Livres
418 601
Membres
333 255

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

La Dernière des Stanfield



Description ajoutée par x-Key 2017-03-09T23:32:52+01:00

Résumé

Eleanor-Rigby est journaliste au magazine National Geographic, elle vit à Londres. Un matin, en rentrant de voyage, elle reçoit une lettre anonyme lui apprenant que sa mère a eu un passé criminel. George-Harrison est ébéniste, il vit dans les Cantons-de-l'Est au Québec. Un matin, il reçoit une lettre anonyme accusant sa mère des mêmes faits. Eleanor-Rigby et George-Harrison ne se connaissent pas. L'auteur des lettres leur donne à chacun rendez-vous dans un bar de pêcheurs sur le port de Baltimore. Quel est le lien qui les unit ? Quel crime leurs mères ont-elles commis ? Qui est le corbeau et quelles sont ses intentions ? Au coeur d'un mystère qui hante trois générations, La Dernière des Stanfield nous entraîne de la France occupée à l'été 44, à Baltimore dans la liberté des années 80, jusqu'à Londres et Montréal de nos jours.

Afficher en entier

Classement en biblio - 360 lecteurs

Or
101 lecteurs
PAL
170 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par Chrichrilecture 2017-09-30T03:03:27+02:00

Des enfants meurent tous les jours sous des bombes, ou de faim, ou d'épuisement à force de travailler dans des conditions innommables et des gens vont manifester contre ceux qui s'aiment parce qu'ils sont du même sexe ! Quels hypocrites ! » Enfin, c'est à peu de chose près ce qu'elle disait. La justice à deux vitesses était aussi l'un de ses sujets favoris. « Amuse-toi à ne pas payer une amende et ils viendront t'enlever ta voiture, mais eux se servent allègrement dans les caisses de l'État, se font payer des salaires à ne rien foutre, truquent les marchés publics pour s'en mettre plein les poches, et quand ils se font prendre, on leur tapote gentiment sur la main et tout le monde s'en fiche.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par leslecturesdEsmeralda 2018-06-17T20:09:04+02:00
Bronze

L'avis de #Lilie :

Je suis Marc Levy quasiment depuis ses débuts. J’attends toujours avec impatience la sortie en format poche de ses romans mais aussi avec une pointe d’appréhension car parfois, je n’arrive pas à accrocher. « La dernière des Stanfield » est le parfait exemple de tout ce que j’aime mais aussi tout ce que je reproche à l’auteur.

Elanor-Rigby vit en Angleterre. Elle a perdu sa mère et reçoit un courrier lui affirmant que sa mère n’a pas le passé qu’elle lui a toujours décrit. Au Canada, Georges-Harrison reçoit lui aussi un courrier parlant des secrets de sa mère. Tous les deux se retrouvent à Philadelphie alors qu’ils ne se connaissent pas. Ils vont vivre une aventure intense, à la recherche du passé de leurs mères et en apprendre plus sur leurs origines.

Eleanor-Rigby est une jeune femme solitaire. Reporter spécialisée dans les voyages, elle a peu d’attaches et voit peu sa famille : son père, veuf, sa sœur Maggie et son frère Michel. Après cette lecture, je peux affirmer qu’Eleanor-Rigby est une femme qui sait ce qu’elle veut et qui ne baisse pas les bras face aux difficultés. Lors de la réception de la lettre accusant sa mère, elle va douter mais elle va aller jusqu’au bout de sa quête pour en savoir plus sur son passé et pour comprendre. J’ai beaucoup aimé ce personnage car c’est une femme forte, déterminée et tenace. De son côté, Georges-Harrison est un jeune homme qui a grandi au Canada avec sa mère. N’ayant jamais connu son père, il a souffert de cette absence et du regard que tout le monde portait sur sa mère. Pourtant, il a toujours été entouré d’amour et il a toujours entretenu une relation particulière avec sa mère. Lors de la réception du courrier, il va être désarmé mais il va quand même se lancer dans cette recherche. Avec Eleanor-Rigby, leur relation va connaitre les montagnes russes mais ils vont se compléter et s’appuyer l’un sur l’autre pour arriver à trouver la vérité.

A la fin de cette lecture, je suis embêtée. En effet, je dois avouer que je me suis profondément ennuyée pendant la moitié du roman. En revanche, j’ai été, encore une fois, happée par la suite qui m’a littéralement envoutée et embarquée dans un périple fou. Ce qui m’a gêné, c’est la longueur de la mise en place de l’intrigue. En effet, l’auteur a fait le choix d’un roman à plusieurs voix et à plusieurs époques. On se retrouve donc submergé par un grand nombre de personnages, qui évoluent à des époques différentes et en plus, Marc Levy alterne le point de vue interne et le narrateur externe, en fonction des chapitres. Ces alternances ont eu tendance à me perdre et j’ai eu du mal à accrocher avec la trame de l’histoire. Pourtant, une fois que les pièces du puzzle commencent à s’assembler, l’histoire est folle et vraiment bien menée. Le dénouement est prévisible par certains aspects mais encore une fois, l’auteur a su me surprendre avec deux ou trois petits rebondissements dont il a le secret.

Pour conclure, je recommande donc ce roman à tous ceux qui connaissent la plume de l’auteur et à tous ceux qui aiment les histoires de famille. Cette histoire n’est pas la plus légère ni la plus simple écrite par l’auteur donc si vous ne connaissez pas sa plume, ne commencez pas par celui-là. Néanmoins, c’est un roman intéressant si on prend le temps d’entrer dans l’histoire.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Lydie-22 2018-05-17T05:45:05+02:00
Lu aussi

Cette lecture m'a plu mais je n'ai pas été emballée comme j'avais l'habitude de l'être pour ses livres auparavant. Sur une note positive, l'histoire est vraiment attachante.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par only-book 2018-05-11T21:25:56+02:00
Bronze

C'est un roman qui change du style habituel de cet auteur, j'ai beaucoup aimé la superposition et l'aternation des différentes histoires dans les différentes époques même si au final, elles sont liées chacune les unes aux autres et surtout le thème de l'amour entre les deux mères qui casse les codes de l'hétérosexualité présent dans les romans précédents de cet auteur, c'est bien de changer un peu. On mène l'enquête avec Eleanor-Rigby et George-Harrison sur leur passé familial, cette histoire de famille est très intéressante et nous amène un peu de ''drama'' à l'histoire, j'ai beaucoup aimé l'histoire de Hanna dans cette sombre période de la 2,de guerre mondiale et sa force, son courage à vouloir redorer la gloire de son père. C'est une battante.

la fin m'a beaucoup surprise et heureusement car sinon j'avais trouvé certains passages trop facile à anticiper. ce n'est pas mon roman préféré de cet auteur, mais je ne le déteste pas non plus. C'est un bon roman mais pas le mieux, je reste quelque peu mitigée.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par AngeliqueL73 2018-04-21T18:14:51+02:00
Or

Un chouette roman, le suspense est bien tenu tout du long, un bon moment lecture.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Izusa 2018-03-21T14:01:19+01:00
Lu aussi

Un roman sympathique mais sans plus, fidèle a l'auteur mais un bon moment de lecture sans coup de coeur

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Serafima 2018-02-20T00:55:01+01:00
Lu aussi

Un assez bon Marc Levy, pas le meilleur selon moi mais on passe tout de même un bon moment.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par mariefrancoise 2018-02-12T14:07:23+01:00
Lu aussi

bien aimé l'histoire les personnages une belle histoire m'a bien fait voyager

Afficher en entier
Commentaire ajouté par EstelleEV 2018-02-07T16:43:00+01:00
Argent

Une belle histoire de famille avec son lots de secret. Je ne suis jamais dessus avec un Marc Lévy. Une histoire captivante avec des surprises et un belle épilogue.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Martineb9 2018-02-05T15:35:14+01:00
Argent

Bon livre de Marc Lévy mais un peu difficile à suivre. J'ai beaucoup aimé les personnages et l'intrigue de l'histoire.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par MissCroqBook 2018-01-03T19:35:10+01:00
Or

Marc Levy, l’un des auteurs français incontournable de cette dernière décennie, nous livre ici une fabuleuse histoire de saga familiale. Une histoire que l’on suit sur 3 générations entremêlant suspense, révélations, humour….

Journaliste au National Geographic de Londres, Eleanor Rigby reçoit un jour un étrange courrier anonyme. Le corbeau lui annonce que sa mère, récemment décédée, aurait commis un crime 35 ans plus tôt et lui donne rendez-vous dans un bar de pêcheur de Baltimore pour en apprendre plus.

Dans le même temps, Georges Harrison, ébéniste à Montréal, reçoit une lettre similaire l’invitant lui aussi à se rendre dans le même bar pour découvrir le passé de sa mère et en apprendre plus sur l’identité de son père.

C’est ainsi qu’Eleanor et Georges, qui ne se connaissent pas, vont se rencontrer à Baltimore. Ils vont rapidement réaliser qu’ils sont là pour les mêmes raisons lorsque sur l’un des murs, ils vont découvrir une photo datée de 1980 sur laquelle leurs mères sont ensemble et visiblement proches.

Dès lors beaucoup de questions surgissent. Qui est ce corbeau qui les a réunis ? Quel crime leur mère ont-elles pu commettre ? Eleanor et Georges se retrouvent embarqués dans une enquête aux révélations inattendues…

Depuis que j’ai découvert la plume de Marc Levy il y a quelques années, il fait partie de ces auteurs dont je ne rate jamais la sortie du prochain roman. Même si son précédent livre, L’horizon à l’envers, ne m’avait absolument pas conquise, j’avais hâte de découvrir cette nouvelle histoire. Une histoire qui m’a intriguée dès le départ. Une couverture mystérieuse (très ressemblante à celle de La fille de Brooklyn de Musso dans les couleurs) avec cette moto et cette jambe de femme chaussée de Louboutin. Un résumé accrocheur qui a éveillé ma curiosité. C’est donc avec beaucoup de plaisir que j’ai commencé cette lecture. Ou devrais-je plutôt dire que j’ai dévoré ce livre.

Comme presque toujours, la plume de Marc Levy vous envoûte dès les premières lignes. Que ce soit le choix des noms des personnages, clin d’œil aux Beatles, les traits d’humour, le suspense…tout est réuni pour nous captiver. L’histoire nous transporte à travers les époques : de l’occupation dans la campagne française en 1944, à Baltimore dans les années 80 en passant par Londres et Montréal de nos jours. Une intrigue complexe qui se tisse au fil des pages. Une histoire qui s’intensifie avec l’apparition des différents personnages secondaires et de leurs histoires respectives. Une histoire familiale riche, dense, intense, sur plusieurs générations dont on découvre les tenants et les aboutissants progressivement. Une véritable toile d’araignée où se mêlent secrets de familles et révélations. L’histoire se construit un peu comme un puzzle, à la manière de Bussi, avec du suspense et des indices semés tout du long pour un final inattendu.

J’ai aimé les deux personnages principaux, Eleanor et Georges. Ils sont attachants. Leurs réussites, leurs déconvenues, leur rapprochement sont savamment dosés pour que le lecteur s’attendrisse, s’attache à eux. Pareil pour les parents et grands-parents, Sally-Anne, May, Robert ou encore Hanna. Mais je crois que celui que j’ai préféré parmi tous ceux rencontrés, c’est Michel, le frère jumeau d’Eleanor. Atteint du syndrome d’Asperger, il m’a incroyablement touché. Il est vrai et pur. Il apporte un petit quelque chose en plus à cette histoire déjà prenante.

Dans un style rythmé, fluide et généreux, Marc Levy nous offre une très belle histoire, captivante et inattendue. Car avec Marc Levy, on ne sait jamais trop dans quel genre d’histoires on va se retrouver. Il touche à tout et excelle à chaque fois (ou presque). C’est maintenant avec beaucoup d’impatience que j’attends 2018 pour découvrir son prochain roman.

Afficher en entier

Date de sortie

La Dernière des Stanfield

  • France : 2017-04-20 (Français)

Activité récente

Les chiffres

Lecteurs 360
Commentaires 65
Extraits 24
Evaluations 117
Note globale 7.49 / 10

Évaluations

Meilleurs classements dans les Listes Booknode

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode