Livres
473 240
Membres
446 866

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Les Neuf Cercles



Description ajoutée par x-Key 2015-06-12T15:25:29+02:00

Résumé

1974. Vétéran du Vietnam, John Gaines a accepté le poste de shérif de Whytesburg dans le Mississippi. Un jour, on découvre, enterré sur la berge de la rivière, le cadavre d'une adolescente, Nancy Denton, disparue vingt ans plus tôt. Le corps a été préservé par la boue, mais le cœur a été remplacé par un panier contenant la dépouille d'un serpent. Déjà traumatisé par la sale guerre du Vietnam, John est à nouveau confronté à l'horreur. Il va ainsi repartir au combat et devra faire face aux secrets et aux vérités cachées de cette petite ville tranquille. Vingt ans après le crime, c’est une nouvelle traversée des neuf cercles de l'enfer qui attend John.

« Avec ce thriller sombre et ambitieux, R.J. Ellory fouille au plus profond de l’âme humaine, et dans les replis les plus nauséabonds du passé, pour s’imposer une fois encore comme une des plus grandes plumes du roman noir actuel. »

Philippe Blanchet, Le Figaro magazine.

Afficher en entier

Classement en biblio - 69 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par Audrey81 2014-10-25T09:13:26+02:00

Faire les bons choix n’était réconfortant que si le résultat en valait la peine. Il y avait les individus qui acceptaient ce que la nature leur avait donné, et ceux qui s’efforçaient d’avoir autre chose.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par Jean-Bernard 2019-05-08T20:26:01+02:00
Diamant

Tout est dans le style, la narration, l'écriture... il est fort le bonhomme. L'art et la manière de nous faire rentrer dans la peau des personnages, il prend des positions, s'engage...Il aime approfondir, convaincre, parfois ça me décoiffe.

- Les différents récits sur la guerre du Vietnam sont édifiants, on a du mal à comprendre comment on peut reprendre une vie normale et c'est bien entre autre le propos du livre.

- La description de cette société américaine rurale y est pour beaucoup dans cette ambiance de plomb dans le roman.

C'est vraiment un excellent conteur. J'en redemande !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Irene-Adler 2019-03-17T18:44:44+01:00
Or

Ellory a beau être anglais, il nous décrit l'Amérique comme un vrai yankee, à la différence qu'il a du recul pour analyser plus en profondeur sa face cachée, sa face sombre, celle qui est à mille lieues du clinquant ou des airs vertueux de ce pays qui veut jouer le gendarme du monde alors qu'il est un grand voleur…

Le Vietnam… Une sacrée boucherie, un putain de merdier et monstrueuse erreur monumentale selon John Gaines, ancien combattant devenu le shérif de la petite ville tranquille qu'est Whytesburg, Mississippi. Un crime tous les ans et le coupable qui attend les flics tranquillement, des contraventions… Voilà son quotidien. Cool.

Une petite ville tranquille jusqu'au jour où l'on découvre, enterré sur les berges de la rivière, le cadavre d'une adolescente qui avait disparu 20 ans plus tôt.

Notre pauvre shérif va faire face à la plus terrible affaire de sa carrière, les morts tombant comme des mouches sous l'action combinée d'un « pchitt » de Baygon Vert et Bleu. C'est vous dire si le croque-mort va avoir du boulot.

Les années 70, dans les romans, j'adore parce que c'est une période sans nouvelles technologies, sans toutes les facilités que nous avons maintenant et cela rend les enquêtes plus « vraies ».

Si en plus on me parle des années 70 en Amérique, là, je kiffe à mort !

L'auteur a su trouver les mots justes pour nous parler de l'ambiance assez plombée de cette époque "post guerre du Vietnam", où les anciens combattants souffraient de ce mal non encore étiqueté qu'est le stress post-traumatique.

On perdait une partie de son humanité à la guerre, et on ne la récupérait jamais.

Cette époque où des mots tels que "respect", "tolérance" ou "égalité des hommes" étaient considérés comme des gros mots et où les membres du sinistre Klan, bien que ne se promenant plus avec des taies d'oreillers sur leurs tronches, étendait encore leurs ombres sur le territoire.

J'apprécie que l'on décortique ces années où la déségrégation, qui aurait dû commencer, n'avait pas eu lieu parce que les hommes Blancs étaient trop cons que pour se rendre compte que nous sommes tous les mêmes ou alors, ne voulaient pas voir la vérité car elle leur faisait peur.

Ellory nous plonge en plein dans ces années que ce grand pays, sois-disant « démocratique », aimerait oublier.

À travers les souvenirs du Vietnam de Gaines, nous allons mener l'enquête avec lui, à son rythme, entrant dans les maisons et les vies de certains des habitants, traquant les indices quasi inexistants, remontant le fil des événements 20 ans plus tôt.

Bien qu'écrit à la troisième personne, on a l'impression que le narrateur, c'est Gaines, comme si c'était lui qui nous racontait l'histoire.

Les personnages sont forts, le shérif Gaines est un homme que l'on a envie d'aimer (en tant qu'ami), un homme qui m'a ému au travers d'un événement de son existence, un policier qui ne laisse pas tomber son affaire, même s'il n'est pas infaillible et commet des erreurs.

Un homme qui n'a pas peur de s'attaquer à un plus fort que lui.

La plume de Ellory fait mouche et dresse un portrait au vitriol de cette Amérique un peu profonde, où les grandes familles font la loi, où les hautes sphères sont corrompues, où il était si facile d'envoyer les gens en taule… Cette grande nation qui envoya ses jeunes se faire massacrer pour rien au Vietnam.

Amis du trépidant, perdez pas votre temps dans ce roman, ici, tout n'est que lenteur calculée, profondeur délibérée, psychologie planifiée, indices proportionnés, récits de guerre calibrés, entremêlés dans une enquête bien ficelée, le tout servi par une plume acérée qui assènera quelques vérités que nous devrions nous méditer.

Deux Ellory en peu de temps, deux orgasmes littéraires. Ce mec est fort !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par SkeletonGirl 2018-11-11T18:08:36+01:00
Diamant

Des airs de Seul le silence, l'Amérique dans les années 70, tension raciale, guerre du Vietnam... Bref tout est réuni pour un nouveau chef-d'oeuvre de R.J.Ellory

Un cadavre est découvert dans la vase de la rivière.Le shérif, John Gaines, qui mène l'enquête a fait la guerre du Vietnam et toute la situation lui rappelle celle-ci.

Pendant la recherche de l'assassin de Nancy, on pourra goûter au décor complexe qu'est le sud des États-Unis, avec une riche famille qui contrôle la région, des liens possibles avec le KKK, justice corrompue et même du vaudou !

Malgré les thèmes assez durs évoqués, on a aussi droit à des sentiments positifs,l'amitié entre des adolescents, le grand amour, l'amour d'une mère...

Ce n'est pas un thriller qui nous tient en grippe jusqu'à la dernière seconde mais un drame qui nous fait nous refléter et questionner sur les soldats et leur retour à la vie après la guerre.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par dianelangevin 2016-12-30T20:23:45+01:00
Or

Un très bon polar. Un vétérann de la guerre du Viet Nam devenu shérif raconte une enquête sordide, parallèlement à des épisodes de la guerre. J'ai beaucoup aimé.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Armide 2015-10-02T20:49:13+02:00
Bronze

C'est le second roman de cet auteur que je lis, après "Seul le silence". Précision importante à mes yeux, car j'avais teeeeeeeeellement aimé ce roman que je craignais d'en lire un autre de peur d'être déçue. Alors je ne peux pas vraiment dire que j'ai été déçue car c'est très différent: là ou "Seul le silence" était une sorte de quête de soi avec en arrière fond une enquête policière. Ici c'est un polar beaucoup plus classique. Le personnage central est intéressant: un vétéran du Vietnam, brisé par la guerre. Je reste fan de l'écriture d'Ellory, qui est formidable, pleine de poésie. [cependant, je trouve que l'identité du coupable n'est pas vraiment surprenante ce qui est un peu décevant, j'aurais aimé être davantage surprise]

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Lyrra 2015-02-15T21:57:39+01:00
Argent

Un très bon livre, j'ai beaucoup aimé le suspense, l'écriture est vraiment excellente.

Afficher en entier

Dates de sortie

Les Neuf Cercles

  • France : 2014-10-02 (Français)
  • France : 2015-08-26 - Poche (Français)

Activité récente

nadiney l'ajoute dans sa biblio or
2019-09-26T18:59:25+02:00

Évaluations

Les chiffres

Lecteurs 69
Commentaires 6
Extraits 15
Evaluations 17
Note globale 7.65 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode