Livres
475 940
Membres
454 525

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Les Larmes rouges, Tome 3 : Quintessence



Description ajoutée par Lunavia 2015-02-10T23:15:41+01:00

Résumé

« La clé du pouvoir se cache dans le sang. »

Alors que la relation d’Henri et Cornélia connaissait enfin une accalmie après les épreuves, l’arrivée surprise d’un fantôme du passé fait voler en éclats toutes leurs certitudes. Ces retrouvailles peuvent-elles être encore plus dangereuses que le Roi Sombre lui-même ?

Afficher en entier

Classement en biblio - 542 lecteurs

Extrait

De toi... J'ai faim de toi... De toutes les manières possibles.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Diamant

J ai été un peu triste de devoir quitter Henri et Cornélia, mais tout de même heureuse de connaître la fin de leurs aventures. On peut dire en tout cas que ce dernier tome est plus mouvementé que les derniers. Entre le retour de l ancien amant de Cornélia (dans une autre vie), les rêves qu elle fait à propos du passé d Henri et du roi des vampires, la guerre contre ce dernier, on est bien servi en terme de rebondissements. Certes notre couple préféré continue d avoir des moments de conflits, mais ils prennent plus le temps de s écouter, évitant des débordements. Leur amour est mis à rude épreuve de bien des manières, je pense notamment au plan un peu suicidaire de Cornélia à la fin du livre pour espérer vaincre seule le roi. J en ai eu les larmes aux yeux face toutes ces émotions. L auteur ne cesse de nous immerger dans son univers gothique, qui est toujours aussi plaisant à découvrir, dégageant une petite touche d'angoisse. J ai eu un véritable coup de coeur pour cette trilogie qui est très palpitante à suivre, on ne s ennuie pas du tout. Les personnages, même secondaires, sont très attachants. J ai eu une préférence pour le treizième : Séraphin. Ici, il aura davantage un rôle de confident et de soutien pour l héroïne. Le final en revanche est juste magique ! Je n aurai pas espérer mieux pour eux comme conclusion !

Afficher en entier
Bronze

Comme souvent beaucoup d'attente et l'auteur doit trouver l'issu. ..moins de plaisir dans la lecture du 3eme volet. .. mais tout est bien qui vampire bien. ...

Afficher en entier
Or

Georgia Coldera s’est à nouveau surpassée pour ce dernier opus de la saga « Les larmes rouges ». Me revoilà à nouveau enfermée dans mon cercueil le temps de la lecture de ce dernier tome.

Nous retrouvons nos personnages à l’endroit où nous les avions laissés dans le tome 2 et nous avons un nouveau personnage qui rentre en jeu. Celui-ci va remettre en question la relation fragile que Cordélia et Henri avaient réussi (plus ou moins) à construire. Ils ont vécu énormément d’épreuves et cela continue. Les situations et les scènes de tensions vont défiler à partir de ce moment là.

Nous suivons l’évolution de Cordélia qui est très intéressante. En effet, elle est passée de la jeune fille fragile dans le premier tome à une femme déterminée, qui veut donner de la voix à ses convictions et qui commencent à assumer sa personne. Elle prend d’ailleurs des décisions radicales qui vont à l’encontre des vœux de son conjoint mais on ne peut qu’être d’accord quand celui-ci est têtu. Henri pour sa part reste campé sur la plupart de ses décisions mais semble s’humaniser et essayer de comprendre sa compagne même si cela lui est difficile. Par ailleurs, Cordélia découvre sans cesse de nouveaux dons qui se développent vite et qu’elle met à profit pour sa survie et celles de ses proches.

Le tome, bien qu’il commence par une révélation avec le nouveau personnage, monte en crescendo. Entre les révélations, trahisons, les manifestations d’Avoriel, l’auteur ne nous laisse plus le temps de souffler. Nous sommes happées par une spirale sans fond où nous ne pouvons en sortir qu’en terminant le livre.

Un gros point fort de ce tome pour moi est la découverte du passé d’Avoriel. J’ai découvert un nouvel angle de vue sur le personnage qui a commis tant d’atrocités. Je me suis sentie tellement empathique pour ce personnage que j’ai pu comprendre au travers de son passé, même si cela n’excuse en rien ses monstruosités. Nous explorons par là même l’histoire originel des vampires, d’où viennent-ils et à quelle fin. Ce dernier tome nous apporte toutes les réponses qui restaient en suspens depuis le premier tome.

L’écriture de l’autrice est toujours fluide, percutant et addictif. J’ai énormément apprécié ma lecture et cette saga vampirique est montée dans le top mes préférées.

Afficher en entier
Bronze

Une saga vraiment captivante, bien qu'il y ait beaucoup de redite. Je suis à la fois soulagée et triste d'avoir terminé ce livre qui m'a tenu en haleine un bon moment. Mais j'ai trouvé la fin décevante.

Afficher en entier
Diamant

j'ai eu un mal fou à me dire que je venais de tourner la dernière page de cette saga additive et captivante, qui et dans un univers qui et certe sur certain point peut sembler être du lu et du relus, mais qui au fils des pages vous plonge dans cette atmosphère sombre et plein de mystère. Goergia Caldera à une plume splendide et ma seule envie et de me plonger dans une autre de ces histoires. Cette trilogie fait partit de mes préfère et c'est même classer en première place je pense que je vais souvent les relires.

Afficher en entier
Or

Ma chronique : http://lemondelaure.com/index.php/2018/06/20/les-larmes-rouges-3/

J’ai vraiment beaucoup aimé les deux premiers tomes de cette trilogie a l’atmosphère si sombre et si particulière, et j’avais donc d’autant plus d’attentes concernant cette conclusion. Attentes qui n’ont, malheureusement, pas toutes étaient comblés. Même si je garderais un bon souvenir des aventures de Cornélia et Henri, ce dernier tome me laisse avec un avis en demi-teinte.

Ces deux personnages sont certes très attachants dans l’amour désespéré qu’ils se portent, tandis que les épreuves ne cessent de s’ accumulés. Mais ils restent assez énervants par moment, avec leurs choix dépourvus de rationalité et leurs comportements à la limite de l’idiotie qui les mènent à des situations extrêmes qui auraient pu être évités avec un peu de communication. Cornélia, qui depuis deux tomes subit avec plus ou moins d’aisance les ordres de son compagnon ainsi que les changements de sa condition, réagit enfin, et réalise qu’elle n’est plus une petite chose fragile et incapable de prendre une décision sans courir à sa perte. Elle prend du caractère dans ce tome final et son personnage devient plus intéressant dans son évolution. De son côté Henri reste un être particulier mais qui à l’instar de Cornélia change, s’humanise quelque peu. En soit j’avais toujours apprécié ce personnage, c’est typiquement le vampire au passé horrible mais que quand même il est trop mignon donc on lui pardonne. C’est le genre de personnage qu’on retrouve dans quasiment tous les romans bit-lit, alors ce serait un peu idiot de vouloir critiquer cet aspect-là. Néanmoins Henri reste un vampire complexe, dont Georgia Caldera dévoile les secrets et souvenirs de manière très habile.

Honnêtement jusqu’au premier tiers du roman j’ai été un peu déçu, j’avais l’impression que, contrairement aux deux premiers volumes dans lesquels l’autrice allait loin dans l’horreur, là le ton était plus léger. Pourtant, quand j’ouvre un ouvrage des Larmes Rouges, c’était pour retrouver cette ambiance si sombre. Alors j’avoue avoir été un peu étonné par ce changement soudain, et j’ai eu peur de ne pas apprécier cette conclusion. En effet, les deux cents premières pages n’ont vu éclore que des intrigues secondaires aussitôt closent. Je n’irais pas dans les détails pour ne pas vous spoiler, mais j’ai trouvé qu’on perdait finalement beaucoup de temps pour pas grand-chose.

Heureusement les choses se sont grandement améliorés par la suite ! Le rythme des révélations a augmenté, et j’ai lu d’une traite cette seconde moitié. Je n’ai pas réussi à décrocher avant de l’avoir fini, d’avoir eu le dernier mot de cette histoire. Il y a eu comme un cap où l’histoire est redevenu intrigante et captivante.

On apprends beaucoup de choses sur le passé d’un personnage qui est plutôt resté dans l’obscurité jusque-là : Avoriel. Et de la même manière que dans les autres tomes, Georgia Caldera nous livre ces informations au travers de songes plus vrais que natures, et détaillés d’une façon si précise qu’on est transporté avec Cornélia. J’ai été heureuse de voir que les rêves restaient un élément important du récit, conservant ainsi un schéma clé de cette trilogie. De plus, l’autrice nous détaille la mythologie, les origines de ses vampires, qui sont très originales et nous permettent de comprendre tout ce qui se trame depuis le premier tome.

La fin, bien que belle et emplie d’une certaine mignonnerie, manque selon de moi de fluidité. L’épilogue est très agréable à lire, personnellement j’aime toujours ces petits chapitres bonus exposant le bonheur des personnages dont on a suivi les malheurs pendant plusieurs tomes. Ce qui me gène un peu c’est la transition entre le dernier chapitre et celui-ci, j’ai eu le sentiment d’un enchaînement quelque peu abrupt et très rapide, sans réel explication. Malgré tout, j’apprécie la conclusion en elle-même, qui ne laisse aucune intrigue secondaire derrière elle.

En somme, c’est une trilogie bit-lit que je vous recommande très largement, malgré les quelques soucis que j’ai eu avec ce dernier tome. L’ambiance sombre et les personnages torturés et complexes des Larmes Rouges seront sûrement vous séduire autant que moi !

C’est une saga que je relirais avec plaisir.

Afficher en entier
Diamant

Un immense coup de coeur pour cette saga unique en son genre ! J'ai adoré plonger dans l'univers de Georgia Caldera.

Ce dernier tome était magique. J'avais hâte de lire ce final et je n'ai pas été déçue, rebondissements, vérités, action et émotions étaient au rendez-vous sans oublier les moments biens glauques que j'ai énormément aimé dans cette saga.

Le final était grandiose !

Les personnages sont terriblement attachants.

J'aime et je déteste les fins de saga, c'est toujours dur de quitter l'univers et les personnages.

A lire !

Afficher en entier
Or

Une saga incroyable et une fin grandiose.

J'ai vraiment passé un excellent moment avec chaque volume et je n'ai jamais été déçue, je relirai certainement la totalité pour redécouvrir chaque subtilité.

Afficher en entier
Or

http://fantasybooksaddict.blogspot.fr/2018/05/les-larmes-rouges-tome-3-georgia-caldera.html

Il y a quelques années, j'ai eu l'occasion de lire les tomes 1 et 2 des Larmes rouges. Les ayant adoré, je me suis dit qu'il était plus que temps de boucler la saga afin d'en connaître le dénouement !

J'ai énormément aimé la tournure que prennent les événements ! En effet, une nouvelle fois, l'auteure a su me surprendre à donnant une place plus importante au roi sombre, notamment ! J'ai apprécié qu'on ait l'occasion de davantage le découvrir, de comprendre qui était ce vampire originel, ses motivations et comment il était devenu aussi "méchant" !

D'autre part, Cornélia a su m'étonner ! Elle est loin la jeune fille des débuts terrorisée par Avoriel. Elle a subit une magnifique évolution tout au long de cette trilogie et dans ce dernier opus, c'est l'apothéose pour elle. Elle ne se cache plus derrière Henri, au contraire, elle n'hésite pas à prendre des risques, malgré le côté trop protecteur de celui-ci. Elle assume ce qu'elle est et ses nouveaux pouvoirs, qui semblent parfois n'avoir aucune limite hormis celles de son corps !

De nouvelles révélations viennent également nous surprendre au fil des pages, notamment concernant Henri. Alors qu'il semble parfois éclipsé par Cornélia, cela permet de le mettre à nouveau en valeur en découvrant le lien qui l'unit au roi sombre. Le seul bémol avec Henri, c'est son envie de vouloir toujours tout contrôler, tout régenter dans la vie de Cornélia. On a l'impression qu'il la prend toujours pour une enfant alors qu'elle est sa compagne. C'est parfois très agaçant !

Par ailleurs, l'épaisseur du bouquin (plus de 600 pages) peut faire peur mais rassurez-vous, vous n'allez pas vous ennuyer ! En effet, j'ai été plus que satisfaite de la fin proposée malgré les nombreuses pertes de la bataille finale.

De plus, l'auteure a réussi à trouver le parfait équilibre entre descriptions, action, nouveautés et révélations.

Pour conclure, j'ai adoré la plume de Georgia Caldera et l'atmosphère particulière qu'elle arrive à créer dans cette trilogie ! Avec elle, on revient à l'origine du mythe vampirique, où elle a su mêler avec talent les réminiscences du passé, pour créer cet univers original ! Comme vous l'avez compris, je vous conseille vivement cette saga !

Afficher en entier

Dates de sortie

Les Larmes rouges, Tome 3 : Quintessence

  • France : 2015-03-25 (Français)
  • Canada : 2015-04-21 (Français)

Activité récente

Évaluations

Meilleurs classements dans les Listes Booknode

Les chiffres

Lecteurs 542
Commentaires 75
Extraits 5
Evaluations 147
Note globale 8.86 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode