Vous utilisez un bloqueur de publicité

Cher Lecteur,

Nous avons détecté que vous utilisez un bloqueur de publicités (AdBlock) pendant votre navigation sur notre site. Bien que nous comprenions les raisons qui peuvent vous pousser à utiliser ces outils, nous tenons à préciser que notre plateforme se finance principalement grâce à des publicités.

Ces publicités, soigneusement sélectionnées, sont principalement axées sur la littérature et l'art. Elles ne sont pas intrusives et peuvent même vous offrir des opportunités intéressantes dans ces domaines. En bloquant ces publicités, vous limitez nos ressources et risquez de manquer des offres pertinentes.

Afin de pouvoir continuer à naviguer et profiter de nos contenus, nous vous demandons de bien vouloir désactiver votre bloqueur de publicités pour notre site. Cela nous permettra de continuer à vous fournir un contenu de qualité et vous de rester connecté aux dernières nouvelles et tendances de la littérature et de l'art.

Pour continuer à accéder à notre contenu, veuillez désactiver votre bloqueur de publicités et cliquer sur le bouton ci-dessous pour recharger la page.

Recharger la page

Nous vous remercions pour votre compréhension et votre soutien.

Cordialement,

L'équipe BookNode

P.S : Si vous souhaitez profiter d'une navigation sans publicité, nous vous proposons notre option Premium. Avec cette offre, vous pourrez parcourir notre contenu de manière illimitée, sans aucune publicité. Pour découvrir plus sur notre offre Premium et prendre un abonnement, cliquez ici.

Livres
713 152
Membres
1 004 489

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Commissaire Jean-Baptiste Adamsberg, Tome 3 : Pars vite et reviens tard



Résumé

On l'a peint soigneusement sur les treize portes d'un immeuble, dans le 18e arrondissement de Paris : un grand 4 noir, inversé, à la base élargie. En dessous, trois lettres : CLT. Le commissaire Adamsberg les photographie, et hésite : simple graffiti, ou menace ? A l'autre bout de la ville, Joss, l'ancien marin breton devenu Crieur de nouvelles est perplexe. Depuis trois semaines, une main glisse à la nuit d'incompréhensibles missives dans sa boîte à messages. Un amuseur ? Un cinglé ? Son ancêtre murmure à son oreille : " Fais gaffe à toi, Joss. Il n'y a pas que du beau dans la tête de l'homme. "

Afficher en entier

Classement en biblio - 1 582 lecteurs

extrait

- Je ne suis pas d'accord, protesta Favre, le ton haut. Faut être vraiment malade pour aller crier des conneries sur une place. Qu'il aille tirer un coup, ce gars, ça lui nettoiera les méninges. Rue de la Gaîté, tu payes trois cents balles et ça s'ouvre tout seul.

Il y eu des rires. Adamsberg balaya le groupe d'un regard calme, faisant s'éteindre les rires à mesure de son passage, et s'arrêta sur le brigadier.

- Je disais, Favre, qu'il y avait des cinglés dans cette brigade. .

- Dites donc, commisaire, commença Favre en se levant d'un coup, le rouge aux joues.

- Bouclez-là, lui dit brusquement Adamsberg.

Saisi, Favre se rassit d'un coup, comme choqué par l'impact. Adamsberg attendit plusieurs secondes en silenc, les bras croisés.

- Je vous avais demandé une première fois de réfléchir, Favre, dit-il plus posément. je vous le demande une seconde fois. Vous avez forcément un cerveau, cherchez-le. En cas d'échec, Vous irez faire vos glissades loin de ma vue et hors de cette brigade.

Afficher en entier

Commentaires les plus appréciés

Diamant

Bon polar, très bien écrit. Adamsberg est un personne très attachant.

Je conseille tous les Vargas

Afficher en entier
Bronze

C'est le 2ème Fred Vargas que je lis et je ne suis pas déçue.

C'est vrai que le début est un peu long mais il permet de bien installer les personnages et l'intrigue.

Moi aussi, je trouve que l'ambiance fait "entre les 2 guerres" mais cela ajoute de l'étrange à la situation.

Je continue la série.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Or

C'est impressionnant comment ils sont prenant ! L'histoire nous prend carrément physiquement !

Afficher en entier
Lu aussi

Agréable moment de lecture. L'intrigue est intéressante et bien menée, avec quelques rebondissements. J'admets préférer les romans policiers plus immersifs mais le côté nonchalant et décalé du Commissaire d'Adamsberg me plait bien.

Afficher en entier
Lu aussi

Comme d'habitude, Fred Vargas nous transporte dans l'univers rêveur d'Adamsberg et dans ses enquêtes compliquées! La particularité de ce tome est de ce concentrer sur la peste qui est très bien amenée. J'ai appris beaucoup de choses sur la peste en elle-même outre l'enquête et j'ai trouvé que cette vraie documentation apportait une véritable valeur ajoutée au livre et à l'histoire. Cependant, j'ai trouvé l'histoire du semeur assez dure. Même si elle ne dure que quelques pages, j'ai eu du mal à la lire, peut être étais-je trop dans l'histoire et donc je me suis trop identifiée aux personnages. Dans tous les cas, ce roman est vrai bien, bonne lecture!

Afficher en entier
Or

Autrefois marin, le Breton Joss Leguern s'est reconverti à Paris en tant que crieur public. Chaque jour, il lit des messages déposés dans son urne (accompagnés par une pièce de cinq francs). Il annonce les nouvelles anonymes à sa petite assemblée de fidèles. De son côté, le commissaire Jean-Baptiste Adamsberg reçoit la visite d'une femme inquiète de la présence de grands « 4 » noirs inversés avec des barrés, accompagné des trois lettres CLT (Cito Longe Tarde), ce qui signifie « Vite, Loin, Longtemps » (que l'on retrouve dans le titre du roman) sur toutes les portes de son immeuble, à l'exception d'une seule. Le commissaire prend note mais ne s'alarme pas. Or, quelques temps plus tard, la situation se reproduit dans deux autres immeubles, loin de Montparnasse. Au moment où un certain Decambrais arrive au commissariat de police avec Joss Le Guern afin de l'informer d'une série de messages énigmatiques laissés par un inconnu, Jean-Baptiste Adamsberg commence à se préoccuper sérieusement. Ces missives annoncent le retour du « fléau de Dieu », soit la peste. Or, les menaces ne viennent pas seules... Des crimes sont commis. A Paris, les gens meurent-ils de la peste ? Histoire de vengeance sur fond de superstition, les victimes sont surtout étranglées. Entre temps, le lecteur découvre le "préquel" de la série des enquêtes du commissaire Adamsberg. En effet, il s'agit du troisième roman qui raconte les débuts de l'enquêteur : son arrivée à Paris, la rencontre avec ses collègues, le portrait de son équipe, les personnages récurrents et même l'arrivée de "la Boule" (le chat mascotte du commissariat). Il y a surtout Camille. Le lecteur apprend ce qui se passe et comprend pourquoi la jeune femme est aussi étrange dans les autres livres : Adamsberg l'a trompée et blessée, elle réagit à sa manière pour se blinder. On remonte donc aux "origines" du commissaire et de son équipe. Ce n'est pas mal. Evidemment, grâce à ses intuitions et son attitude atypique, Adamsberg résout l'affaire. C'est intéressant. Et aujourd'hui, avec ce commentaire, je fête mes dix années de présence sur Booknode (depuis le 23 août 2013), un site fantastique !

Afficher en entier
Or

Une très bonne enquête d'Adamsberf surfant toujours sur ses vagues intuitions au grand dam de ses collègues !

Afficher en entier
Lu aussi

Je l’ai lu au collège mais je l’avais bien aimé, surtout pour le suspense qui est présent jusqu’au dernières pages. L’intrigue est bien monté, est on ne se doute de rien avant les révélations. Un très bon polar.

Afficher en entier
Bronze

Deuxième roman de Fred Vargas que je lis et ub peu de mal à entrer dans l’histoire cette fois ci.

Du reste une histoire fidèle à son style et au Adamsberg qu’on connaît

Afficher en entier
Or

Je ne m'attendais pas à une telle histoire. Un crieur de rue…

Je ne m'attendais pas à un polar, (je lis la 4e couverture, je stocke le livre, et les années passent et j'oublie le récit et puis je lis et je découvre au fil des pages pourquoi il fut mis de côté…).

Je ne m'attendais pas à une pandémie…

Extrait :

… C'est un gars d'un laboratoire et ce gars, il sait qu'ils ont laissé partir la peste en pétant un tube en verre ou quoi. Il ne peut pas le dire parce que le laboratoire a ordre de se taire, à cause de la population. le gouvernement n'aime pas la population, quand elle ne se tient pas tranquille. Alors motus…

(ça me rappelle quelque chose :-))

Ce fut une lecture que j'ai savourée, j'ai même pris le temps de lire et relire certains passages.

C'est le premier livre de Fred Vargas que je lis et c'est une belle révélation.

J'ai adoré les personnages et leurs langages si francs et si imagés.

Bonne lecture !

Afficher en entier
Argent

Livre enrichissant et intéressant

Afficher en entier
Or

On aiment les personnages, ils sont attachants et tellement bien décrit. L'histoire est prenante, un petit bijou.

Afficher en entier

Date de sortie

Commissaire Jean-Baptiste Adamsberg, Tome 3 : Pars vite et reviens tard

  • France : 2005-10-06 - Poche (Français)

Activité récente

dl8259 l'ajoute dans sa biblio or
2024-04-06T21:02:35+02:00
Luciap l'ajoute dans sa biblio or
2024-03-10T15:29:20+01:00
M3lie l'ajoute dans sa biblio or
2024-01-20T20:37:26+01:00

Distinctions de ce livre

Évaluations

On en parle ici

Les chiffres

lecteurs 1582
Commentaires 144
extraits 63
Evaluations 309
Note globale 7.66 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode