Livres
487 245
Membres
478 079

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Marked Men, tome 5 : Rowdy



Description ajoutée par MarieMac 2016-04-25T10:30:41+02:00

Résumé

Après que la seule fille qu'il n'ait jamais aimé lui dit qu'il ne sera jamais assez bien, Rowdy St.James frappe la poussière de ses bottes et part vivre à la hauteur de son surnom.

Un garçon old school qui recherche après du bon temps et des bons amis, Rowdy refuse de prendre quelque chose au sérieux, spécialement quand cela vient du sexe opposé. Brûlé par l'amour il n'est pas prêt à donner sa confiance une nouvelle fois à une femme. Mais ça c'était avant que sa nouvelle collège n'arrive, un fantôme du passé qui soudainement le remet en question.

Salem Cruz a grandit dans une maison où il y avait trop de règles et pas de joie, un monde de malheurs qu'elle ne peut oublier. Mais une choses de son enfance est resté avec elle, le souvenir d'un gentil petit garçon aux yeux bleus qui habitait près de chez elle et qui était amoureux de sa petite soeur.

Maintenant le destin et un vieil ami les réunis et Salem est déterminé à lui montrer "qu'il était une fois, il avait choisi la mauvaise soeur".

Une mission qui fonctionne parfaitement jusqu'à ce que la personne qui les lie ensemble apparaît, menaçant de les séparer pour de bon.

Afficher en entier

Classement en biblio - 2 162 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par writterpink 2017-03-19T15:27:54+01:00

Il ya un million de premières filles pour un million de premières choses différentes.

Il y a la première fille avec qui vous dansez lentement et la première avec qui vous couchez. Il y a la première fille à te donner un baiser, puis la première que tu ramènes chez maman. »Ses yeux ambrés s'illuminèrent d'humour.

"Il y a la première fille avec qui tu te battes et la première fille pour qui tu te battes, il y a aussi la première fille que tu dois lâcher.

Il ya toujours une première fille, Rowdy, mais il ya aussi la fille qui va venir après elle jusqu'à ce que tu arrives à la dernière fille.

La dernière fille est celle qui compte vraiment.

Afficher en entier

Commentaire le plus apprécié

Or

C’est toujours un vrai bonheur d’attendre le prochain tome d’une série chouchou. Je remercie énormément les adorables attachées presses de chez Hugo Roman, car Marked Men fait partie de ces sagas qui auront marqué ma vie de lectrice. Je me rends compte, que j’ai énormément de chose à dire, alors que Rowdy est jusqu’ici resté très en retrait dans les autres tomes. Ce qui est intéressant avec ce tome, c’est que Jay Crownover a réussi à me rendre curieuse d’un personnage qui était tellement discret, que j’étais à la fois impatience et soucieuse de découvrir ce que l’histoire allait me réserver.

A l’image des tomes précédents, l’enfance de Rowdy s’est passé dans l’indifférence la plus totale jusqu’à ses dix ans. Alors qu’il était un petit garçon triste et seul, ses deux voisines vont lui offrir la chance de s’épanouir comme tous les petits garçons et cette rencontre va être déterminante dans sa vie. Rapidement il tombe sous le charme de Poppy la plus jeune et se lie d’une amitié intense avec Salem la plus grande. Alors que leur situation n’est pas enviable l’un à l’autre, il développe un fort lien qui va les amener à se confier pendant les moments difficiles, comme s’ils s’étaient toujours connu.

Ce lien va se briser quand Salem abandonne sans une explication sa vie au Texas, laissant Rowdy seul. Désireux de s’en sortir, il décide de montrer à Poppy qu’elle n’est pas obligée d’écouter son père en étant une petite fille modèle, mais la situation va dégénérer et le jeune homme va à son tour tout quitter pour se consacrer à sa passion pour le dessin et faire une rencontre déterminante avec Phil Donovan.

Aujourd’hui le petit garçon a bien grandi, et il peut se féliciter d’être devenu un homme intègre, qui peut enfin laisser libre cours à son don pour le dessin. A l’image de ses frères de cœur, le jeune homme n’hésite pas à user de ses charmes et ne se gêne pas pour obtenir ce qu’il désire avec la plus grande facilité. Désormais heureux et casé, le petit groupe va pourtant se faire du souci pour leur ami, qui semble avoir du mal à se poser avec une femme. Quand son passé va franchir la porte du salon de tatouage, il va prendre une claque mémorable et tenter de rester éloigner de celle qu’il n’a jamais pardonnée de l’avoir quitté.

Salem Cruz a été élevé dans la religion par un père tyrannique qui voulait simplement que ses filles rentrent dans le moule, alors que sa jeune sœur est prête à tout pour être une fille modèle, Salem est étouffé par les obligations et ne supporte plus de ne pas pouvoir être celle qu’elle a toujours rêvée d’être. A 18 ans, elle décide de tout laisser derrière elle et malgré les regrets elle n’oubliera jamais celui qui a fait battre son cœur de jeune femme. Malgré dix années écoulées, Salem va voir une opportunité de se racheter et de se rapprocher de Rowdy. Même si le jeune homme semble vouloir la tenir à distance, elle va tenter de lui prouver que même s’il a grandi en ne voyant en elle qu’une simple amie, elle est prête à tout pour qu’il lui pardonne et lui laisse sa chance. Cette amitié particulière, c’est aujourd’hui transformé en une attirance puissante, qu’ils vont avoir bien du mal à ignorer.

Je dois admettre que Rowdy aurait presque pu rivaliser avec les frères Archer et il peut se féliciter d’avoir atteint le top 3 de mes Marked Men chouchous sans même que je m’y attende. Ce qui m’a sauté aux yeux, c’est la complémentarité de ces deux personnages, même en étant dix ans sans se voir, leur passé commun est ancré dans leur vie d’adulte et lorsqu’ils vont enfin se donner une chance, j’ai aimé avoir à quel point ils ne pourraient plus jamais avoir le sentiment de se sentir seuls. Rowdy est un homme passionné d’une grande gentillesse, son charme associé aux descriptions de Jay Crownover rend ce héros diablement sexy, avec une part de vulnérabilité qui le rend attachant et unique. Il fait partie des personnages les plus posés du groupe et malgré son côté secret, il est prêt à tout pour ceux qu’il considère comme sa famille. Il a une manière de croire en Asa qui m’a également redonné confiance en ce personnage qui avait pourtant conservé une image assez négative depuis le tome 2 et c’est appréciable pour savourer le prochain.

Après cinq tomes, Jay Crownover arrive encore à me surprendre. Ces hommes et ces femmes que nous avons suivi, sont désormais une famille et l’intérêt de cette série, c’est que chaque tome arrive à apporter un élément nouveau tout en conservant les codes que l’auteur s’était fixé. L’univers du tatouage rend la lecture intense et ses personnages font rapidement grimper la température. Même s’il est difficile de ne pas émettre des comparaisons, toutes ces histoires, ces personnages qui nous ont fait passer par toutes les émotions m’ont marqué à leur manière et même s’ils se démarquent les uns des autres, certains personnages m’ont plus touché que d’autres. Un tome qui fait honneur à cette série riche en émotion.

http://wp.me/p4u7Dl-3bG

Afficher en entier

Commentaire video

Vidéo ajoutée par MumuLM 2018-01-02T16:08:57+01:00

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par Audrey-368 2020-02-22T21:02:35+01:00
Diamant

Coup de cœur ! J’ai adoré, Rowdy est un garçon adorable et Salem a un tempérament de feu, elle sait ce qu’elle veut et n’a pas peur de le montrer. Un couple vraiment adorable. Plus je lis cette saga et plus j’ai envie de faire partie de leur famille recomposée... Plus qu’un seul tome à lire...

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Yoyaure 2020-02-11T14:51:54+01:00
Diamant

https://bouquinebook.wordpress.com/2020/02/10/marked-men-tome-5-rowdy-jay-crownover/

Dans ce cinquième tome, Jay Crownover nous dévoile l’histoire de Salem et Rowdy. Je dois dire que j’attendais ce livre avec impatience et avec curiosité car je souhaitais savoir comment l’auteure allait pourvoir nous amener cette romance mélangeant passé et présent.

Salem est une jeune femme au caractère bien trempé contrairement à Rowdy qui est le stéréotype du tatoueur décontracté. J’ai beaucoup aimé comment la tension qui monte entre nos deux personnages. Tout en devient plus sensuel, plus torride et la romance n’en est que plus belle. Pour pouvoir avancer, Salem et Rowdy devront tout d’abord guérir leurs vieilles blessures afin de construire un avenir commun. Comme à chaque fois, c’est avec beaucoup de joie que j’ai découvert la suite des aventures des autres personnages. De nombreux événements vont avoir lieu, naissance, mariage…une explosion de bonheur pour les fans des Marked Men.

Je crois que vous, vous en doutez mais l’auteure est toujours fidèle à elle-même. Son intrigue est très riche en révélations et en rebondissements. On ne s’ennuie pas une seule minute. Le petit plus ici, c’est que l’histoire du sixième tome entre Royal et Asa se met tout doucement en place, j’ai donc hâte de les retrouver!

Ce fut, une nouvelle fois, un vrai régal de retrouver les Marked Men et leur univers. Chaque tome confirme mon addiction à cette série et ce tome ne fait que confirmer que Jay Crownover est vraiment une de mes auteures préférées.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Melodie-26 2019-12-30T23:59:56+01:00
Argent

Suivez-moi sur Facebook, La Passionnée: https://www.facebook.com/LaPassionDesLivres

J’ai bien aimé ce tome: une histoire poignante, des personnages fascinants et un déroulement à travers l’amour, la passion et une superbe tendresse.

L’histoire commence avec du ressentiment. Rowdy est en colère, car son passé vient de franchir la porte.

Salem. Une femme (que j’aime par son caractère et sa façon d’être) est déterminée à revenir dans la vie de Rowdy. Et à travers les périples de la vie, ils se redécouvriront.

J’ai adoré! De l’action, de la passion intense, de baisers langoureux, mais par-dessus tout: une famille et des amis. Une série haute en couleurs. 8/10

Afficher en entier
Or

On retrouve deux personnages laissés dans le précédent épilogue. Rowdy, meilleur ami de Jet, tatoueur et au physique atypique des années 50. Il dit avoir déjà rencontré son « unique » amour et ne souhaite que des aventures sans lendemain. Un homme beau, tatoué et charmeur qui n’a connu que l’abandon. Salem, pin-up tatoué, nouvelle embauché au Saints of Denver, connaît Rowland depuis toujours. Voisins, amis, sa petite sœur était l’amour de la vie de Rowdy. Elle l’a toujours poussé à croire en ses dons artistiques mais sa volonté de quitter son père tyrannique était plus forte et elle a abandonné son petit voisin. Il ne veut pas d’elle dans son entourage, elle n’est là que pour lui. On dit souvent que la limite entre amour et amitié est souvent très fine, est-ce leur cas ? Le premier amour est-il plus important que le dernier ?

La suite et encore plus sur le blog : https://www.la-bibliophilie-dalaine.fr/2019/12/07/rowdy/

Afficher en entier
Lu aussi

C’est toujours un vrai bonheur de retrouver les Marked ! J’ai été très curieuse d’en découvrir un peu plus sur le passé de Rowdy, je me suis donc très vite plongée dans ce nouvel opus.

Cette histoire parle de Rowdy qui est un orphelin qui a été placé à l’âge de 10 ans dans une famille du nouveau Mexique. Il y a rencontré Poppy et Salem deux sœurs très différentes. Salem a fuit sa maison à 18 ans laissant Rowdy sans sa meilleure amie, quant à Poppy, elle lui a brisé le cœur. Depuis Rowdy ne veut s’attacher à personne, jusqu’au jour où Salem réapparait dans sa vie.

La première chose que j’ai apprécié en commençant ma lecture de ce cinquième tome de Marked Men, c’est retrouvé toute la bande. C’est un peu comme si on retrouvait de vieilles connaissances et qu’on avait hâte de savoir comment leurs vies avaient évoluer. Et je dois dire que je n’ai pas été déçue de tous les retrouver. Tout particulièrement Rule et Shaw, qui sont mes chouchous depuis le début.

Parlons un peu des personnages, Salem est une héroïne haute en couleur. Une pin-up des temps modernes qui s’efforce de toujours être au mieux en toutes circonstances. La jeune femme n’a pas perdu une seconde lorsqu’elle a su qu’elle pourrait revoir Rowdy. J’ai beaucoup aimé sa volonté à vouloir renouer avec lui après toutes ses années et découvrir le fin mot de l’histoire entre lui et sa soeur.

De son côté, Rowdy n’est pas encore prêt à se lancer dans une vraie relation. Encore bien marqué par sa rupture avec Poppy, il ne croit plus en l’amour. Pourtant, ce n’est pas faute d’avoir de beaux exemples devant lui puisque toute la bande semble avoir trouvé chaussure à son pied. Son évolution au fil du tome est intéressante à suivre. Dans l’histoire, il est confronté au fil des pages à ses fantômes du passé, mais également à une toute nouvelle révélation. J’ai été affectée par toute la colère qu’il dégage, derrière laquelle il garde une certaine distance. On le sent perdu et déconcerté, alors c’est un réel soulagement de le voir baisser les armes et se défaire de ses poids du passé. L’auteure parle d’amour, mais pas seulement, elle insiste sur l’importance de discerner ses différences : le premier amour, l’amour fraternel, l’amour nocif ou encore le grand Amour. Cette personne qui arrive certes après toutes les premières, mais qui comptera toujours plus car elle sera la dernière. Rowdy comprend que son vécu et ses blessures ont faussé sa vision de l’amour à laquelle il se raccrochait. Il se retrouve au fur et à mesure et je l’ai vraiment senti en paix avec ses sentiments.

En parallèle, on retrouve tous les personnages précédents qui voient eux aussi leur vie évoluer. Ils doivent prendre des décisions, les faire accepter, accueillir les bonnes nouvelles, affronter les nuisances et se faire confiance. L’auteure met toujours en avant cette loyauté sans faille qui créée ce bel esprit de famille. Elle amène de nombreux évènements grâce auxquels elle donne une super dynamique au récit, met en scène tous les protagonistes, qu’ils arrivent à peine ou qu’ils soient déjà connus et ainsi construit de nouveaux liens.

De plus, ce que j’aime avec Jay Crownover, c’est qu’elle manie avec talent l’art d’écrire des histoires à la fois réalistes et laissant suffisamment de place pour un peu d’espoir et de rêve. Par ailleurs, je dois avouer, que le sujet abordé par l’auteure est écrit avec tellement de délicatesse et de sincérité qu’on est forcément pris dedans et incapable d’en décrocher. Bien sur, je ne vais pas vous spoiler, mais je préciserais simplement, que c’est l’élément de l’histoire qui a été le plus intéressant à mes yeux.

Pour conclure, j’ai encore une fois, j’ai été absolument conquise et en adoration en lisant ce cinquième volet de la saga Marked Men. J’ai tout simplement adoré l’histoire semée d’embûches de Rowdy et Salem, mais surtout le fait qu’ils ont tous les deux appris à ne pas oublier le passé, mais à l’accepter, le comprendre et le prendre pour ce qu’il est : une partie de soi. Alors oui j’ai vraiment adoré les caractères explosifs des deux protagonistes qui au final ont tant d’amour à offrir, ont toujours eu besoin d’une chose : se retrouver et créer eux Meme leur arbre généalogique a deux. D’ailleurs, j’ai hâte de découvrir l’histoire d’Asa et Royal.

https://theromanticangelchronicles.wordpress.com

Afficher en entier
Commentaire ajouté par rosiedeschamps 2019-10-10T11:06:26+02:00
Or

Un plaisir de continuer cette saga avec le personnage de Rowdy qui est très attachant avec un lourd passé. J'aime le fait que les deux amoureux aient déjà un passif, cela rend les choses bien plus pertinentes.

Afficher en entier
Diamant

Je devrais être habitué depuis le temps, mais Jay Crownover m’a encore une foi complètement transporté et retourné le coeur et le cerveau avec ce cinquième tome !

Esthétiquement, c’est la couverture que je préfère des 6 tomes et j’espérais vraiment aimer l’histoire qu’elle renfermée. Je n’ai clairement pas été déçu. Un mélange parfait de sensibilité, d’intensité, de sensualité et d’humour pour nous faire basculer en un clin d’œil dans une lecture coup de cœur.

Rowdy est un personnage qu’on entraperçoit dans les tomes précédents, celui qui a déjà souffert en amour et qu’on ne reprendra pas à ce jeu. Ici, dans ce tome qui lui est consacré, on en apprend tellement sur ce personnage qu’on ne peux que l’aimer. Rowdy est gentil, aux allures de Bad boy, tatoué et tatoueur professionnel avec sa bande de potes. Il a des fantômes dans son placard qu’il ne souhaite pas déterrer et refuse de s’aventurer dans tout ce qui ressemble de près ou de loin à une relation sérieuse. Mais on ne commande pas notre cœur et quand le sien revoit 10 ans plus tard Salem Cruz, il décide de faire des siennes. J’ai adoré ce personnage. Il est gentil, drôle, attentionné, émanant de lui cette aura de danger et de sensualité qui ne laisse aucune personne de la gente féminine, indifférente. Sous toute cette couche d’indifférence et des beaux sourires qu’il plaque sur sa belle gueule se cache un passé tumultueux qui lui a laissé des cicatrices et qui lui font encore souffrir. On va en apprendre davantage sur sa vie, sur son passé, sur le pourquoi il refuse toute relation avec une femme, sur le pourquoi il a peur de s’attacher par peur de perdre, toutes les histoires passées qui ont conduit à forger cet homme brut dans toute sa splendeur. Son évolution est une chose que j’ai plus qu’adoré. Il va avancer, apprendre de ses erreurs, apprendre a en commettre de nouvelles pour son plus grand bien, il va dépasser tout ce pourquoi il était dans l’obscurité et j’ai trouvé son évolution puissante et bouleversante et remarquable.

Quant à Salem Cruz, c’est le genre de femme latino, rebelle, qui ne se laisse pas faire et qui n’a pas l’habitude de suivre les règles au contraire, indépendante et qui lutte pour ce qu’elle veut vraiment. Mais elle vient surtout d’une famille conservatrice avec un homme d’église pour père ce qui a durci l’éducation qu’elle a reçut. Une éducation qui ne lui convenait pas du tout, trop stricte, trop brutale. Salem rêvait de liberté et elle l’a obtenue grâce au petit garçon qui était son voisin. Il lui offrait le monde sur un plateau même si ni l’un ni l’autre ne se rendaient compte que cette relation était plus qu’une simple amitié de jeunesse. Et il a fallu qu’ils se retrouvent 10 ans plus tard dans un salon de tatouage pour s’en rendre compte. Salem est un personnage que j’ai adoré suivre. Elle n’a jamais vraiment aimé sa vie de petite fille et quand elle a pu, elle est partie, non sans regretter ce qu’elle laissait derrière elle. On va apprendre à connaître cette boule d’énergie qui pourrait sérieusement faire concurrence avec Cora, à la langue bien pendue qui cache beaucoup sous cette image de jolie pin-up des années 50. J’ai adoré ce personnage, son histoire, sa volonté de comprendre son passé pour construire son avenir, les motivations de ses actions, j’ai adoré entrer dans sa tête et découvrir que si au premier abord elle nous montre une image sur d’elle, battante, que rien ne peut blesser, une image endurcie et forte, confiante, rebelle et bien que tout cela soit vrai elle va progressivement se mettre à nu et se révéler en une femme plus sensible, fragile, en besoin d’amour et de vérité pour avancer, en une femme qui chercher, comprendre et reconnaître celui qui était sous ses yeux depuis le début. Une femme assez badass dans le genre et qui a su rythmer le récit au fil de sa relation houleuse avec Rowdy.

La plume de Jay Crownover est comme à son habitude : sensuelle, intense, fragile, sensible, drôle, sarcastique, touchante, bouleversante, révélatrice, intrigante, tout en mystères et suspens pour un dénouement final canon. Une valeur sur que je ne peux que vous recommander !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par debodisco 2019-08-19T11:48:19+02:00
Argent

J'ai trouvé la romance de ce cinquième tome beaucoup moins "compliquée" et beaucoup plus "rapide".

J'ai vraiment adoré retrouvé tous les personnages des tomes précédents et j'ai apprécié découvrir le très secret Rowdy.

C'était un petit plaisir à lire et j'ai hâte de lire le dernier tome de cette saga très haute en couleur.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Nastasia-3 2019-06-25T09:50:04+02:00
Diamant

Encore un tome que j'ai dévorée décidément j'adore cette série.

affaire à suivre avec le prochaine ASA

Afficher en entier

Dates de sortie

Marked Men, tome 5 : Rowdy

  • France : 2017-03-30 (Français)
  • France : 2019-03-13 - Poche (Français)
  • Canada : 2017-05-24 (Français)
  • USA : 2014-10-21 (English)

Activité récente

Titres alternatifs

  • Marked Men, Book 5 : Rowdy - Anglais
  • The Tattoo Series #5 : Oltre il destino - Italien

Distinctions de ce livre

Évaluations

Meilleurs classements dans les Listes Booknode

Quiz terminés récemment

Les chiffres

Lecteurs 2162
Commentaires 204
Extraits 53
Evaluations 524
Note globale 8.37 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode