Vous utilisez un bloqueur de publicité

Cher Lecteur,

Nous avons détecté que vous utilisez un bloqueur de publicités (AdBlock) pendant votre navigation sur notre site. Bien que nous comprenions les raisons qui peuvent vous pousser à utiliser ces outils, nous tenons à préciser que notre plateforme se finance principalement grâce à des publicités.

Ces publicités, soigneusement sélectionnées, sont principalement axées sur la littérature et l'art. Elles ne sont pas intrusives et peuvent même vous offrir des opportunités intéressantes dans ces domaines. En bloquant ces publicités, vous limitez nos ressources et risquez de manquer des offres pertinentes.

Afin de pouvoir continuer à naviguer et profiter de nos contenus, nous vous demandons de bien vouloir désactiver votre bloqueur de publicités pour notre site. Cela nous permettra de continuer à vous fournir un contenu de qualité et vous de rester connecté aux dernières nouvelles et tendances de la littérature et de l'art.

Pour continuer à accéder à notre contenu, veuillez désactiver votre bloqueur de publicités et cliquer sur le bouton ci-dessous pour recharger la page.

Recharger la page

Nous vous remercions pour votre compréhension et votre soutien.

Cordialement,

L'équipe BookNode

P.S : Si vous souhaitez profiter d'une navigation sans publicité, nous vous proposons notre option Premium. Avec cette offre, vous pourrez parcourir notre contenu de manière illimitée, sans aucune publicité. Pour découvrir plus sur notre offre Premium et prendre un abonnement, cliquez ici.

Livres
705 312
Membres
966 619

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Quand nos souvenirs viendront danser



Description ajoutée par carohem 2019-03-26T19:32:05+01:00

Résumé

« Lorsque nous avons emménagé impasse des Colibris, nous avions vingt ans, ça sentait la peinture fraîche et les projets, nous nous prêtions main-forte entre voisins en traversant les jardins non clôturés.

Soixante-trois ans plus tard, les haies ont poussé, nos souvenirs sont accrochés aux murs et nous ne nous adressons la parole qu’en cas de nécessité absolue. Nous ne sommes plus que six : Anatole, Joséphine, Marius, Rosalie, Gustave et moi, Marceline.

Quand le maire annonce qu’il va raser l’impasse – nos maisons, nos mémoires, nos vies –, nous oublions le passé pour nous allier et nous battre. Tous les coups sont permis : nous n’avons plus rien à perdre, et c’est plus excitant qu’une sieste devant Motus. »

À travers le récit de leur combat et une plongée dans ses souvenirs, Marceline raconte une magnifique histoire d’amour, les secrets de toute une famille et la force des liens qui tissent une amitié.

Un roman émouvant et plein d’humour sur le temps qui passe et la place des souvenirs.

Afficher en entier

Classement en biblio - 1 225 lecteurs

extrait

On regarde les choses différemment quand on sait qu'on ne les verra bientôt plus.

Afficher en entier

Commentaires les plus appréciés

Diamant

Chaque année depuis que j’ai découvert sa plume, la sortie du prochain roman de Virginie Grimaldi figure parmi celles que j’attends le plus. Elle fait partie de cette petite sélection d’auteurs que je chéris par-dessus tout et dont je sais que chaque livre sera une révélation, un moment de bonheur, un coup de cœur. Et bien sûr ce dernier opus n’échappe pas à la règle.

Entre passé et présent, Virginie Grimaldi nous embarque Impasse des Colibris et nous livre avec délicatesse et justesse la vie de ses habitants depuis leurs rencontres jusqu’à aujourd’hui. Sous sa plume, le quartier prend vie. On découvre l’euphorie des débuts, la joie de partager avec ses nouveaux voisins, les difficultés de chacun, les rapprochements, les conflits, les retrouvailles… bref tout ce qui fait la vie d’un petit quartier. En lisant ce texte, je me suis imaginée dans le quartier où j’ai moi-même grandi, me rappelant mes propres souvenirs d’enfant puis d’adolescente et enfin d’adulte dans ce lieu de vie.

Très rapidement dans l’histoire, on comprend que la belle amitié du début à laisser place avec les années à une certaine animosité entre voisins. On cherche à en comprendre les raisons, on imagine tous les scénarios possibles, on échafaude des théories… Et puis vient le moment où l’on découvre la vérité. A partir de ce moment-là, l’histoire prend un nouveau tournant. Simple et basique au départ, elle devient émouvante et bouleversante. Elle remue nos émotions les plus profondes et nous fait voir le quartier et ses résidents sus un nouvel angle. Dès lors, les émotions se multiplient et nous assaillent de toutes parts pour ne plus nous lâcher jusqu’au point final. Et quand je parle d’émotions, j’entends surtout des larmes. Car oui, même si j’ai beaucoup ri à la lecture de cette histoire et des péripéties des Octogéniaux, j’ai surtout beaucoup (mais alors beaucoup) pleuré. Pleurer de chagrin mais aussi de joie. Mes sentiments se sont emmêlés, enchevêtrés et mes larmes ont fini par se mélanger à mes éclats de rire.

Des émotions en pagaille donc pour ce nouveau roman mais aussi et surtout des personnages authentiques et attachants : les Octogéniaux....

Lisez la suite de mon avis sur mon blog :

https://misscroqbook.wixsite.com/misscroqbook/single-post/Quand-nos-souvenirs-viendront-danser---Virginie-GRIMALDI

Afficher en entier
Lu aussi

Alors c est vrai que l histoire est sympa, les personnages ont des personnalites interessantes, c est original, il y a de l humour et la plume de Virginie est toujours aussi agreable mais alors que j'ai devore ses autres romans, on va dire que celui ci est d un style different qui ne m a pas embarquee. Clairement il m a manque quelque chose et je n ai pas ete saisie de l addictivite habituelle. La reference au crepuscule de vie peut etre. Enfin bref vivement le prochain....

Afficher en entier

Commentaire video

Vidéo ajoutée par CindySB 2022-03-31T13:04:09+02:00

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Or

On rencontre Marceline, une octogénaire vivant avec son mari Anatole dans l'impasse des colibris, leur maison est menacée d'être rasée pour y construire une école !

Avec ses voisins, eux aussi octogénaires, ils vont s'allier pour empêcher la destruction de leurs maisons !

Roman plein d'émotions et de souvenirs ! On découvre l'histoire entremêlée d'extraits du journal de Marceline !

J'ai adoré !!!!

Afficher en entier
Argent

Il est aisé de se plonger dans ce roman: une histoire qui pourrait être vraie, celle d'un couple qui vieilli ensemble malgré les méchantes farces de la vie.

Il y a de l'humour, bien sûr.

Il y a de l'émotion aussi, évidemment.

Afficher en entier
Argent

L'histoire qui paraît plutôt simple, est captivante. C'est en cela que l'auteure prouve que sa plume est efficace ! Quant aux personnages... ils sont tous extrêmement attachants. Ils ont tous une personnalité bien distincte et j'ai pu me retrouver dans tous, comme s'ils étaient différentes facettes de moi. Par exemple, dans les réparties sarcastiques de Marceline, dans les rêves d'artiste de Rosalie ou encore dans les blagues cocasses de Gustave.

À travers le récit de toutes ses vies, j'ai appris qu'il n'est jamais trop tard pour renouer des liens que ce soit avec sa famille ou ses ami(e)s. J'ai appris que le temps qui passe n'est pas une fatalité. Si notre existence était éternelle, elle n'aurait pas la même dimension. Ce qui est important, ce n'est pas la fin, mais tout le chemin parcouru avec son lot d'épreuves et ses moments de bonheur. Notre mémoire est le carnet de bord de notre vie et les souvenirs des compagnons de route.

Afficher en entier
Or

Un roman agréable de Virginie Grimaldi, et comme d'habitude, ses personnages m'ont touché et fait rire. Même si ce n'est pas un coup de cœur mémorable, l'histoire est belle avec un thème commun, des amitiés chaleureuses, des souvenirs poignants et une touche de danse. C'est un livre facile et rapide à lire, offrant une expérience plaisante et divertissante.

Afficher en entier
Argent

Je n’ai pas réussi à rentrer dans l’histoire de Marceline. Je n’ai déjà pas du tout accroché avec cette femme désagréable, tranchante et toujours méchante. D’accord, on apprend petit à petit pourquoi elle est comme ça mais ça ne m’a pas aidée à mieux l’apprécier. Il manquait un petit quelque chose pour la rendre aimable. J’ai trouvé que les situations dans lesquelles se mettaient les héros étaient vraiment ridicules. Je ne le conseille pas...J'ai donné u ne note acceptable car j'aime bien Virginie Grimaldi mais ce livre est plutôt nul.

Afficher en entier
Or

Marceline, née le 4 février 1935, prend la plume sur les conseils de son petit-fils Grégoire, pour nous raconter sa vie. :)

Je vous la fais brève, enfance pas terrible : Marceline n'était pas aimée par ses parents, puis rencontre avec Anatole en 1955.

Ils se connaissaient à peine, se sont vite mariés et après une brève escale chez la mère d'Anatole, ils achètent une maison en Bretagne.

Impasse des Colibris, le numéro 1, qui fait l'angle.

Elle n''est pas bien grande, l'impasse. On n'y compte que 6 maisons.

Et dans chacune d'elles, le, la ou les propriétaires sont aussi très jeunes.

Au bout de la rue, une ravissante place arborée et fleurie où tous les voisins se rassemblent régulièrement.

Au fil des années, la table que les habitants ont fabriquée, avec bancs et chaises assorties, a vu passer les couples, les amis, leurs enfants... parties de ballon, vélo, jeux. Vous voyez le tableau.

Marceline évoque alternativement le passé et le présent.

Tristounet, le présent. La ville a vu son nombre d'habitants exploser, il faut une nouvelle école.

Quel meilleur endroit que la fameuse place pour la construire ? et bien sûr, il faut un parking, lequel sera situé Impasse des Colibris, une fois les maisons rasées.

Dans la joyeuse troupe, chacun atteint environ 80 balais. Hors de question de se voir chassés de chez eux, avec leurs souvenirs, toutes ces années comportant autant de bonheurs que de tragédies et petits malheurs.

Toute une vie !

Bien décidés à ne pas se laisser faire, ils entendent mener la vie dure au maire du bled.

Un groupe se constitue, dont Marius sera le leader.

Sous le nom d'Octogéniaux, ils font entendre parler d'eux. Et parler fort.

Tout le monde m'a dit que c'était une période où il valait mieux lire un filgoude qu'un thriller ou autre livre sombre, voire noir.

Bon, je me décide pour un Virginie Grimaldi.

Ce roman est bon, il est bien écrit, il est drôle, il est émouvant.

Vraiment, rien à jeter et je le conseille à tout amateur du genre.

Bien sûr, il dégouline un peu d'amour, ne nous le cachons pas.

Par contre, c'est le genre de bouquin qui me déprime plus qu'autre chose.

Alors je vous laisse passer un très agréable moment avec Virginie Grimaldi et je fonce lire un bon vieux thriller de sous les fagots, qui me convient davantage.

.

Afficher en entier
Or

Je dois être honnête avec vous, ce livre faisait partie des reliques de ma Pal puisqu'on m'avait offert le broché à sa sortie en 2019 (et je l'ai remplacé plus tard par le poche puisque c'est dans ce format que je possède les autres livres de Virginie Grimaldi). Pourquoi je ne l'avais pas encore lu ? Honnêtement, j'avais peur de m'ennuyer : une bande d'octogénaires se réunissant pour sauver leur quartier, ça ne me faisait pas rêver.

Eh bien, tenez-vous bien : je l'ai lu d'une traite. C'était incroyablement bien. Tellement drôle, tellement touchant. J'ai adoré les personnages, Marcelline a un stock de punchlines impressionnant et son évolution au fil des années (on a une double temporalité) est vraiment chouette. On comprend rapidement le pourquoi du comment des punchlines.

J'ai beaucoup ri durant toute ma lecture, mais j'ai parfois aussi versé une petite larme.

Pour le moment, je pense que c'est le meilleur Grimaldi que j'ai lu.

Mais je ne sais pas si je retiendrai un jour la leçon d'arrêter de laisser dormir des pépites dans ma Pal 😂

Afficher en entier
Diamant

Encore un livre formidable.

Comme avec "Tu comprendras quand tu seras plus grande", on ressort de cette lecture avec un autre regard sur la vieillesse et sur la vie en général. Je suis reconnaissante pour cette merveilleuse lecture.

Spoiler(cliquez pour révéler)On découvre un peu de la vie de Gustave, personnage que l'on retrouve dans "Tu comprendras quand tu seras plus grande" et c'est vraiment trop chouette !

Afficher en entier
Diamant

Premier livre de Virginie Grimaldi que j ai apprécié plus que les autres. Je l ai trouvé plus émouvant.

J aime beaucoup les histoires de personnes âgées, elles ont tant à nous apprendre. Ce groupe d « octogeniaux » qui se bat pour garder l impasse des colibris et leur coin de paradis ou ils ont grandi, aimé, elevé leurs enfants est assez sympathique. Entre les histoires de voisinnage, les histoires des années 60 ou la libération de la femme n avait pas encore eu lieu, les concours de danse, on ne s’ennuie pas une minute.

Je n eleverais pas les émotions ressenties à un Aurélie Valognes mais c était très bon et agréable à lire.

Afficher en entier
Diamant

on passe par toutes les émotions durant la lecture

Afficher en entier

Dates de sortie

Quand nos souvenirs viendront danser

  • France : 2019-05-02 (Français)
  • France : 2020-06-17 - Poche (Français)
  • Canada : 2019-07-01 (Français)
  • Canada : 2020-07-30 - Poche (Français)

Activité récente

Tat-s le place en liste or
2024-02-07T22:47:38+01:00
Hevitol l'ajoute dans sa biblio or
2024-02-06T15:25:09+01:00
evasgs l'ajoute dans sa biblio or
2024-01-26T14:48:43+01:00

Distinctions de ce livre

Évaluations

Les chiffres

lecteurs 1225
Commentaires 190
extraits 57
Evaluations 389
Note globale 8.63 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode