Livres
511 815
Membres
522 778

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Quand nos souvenirs viendront danser



Description ajoutée par carohem 2019-03-26T19:32:05+01:00

Résumé

« Lorsque nous avons emménagé impasse des Colibris, nous avions vingt ans, ça sentait la peinture fraîche et les projets, nous nous prêtions main-forte entre voisins en traversant les jardins non clôturés.

Soixante-trois ans plus tard, les haies ont poussé, nos souvenirs sont accrochés aux murs et nous ne nous adressons la parole qu’en cas de nécessité absolue. Nous ne sommes plus que six : Anatole, Joséphine, Marius, Rosalie, Gustave et moi, Marceline.

Quand le maire annonce qu’il va raser l’impasse – nos maisons, nos mémoires, nos vies –, nous oublions le passé pour nous allier et nous battre. Tous les coups sont permis : nous n’avons plus rien à perdre, et c’est plus excitant qu’une sieste devant Motus. »

À travers le récit de leur combat et une plongée dans ses souvenirs, Marceline raconte une magnifique histoire d’amour, les secrets de toute une famille et la force des liens qui tissent une amitié.

Un roman émouvant et plein d’humour sur le temps qui passe et la place des souvenirs.

Afficher en entier

Classement en biblio - 352 lecteurs

Extrait

On regarde les choses différemment quand on sait qu'on ne les verra bientôt plus.

Afficher en entier

Commentaire le plus apprécié

Diamant

Chaque année depuis que j’ai découvert sa plume, la sortie du prochain roman de Virginie Grimaldi figure parmi celles que j’attends le plus. Elle fait partie de cette petite sélection d’auteurs que je chéris par-dessus tout et dont je sais que chaque livre sera une révélation, un moment de bonheur, un coup de cœur. Et bien sûr ce dernier opus n’échappe pas à la règle.

Entre passé et présent, Virginie Grimaldi nous embarque Impasse des Colibris et nous livre avec délicatesse et justesse la vie de ses habitants depuis leurs rencontres jusqu’à aujourd’hui. Sous sa plume, le quartier prend vie. On découvre l’euphorie des débuts, la joie de partager avec ses nouveaux voisins, les difficultés de chacun, les rapprochements, les conflits, les retrouvailles… bref tout ce qui fait la vie d’un petit quartier. En lisant ce texte, je me suis imaginée dans le quartier où j’ai moi-même grandi, me rappelant mes propres souvenirs d’enfant puis d’adolescente et enfin d’adulte dans ce lieu de vie.

Très rapidement dans l’histoire, on comprend que la belle amitié du début à laisser place avec les années à une certaine animosité entre voisins. On cherche à en comprendre les raisons, on imagine tous les scénarios possibles, on échafaude des théories… Et puis vient le moment où l’on découvre la vérité. A partir de ce moment-là, l’histoire prend un nouveau tournant. Simple et basique au départ, elle devient émouvante et bouleversante. Elle remue nos émotions les plus profondes et nous fait voir le quartier et ses résidents sus un nouvel angle. Dès lors, les émotions se multiplient et nous assaillent de toutes parts pour ne plus nous lâcher jusqu’au point final. Et quand je parle d’émotions, j’entends surtout des larmes. Car oui, même si j’ai beaucoup ri à la lecture de cette histoire et des péripéties des Octogéniaux, j’ai surtout beaucoup (mais alors beaucoup) pleuré. Pleurer de chagrin mais aussi de joie. Mes sentiments se sont emmêlés, enchevêtrés et mes larmes ont fini par se mélanger à mes éclats de rire.

Des émotions en pagaille donc pour ce nouveau roman mais aussi et surtout des personnages authentiques et attachants : les Octogéniaux....

Lisez la suite de mon avis sur mon blog :

https://misscroqbook.wixsite.com/misscroqbook/single-post/Quand-nos-souvenirs-viendront-danser---Virginie-GRIMALDI

Afficher en entier

Commentaire video

Vidéo ajoutée par MorganeTryde 2019-07-07T20:23:13+02:00

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Diamant

Mon premiére de cette auteur mais pas mon dernier.

Toutes les émotion mon traverser durant ma lecture du rire, de la joie , de la tristesse, de la colères ... Je viens de le finir est réfléchir a savoir si c'est un coup de coeur ou non en tout cas si je ne le classe pas dans mes coup de coeur il en est a un millimètre

Afficher en entier
Argent

J'ai bien aimé l'histoire en général, les personnages sont attachants, parfois très émouvants. J'ai vécu de grands moments de tendresse, d'euphorie et d'amour.

Afficher en entier
Diamant

C’est sûr, Virginie Grimaldi est l’une de mes auteures préférées et ce roman me prouve encore la chose.

Un mélange de rire, de larme, d’émotions sur la vie, le passé, le présent et le futur.

J’ai pleurer quand j’ai du fermer ce livre, et j’en ai encore les larmes aux yeux. Déjà je ne voulais pas quitter Marceline et Anatole, ainsi que tout ceux qui les accompagnent, mais aussi et surtout par ce que ce livre nous pousse un peu plus à profiter de la vie, de l’amour et de chacune de nos batailles, que la douleurs soit dans la maladie ou dans un autre combat, Virginie Grimaldi nous donne à travers ce livre l’envie de se battre et de rire et sourire à la vie.

Afficher en entier
Argent

Ce livre est le deuxième texte de cette auteure que j'ai eu l'occasion de lire, et je dois vous avouer que j'avais hâte de me replonger dans sa simplicité, sa tendresse et son humour éclatant. Alors je ne m'attendais pas à une surprise, mais je pense que c'est le genre d'oeuvre que l'on se réserve pour le repos, les vacances, sur un bord de plage ou un transat au soleil. Et on s'y plonge en y retrouvant un vieil ami, dont les frasques habituelles nous avaient manqué.

Cette fois-ci, Virginie Grimaldi nous emmène à la rencontre des Octogéniaux, un groupe de six octogénaires rutilants dont l'âge n'affecte pas l'entrain. En effet, ils décident de s'organiser en un sorte de "gang" quand Didier, le maire de la ville, décide de raser l'Impasse des Colibris, leur lieu de vie depuis plus de soixante ans, renfermant la majorité de leurs souvenirs. Mais l'accent est déposé sur Marceline, cette grand-mère attachiante qui retrace alors dans ce livre sa vie dans cette rue, accompagnée de son tendre époux Anatole.

L'auteure est fidèle à un format qui se veut dynamique, rendant la lecture si rapide (j'ai lu le livre en un jour pour plus de 300 pages dites-vous), et utilise une alternance temporelle avec une Marceline de 20 ans jusqu'à nos jours qui nous livre sur son journal ses états d'âme et toutes les histoires de l'impasse des Colibris ; à laquelle s'accroche la Marceline de 83 ans, qui elle lutte pour sauvegarder son îlot de bonheur, avec l'aide de ces fameux Octogéniaux. Ce livre constitue, pour Marceline, une sorte d'autobiographie voulue par Grégoire, le petit-fils de cette dame ; alors la voilà qui nous raconte son existence.

C'est un livre doux mais parfois mordant, dans lequel on assiste aux petites choses de la vie, aux décès, aux naissances, aux accidents, aux disputes, aux divorces... Toute cette vie de quartier dans laquelle des amitiés se tissent pour mieux se défaire dans un environnement où ces protagonistes évoluent ensembles. Car même si Marceline semble être le personnage principal, Virginie Grimaldi arrive à donner à chacun une personnalité, une histoire, l'envie pour nous de nous y intéresser, de nous sentir empathique, de rire avec eux, de les suivre dans leurs aventures si amusantes mais si touchantes à la fois.

Et comme l'histoire se déroule à la fois dans le présent et dans le passé, on assiste également à l'évolution des personnages, à l'évolution de leurs mentalités, la réflexion étant axée de manière forte sur l'émancipation de la femme, notamment Marceline, qui avec l'aide de son amie Rosalie découvre les plaisirs de l'autonomie.

La plume de l'auteure ne m'a, cette fois encore, pas déçue. Elle use de ses talents de narratrice pour me faire ressentir tout un tas d'émotions, passant de la colère à la tristesse, même si la joie domine ce tableau épatant. Elle a réussi à me faire déloger quelques larmes, chose ardue mais si agréable, quand on arrive à ressentir des sentiments dans sa lecture.

Une lecture doudou sans prise de tête, un moment agréable quand vous n'avez pas envie de réfléchir, avec des personnages touchants qui ne demandent qu'une chose : qu'on les écoute. Si vous êtes fans du genre feel-good, ou que vous n'avez tout simplement pas de lecture du moment, n'hésitez pas !

Afficher en entier
Diamant

Que c'était beau ! J'ai ri, pleuré, ri encore, pleuré encore, mon cœur s'est brisé et pourtant, en reposant le livre, il est rempli de confiance, d'espoir et d'amour. C'était magnifique ! Un gros coup de cœur !

Afficher en entier
Or

Un régal. J’ai ri autant que j’ai pleuré. Cette histoire m’a touchée au cœur. J’imaginais cette femme, marceline, comme étant ma maman et pensais a mon papa, seul maintenant et ne sachant combler le vide de l’absence de sa femme.

Les mots sont justes, touchants. C’est drôle autant que c’est émouvant.

C’est le second livre de Virginie Grimaldi qui m’a fait pleuré.

Afficher en entier
Diamant

Un coup de coeur. J'ai adoré, j'ai passé un super bon moment dans ma lecture. Les personnages sont particulièrement attachants, avec leurs qualités et leurs défauts. Ils ont une identité, un quelque chose qui les rend vivants.

Le style de l'autrice est très plaisant et agréable à lire. On est emporté auprès de ces petits vieux géniaux.

Et tout du long, la plume de l'autrice nous transmet des émotions. C'est une lecture que j'ai vraiment appréciée, qui m'a fait ressentir beaucoup de choses. J'ai été très émue quand j'en ai tourné la dernière page.

Lien de la chronique complète sur le blog : http://voyages-sur-un-mot.eklablog.fr/quand-nos-souvenirs-viendront-danser-de-virginie-grimaldi-a183167378

Afficher en entier
Diamant

Ce roman est une pure merveille .Le présent et le passé sont intimement liés pour une mailleure compréhension de l 'histoire.Des personnages tellement bien décrit que nous les connaissons depuis toujours , depuis l'instant ou Marceline et Anatole se sont installés Impasse des Colibris.Nous veillissons avec eux.

J'ai adoré ce livre ,comme les précédentsmais celui ci a un petit plus.

Afficher en entier
Or

Je ressors de ce livre la tête remplis de pensées et d’émotions... et je ne sais pas par où commencer. Je vais essayer d’être claire.

En premier, je dirais que la plume de l’auteur me plait toujours autant. Les chapitres sont courts et s’enchaînent très bien.

On découvre ici une histoire sur deux temps : le présent et le passé. Les chapitres du présent sont entrecoupés de ceux du passé qui nous permettent de mieux comprendre les personnages et leurs vécus. J’ai beaucoup apprécié cet aspect la.

Je me suis également beaucoup attachée aux personnages meme si Marceline n’est pas vraiment la mamie gâteau auquel on pouvait s’attendre : parfois je me disais qu’elle était dure. Spoiler(cliquez pour révéler)Et en comprenant sa vie, ensuite je me suis dis qu’elle ne l’était peut être pas assez.

Ce livre est beau... juste beau... il nous fait découvrir la vie avec un grand V. Celle qui est faite de souvenirs, de joies, de peines, de bonheur à faire exploser le cœur et de malheur dont on a du mal à se remettre.

En retraçant les souvenirs et le passé de Marceline, l’auteur nous entraine et nous raconte ses début en tant que jeunes mariés, sa découverte de la parentalité, ses révoltes en tant que femme, ses soixante années de mariage avec Anatole et aussi ses amitiés et bien d’autres choses.

J’ai eu peur d’être déçue, ce livre ne déclenchait pas autant d’émotions chez moi, je le trouvais sympa mais il me manquait quelque chose. Et bien entendu la chose est arrivée, les émotions, la profondeur des personnages. Ce qui fait qu’ils ont l’air d’avoir vraiment vécu.

Au final, ce livre m’a bouleversé : de part l’histoire attachantes de ces octogéniaux, de toutes les raisons que j’ai évoqués précédemment et surtout de ses personnages : ces « vieux » qui tentent de sauver leurs maisons, un combat attachant.

Chaque personne apporte sa pierre à l’édifice et j’ai beaucoup apprécié leur aventures.

Je n’en dirais pas plus pour ne pas gâcher le suspens, je vous laisse les découvrir, eux et leurs actions.

Un livre remplis d’émotions que je conseille vivement.

Afficher en entier
Argent

Pris à la bibliothèque, j’ai beaucoup aimé et depuis je cherche tous ses livres...

Afficher en entier

Date de sortie

Sortie récente

"Quand nos souvenirs viendront danser" est sorti 2020-06-17T02:40:55+02:00 en version poche
background Layer 1 17 Juin

Dates de sortie

Quand nos souvenirs viendront danser

  • France : 2019-05-02 (Français)
  • France : 2020-06-17 - Poche (Français)

Activité récente

Distinctions de ce livre

Évaluations

Meilleurs classements dans les Listes Booknode

Les chiffres

Lecteurs 352
Commentaires 78
Extraits 23
Evaluations 137
Note globale 8.71 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode