Livres
546 322
Membres
582 365

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Le Voleur de baisers



Description ajoutée par Liligreen 2019-10-12T21:47:07+02:00

Résumé

Être la fille d'un parrain de la mafia italienne de Chicago fait de la toute jeune femme une personne à part. Francesca va vite le découvrir que son avenir qui semblait tout tracé va être bouleversé par un homme qu'elle ne connaissait même pas.

Depuis son plus jeune âge, elle rêve d'épouser un homme qu'elle connaît depuis toujours : comme elle, il appartient à une famille criminelle ; ils s'aiment et ont la même vision de la vie.

Mais le sénateur Wolfe Keaton a d'autres projets pour elle. Cet avocat a une revanche à prendre sur la famille de Francesca et il a bien l'intention de l'utiliser comme un pion dans la partie d'échec qui l'oppose au père de la jeune femme. Pour cela, il veut en faire son épouse.

La voilà obligée d'oublier tous ses projets, celui qu'elle est sûre d'aimer, sa liberté.

Wolfe estimait avoir pensé sa vengeance jusque dans les moindres détails. Mais il a sans doute sous-estimé Francesca et les sentiments qu'elle lui inspire.

Afficher en entier

Classement en biblio - 975 lecteurs

extrait

Extrait ajouté par micaroval 2019-12-08T10:22:46+01:00

— C’est le syndrome de Stockholm, mama ?

— Non, je pense que c’est un amour naissant, vita mia. Après tout, l’amour est un peu fou. Autrement, ce n’est pas de l’amour mais une simple passade.

— Il faut donc être fou pour tomber amoureux ?

— Bien sûr. Tomber amoureux, par définition, c’est devenir fou de quelqu’un.

Afficher en entier

Commentaires les plus appréciés

Pas apprécié

"Le Voleur de Baiser". Un livre classé dans le crème des romans Booknode. Eh ben mon cochon...

Il n'y a des romans qui ne sont appréciables que quand le personnage principal masculin ne vous débecte pas. Celui-ci en fait partie. Wolfe a peut-être eu une enfance horrible et toussa toussa, il n'empêche que ça n'a pas réussi à m'attendrir et je ne l'ai pas aimé du tout, malgré beaucoup d'efforts.

Parmi le reste des persos, aucun ne m'a vraiment été sympathique, je l'es ai trouvé plat, vides, sans intérêt. Francesca peut à la rigueur tenir la route, mais il suffit qu'elle ouvre la bouche pour faire sa cruche et ça me donne envie de lui en coller une.

Détester est un bien grand mot. Je ne dirais pas que j'ai détesté ou haï "Le Voleur de Baiser". Juste que je n'ai rien aimé. De l'histoire au personnages, rien ne m'a transcendée. L'écriture est certes correcte, mais ça ne pèse pas vraiment dans la balance.

Tout m'a laissée indifférente. Le résumé était pourtant accrocheur, mais le reste ne suit pas. Très déçue parce que j’avais hâte de lire ce livre.

Afficher en entier
Bronze

Avis complet : http://vibrationlitteraire.com/le-voleur-de-baisers-de-l-j-shen/

Une romance atypique…

Dans ce roman, nous suivons l’héritière de la mafia italienne de Chicago, Francesca, élevée pour être mariée à une autre famille influente de l’outfit, mais aussi un Don Juan au passé tumultueux, sénateur et aspirant à monter dans la vie politique du pays, Wolfe, qui n’a qu’une envie : détruire le père de Francesca.

J’ai globalement bien aimé cette romance qui m’avait franchement attiré par son résumé qui sort un peu de l’ordinaire. L’auteure nous présente alors deux personnalités particulières et fortes. Francesca est à la fois une femme enfant naïve, préservée par les traditions italiennes, alors que Wolfe se présente comme un homme cruel et déterminé, prêt à tout pour accomplir la vengeance qu’il prépare depuis l’enfance… Ces deux personnalités explosives vont donner lieu à plusieurs quiproquo et malentendus, pas mal de conflits, le tout rentrant dans le schéma habituel des romances : on se déteste, on commence à s’apprécier, un élément perturbateur, on se pardonne tout et on s’aime ever ever after… Rien de bien original là-dedans donc !

Cependant, je pense qu’on aurait pu imaginer un dénouement plus réaliste et c’est ce qui m’a un peu agacé (en plus de certaines scènes d’un Wolfe-macho-à-souhait !). L’histoire manque de réalisme dans son dénouement au profit d’une ode à l’amour qui m’a franchement fait lever les yeux au ciel et c’est dommage. Les personnalités sont travaillées et intéressantes pour finir totalement écrasées face à l’amour qui emporte tout sur son passage : la vengeance, les malentendus et tous les principes exposés au départ. Sauf que l’amour, ça n’est pas renoncer à soi et à ses convictions, c’est avancer avec à la rencontre d’une autre personne qui peut les moduler sans totalement les effacer. Et c’est donc dommage que l’histoire n’ait pas plutôt pris cette tournure !

Côté personnages, j’ai autant détesté Wolfe que je l’ai apprécié à certains moments. Il est cruel, intransigeant, franchement sexiste et horrible au début du roman, pour finalement évidemment changer du tout au tout en rencontrant l’amour. C’est beau, c’est sur, mais c’est aussi très naïf. Les gens ne changent pas comme ça, et surtout, on n’a pas le pouvoir de les changer contre leur gré ! Quel dommage que ce message soit encore véhiculé dans les romances d’aujourd’hui…

Enfin, j’ai bien aimé le message lié à l’indépendance et à l’autonomie des femmes dans un milieu régi par des traditions italiennes très dures où la femme n’est qu’un faire-valoir ou un instrument de commerce… Un message brillant et exposé de façon intéressante !

Le voleur de baisers a été une bonne lecture pour moi, malgré des scènes, des propos et des aspects de certains personnages qui m’ont dérangé. Je n’ai pas vraiment apprécié la fin qui véhicule un message irréaliste en lequel beaucoup croient encore… (et que je m’évertue de démonter en thérapie !) Les personnalités sont bien travaillées, mais malheureusement trop vite balayé au profit d’un amour sans borne sans limite et aussi important qu’il est irréaliste. Le schéma de la romance est habituel, mais comporte quelques éléments surprenants. J’ai malgré tout passé un bon moment avec la plume addictive de L. J. Shen.

Afficher en entier

Commentaire video

Vidéo ajoutée par Mayumi 2020-03-08T11:21:11+01:00

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par Malili14 2021-04-09T09:44:29+02:00
Diamant

Je ne voulais pas que cette histoire s’arrête, les personnages vont me manquer.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par lecture_livres 2021-04-08T18:17:49+02:00
Or

J’ai vraiment adoré cette histoire, elle est pleine de rebondissements !!

L’histoire de Francesca m’a vraiment touché, on s’aperçoit vite qu’elle n’est pas maîtresse de sa vie, c’est son père qui décide pour elle. Ensuite, il y a Wolf, le sénateur qui n’a peur de rien.

Francesca est au premier abord une « fille à papa » et Wolf un homme sans cœur.

Mais, petit à petit on voit que Francesca a plus d’un tour dans son sac et qu’elle n’a pas sa langue dans sa poche. Cependant, elle va se rendre compte qu’en habitant avec Wolf, elle est libre de faire ce qu’elle veut ce qui renforce son caractère. Mais, Wolf est tout de même très intransigeant sur le devenir de sa femme à ses côtés... Il cherche surtout à faire souffrir une seule et unique personne.

La plume de cette auteure me surprend de livre en livre.

Afficher en entier
Argent

Sujet un peu réchauffé (une histoire de fille pourrie gâtée qui voit son univers chamboulé par un mec) mais traité de manière assez original. Histoire intéressante mais une héroïne moins fade aurait été un plus.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par 2010fatou 2021-03-28T18:09:59+02:00
Bronze

Euhhhhh,where is the revenge? En tout cas je l'attends,ce fameux plan préparé, concocté depuis des années,ce qui a eu le temps de mariner. Que nenni !! À la fin nous avons des situations surréalistes, où il suffit de parler aux méchants par ci par là et...pouf par le pouvoir de la sainte dark romance,il n'y a plus de méchants, parce que les méchants ne sont pas gentils. Mais voyons. Parlons en de ce sénateur qui est au chômage pendant le récit,je dis ça puisqu'il aurait très bien pu être mannequin,influencer,rien ne change dans son quotidien,ce qui est la trame même de l'histoire, homme de pouvoir,mon œil. Un mafieux,qui ne fait rien de mafieux,un sénateur qui a tout d'un mafieux,une femme-enfant qui croit dur comme fer aux messages contenu dans un coffre et qui attend donc son prince charmant. Un livre sans épines,la fin Disney en était même aberrante tant c'était mièvre puéril au vu de ce qui s'y passe ou au contraire devrait s'y passe. N'empêche j'ai passé un bon moment lecture surtout au début quand il n'y a pas d'AMOUR.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Claire_V 2021-03-27T20:32:29+01:00
Or

Instagram : @claire_readings

J’attendais énormément de ce livre après avoir vu beaucoup d’avis très positif. Je ressors un petit peu déçue de ma lecture. En soi, je trouve le thème très prometteur : ennemies to lovers je trouve que ça le fait toujours. Malheureusement même si on voit l’envie de l’auteure de faire en sorte que Franchesca sorte de sa prison dorée et bien ça ne l’a pas trop fait avec moi. Wolfe était très mystérieux, on se pose beaucoup de questions sur ses agissements. J’ai apprécié comment évolue leur relation mais je trouve qu’elle n’était pas assez pleine de sentiments. J’ai vraiment aimé l’histoire à partir de l’événement vers le dernier quart du livre (je ne vous dis pas sinon je spoil). C’est vraiment à ce moment que j’ai aimé leur relation, leur manière d’exprimer leur ressentie et leur sentiment. Et surtout mon reproche principal c’est que Wolfe n’est pas du tout assez mis en lumière selon moi. Il manque des chapitres qui lui sont dédiés, il reste encore trop mystérieux à la fin. En résumé, une lecture plutôt sympa mais qui m’a laissé un peu sur ma faim comparée à mes attentes.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Joebook 2021-03-27T16:36:36+01:00
Or

C'est l'histoire d'une jeune fille pourrie gâtée du plus grands parrain de la mafia de Chicago. Elle est la fierté de ses parents et son avenir est déjà tout tracé. Mais c'est sans compter un petit grain de sable nommé Wolfe, qui va faire exploser sa bulle, remettre beaucoup de chose en question et la sauver de sa prison dorée dont elle n'avait même pas conscience.

Une belle histoire d'amour sur fond de pègre, de vengeance et de manières éculées.

J'ai bien aimé le personnage de Francesca un peu naïve, un brin sarcastique et une grande rebelle, ce qui lui attire quelques ennuis.

J'ai beaucoup aimé le personnage de Wolfe qui semble être le méchant de l'histoire. Mais son plan de vengeance va être remis en question lorsqu'il se rend compte des sentiments qu'il a pour elle. Un brin mystérieux, sexy, ténébreux, autoritaire, mais aussi protecteur, intelligent et réfléchit.

Rien à voir avec sa saga The Sinners, mais tout aussi prenant, bien écrit, avec des drames et de l'humour, pas le temps de s'ennuyer. Bref un vrai coup de cœur.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Ouranos7 2021-03-22T22:44:20+01:00
Argent

Romance qui peut paraître très clichée mais qui ne le paraît pas. Les personnages ont leur caractère, tout se dénoue quand il le faut, etc. J'ai eu du mal à rentrer dans l'histoire, mais j'ai fini par le terminer d'une traite. Il est relativement addictif, une fois qu'on lui donne sa chance.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Ile2 2021-03-21T18:18:09+01:00
Commentaire ajouté par Justiin3 2021-03-18T17:45:15+01:00
Lu aussi

Comment vous dire… J’ai aimé le roman sans trop aimer ma lecture…

Ouais bizarre n’est-ce pas ?

Disons que j’ai détesté Wolfe Keaton sur la quasi-totalité du roman et j’aurais aimé un personnage féminin moins soumis et malgré ça, j’ai adoré le roman.

L’auteur dépeint un personnage très sombre, mais genre sombre et méchant. Il a perdu toute sa famille, tous les gens qu’il aimait tout ça à cause d'une seule personne : Arthur ROSSI depuis il n’a qu’un but : se venger. Étant aujourd’hui sénateur et intouchable, il a tous les pouvoirs et contrôles tout, il pourrait le mettre en prison en un rien de temps, mais non, son but, c’est de le voir souffrir.

Lorsqu’il comprend que son seul trésor, c’est sa fille Francesca, il la demande en mariage et Arthur va lui offrir sa fille, car ce que Wolfe détient sur Arthur peut lui détruire toute sa vie.

C’est une romance puissante mais déchirante, qui nous plonge au cœur de la mafia italienne et nous montre ce qui se passe dans l’univers politique ou le pouvoir vous rend maître de tout. La plume est addictive, car même si les personnages sont parfois insupportables, vous ne pouvez pas le lâcher.

J’étais averti, je sais que l’auteure aime faire des personnages masculins durs et froids. Je l'ai parfois détesté, car sans le vouloir, sa haine était parfois si forte que Francesca prenait pour son père alors qu’elle était totalement innocente.

Personnellement, je ne suis pas trop fan des histoires de milliardaires (je préfère les héros simples et proches de la nature.) mais, on fini par être attendris par ce couple et les pages se tournent sans qu’on le remarque. Livre lu en 1 journée et demi tout de même.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par helenehmn 2021-03-17T18:57:40+01:00
Argent

Pas mal , pas mal, on s'accroche à l'histoire facilement, même si par moment les choix du père sont dur a envisager...

Bonne lecture !

Afficher en entier

Date de sortie

Sortie récente

"Le Voleur de baisers" est sorti 2020-11-12T04:40:42+01:00 en version poche
background Layer 1 12 Novembre

Dates de sortie

Le Voleur de baisers

  • France : 2019-12-05 (Français)
  • France : 2020-11-12 - Poche (Français)

Activité récente

Titres alternatifs

  • The Kiss Thief - Anglais

Distinctions de ce livre

Évaluations

Les chiffres

lecteurs 975
Commentaires 161
extraits 58
Evaluations 382
Note globale 7.96 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode