Vous utilisez un bloqueur de publicité

Cher Lecteur,

Nous avons détecté que vous utilisez un bloqueur de publicités (AdBlock) pendant votre navigation sur notre site. Bien que nous comprenions les raisons qui peuvent vous pousser à utiliser ces outils, nous tenons à préciser que notre plateforme se finance principalement grâce à des publicités.

Ces publicités, soigneusement sélectionnées, sont principalement axées sur la littérature et l'art. Elles ne sont pas intrusives et peuvent même vous offrir des opportunités intéressantes dans ces domaines. En bloquant ces publicités, vous limitez nos ressources et risquez de manquer des offres pertinentes.

Afin de pouvoir continuer à naviguer et profiter de nos contenus, nous vous demandons de bien vouloir désactiver votre bloqueur de publicités pour notre site. Cela nous permettra de continuer à vous fournir un contenu de qualité et vous de rester connecté aux dernières nouvelles et tendances de la littérature et de l'art.

Pour continuer à accéder à notre contenu, veuillez désactiver votre bloqueur de publicités et cliquer sur le bouton ci-dessous pour recharger la page.

Recharger la page

Nous vous remercions pour votre compréhension et votre soutien.

Cordialement,

L'équipe BookNode

P.S : Si vous souhaitez profiter d'une navigation sans publicité, nous vous proposons notre option Premium. Avec cette offre, vous pourrez parcourir notre contenu de manière illimitée, sans aucune publicité. Pour découvrir plus sur notre offre Premium et prendre un abonnement, cliquez ici.

Livres
714 610
Membres
1 013 161

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Nymphéa et la chambre rouge



Description ajoutée par Sarah_crn 2024-01-16T19:55:26+01:00

Résumé

Si Roxane a accepté cet emploi dans un sulfureux bar a champagne, c’est parce qu’elle cherche le scoop qui fera décoller sa carrière de journaliste. Derrière les portes du Millésime, des secrets sont enfouis, elle en est sûre...

Pourtant, au contact de ces hommes qui la convoitent, son propre désir s’éveille. En particulier auprès de Matthieu Kabinsky, le propriétaire du Millésime, qui manie comme personne l’art de souffler le chaud et le froid.

Armes, drogue, prostitution ? Roxane compte bien mener l’enquête et révéler au grand jour les manigances de son arrogant patron.

Mais a la lueur de ses découvertes sur la véritable nature de l’établissement, Matthieu lui semble chaque jour plus dangereux... et séduisant.

Afficher en entier

Classement en biblio - 1 627 lecteurs

extrait

Pendant cette nuit de luxure, ma priorité, c'est moi. Nymphéa.

Au début, je pensais qu'elle était ma part sombre. Mais non, elle est juste ma part libérée, affranchie des limites que m'imposent ma conscience, mon éducation, la société. Ma part de désir à l'état brut, ma pulsion de vie vertigineuse.

Aujourd'hui, elle est plus lumineuse que jamais.

Afficher en entier

Commentaires les plus appréciés

Pas apprécié

La couverture a d'emblée attiré mon regard ; pour autant, elle m'a aussi inquiétée. Le risque était de virer dans le too much, idée que peut renforcer le résumé. Avouons-le toutefois, le côté sulfureux dégagé par l'ensemble a titillé ma curiosité, tout comme ce titre accrocheur.

Mes craintes se sont heureusement très vite révélées infondées : le rythme lent et les réflexions du personnage principal permettent de légitimer l'intrigue et de ne jamais virer dans le pornographique, tout en excitant notre impatience. Oui, vraiment, le début était futé et très prenant : j'ai adoré les premiers pas de Roxanne au Millésime, puis sa découverte de La Galerie.

Toutefois, c'est après que le bât blesse. L'autrice a choisi de changer la direction de l'intrigue après l'intégration de Roxanne dans La Galerie : oubliés l'article ou la découverte des chambres, on passe trop rapidement sur cet aspect qui fournit pourtant beaucoup de matière. Bizarrement, j'ai trouvé que le roman n'exploitait pas assez la sensualité qu'il met énormément en avant dans le paratexte. L'autrice préfère se concentrer sur la romance entre Matthieu et Roxane, couple qui ne m'a pas du tout convaincue, ce qui explique que j'ai trouvé la suite particulièrement longue. Je dois cependant reconnaître que leur première fois était très spicy.

Il y a tout de même quelques rebondissements à la fin, dont un que je n'attendais pas du tout : Spoiler(cliquez pour révéler)le meurtre d'Olympia. On vire presque au roman policier — peut-être un peu trop à mon goût, mais l'effet de surprise est bien là.

Mais dans l'ensemble, passé le tiers du livre, je me suis ennuyée. Le style simple m'a permis de m'accrocher, même s'il manque tout de même un peu de caractère.

En revanche, il y a quelque chose que j'ai vraiment beaucoup aimé et qui m'a d'ailleurs rappelé La Maison d'Emma Becker. L'autrice fait quelques réflexions très justes sur la vision péjorative qu'on peut avoir des femmes libérées et donc, forcément, des hôtesses de La Galerie (je pense notamment à Olympia). Elle transmet ainsi un message fort et féministe, mais pas que quand on songe à Narcisse : elle invite à ne pas juger le rapport à la sexualité d'autrui, et surtout à accepter le sien pour mieux s'épanouir.

C'est aussi l'occasion de voir le fonctionnement d'une maison, ses côtés sombres (notamment avec Mikheev), mais aussi ses côtés positifs, ce qui est plutôt rare (d'où mon rapprochement avec Emma Becker). L'autrice nous partage son point de vue de manière étonnamment poétique étant donné la simplicité de sa plume à d'autres endroits. Je ne m'attendais pas à trouver ce genre de questionnements dans ce roman et j'ai été agréablement surprise.

Si je classe Nymphéa et la chambre rouge dans la catégorie "pas apprécié", c'est bien car j'ai fini par trouver le temps long. Toutefois, il faut avouer que ce livre sort des sentiers battus sur certains points. La vision de la prostitution que propose l'autrice élève clairement une intrigue un peu faible en dépassant la question de la fiction. Je ne pourrais donc déconseiller ce roman malgré mon avis partagé.

Afficher en entier
Bronze

Plutôt agréablement surprise par ce livre, je ne m'attendais à rien si ce n'est du vu et revu. L'histoire n'est pas la plus originale, mais je ne crois pas que ça soit l'attente avant de commencer et j'ai relativement bien apprécié.

Pour commencer, l'écriture est simple, efficace et ça suffit pour ce livre.

S'agissant d'un livre New Adult, avec des thèmes comme la mafia ou la prostitution, je croyais vraiment qu'on aurait du sexe à foison. Ce qu'on a quand même, mais l'autrice a su les placer aux bons moments, elles n'étaient pas lourdes à lire et avaient un certain sens. En plus, Roxanne part à la découverte de sa sexualité dans ce "bar à champagne", de façon plutôt saine, ce qui est rarement le cas je trouve dans ce type de configuration. Sous des traits assez sérieux, j'ai trouvé que c'était rafraichissant, on a des petites doses d'humour.

En ce qui concerne la romance, je n'ai pas détesté mais je n' pas adoré non plus, je ne sais pas trop quoi dire sur Matthieu... Il est là quoi. Pour certains aspects de sa vie, je n'ai pas trop compris l'intérêt, mis à part des facilités scénaristiques. Spoiler(cliquez pour révéler)Par exemple sa fille, on la voit une fois pour introduire son existence et après on la voit pour une sorte de prise d'otage de fin, bon voilà j'ai pas trouvé que le rôle de papa était exploité.

Je dirais globalement que ce n'est pas mal par rapport à mes attentes de base, l'intrigue avec une petite enquête ne transcende pas mais ça se lit bien. Voilà on a quelques défauts au niveau du scénario, mais à noter aussi que je ne suis pas la plus adepte de ce type d'histoire, alors pour quelqu'un qui l'est ça sera peut-être bien plus appréciable.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Or

J’ai été énormément surprise par Nymphéa et la Chambre Rouge ! Je ne savais pas du tout à quoi m’attendre avec ce livre et je n’ai pas été déçue !

C’est pour moi une découverte de l’autrice, Margherita Gabbiani et j’ai beaucoup aimé ça plume qui m’a plongé dans cette romance sensuel et mystérieuse !

Les personnages de ce roman sont très attachants car ils évoluent au fil des chapitres ! On découvre au début une Roxane qui manque de confiance en soi mais qui petit à petit se libère pour en devenir que plus forte !

En résumé je vous conseille ce roman si vous voulez découvrir l’univers sensuel de Roxane et Matthieu !

Afficher en entier
Or

Ce roman m’a fait de l’œil dès sa sortie, alors imaginez ma joie lorsque je l’ai gagné lors d’un concours organisé par Margherita ! Je remercie grandement l’autrice pour ce roman, mais aussi pour les goodies qu’elle a joint à son envoi, je suis tout simplement hyper fan ! Du coup, dès que j’ai pu, je me suis lancée dans cette histoire, et autant vous avouer de suite, j’ai adoré ma lecture ; je l’ai, pour ainsi dire, dévorée !

Je découvre la plume de Margherita à travers ce roman. Je l’ai trouvé fluide et agréable à lire. J’ai totalement matché étant donné la vitesse à laquelle j’ai englouti ce beau petit poche de 588 pages. J’ai été transportée en même temps que Roxane dans l’univers de La Galerie, et je suis partie à la découverte du métier d’hôte dans une maison close moderne en Belgique.

Attention : ce roman n’est pas à mettre entre toutes les mains ! L’autrice prévient son lectorat par des TW. Donc si vous vous sentez chatouilleux par rapport aux sujets traités dans ce roman, ne perdez pas votre temps et passez votre chemin. Il sensibilise sur l’univers des travailleurs du sexe, mais aussi sur la drogue.

Fraichement sortie de ses études, Roxane a dû mal à se faire embaucher en tant que journaliste et elle est contrainte de chercher ailleurs. Alors qu’elle tombe sur une annonce pour travailler en tant que serveuse dans un bar à champagne, elle reçoit l’appel miraculeux de La Gazette qui est intéressé par son style mais qui souhaiterait obtenir d’elle un papier un peu plus accrocheur. Ni une, ni deux, l’esprit pratique de Roxane fait A+B et elle propose de mener une enquête sur le bar à champagne dont le succès a fait beaucoup de bruit dès son ouverture. Elle se fait donc embaucher par Le Millésime en tant que serveuse sans prévoir que le bar à champagne n’est que la surface d’un iceberg appelé La Galerie.

D’apparence, Nymphéa et la chambre rouge nous donne l’impression que nous allons plonger dans un roman érotique – et pour cause, l’esprit curieux et aventureux de Roxane la mène tout droit vers un univers où le plaisir est de mise, et où le consentement et le respect en sont la base. Pendant la première partie, notre personnage féminin va se découvrir sexuellement. Si au départ elle est peu encline aux relations homosexuelles, à l’échangisme, au sexe en public, elle va vite se rendre compte qu’il n’y a absolument rien de honteux à toutes ces pratiques à partir du moment où c’est consenti et respectueux ; et que les hôtes de l’établissement sont des personnes comme le reste de la population à qui on s’attache aisément. La seconde partie du roman laisse davantage place à l’intrigue qui est apportée par l’antagoniste dont on fait l’évidente connaissance dès les premières pages. Les soubassements de cet univers ressortent fatalement : la violence, la discrimination, la drogue… Quelque chose se trame, et c’est le moment pour Roxane de sortir son costume de journaliste et d’enquêter. Ainsi, le roman prend un tournant radical puisqu’il se révèle être une romance à suspense additive et rondement bien menée avec des rebondissements et des révélations totalement imprévisibles. En compagnie de Matthieu Kabinsky, Roxane va finalement résoudre un mystère qui est destiné à mettre à mal La Galerie, et ainsi provoquer la ruine des deux frères à la tête de l’entreprise. Ce fil conducteur va nous maintenir en haleine tout du long jusqu’au dénouement final.

Et la romance dans tout cela ? On y arrive ! Le Millésime et la Galerie appartiennent à Anton et Matthieu Kabinsky. S’ils sont jumeaux et se ressemblent assez physiquement, c’est vers le mystérieux Matthieu que Roxane va être attirée ; celui qui ressemble fatalement à un bad boy et qui ne voit pas d’un très bon œil l’arrivée de Roxane. Il s’en méfie dès le départ, contrairement à son frère qui est déterminé à lui laisser une chance de leur prouver sa légitimité à être là. Pourtant, Matthieu se révèle être un personnage mystérieux qui va titiller la curiosité de notre héroïne. Et lorsqu’elle croit tenir un scoop à son sujet, elle va vite se rendre compte que les apparences sont extrêmement trompeuses et que Matthieu cherche simplement à protéger sa vie privée. Ce que j’ai apprécié entre eux, c’est que l’autrice prend le temps de faire durer le suspense. Bien qu’ils soient irrémédiablement attirés l’un par l’autre, Roxane et Matthieu ne se sautent pas dessus à la moindre occasion. Il y a cette nécessité d’apprendre à se faire confiance avant de songer à quoi que ce soit. Et puis, il y a aussi le fait qu’il soit le patron et elle, l’employée, ce qui donne un petit côté interdit à leur relation.

Les scènes spicy sont agréables à lire. J’ai apprécié que l’autrice ne tombe pas dans la romance érotique à l’état pur, ce qui fait que nous n’avons pas de scènes inutiles qui durent des pages et des pages. On retrouve juste les scènes primordiales qu’on s’attend à lire, ce qui confirme la légitimité du livre à appartenir à la New Romance. D’ailleurs, la première fois de Matthieu et Roxane est juste incroyable et jamais vue jusqu’à présent – tout du moins pour moi – et j’ai trouvé que Margherita avait bien joué en osant casser un peu les codes du genre.

Les personnages secondaires apportent énormément à cette histoire. Si quelques-uns n’ont pas un très grand rôle, d’autres en revanche sont assez régulièrement sur le devant de la scène et font considérablement avancer l’histoire. Je me suis pas mal attachée à Olympia, Anton et Narcisse qui sont assez souvent sollicités comme personnages. J’apprécie lorsque les personnages secondaires ont un rôle à jouer dans l’histoire, et quand ils ne sont pas uniquement figurants. C’est un exercice qui n’est pas toujours évident à réaliser, mais Margherita le réussit très bien.

Nymphéa et la chambre rouge est donc un roman où la sensualité et la sexualité sont traitées avec bienveillance et ouverture d’esprit. C’est aussi une quête de soi pour notre personnage principal qui se découvre et se rend compte que Nymphéa et Roxane ne sont pas deux entités, mais bien une seule qui doit apprendre à s’accepter sans honte. Et à tout cela se mêle une intrigue à suspense additive où la tension fait naître une petite boule au ventre qui croie au fur et à mesure qu’on avance dans la lecture. Autant vous dire que maintenant que j’ai découvert ce roman, j’ai hâte d’aller lire la suite qui sera davantage axée sur Anton, qu’on apprend à connaître en surface mais qui mérite d’être connu plus en profondeur.

Afficher en entier
Diamant

incroyable ce livre beaucoup d'humour et de sexe je recomande ce livre

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Saik 2024-04-07T01:50:33+02:00
Lu aussi

Bien mais plus, ct spicy jusqu’au moment où la meuf a fait la chambre jaune puis après plus rien les scènes sont de moins en moins palpitante. La relation entre Roxane et Matthieu est vrm bizarre je trouve qu’ils deviennent un peu trop vite proche ils se racontent mutuellement leur passé alors que leur relation est bancale.

Bref gros manque de profondeur je me suis arrêtée à la page 182/321 c dommage ça commençait bien

Afficher en entier
Or

Roxanne est une jeune journaliste qui se fait embaucher dans un bar à champagne select tenu par les jumeaux Mathieu et Anton Kabinsky où recèle bon nombre de secrets. Armes ? Drogues ? Prostitution ? Elle intègre sous l’identité de Nymphéa très (un peu trop !) vite La Galerie, lieu de luxure où chaque pièce possède son code couleur et son vice. Le smut à une place importante dans le roman mais le message principal est surtout : n’ayez pas honte de vos désirs. C’est bien équilibré, bien dosé. Roxanne et Mathieu ont une véritable identité. Roxanne est toujours dans la provocation, j’adore ! Plot twist inattendue pour ma part en découvrant l’identité de la taupe. En bref : une plume addictive, je vais suivre de près cette autrice !

Afficher en entier
Diamant

Ce livre vraiment une pépite, j'ai adoré du début à la fin .

Les personnages sont attachants , la plume est fluide . L'histoire est plus que sympa . En résumé il fait parti de mon top 3 , j'ai vraiment apprécié cette lecture

Afficher en entier
Diamant

Alors je m’y attendais vraiment pas au démarrage de cette lecture mais ce fut un véritable coup de coeur !

La plume est fluide et addictive ! On dévore ce roman en très peu de temps tellement la tension est palpable et l’enquête prenante.

J’ai beaucoup aimé le personnage de Roxane, qui ne démérite pas tout du long de ce roman et Matthieu (Oh my God) alors lui c’est vraiment le feu et la glace !

Des personnages bien travaillés avec des personnalités fortes.

J’ai beaucoup apprécié les personnages secondaires qui apportent beaucoup d’humour à cette histoire qui peu être un peu sombre par moment.

Le fil conducteur de l’enquête menée par Roxane nous obsède tout au long de cette lecture mais les découvertes des différentes chambres du Millésime ne nous laisse pas en reste.

On a un peu chaud durant cette lecture (attention spicy ++).

Je vous recommande cette lecture et j’attend impatiemment le second ouvrage de l’actrice à paraître en avril (Les dessous de la chambre noire).

Afficher en entier
Bronze

Roxane est journaliste et peine à trouver un poste à la sortie de ses études. Pour convaincre un grand journal de l’embaucher, elle décide d’écrire un article sur « Le Millésime », un célèbre bar à champagne de la capitale belge. Elle en est certaine, il se trame des affaires louches derrière ses portes. Elle va donc se faire embaucher comme serveuse pour pouvoir mener l’enquête directement sur place.

Notre héroïne a quitté ses parents et sa campagne natale pour la grande ville afin de pouvoir réaliser ses rêves. Lorsqu’elle commence à travailler pour les frères Kabinsky, elle découvre rapidement qu’elle peut non seulement réussir son travail d’investigation mais également gagner beaucoup d’argent. De l’argent dont elle et ses parents ont grandement besoin.

Matthieu a lui réalisé le rêve de son frère Anton en l’aidant à ouvrir « Le Millésime » il y a quelques années ainsi que sa partie annexe « La Galerie ». Lieu secret où tous les fantasmes sont possibles. C’est un homme fermé, marqué par la vie et toujours torturé par un sombre passé alors que Anton lui est son exact opposé.

Dès leur première rencontre, Roxane et Matthieu se vouent une haine viscérale, elle ne supportant pas son fichu caractère, lui se méfiant de cette jeune recrue, mais leur attirance est plus que palpable. Le slow burn et les incompréhensions entre les deux ont mis ma frustration à rude épreuve plus d’une fois et my god les scènes de smut sont juste whaouuuu, j’ai adoré. Une en particulier et je pense que celles qui l’auront lu voient toutes de laquelle je parle, sinon viens me voir en DM pour en discuter.

En parallèle à la romance, j’ai aimé le côté sombre de ce livre. Les personnages secondaires aux secrets multiples et un plot twist que je n’imaginais absolument pas. J’ai vécu mille émotions lors de mon écoute et je pense qu’une relecture papier me permettrait d’encore plus apprécier la plume de l’autrice.

La Galerie… OMG je veux y aller !!! Quel bonheur de voir notre héroïne évoluer en toute liberté sans se sentir coupable de ses désirs et de ses actes. D’une jeune femme prude et complexée par ses formes, elle devient une vraie femme fatale. En devenant « Escort de luxe », Roxane va repousser ses limites pour devenir une nouvelle version d’elle-même, plus confiante et plus sensuelle. « Tout en remontant la dentelle le long de mes cuisses, je m’efforce de considérer ces gestes comme un symbole. La vieille Roxane change de peau, elle mue pour faire place à Nymphéa, l’hôtesse audacieuse et sûre d’elle. »

Enfin un roman où la sensualité et la sexualité sont traitées avec mais également sans sentiments et toujours entre adultes consentants. Comme le dit très justement l’autrice, « L’amour est au sexe ce que la crème chantilly est au chocolat chaud : il sublime ce qui est déjà délicieux pour le rendre meilleur encore. ». Et ça fait du bien de lire non pas juste une romance entre deux personnages, mais également une investigation et une réelle quête de soi.

Au moment de ma lecture, je ne savais pas qu’un autre livre serait consacré au deuxième frère Kabinsky, j’ai donc regretté de ne pas en apprendre davantage sur lui. Je suis plus que ravie de pouvoir le retrouver ainsi que nos deux héros dans un opus qui lui sera consacré en 2024.

Afficher en entier
Argent

C'est un livre que je n'ai pas lu mais écouté pour le coup. Je n'avais jamais été tentée par celui-ci au point de l'acheter alors quand j'ai eu l'occasion de l'écouter, je me suis dis : Pourquoi pas ?

J'ai passé un bon moment bien que l'histoire ne soit pas des plus originale... Toutefois, la plume vaut la peine et nous embarque dans un monde de luxure avec aisance.

⚠️ Ce livre est destiné à un public majeur et averti.

Afficher en entier
Diamant

Je viens de finir ce livre aujourd’hui, et c’est mon deuxième coup de cœur de février. Je l’ai vraiment adoré, Les personnages sont très bien développés et très attachant. Le scénario est top car ce n’est pas uniquement concentré sur la romance, on a le suspense à propos de la taupe, mais également de l’action avec tout le côté Dark. Les scènes de Smut sont étrangement agréable à lire car on a vraiment cet esprit de découverte et de recherche d’épanouissement de soi.

⭐️⭐️⭐️⭐️⭐️/5

Afficher en entier

Date de sortie

Nymphéa et la chambre rouge

  • France : 2023-01-18 (Français)

Activité récente

Distinctions de ce livre

Évaluations

Editeurs

Les chiffres

lecteurs 1627
Commentaires 163
extraits 62
Evaluations 499
Note globale 8.05 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode