Livres
494 739
Membres
493 196

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Notre-Dame de Paris



Description ajoutée par raph29 2012-05-08T18:23:29+02:00

Résumé

Notre-Dame de Paris, symbole du romantisme, publié en 1831, est un chef-d'oeuvre du roman historique. Victor Hugo (1802-1885), poète à l'imagination puissante, y réinvente le Moyen Age et fait, d'une basilique gothique, une héroïne grandiose, servant de cadre à l'une des plus émouvantes histoires d'amour jamais écrites : celle du bossu Quasimodo, sonneur des cloches de Notre-Dame, pris de passion pour Esmeralda, la danseuse gitane dont la beauté excite la convoitise d'un beau capitaine et d'un archidiacre.

Depuis la parution du roman, en 1831, le succès de Notre-Dame de Paris ne s'est jamais démenti. Les envoûtantes descriptions hugoliennes, de la Cour des Miracles à l'incendie des tours de Notre-Dame, continuent à fasciner un vaste public emporté par le souffle créateur de l'un des plus grands écrivains de tous les temps.

Afficher en entier

Classement en biblio - 2 014 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par x-Key 2010-12-18T09:57:55+01:00

Oh ! dit le prêtre, jeune fille, aie pitié de moi ! Tu te crois malheureuse, hélas ! Hélas ! Tu ne sais pas ce que c'est que le malheur ! Oh ! aimer une femme ! être prêtre ! être haï ! L'aimer de toutes les fureurs de son âme, sentir qu'on donnerait pour le moindre de ses sourires son sang, ses entrailles, sa renommée, son salut, l'immortalité et l'éternité, cette vie et l'autre ; regretter de ne pas être roi, génie, empereur, archange, dieu, pour lui mettre un plus grand esclave sous les pieds ; l'étreindre nuit et jour de ses rêves et de ses pensées ; et la voir amoureuse d'une livrée de soldat ! et n'avoir à lui offrir qu'une sale soutane de prêtre dont elle aura peur et dégoût ! Etre présent, avec sa jalousie et sa rage, tandis qu'elle prodigue à un misérable fanfaron imbécile des trésors d'amour et de beauté ! Voir ce corps dont la forme vous brûle, ce sein qui a tant de douceur, cette chair palpiter et rougir sous les baisers d'un autre ! Ô ciel ! aimer son pied, son bras, son épaule, songer à ses veines bleues, à sa peau brune, jusqu'à s'en tordre des nuits entières sur le pavé de sa cellule, et voir toutes les caresses qu'on a rêvées pour elle aboutir à la torture ! N'avoir réussi qu'à la coucher sur le lit de cuir ! Oh ! Ce sont là les véritables tenailles de l'enfer ! Oh ! Bienheureux celui qu'on scie entre deux planches et qu'on écartèle à quatre chevaux ! - Sais-tu ce que c'est que ce supplice que vous font subir, durant les longues nuits, vos artères qui bouillonnent, votre coeur qui crève, votre tête qui rompt, vos dents qui mordent vos mains ; tourmenteurs acharnés qui vous retournent sans relâche, comme sur un gril ardent, sur une pensée d'amour, de jalousie et de désespoir ! Jeune fille, grâce ! trêve un moment ! un peu de cendre sur cette braise ! Essuie, je t'en conjure, la sueur qui ruisselle à grosses gouttes de mon front ! Enfant ! Torture-moi d'une main mais caresse moi de l'autre ! Aie pitié, jeune fille ! aie pitié de moi !

Afficher en entier

Commentaires les plus appréciés

Diamant

Un chef d'oeuvre de la littérature. Une oeuvre magistrale.

En effet, bien plus qu'un simple roman, ce roman nous propose l'exploration, tout en littérature, du fameux monument qui marqua tant les esprits, Notre Dame.

Les descriptions sont d'une puissance indéniable. Des envolées lyriques nous portent sur les remparts de la cathédrale, nous font danser sur la place au rythme des pas de la Esmeralda, nous emportent dans un moyen-âge qui semble pourtant intemporel de splendeur.

Tout devient fabuleux une fois retranscrit par l'écriture d'un Hugo quasi au sommet de son génie. Surtout au paroxysme final qu'est cette ultime scène d'adieux et de retrouvailles !

Afficher en entier
Diamant

Victor Hugo fait la gloire de la littérature française.

Chaque personnage a un caractère qui lui est propre, et semble révéler toutes les facettes (mêmes les plus noires) de son âme à mesure que progresse le récit. Hugo nous séduit avec ses descriptions si fines, et nous tient en haleine tout au long de l'oeuvre.

Finalement, le jeu de la fatalité n'aura épargné aucun personnage (hormis Phoebus).

Afficher en entier

Commentaire video

Vidéo ajoutée par MarjorieCDeeb 2019-08-26T02:12:21+02:00

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par Julieta 2020-03-31T14:28:52+02:00
Diamant

Un Hugo au paroxysme de son art. Le bouquin est une oeuvre architecturale à lui tout seul. Oublions les pâles copies, les Disney et compagnie, il s'agit là d'un monument grandiose de la littérature française !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Vernon 2020-03-28T20:50:15+01:00
Diamant

Une histoire profonde et émouvante. Une plume qui vous transporte dans le Paris du XVe siècle. Un livre magnifique

Afficher en entier
Commentaire ajouté par BleuennMoana 2020-02-28T11:21:58+01:00
Argent

Je l'ai dévoré presque d'une traite hormis la laborieuse description de Paris au début qui dure plusieurs pages que j'ai survolée. J'en avais lu une version abrégée étant plus jeune et j'ai retrouvé la plume d'Hugo avec plaisir. J'ai beau connaître la fin depuis des années, je n'ai pu retenir mes larmes notamment sur le sort de Quasimodo. Un livre qui dépeint l'être humain dans ce qu'il a de plus pur et aussi de plus noir.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par pamc 2020-02-22T14:16:10+01:00
Or

Victor Hugo est parfois un peu long dans ses descriptions comme dans le chapitre "Paris à vol d'oiseau" mais sinon l'histoire est originale bien que tragique.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par rebillard 2020-02-14T10:29:41+01:00
Or

Apres. les films, les dessins animés, les comédies musicales récentes...et des versions un peu trop "commerciales et aseptisés" , cela fait plaisir de redécouvrir le chef d'oeuvre original !!! Un abime de joie par la découverte d'un monde : celui du Paris de 1482. En 600 pages, Victor Hugo nous fait découvrir beaucoup plus que la simple trame romanesque de Quasimodo, d'Esméralda et de Frollo, il nous donne une ambiance avec des hommes saouls, des langages étranges avec beaucoup d'humour ). D'autres chapitres où la culture sur l'architecture et les connaissances au XVe siècles sont de passionnantes digressions. L'histoire en elle-même est fantastique par le roman original, car l'on entre beaucoup plus précisément dans la psychologie et l'évolution des personnages, chose qu'aucun film ne peut retranscrire. On se passionne à redécouvrir les véritables nœuds de l'intrigue. Le style ! Éblouissant ! La prose d'Hugo est superbe, envoutante et pas fastidieuse pour un sou (contrairement à l'idée reçue). C'est un plaisir de lecture que l'on a du mal à stopper par moment.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Fabienne-92 2020-02-02T13:14:06+01:00
Diamant

L’incontournable

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Mereiane 2020-01-20T21:32:45+01:00
Lu aussi

Déception en ce qui me concerne, je n'ai pas réussi à rentrer dans l'histoire. N'ayant pas d'attachement particulier vis-à-vis de la ville de Paris, les descriptions en longueur de l'agencement des rues, des bâtiments et de leur architecture ont fini par m'ennuyer (le chapitre entier sur le paysage parisien m'a achevée). Il est certain que c'est bien écrit mais je n'ai pas réussi à me départir du sentiment que le Moyen-Âge qui nous est ici dépeint tient davantage du fantasme que de la recherche historiographique. Enfin, obstacle de taille quand on veut lire "Notre-Dame de Paris", je n'aime pas les romances. Difficile donc d'accrocher aux états d'âmes et aux émois des uns et des autres, seul Pierre Gringoire, avec son côté grotesque de raté irrécupérable, m'a fait un peu rire. Par ailleurs, l'indulgence avec laquelle est traitée l'archidiacre Frollo, une ordure consumée qui rejette sur les autres son incapacité à entendre que "non, c'est non", mais qui reste présenté comme une victime (de la fatalité, de ses pulsions, blablabla...) et la représentation de la jeune fille forte, indépendante, qui a su mener sa barque seule et se faire respecter de tous dans un environnement hostile (le gotha de toute la truanderie de Paris, excusez du peu...) mais qui devient subitement fort naïve, voire même complètement stupide pour un capitaine fadasse à cause de "l'Amoûurrrr" m'ont fait grincer des dents plus d'une fois.

"Notre-Dame de Paris" est souvent décrite comme une œuvre immortelle et intemporelle. Après sa lecture, je trouve plutôt inquiétant d'imaginer que des gens considèrent encore aujourd'hui ces relations malsaines comme le summum du romantisme. Ne serait-il pas temps au contraire de les déclarer dépassées et obsolètes? Je suis d'autant plus déçue que je garde un bon souvenir de "Quatrevingt-treize" et des autres textes (poèmes, articles) d'Hugo que j'ai croisés dans ma vie de lectrice. Pour moi, "Notre-Dame de Paris" ne restera pas comme le meilleur écrit de Victor Hugo.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Loumiel 2019-12-22T17:24:49+01:00
Or

Un monument de la littérature que j’ai étonnement beaucoup aimé lire. Les descriptions peuvent être assez longues, mais elles m’ont tout de même plues.

Voire même, dans le livre de 40 pages qui décrit notre dame et Paris m’a fait rire, même si c’est n’est pas forcément la réaction voulue par Victor Hugo.

Le gros problème en fait, ce n’est pas les longueurs de ce livre, mais son sexisme, racisme et antisémitisme assez flagrant et dont on ne parle pas assez, mais heureusement diminués dans la plupart des ses adaptations les plus célèbres

Afficher en entier
Commentaire ajouté par BeFreedom 2019-12-11T22:28:10+01:00
Lu aussi

J'ai beaucoup aimé me replonger dans un classique littéraire, ça fait tellement du bien et l'histoire est juste magnifique aussi, les personnages au final sont attachants à part Capitaine Phoebus et Frollo

Afficher en entier
Commentaire ajouté par NoemieYume 2019-12-09T17:15:19+01:00
Lu aussi

Un pavé que je n'ai pas eu la fois de lire alors je l'ai écouté en audio. Bien que j'ai trouvé certaine partie longue et inutile je suis assez contente de cette lecture. Spoiler(cliquez pour révéler)J'ai notamment apprécié qu'il n'y ait pas de Happy End Je ne m'attendais pas a ça.

Afficher en entier

Date de sortie

Notre-Dame de Paris

  • France : 2011-12-29 - Poche (Français)

Activité récente

Poppie l'ajoute dans sa biblio or
2020-03-24T09:44:58+01:00
Dhara l'ajoute dans sa biblio or
2020-03-20T12:54:38+01:00

Distinctions de ce livre

Évaluations

Meilleurs classements dans les Listes Booknode

Quiz terminés récemment

Les chiffres

Lecteurs 2014
Commentaires 209
Extraits 101
Evaluations 393
Note globale 8.08 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode