Livres
558 129
Membres
606 211

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Quand nos souvenirs viendront danser



Description ajoutée par carohem 2019-03-26T19:32:05+01:00

Résumé

« Lorsque nous avons emménagé impasse des Colibris, nous avions vingt ans, ça sentait la peinture fraîche et les projets, nous nous prêtions main-forte entre voisins en traversant les jardins non clôturés.

Soixante-trois ans plus tard, les haies ont poussé, nos souvenirs sont accrochés aux murs et nous ne nous adressons la parole qu’en cas de nécessité absolue. Nous ne sommes plus que six : Anatole, Joséphine, Marius, Rosalie, Gustave et moi, Marceline.

Quand le maire annonce qu’il va raser l’impasse – nos maisons, nos mémoires, nos vies –, nous oublions le passé pour nous allier et nous battre. Tous les coups sont permis : nous n’avons plus rien à perdre, et c’est plus excitant qu’une sieste devant Motus. »

À travers le récit de leur combat et une plongée dans ses souvenirs, Marceline raconte une magnifique histoire d’amour, les secrets de toute une famille et la force des liens qui tissent une amitié.

Un roman émouvant et plein d’humour sur le temps qui passe et la place des souvenirs.

Afficher en entier

Classement en biblio - 661 lecteurs

extrait

On regarde les choses différemment quand on sait qu'on ne les verra bientôt plus.

Afficher en entier

Commentaires les plus appréciés

Diamant

Chaque année depuis que j’ai découvert sa plume, la sortie du prochain roman de Virginie Grimaldi figure parmi celles que j’attends le plus. Elle fait partie de cette petite sélection d’auteurs que je chéris par-dessus tout et dont je sais que chaque livre sera une révélation, un moment de bonheur, un coup de cœur. Et bien sûr ce dernier opus n’échappe pas à la règle.

Entre passé et présent, Virginie Grimaldi nous embarque Impasse des Colibris et nous livre avec délicatesse et justesse la vie de ses habitants depuis leurs rencontres jusqu’à aujourd’hui. Sous sa plume, le quartier prend vie. On découvre l’euphorie des débuts, la joie de partager avec ses nouveaux voisins, les difficultés de chacun, les rapprochements, les conflits, les retrouvailles… bref tout ce qui fait la vie d’un petit quartier. En lisant ce texte, je me suis imaginée dans le quartier où j’ai moi-même grandi, me rappelant mes propres souvenirs d’enfant puis d’adolescente et enfin d’adulte dans ce lieu de vie.

Très rapidement dans l’histoire, on comprend que la belle amitié du début à laisser place avec les années à une certaine animosité entre voisins. On cherche à en comprendre les raisons, on imagine tous les scénarios possibles, on échafaude des théories… Et puis vient le moment où l’on découvre la vérité. A partir de ce moment-là, l’histoire prend un nouveau tournant. Simple et basique au départ, elle devient émouvante et bouleversante. Elle remue nos émotions les plus profondes et nous fait voir le quartier et ses résidents sus un nouvel angle. Dès lors, les émotions se multiplient et nous assaillent de toutes parts pour ne plus nous lâcher jusqu’au point final. Et quand je parle d’émotions, j’entends surtout des larmes. Car oui, même si j’ai beaucoup ri à la lecture de cette histoire et des péripéties des Octogéniaux, j’ai surtout beaucoup (mais alors beaucoup) pleuré. Pleurer de chagrin mais aussi de joie. Mes sentiments se sont emmêlés, enchevêtrés et mes larmes ont fini par se mélanger à mes éclats de rire.

Des émotions en pagaille donc pour ce nouveau roman mais aussi et surtout des personnages authentiques et attachants : les Octogéniaux....

Lisez la suite de mon avis sur mon blog :

https://misscroqbook.wixsite.com/misscroqbook/single-post/Quand-nos-souvenirs-viendront-danser---Virginie-GRIMALDI

Afficher en entier
Lu aussi

Alors c est vrai que l histoire est sympa, les personnages ont des personnalites interessantes, c est original, il y a de l humour et la plume de Virginie est toujours aussi agreable mais alors que j'ai devore ses autres romans, on va dire que celui ci est d un style different qui ne m a pas embarquee. Clairement il m a manque quelque chose et je n ai pas ete saisie de l addictivite habituelle. La reference au crepuscule de vie peut etre. Enfin bref vivement le prochain....

Afficher en entier

Commentaire video

Vidéo ajoutée par MorganeTryde 2019-07-07T20:23:13+02:00

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Or

J’avais un peu de mal à m’attacher aux personnages au début. Mais on est vite pris dans l’histoire je voulais savoir ce qui était arrivé à cette famille, les personnages sont extrêmement touchants c’est magnifique et tres bien écrit.

Ma note 17/20

Afficher en entier
Diamant

Mon premier Virginie Grimaldi, et certainement pas mon dernier!

Je suis tombée amoureuse de sa plume, de ses mots, et de ses personnages, si attachants. Pourtant, quand j'ai su que ça parlait de vieilles personnes, ce n'était pas gagné: je n'aime pas les personnages trop âgés, et toutes les réflexions qui leur sont souvent associés, sur la mort, la vie.. Ca m'induit à me remettre en question, et je finis par déprimer devant mon livre - ce qui n'est pas le but recherché, évidemment. Oh, il y a eu des petits moments de réflexion comme ça, mais loin de m'avoir rebutée, c'est là que j'ai vu le talent de l'auteure: comment ça, alors que je suis en train de bronzer au soleil du haut de mes 22ans, elle parvient à me faire angoisser sur la mort, le vieillissement et tout ça?

On ne va pas se mentir, les personnages sont aussi très attachants, malgré leurs petits défauts, et très avant-gardiste pour une bande de retraité (cheers to leurs pages facebook, le justaucorps rose fuschia, et les réflexions sur l'orientation sexuelle). J'ai adoré découvrir leur lieu de vie, l'impasse des Colibris, tous leurs souvenirs, leur joie de vivre, leur humour, leur sarcasme...

Non, j'ai vraiment passé un très bon moment, je comprends pourquoi on entend tellement parler d'elle et de sa plume. Sa capacité à nous faire passer du rire aux larmes, de nous faire croire que tout finira bien, pour qu'au final... Mais je ne l'en aime que davantage pour ça, vivement que j'aille faire un tour en librairie pour me procurer ses autres romans!

Afficher en entier
Diamant

Je me dois de vous expliquer comment ce livre est devenu mon nouveau livre préféré ! Je suis devenu une vraie fan de Virginie Grimaldi, chacun de ses livres me transporte, me font réfléchir et créer une véritable addiction en moi. Celui-là m'a beaucoup touché dans son histoire, le plot twist est magnifique comme dans chacun de ses livres. Il vous fait passer des rires aux larmes en 1 page et va aussi vous briser tout en vous faisant aimer la vie. Chaque personnage de la "bande d'octogéniaux" est mis en avant, on en découvre sur leurs histoires personnelles du point de vue de Marcelline évidemment. Chaque retour dans le passé est lisible et apporte vraiment quelque chose à l'histoire. Je le recommande sincèrement, il s'agit d'une vraie expérience.

Afficher en entier
Diamant

Du rire, des larmes (beaucoup), de la joie, de la peine, de la nostalgie. Le cocktails d'émotions qu'arrive à me faire ressentir l'autrice en 350 pages.

Je pourrais écrire des pages entières sur le flots d'émotions que m'a fait ressentir Virginie Grimaldi. Je pourrais en user des mouchoirs à pleurer de nouveau en repensant aux moments qui m'ont émue durant ce roman. J'aurai presque l'impression qu'elle fait partie de ma famille, ou qu'elle est une part de moi également. Je pourrais relire ses romans tous les jours comme on regarde avec nostalgie des photos de moments qu'on a vécus.

Je suis presque partagée entre l'envie de garder pour moi tout ce que j'ai ressenti, pensé, ri et pleuré en lisant l'histoire de Marceline, Anatole et leurs voisins, et la joie de partager et de faire découvrir les talents de cette autrice pour faire passer les émotions.

Peut-être est-ce dû au fait que moi aussi, je suis une hypersensible. Peut-être que je m'émeus trop facilement, que je me met à la place des autres trop systématiquement, que je ressens trop, tout, trop souvent. Que les connexions se font trop vite dans ma tête et dans mon cœur, que la nostalgie a trop d'impact sur moi.

Mais on peut être heureuse en pleurant. Comme ne pas l'être en souriant. Je ne dis pas que cette histoire touchera forcément tout le monde, car chaque personne a son vécu et sa façon de réagir à la vie.

Quand je lis un roman de Virginie Grimaldi, je vis sur des montagnes russes d'émotions. Je suis tranquillement en train d'admirer le paysage quand tout à coup je plonge sans prévenir dans un torrent de larmes causé par une plume qui s'est posée sous mes yeux. Et la seconde d'après, j'ai le sourire jusqu'aux oreilles dû à une petite anecdote venue de nulle part.

Que c'est bon de pleurer, de sourire, de ressentir, de se remémorer le passé.

Ma mamie n'a jamais atteint l'âge des habitants de la rue des Colibris, et son histoire est très loin de toutes celles des "Octagéniaux". Pourtant, j'ai été émue, pourtant je me suis attachée à ces "personnes âgées".

Et le petit fil rouge qui débarque quand je ne m'y attend pas.

Moi aussi, mon cœur déborde.

Ce roman détrône le magnifique "Tu comprendras quand tu seras plus grande" (et pourtant, j'ai chialé aussi en le lisant celui-là) sur la 1ère place du Podium pour ma part, même si tous ses romans font partie d'une grande famille que j'aimerai pour toujours.

Une pépite à faire découvrir et à relire sans modération.

Un sans fautes. 💜

Afficher en entier
Bronze

L’histoire est facile à lire on y rentre facilement, l’humour est sympas. Le personnage principale est bien développé.

Afficher en entier
Or

Comme toujours avec Virginie Grimaldi, on plonge immédiatement dans l'histoire et on tourne les pages sans même s'en rendre compte. L'histoire des Octogéniaux m'a attendrie même si ce n'est pas mon roman préféré de l'auteure.

Afficher en entier
Or

Comme toujours avec Virginie Grimaldi, on plonge immédiatement dans l'histoire et on tourne les pages sans même s'en rendre compte. L'histoire des Octogéniaux m'a attendrie même si ce n'est pas mon roman préféré de l'auteure.

Afficher en entier
Or

Comme toujours avec Virginie Grimaldi, on plonge immédiatement dans l'histoire et on tourne les pages sans même s'en rendre compte. L'histoire des Octogéniaux m'a attendrie même si ce n'est pas mon roman préféré de l'auteure.

Afficher en entier
Or

J'aime beaucoup la plume de Virginie Grimaldi et encore une fois ce fut une lecture très agréable. Les personnages sont toujours attachants, ils pourraient être nos grands-parents,nos oncles et tantes. Beaucoup d'émotions se dégagent dans cette lecture.

Afficher en entier
Argent

Encore une fois Virginie Grimaldi nous offre une très jolie histoire, une belle tranche de vie avec ses octogénaires déjantés qui cachent bien des choses.

Certes on ne s'identifie pas aux personnages parce qu'ils ne sont pas de notre âge mais ça pourrait très bien être notre grand-mère ou notre grand père. Tout est juste, bien amené, bien dosé. Les émotions sont présentes, les aller-retours entre passé et présent nous font découvrir page après page les histoires des habitants de cette impasse des colibris.

J'apprécie dans chaque ouvrage retrouver un clin d'oeil à une histoire précédente! J'ai déjà hâte que le prochain sorte en poche pour le dévorer sans modération. En quelques romans, l'autrice a su devenir une valeur sure à mes yeux.

Afficher en entier

Dates de sortie

Quand nos souvenirs viendront danser

  • France : 2019-05-02 (Français)
  • France : 2020-06-17 - Poche (Français)
  • Canada : 2019-07-01 (Français)
  • Canada : 2020-07-30 - Poche (Français)

Activité récente

faemay l'ajoute dans sa biblio or
2021-07-21T09:48:18+02:00

Distinctions de ce livre

Évaluations

Les chiffres

lecteurs 661
Commentaires 132
extraits 49
Evaluations 253
Note globale 8.61 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode