Livres
477 932
Membres
459 075

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Les Assassins



Description ajoutée par x-Key 2014-12-09T16:24:51+01:00

Résumé

Après la mafia dans Vendetta, les services secrets dans Les Anonymes et le NYPD dans Les Anges de la nuit, R.J. Ellory s’attaque ici à une nouvelle mythologie américaine : les tueurs en série.

Sur dix-huit mille assassinats par an aux États-Unis, seulement deux cents sont le fait de tueurs en série. Aussi les forces de police ne privilégient-elles que rarement la piste du serial killer. Lorsque quatre homicides sont commis en quinze jours à New York, selon des modes opératoires complètement différents, personne ne songe à faire un lien entre eux. Personne, sauf John Costello. Documentaliste au City Herald, et véritable encyclopédie vivante des serial killers, celui-ci découvre en effet que les quatre meurtres ont été commis à la date anniversaire d’un meurtre ancien, œuvre à chaque fois d’un tueur en série célèbre, selon des procédures rigoureusement identiques jusque dans les moindres détails. Y aurait-il dans la ville un serial killer qui s’inspire de ses prédécesseurs et leur rend ainsi un funèbre hommage ? En compagnie de Karen Langley, une journaliste du City Herald, et de Ray Irving, détective du NYPD, John va se livrer à la traque de cet assassin très particulier, à l’intelligence aussi fulgurante que morbide et à la virtuosité impressionnante.

Bouleversant tous les clichés de rigueur, R.J. Ellory transfigure ici totalement le genre du roman de serial killer, dont on pensait pourtant avoir fait le tour, en lui insufflant un souffle complètement nouveau, comme seuls les très grands écrivains savent le faire. Revenant sur les plus grandes figures des tueurs qui ont marqué les États-Unis, de Ted Bundy au fameux Zodiac, il poursuit son exploration du mal américain, interrogeant cette fois notre fascination pour les monstres. Avec le formidable sens de l’intrigue, des personnages, du suspense et le pouvoir d’émotion qu’on lui connaît, il nous donne ainsi le roman définitif sur le sujet.

_____________________________________________________

Le serial killer le plus dangereux de tous les temps est parmi vous mais seule une personne le sait... Sur dix-huit mille assassinats par an aux États-Unis, seulement deux cents sont le fait de tueurs en série. Aussi les forces de police ne privilégient-elles que rarement la piste du serial killer. Lorsque quatre homicides sont commis en quinze jours à New York, selon des modes opératoires complètement différents, personne ne songe à faire un lien entre eux. Personne, sauf John Costello. Documentaliste au City Herald, et obsédé par les serial killers, celui-ci découvre en effet que ces meurtres ont été commis à la date anniversaire d'un meurtre ancien, œuvre à chaque fois d'un tueur en série célèbre, selon des procédures rigoureusement identiques jusque dans les moindres détails. Y aurait-il dans la ville un serial killer qui s'inspire de ses prédécesseurs et leur rend ainsi un funèbre hommage ? En compagnie de Karen Langley, une journaliste du City Herald, et de Ray Irving, détective du NYPD, John va se livrer à la traque de cet assassin très particulier, à l'intelligence aussi fulgurante que morbide et à la virtuosité impressionnante. Bouleversant tous les clichés de rigueur, R. J. Ellory transfigure ici totalement le genre du roman de serial killer, dont on pensait pourtant avoir fait le tour, en lui insufflant un souffle complètement nouveau, comme seuls les très grands écrivains savent le faire. Avec le formidable sens de l'intrigue, des personnages, du suspense et le pouvoir d'émotion qu'on lui connaît, il nous donne ainsi le roman définitif sur le sujet.

Afficher en entier

Classement en biblio - 110 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par ananaskiwi 2017-06-28T11:57:35+02:00

Il y a quelque chose, chez l’être humain, qu’une image ne peut jamais saisir, pas même un film : sa personnalité, la vibration autour de lui, son odeur, ses pensées, toutes ces choses que l’on peut ressentir.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par SkeletonGirl 2018-10-30T19:22:04+01:00
Bronze

Après "Seule le silence" et "Papillon de nuit" que j'avais juste adoré je me suis lancé dans un nouveau roman de R.J. Ellory, sûr que celui-ci me plairait. Et pourtant j'en ressors légèrement déçu.

De nombreuses histoires se mêlaient entre les meurtres du passé et ceux du présents. L'enquête est lente et donc l'action stagne énormément. La fin est prévisible, simple et pourtant elle surprend d'une façon dure.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Valerie-50 2017-11-12T15:15:24+01:00
Argent

Ray Irving, inspecteur au commissariat n°4 de New-York est appelé suite à la découverte du corps d’une jeune adolescente, Mia Grant. S’ensuit une série de meurtres dans divers quartiers de la ville qui, au premier abord, n’ont aucun rapport. Sauf que John Costello fait un lien entre eux. Avec sa collègue Karen Langley, journaliste au New York City Herald, ils vont donner un coup de main à Ray Irving.

J’ai lu ce roman à vitesse grand V. L’écriture est tellement fluide que je n’ai pas vu les 567 pages. Je me suis très vite attachée aux trois personnages centraux. Pourtant l’action n’est pas trépidante. Elle est lente. L’auteur s’interroge sur les raisons qui poussent des hommes à en tuer d’autres pour le plaisir et sur le devenir des rescapés. Par contre, j’ai été surprise par la fin, tellement prévisible et simple, mais qui reflète tellement la réalité.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Malinois 2017-09-11T10:43:46+02:00
Or

Comme d'habitude avec R.J. ELLORY, livre excessivement bien documenté. On apprend toujours quelque chose avec cet auteur. De plus l'intrigue tissée autour de faits (malheureusement) bien réels se rapprochent tellement du possible que cela en fait froid dans le dos. Pari réussi avec brio pour le suspens. J'ai adoré, à nouveau, de vous lire Monsieur ELLORY.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Biblio_Mimi 2017-09-06T00:28:44+02:00
Bronze

Une histoire où est repris les plus grands crimes d'Amérique. Une sorte de roman documentaire.

Spoiler(cliquez pour révéler)Je suis déçue qu'on sache pas qui est le meurtrier. La fin s'arrête après son arrestation, mais jamais on ne sait qui c'est, ni ses motivations.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Beilz 2017-08-17T22:58:48+02:00
Or

Les assassins est actuellement le deuxième polar que je lis. Si j'ai rencontré quelques difficultés à entrer dans l'histoire au début (je trouvais qu'il y avait trop d'éléments et d'enquêtes qui se mélangeaient) la fin m'a complètement transporté ! Je suis contente d'avoir persévéré dans ma lecture et d'être arrivée au bout de ce roman.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par LesLecturesdEliana 2017-07-29T19:15:26+02:00
Or

Les Assassins est le genre de livre dont vous aurez hâte de connaitre la fin, tout en sachant à l’avance qu’une fois terminée, sa lecture vous manquera. Cas de figure suffisamment rare pour être souligné.

Ellory parvient, encore une fois, à signer un roman fort, captivant, dérangeant, entêtant, surprenant… Les qualificatifs ne manquent pas. Il faut dire que l’auteur ne manque pas de talent.

Nous plaçant tantôt du point de vue du tueur, tantôt de celui du policier, de celui des victimes ou de celui de simple spectateur, il arrive à nous faire « vivre » l’histoire.

https://leslecturesdeliana.wordpress.com/2017/03/21/les-assassins-de-r-j-ellory/

Afficher en entier
Commentaire ajouté par ananaskiwi 2017-06-28T11:56:46+02:00
Argent

https://lesbouquinsdechloe.wordpress.com/2017/06/28/%ef%bb%bfles-assassins-%e2%88%bc-r-j-ellory/

Le premier thriller que je lis de cet auteur, je ne sais pas trop quoi penser , sinon que je suis un peu déçu, je le classerai même entre déception et bonne lecture, car j’ai quand même passé un bon moment.

Premièrement, ayant beaucoup entendu parler des romans de R.J Ellory, je m’attendais à quelque chose d’intense qui m’aurait gardé en haleine et qui m’aurait tenu jusqu’à la fin. Au lieu de quoi je pouvais très bien me passer de ma lecture pendant plusieurs jours. Non pas que je n’ai pas apprécié, j’ai passé un bon moment avec cette lecture mais il me manque ce côté addictif , suspens. Je pense également que le fait qu’il y ait trop de détails et donc de longueurs, laisse le lecteur se détacher progressivement du récit. Cependant, ce même côté m’a amené à vouloir terminer ma lecture pour savoir de quelle manière cette enquête allait finir.

L’enquête menée par l’inspecteur Ray Irving est l’une des plus compliquées dont ce dernier a dû s’occuper. Elle avance très lentement sans aucune piste concrète ni valable et ce durant tout le roman. Il faut dire que l’auteur de ces crimes ne laisse rien au hasard et s’il y a quelque chose à trouver, c’est que le tueur l’a laissé délibérément. Toutefois, je ne m’attendais absolument pas à ce que ça se termine de cette manière. Je me suis même demandé si cette enquête ne finirait pas classée.

En conclusion, un thriller assez différent des autres mais tout de même assez plaisant. Beaucoup de longueur, mais l’enquête reste bien menée. Apparemment, « Les assassins » n’est pas le meilleur roman de R.J Ellory alors je pense en lire d’autres.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par dory57 2017-06-09T08:43:01+02:00
Diamant

Livre passionnant suspense ultra présent , on a vraiment du mal à lâcher un tel bouquin

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Elodiebooks 2017-06-01T19:31:31+02:00
Bronze

Par où commencer ?

Ce que j'aurai à reprocher, à l'auteur c'est d'avoir clairement pris le personnage Adrien Monk (Dans la série: Monk) pour faire le personnage John Costello.et par la même occasion pris l'assistante de Monk pour faire le personnage de Karen Langley sauf que les rôles sont inversés, John est " l'assistant " de Karen. Honnêtement si ce n'est pas le cas, ce serait une sacrée coïncidence.

Ce ne sont que de petits détails (Quoi que ..... ) mais vraiment je ne sais pas si je suis la seule à avoir fait le rapport de ces deux personnages avec la série Monk ....

En mettant cela à part, les personnages sont très attachant surtout le policier Ray Irving et le documentaliste John Costello.

J'ai également trouvé que l'auteur se perdait souvent dans des détails inutiles, comme ci il voulait absolument faire 500 pages et que sans ces détails inutiles cela aurait été impossible or personnellement j'aurai préféré un livre de 300 pages sans longueurs mais bon cela ne retire pas la qualité de la plume de l'auteur et de l'histoire !

D'ailleurs en parlant de l'histoire, je l'ai trouvé très prenante !

Nous commençons par une intro qui pour résumer nous explique que John Costello fait partit des rares victimes à avoir survécu à un tueur en série. Le sien on le surnommé Le marteau de Dieu.

Une fois ce prologue terminé, nous passons au premier chapitre et nous allons suivre le policier Ray Irving, un homme seul et au cœur meurtrit.

Irving, enquête sur des meurtres qui commence à se faire nombreux et sans trouver une seule trace du ou des meurtriers. Et une chose menant à une autre il va parler avec John Costello mais, que va-t-il se passer ? A vous de le découvrir !

Je recommande tout de même ce livre car j'ai malgré les quelques points négatifs passé un très bon moment. Si vous recherchez du suspens foncez, vous allez être servis !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Aralorn 2017-03-28T23:47:08+02:00
Bronze

J'ai été un peu déçue par ce premier Ellory que je lis. J'ai trouvé le début très plat, les premiers meurtres s'enchainent sans que les inspecteurs s'investissent puis la police lutte pour trouver des pistes. On ne peut pas enlever à l'auteur le réalisme de l'histoire. Eh oui, les inspecteurs doivent faire face à de nombreux crimes et n'ont pas toujours les moyens ou le temps de s'y consacrer totalement.

Le point noir est que Spoiler(cliquez pour révéler)Ray et la police se font à chaque fois avoir comme des bleus. Cela me semblait gros comme une maison que les meutres du Marteau de Dieu allaient être reproduits. Mais Ray se précipitent toujours droit dans le piège comme la nuit de la menace contre la famille de 6. Enfin, ça c'est une fois qu'il croit John et qu'il se consacre vraiment à l'enquête. L'identité du teur est également décevante.

Afficher en entier

Dates de sortie

Les Assassins

  • France : 2015-08-20 (Français)
  • USA : 2009-09-03 (English)

Activité récente

Cbadi l'ajoute dans sa biblio or
2019-05-12T15:00:55+02:00

Titres alternatifs

  • The Anniversary Man - Anglais

Évaluations

Les chiffres

Lecteurs 110
Commentaires 23
Extraits 8
Evaluations 26
Note globale 7.62 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode