, je tenais à connaître le dénouement de ce deuxième tome et comme de bien entendu, je n'ai pas été déçue.

Nous en apprenons plus sur Henri et son passé, ce qui le rend, je trouve, plus "humain", passez moi l'expression. On en tombe plus facilement amoureuse, plus que pour Maxime que je trouve insipide.

Je continue à le dire, lisez, lisez cette série, vous ne serez pas déçu.

Afficher en entier

Dates de sortie

Les Larmes rouges, Tome 2 : Déliquescence

  • France : 2014-03-19 (Français)
  • Canada : 2014-06-17 (Français)

Activité récente

Tacpaf l'ajoute dans sa biblio or
2019-04-22T15:14:08+02:00
Mounee le place en liste or
2019-04-10T17:05:04+02:00
Lamya-2 l'ajoute dans sa biblio or
2019-02-07T21:56:12+01:00

Distinctions de ce livre

Les chiffres

Lecteurs 673
Commentaires 92
Extraits 28
Evaluations 164
Note globale 8.68 / 10

Évaluations

On en parle ici

Meilleurs classements dans les Listes Booknode

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode