Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs
Lire la suite...
Activité récente
Dans les listes de lecture des booknautes
Livres ayant des thèmes similaires
Evaluations
Critère Note Visuel
Globale 8.7
Scénario 8.5
Ecriture 8.6
Suspense 8.2
Originalité 8.6
Addictivité 8.7
Pédagogie 7.1
Créativité 8.4
Personnages 8.8
Humour 7

Vos favoris l'ont en bibliothèque

Insaisissable, Tome 1 : Ne me touche pas

Titres alternatifs

Anglais : Shatter Me
Allemand : Ich fürchte mich nicht

Date de sortie

France : 4 Octobre 2012
Poche France : 7 Mai 2014
Québec : 8 Octobre 2012
USA : 15 Octobre 2011

Editions

2012 français traduit de l'anglais U.S.
Voir plus
Présent dans votre biblio :

Description

Ajouté par MissNaais le 29-08-2012
JE SUIS MAUDITE
J'AI UN DON

JE SUIS UN MONSTRE
JE SUIS PLUS FORTE QU'UN HOMME

MON TOUCHER EST MORTEL
MON TOUCHER EST POUVOIR

JE VEUX QU'IL ME TOUCHE
IL NE DOIT PAS M'APPROCHER

JE SUIS LEUR ARME
JE ME VENGERAI

Juliette est enfermée depuis 264 jours dans une forteresse pour un crime. Un accident. 264 jours sans parler. Ni toucher personne. Alors pourquoi Adam, celui qu'elle aime en secret depuis l'enfance vient-il partager se cellule ? Et pourquoi semble-t-il ignorer qui elle est ?
 
L'organisme tout-puissant qui régit le monde de Juliette n'hésite pas à tuer pour asservir le peuple. Mais ce que désire par-dessus tout Warner, le fils de son leader, c'est Juliette. La malédiction qui pèse sur la jeune fille est pour lui une arme inestimable.
 
Seulement Juliette n'a pas l'intention de se laisser faire. Après une vie de paria, elle trouve pour la première fois le courage de se battre et de rêver à un avenir avec celui qu'elle croyait avoir perdu pour toujours...

Extraits

Ajouté par elen412 le 10-10-2012
Je sais seulement que les scientifiques se trompent.
La terre est plate.
Je le sais parce qu'on m'a poussée dans le vide et cela fait 17 ans que j'essaye de me cramponner au bord.

Ajoutez votre commentaire

Envoyer
Spoiler
Max 0/10000 caractères utilisés

Les commentaires les mieux notés

Par Althea le 2012-04-13 17:17:04 Editer
Bon, je me prépare au déluge de votes négatifs qui vont accompagner ma review car beaucoup de personnes n'apprécient pas de voir certains d'entre nous avoir un avis différent (personnellement je crois encore à liberté d'expression, désolée), or ce qui est sur c'est que contrairement à l'ensemble des bloggeurs qui semblent avoir été en admiration à la lecture de ce bouquin ça n'a pas du tout été mon cas. Je ne dis pas que je n'ai pas aimé, cependant il y a beaucoup de choses qui m'ont déplu/interpellée.

Le concept de l'histoire est intéressant. Juliette, 17 ans, possède un don particulier. Lorsqu'elle touche une personne elle se nourrie de son énergie jusqu'à la tuer, et elle ne contrôle pas du tout cette particularité. Enfermée dans une asile depuis plusieurs années, elle est en isolation jusqu'au jour où on lui donne un compagnon de cellule : Adam. Cependant ce que Juliette ignore c'est que ce don, qu'elle considère comme une malédiction, est convoité; principalement par Warner, un chef de ceux qui se nomment The Reestablishment et qui ont peu à peu prit contrôle du monde dans lequel le roman se situe.

Cependant le monde dystopique passe au second plan et elle complètement obscurci par l'enchaînement de métaphores que l'auteur nous balance au fil du récit. Parce que ce qu'il faut comprendre lorsque tous les reviewers disent que Tahereh Mafi a un style d'écriture très différent de ce qu'on a l'habitude de croiser, c'est qu'ils ne mentent pas. Et sincèrement je pense que c'est le genre d'écriture que vous adorez ou détestez, y'a pas vraiment de juste milieu. Pour ma part j'ai trouvé que c'était un gros point faible au bouquin car ce style m'a vraiment tapé sur les nerfs, surtout toute la première partie de ma lecture. La ponctuation est très particulière (voir carrément absente à certains moments), les pensées que Juliette n'ose pas avoir sont balancées au milieu de la narration et raturées, et comme je l'ai dit on va de métaphore en gros imbroglio de mots qui se suivent (avec parfois des suites de cinq ou six fois le même mot ce qui arrange encore moins les choses) et qui finissent par ne plus avoir de sens. En gros, le style d'écriture est très frustrant et j'ai trouvé qu'il gênait énormément le récit à certains moments. Alors oui, je veux bien que ça s'arrange au fil des pages et du rétablissement mental et social de Juliette (faute d'autre terme), mais c'est vraiment dur de passer toute la première moitié du bouquin à cause de ça. Il y a vraiment des moments où ça me démangeait de choper un stylo et de mettre des virgules, des points, et du correcteur sur les répétitions (je vous rassure je ne l'ai pas fait, c'est pas demain que je me mettrais à profaner un de mes livres même si la tentation était grande avec celui-ci).

Toutefois la seconde partie du roman est beaucoup intéressante et beaucoup plus vivante.
Spoiler(cliquez pour révéler)
En fait les choses ont commencés à vraiment capturer mon intérêt lorsque Adam et Juliette s'échappent.
La fin offre de bonnes possibilités pour la suite, maintenant à savoir si l'auteur saura les exploiter. Je réserve mon jugement sur le second tome, je ne sais pas encore si je le lirais. Je crois que j'attendrais d'avoir un résumé et des extraits (histoire de voir si le style se stabilise un peu plus ou si on repart dans un méli-mélo sans sens). C'est vraiment dommage car le thème de l’histoire en lui-même est intéressant et les bases qu'offre cette fin promettent beaucoup.

Pour ceux qui seraient intéressés par la traduction Française, le livre sortira chez Michel Lafon mais il n'y a pas encore de date précise à ce que j'ai pu voir (à l'origine le livre était annoncé pour courant 2012). Sincèrement, sans vouloir être défaitiste, j'ai peur de ce que la traduction va donner... ça risque de rendre la lecture encore plus pénible. J’attendais beaucoup de ce roman, surtout avec l’avalanche de reviews élogieuses, mais je crois pouvoir dire que ça a été finalement une déception pour moi.
Par Jordan le 2011-11-26 18:00:26 Editer
http://wandering-world.skyrock.com/3047798849-Shatter-Me-Tome-1-Shatter-Me.html

Shatter Me m'a brisé, m'a détruit, m'a fait voler en éclats. Tout comme l'histoire que le roman renferme. Tout comme le merveilleux style d'écriture de l'auteure. Tout comme Juliette et Adam. Tout comme l'univers du livre. Shatter Me est parfait sur tous les points de vue. J'ai adoré. J'ai ri, j'ai eu les larmes aux yeux, j'ai senti mon coeur louper des battements à certains moments, j'ai eu des papillons dans le ventre pendant que je voyageais dans ce monde fascinant. Ouaw. Ouaw. Ouaw.
Pour celles et ceux qui me suivent sur la page facebook du blog, vous savez que je n'ai jamais caché mon impatience pour lire ce roman. Je l'attendais depuis des semaines, et, maintenant que je l'ai terminé, je crois que je vais faire une petite déprime. J'en veux encore plus. Plus de Juliette. Plus de son pouvoir. Plus de mots de Tahereh Mafi. Plus de passion. Plus, plus, plus. Je crois que je suis devenu accro à Shatter Me.
Dès les premières pages, c'est une tornade force cinq qui nous percute et qui nous dévaste de l'intérieur. L'écriture de l'auteure est la première chose qui fait que ce livre se démarque des autres. Tahereh Mafi a une manière de décrire les choses si puissante et si intense que j'ai immédiatement été transporté dans son univers. Au départ, je me demandais même s'il ne manquait pas des virgules et si écrire d'aussi longues phrases était possible. Mais en fait, après quelques pages, j'ai compris pourquoi l'auteure nous offrait d'aussi nombreux mots dans une même expression. Elle veut nous faire ressentir au maximum les pensées de Juliette. Vous pouvez d'ailleurs remarquer ceci dans l'extrait proposé en fin d'article.
Haaaaaaaaa Juliette... Quelle héroïne. Elle m'a ému dès que je l'ai rencontré. Nous la retrouvons dans une prison, enfermée par les Rétablisseurs qui la maintiennent captive pour une raison : Warner, le chef, sait qu'elle possède le pouvoir de tuer n'importe quel être humain rien qu'en le touchant. Il veut se servir d'elle comme une arme pour, celui lui, exterminer les personnes qui ne servent à rien d'autre qu'à consommer les dernières sources de nourriture de la planète.
Car oui, Shatter Me nous embarque dans un monde purement dystopique : tout en dehors de la prison de Juliette et du bâtiment dans laquelle elle se trouve n'est plus que chaos et ruine. Les saisons sont complètement inversées, les animaux sont tous morts, les humains les plus faibles sont décédés et l'eau, l'électricité et l'alimentation commencent à sérieusement manquer.
C'est donc dans cette atmosphère inédite et saisissante que Juliette a appris à se construire après avoir été arrachée à ses parents qui la détestait. On la découvre murée dans sa solitude, totalement détruite psychologiquement par le manque d'amour, de sentiments et de sensations. Mais Juliette n'est jamais devenue une mauvaise personne. Ses intentions ont toujours été et sont encore bonnes. Elle ne se résignera jamais à suivre le plan diabolique de Warner et est bien décidée à faire les bons choix. Juliette est enfermé dans une pièce avec 4 murs, 1 fenêtre, 16 mètres carrés d'espace, et ce depuis 264 jours. Mais cela change lorsqu'on attribue à notre protagoniste un colocataire. Un jeune homme qu'elle va reconnaître instantanément mais qui n'a aucun souvenir d'elle : Adam.
Et là, ouaw. Dès qu'il rentre dans son existence, Adam va tout bouleverser. Juliette, l'intrigue, et nous. A eux deux, ils vont tout faire pour s'en sortir et pour s'échapper du contrôle de Warner. Nous sommes alors submergés par un tsunami d'ardeur, d'action, de frénésie et de rage. Tous ses sentiments nous consument, nous bousculent, nous assaillent et nous calcinent. Haaaaaa, quelle frustration je ressens de ne pas pouvoir vous faire lire le roman et vous faire comprendre tout ce que j'ai ressenti ! Shatter Me est une perle, une vraie. C'est un diamant brut. Du début à la fin, j'ai été scotché. Amour, suspense, haine et pouvoir se mêlent et dévorent chaque parcelle de notre être. J'étais complètement ailleurs pendant ma lecture.
Juliette et Adam sont tellement humains, tellement doux l'un envers l'autre, tellement beaux que j'avais des frémissements de plaisir à chaque fois qu'ils se retrouvaient ensemble. L'intrigue est parfaite. Tout est fait pour que nous ne puissions pas décrocher du roman. Chaque page, chaque mot, chaque lettre sont faits pour nous ronger, nous anéantir, et pour nous forcer à en redemander toujours plus. Je suis tombé amoureux de chaque moment passé avec Shatter Me, c'est aussi simple que ça.
Nous traversons tellement de différents sentiments et de différentes étapes dans le livre qu'on ne se rend même compte que nous arrivons à la fin avant d'avoir lu la dernière phrase. Et ouaw, quelle fin ! Je l'ai vraiment adorée. Elle m'a pas mal fait penser au film X-men, sans pour autant le copier. Elle nous laisse dans l'attente de beaucoup de réponses, mais attendre 2012 ne sera pas insupportable. Bon ok, je VEUX la suite. Sur-le-champ ! Comment vais-je faire pour vivre sans Juliette et Adam ? Sans leur désir de vivre, d'aimer, de se battre contre le mal ? Je ressens déjà les effets du manque.
Shatter et donc un roman dévastateur, puissant et ardent. J'ai succombé à tout dans cet ouvrage. Tout, vraiment tout. Je ne vais pas vous conseiller de lire ce livre, je vais vous obliger à le faire. Toutes les émotions qu'il nous envoie explosent en nous, nous incendie corps et âme. Je ressors complément conquis de ma lecture, plein de rêve et d'espoir dans le coeur.

Les derniers commentaires ajoutés

Par Empire-De-Livres le 2015-04-19 10:48:42 Editer
Empire-De-Livres Or
J'ai aimé, mais pas adoré ce livre. Je trouve que ça manque d'originalité. Certes, certaines choses m'ont surprise, mais je trouve que c'est trop plat. L'histoire d'Adam et de Juliette, c'est un peu comme l'histoire d'une princesse qui se fait secourir par un prince... Pourtant, ce livre contient des éléments que j'aime beaucoup (romance, action, fantastique) dans un livre, mais je n'ai pas adhérer, il manquait un petit quelque chose, sans que je sache quoi.

J'ai eu un autre petit problème pendant ma lecture, c'est quand les personnages disait (par exemple) "Faut" au lieu de "Il faut". Ça m'a énormément énervé, et c'était moins agréable à lire. Mais je me suis habitué au bout d'un moment.

Et là, vous allez vous demander pourquoi je l'ai mis en or, et moi je dirais que c'est parce que j'ai quand même bien aimé ce livre qui est toutefois sympa à lire! :D J'attends quand même beaucoup du deuxième tome, et qui sait, peut-être qu'il sera beaucoup mieux!
Par Believe36 le 2015-04-17 17:27:05 Editer
Je dois bien avouez que durant le premier tiers du roman, l'histoire ne m'a pas réellement conquise. J'ai trouvée qu'elle traînait en longueur. Je me suis même mise a regretter de l'avoir acheter.
Mais comme je l'ai dit, cette phase n'a pas durée durant tout le roman, et un peu avant la moitié, l'histoire m'a réellement captivé. Et j'ai très vite eu envie de connaitre la suite des aventures de Juliette.
J'ai hésité a mettre ce roman dans la catégorie or, mais comme la deuxième moitié du roman méritait le diamant, c'est donc celle-ci qui l'a emporter.

Le style d’écriture de l'auteure nous permet de rentrer dans l'esprit tourmenté de Juliette comme aucun autre n'a su le faire! Un tour de maître que je tient a saluer
Par chris92 le 2015-04-17 15:35:54 Editer
chris92 Or
un bon livre! les personnages sont attachant!
Par sarahlol le 2015-04-14 15:12:37 Editer
Un livre magnifique et tellement bien écrit ! Un vrai plaisir!
Par Wearedustandshadows le 2015-04-10 22:35:45 Editer
J’ai eu tellement peur de détester ce livre. On m’avait prévenue: soit tu adores, soit tu détestes.
J’ai absolument dévoré cette histoire.

Je m’attendais a ce que Juliette soit énervante et exaspérante, mais malgré ses pouvoirs surnaturelle, je l’ai trouvé très humaine comme personnage. Elle a peur de ce qu’elle peut faire et elle se déteste pour ce qu’elle a fait.

J’ai eu un peu de mal avec Adam au début. Je sais que
Spoiler(cliquez pour révéler)
Juliette va finir avec Warner/Aaron
ducoup leur romance m’avait l’air fausse. Warner m’a un peu agacé mais je l’aime trop quand m^me. WARNETTE.

KENJI. KENJI.KENJI. J’aime trop kenji. Il est drôle, beau gosse, sur de lui ET KENJI?


Bref, une super surprise et une magnifique lecture. Hâte de tenir le 2 entre mes mains!
Par btizlit le 2015-04-10 17:31:10 Editer
btizlit Or
Beaucoup beaucoup de mal au début avec l'écriture. Les tournures de phrases les "je veux pas pleurer" qui piquent un peu les yeux, les phrases sans arrêt barrées.
Puis après quelques pages les phrases barrées ont au contraire eu du charme et les tournures de phrases ne m'ont plus choqué: elles ne tiennent pas à un "mauvais français" mais juste à une mise en place du mode de réflexion de l'héroïne et permet à l'auteur de nous transmettre le désordre qui règne dans sa tête.
[spoiler][/spoiler]
L'histoire en elle même m'a énormément accroché: d'une part parce que le monde post-apocalyptique qui constitue la trame de fond de l'histoire est génial, ensuite parce que les trio amoureux personnellement je suis fan lorsqu'ils sont bien conduit (et celui-ci de mon point de vue l'est).
Par ElinorD le 2015-04-06 19:45:44 Editer
Ça manquait peut-être un peu d'action, mais sinon... je suis complètement fan de l'écriture, j'aime beaucoup Juliette et Warner m'intrigue énormément. Bref j'ai adoré et j'ai vraiment très hâte de lire la novella du point de vue de Warner puis la suite !!
Par pauline-3 le 2015-04-06 16:01:11 Editer
J'ai adoré ce livre, tellement que je l'ai lu en une journée.
L'esprit de Juliette est vraiment torturé, on peut ressentir sa souffrance, sa solitude, son besoin d'affections, d'avoir un ami, un seul, ou même quelqu'un qui n'ait pas peur d'elle. On ressent aussi son désespoir, son amertume et tous le sentiments quelle n oses pas exprimer.
On voit son évolution au cours du récit, la colère qu'elle n'osait pas exprimer avant se décharner en elle
Livre absolument époustouflant
Par BlackLight le 2015-04-06 14:18:58 Editer
Une de mes trilogies préférées, sans aucune hésitation.

Ce qui m'a tout de suite séduite, c'est l'écriture, bien évidemment. Les phrases barrées, les phrases répétées, encore et encore, comme si Juliette essayait de se convaincre elle même de choses en lesquelles elle ne croient plus. L'écriture est poétique, avant tout, fluide, et originale. A la fois simple et singulière, fragile mais marquante, je ne suis pas prête d'oublier ce style unique et propre à l'auteur, qui nous en dévoile plus sur les personnages que n'importe quelle description.

C'est cette écriture, encore une fois, qui nous présente Juliette. Elle nous apparaît brisée, détruite, seule, désespérée. Et pourtant pleine d'espoir. Elle compte les jours en attendant qu'on vienne la sortir de là, qu'on vienne la sauver. Malgré tout c'est une jeune fille qui rêve, qui espère. Elle dit qu'il lui faut seulement 26 lettres, parce qu'elle attend, encore et encore, et que seule l'écriture la sauve de la folie.

Et puis arrive Adam. Et là on découvre une nouvelle facette de Juliette, la Juliette craintive, limite timide. Tout de suite Adam nous apparaît comme le jeune homme parfait, et Juliette, seule depuis trop longtemps, se jette à corps perdu sur cette occasion, limite aveuglément.

Et puis vient Warner, et là, l'ultime découverte, c'est la Juliette courageuse, outrée, indépendante. Elle n'est pas non plus ignorante, et trop c'est trop. Elle est capable de se révolter, de négocier, mais malgré tout aveuglée par sa haine (et on la comprend), je pense qu'elle juge Warner trop vite, avant d'apprendre à le découvrir et à le comprendre, elle se fait son opinion et s'arrête sur cette dernière qui n'est pas forcément la bonne. De plus, Adam la conforte dans cette idée et elle a en lui une confiance aveugle et non justifiée, elle a tendance à se reposer sur l'ami et à voir leur amitié comme de l'amour. Et encore une fois Adam la suit, lui qui pourtant n'avait aucune raison d'être aussi naïf. La moindre parcelle de chance quant à ses pouvoirs lui apparaît limite comme une preuve venant du ciel comme quoi c'est lui, son âme sœur, sans se poser de question.

Ses pouvoirs, parlons en. C'est assez original, je ne crois pas avoir vu un tel don dans toute ma bibliothèque, donc un petit point en plus. Ils sont assez mystérieux car finalement ce n'est que dans le tome trois qu'on en saura vraiment plus.

J'aime cette trilogie pour les personnages, qui sont de vrais coups de cœur, pas clichés, et tellement travaillés. On n'en apprendra plus sur Warner dans les tomes suivants pour notre plus grand plaisir, car c'est mon personnage préféré toutes séries confondues. Juliette l'a mal cerné et beaucoup trop vite, heureusement qu'elle se rattrape plus tard. Son amour pour Adam l'empêche d'ouvrir les yeux et l'aveugle au point qu'on a l'impression que sa vie est devenue géniale, merveilleuse, que ses pouvoirs ne lui posent plus aucun problème et c'est ce qui va encore plus la faire souffrir au moment de la désillusion, mais elle est nécessaire.

Bref, un énorme coup de cœur qui ne comporte jamais assez de pages, un petit bijou de poésie et de singularité d'une auteure très talentueuse dont les œuvres me ravissent sans cesse, j'achèterai ses prochaines séries sans aucune hésitation, c'est ma grande découverte de l'année 2013 que j'avais déjà repéré depuis un bon bout de temps sans jamais y porter plus d'attention, mais que ce serait ma bibliothèque si je n'avais pas franchi le pas ?

Par Victoria5avril le 2015-04-05 15:04:33 Editer
J'ai adoré ce livre, les personnages sont tous accrochant exactement comme l'intrigue.
Inscrivez vous !
▶ Crééz votre propre bibliothèque virtuelle.
▶ Découvrez des conseils de lecture.
▶ Echangez avec des milliers de passionnés de lecture.