Livres
475 107
Membres
452 240

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Sorceleur : La Saison des orages



Description ajoutée par Gkone 2014-12-09T06:36:39+01:00

Résumé

On a volé les fameuses épées du sorceleur ! Et il en a plus que jamais besoin : une intrigue de palais se trame et le prince de Kerack a requis l’aide de Geralt. Mais ce dernier va devoir déjouer les manœuvres d’une belle et mystérieuse magicienne rousse avant de partir à la recherche de son voleur. Heureusement, son fidèle compagnon barde Jaskier lui sera d’un précieux secours, de même que son nouvel ami, le nain Addario, pour affronter les dangers qui l’attendent.

Afficher en entier

Classement en biblio - 155 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par Vincenzo 2019-01-15T21:21:57+01:00

Dans la plupart des royaumes, principautés et autres formes d'organisation du pouvoir et collectivités publiques connues de Geralt, on pouvait admettre que les affaires, d'une manière générale, prospéraient et se portaient bien.

Le système, il est vrai, était un peu bancal parfois, mais il fonctionnait. Dans les collectivités publiques, la classe régnante dirigeait, plutôt que de se contenter de voler et de s'adonner aux jeux de hasard ou à la débauche, en alternance. Seul un faible pourcentage d'hommes et de femmes constituant l'élite sociale pensait que lhygiène était le prénom d'une prostituée, et la chaude-pisse, un oiseau de la famille des alouettes. Une partie infime du peuple ouvrier et agricole se révélait n'être que des crétins vivant uniquement au jour le jour et ne jurant que par la vodka du jour, incapables, avec leur cervelle fruste, de concevoir une chose aussi incroyable qu'un lendemain et une vodka du lendemain. Les prêtres, dans leur grande majorité, n'extorquaient pas d'argent au peuple, ils ne dépravaient pas les mineurs, mais ils demeuraient dans les temples, se consacrant sans partager à essayer de résoudre les insolubles énigmes de la foi. Les psychopathes, les extravagants, les vautours et les imbéciles ne se tournaient pas avec empressement vers la politique ni ne visaient les postes importants au sein de l'État et des administrations, ils se chargeaient plutôt de la destruction de leur propre vie de famille. Les paysans un peu nigauds restaient dans leur campagne, prostrés derrière la grange, sans essayer de jouer les tribuns. Cela se passait ainsi dans la majorité des États. Mais le royaume d'Emblonia n'appartenait pas à la majorité. Concernant tous les points précités, il était une minorité. Et pour beaucoup d'autres encore.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Lu aussi

C’est le premier roman de la série que je lis, et le situer dans la chronologie de la saga est apparemment compliqué.

En dehors de cet aspect, c’est plutôt bien écrit mais pas franchement passionnant. Certes l’action est régulièrement présente, mais l’ensemble a du mal à décoller et le personnage du sorceleur, Géralt de Riv, n’est pas des plus attachants. Je lui ai préféré son acolyte Addario, un nain croisé au gré du hasard, et qui fait une apparition modérée au regard de l’aventure. Comme tout récit classique de fantasy, apparaissent les inévitables magiciens, sorcières et autres créatures chargés selon leurs accointances d’aider ou de nuire à Géralt.

Dans ce récit, le sorceleur, en plus de remplir les tâches pour lesquelles il est employé, à savoir éliminer toutes sortes de bestioles, devra récupérer ses fameuses épées perdues et résoudre d’autres quêtes annexes, celles-ci étant évidemment pourvues de multiples dangers.

Afficher en entier
Or

J'avais un peu peur que ce tome soit en-dessous de ceux de la série principale mais en fait pas du tout. On retrouve avec un immense plaisir Geralt et Jaskier et l'univers du sorceleur (même si j'aurais bien voulu voir davantage Yennefer). L'histoire semble assez inintéressante au premier abord mais petit à petit, on découvre que le récit est bien profond et recherché qu'il n'y parait. Il nous permet d'en connaître davantage sur des événements qui se passent avant la série et c'est génial !

Ce tome est moins sombre que les 7 principaux mais cette légèreté à certains moments est très appréciable. La plume de l'auteur est toujours aussi riche et recherchée.

En un mot : j'ai adoré !

J'ai une fois de plus refermé ce livre à regrets.

Afficher en entier
Argent

J'ai vraiment passé un très chouette moment avec ce tome HS! L'intrigue est prenante, les personnages toujours aussi attachants, et c'est un vrai plaisir d'évoluer dans l'univers très dense de l'auteur. Et au delà de cet aspect fantasy, le texte est toujours très engagé sur divers sujets et d'une grande intelligence, ce qui rend la lecture encore plus agréable!

Afficher en entier
Or

La saison des orages est le troisième roman que je lis des aventures du célèbre Géralt de Riv. On m'a conseillé de lire ce tome après les deux recueil de nouvelle et c'est donc ce que j'ai fais.

Le roman est oneshot de 450 pages.

Ont y retrouve donc Géralt accompagné de jaskier. Il va se faire voler ses épées et va essayer de les retrouver tout au long du récit. Il va évidement lui arriver pas mal de galère entre temps (comme souvent) c'est que se bon vieux Géralt a quand même pas mal la poisse il faut le dire.

Au final j'ai passé un bon moment de lecture comme pour les deux tome précédent.

Afficher en entier
Argent

Je me demande les raisons qui ont poussé l'auteur à reprendre les aventures de Geralt après une pause de plusieurs années. Peut-être que le succès de la série video-ludique y est pour quelque chose. Premier point positif, l'approche narrative : un tome = une histoire complète sur Geralt (pas comme les deux premières oeuvres qui s'apparentaient à une série d'histoire courte). On est capté dès le début par l'histoire et le tout s'annonce prometteur. Complot, manigance et manipulation...bref, on dévore le bouquin tant on a envie d'en savoir plus.

Malheureusement, le dénouement laisser à désirer. Précipité, expéditif...bâclé. Cela est même étonnant de la part de Sapkowski. Un peu comme un élève qui conclut à la va vite sa dissertation par manque de temps.

L'écriture est toujours aussi bonne, le style est fluide et agréable à lire.

Afficher en entier
Or

Un hors série concernant une aventure de Geralt (hors intrigue principale de la saga) qui m'a vraiment énormément plu ! J'ai trouvé la problématique vraiment pas mal, et j'ai adoré retrouvé certains personnages ! Et toujours avec la pointe d'humour qui fait sourire.

Afficher en entier
Diamant

Il y a du bon, du très très bon, et du beaucoup moins bon dans ce tome "à part" dans la série du sorceleur, qu'il faudra bien que je finisse un jour.

Afficher en entier
Diamant

La construction narrative est vraiment excellente, je ne me suis pas ennuyé un instant pendant la lecture. Toutes les trames s'enchaînent sans moment creux. Ce fut vraiment une lecture agréable. Je suis curieux et ai hâte que l'auteur écrive un nouveau "sidequel", surtout s'il est aussi bien inspiré que pour celui-ci.

Afficher en entier
Or

ce tome est complètement en marge de la série, même si parfois c'est difficile de savoir s'il se passe avant ou après les sept premiers tomes. mais ça, c'est une appréciation qui doit rester personnelle et une découverte de chaque lecteur.

J'ai vraiment aimé cette histoire, très différente de la série parce qu'elle se concentre beaucoup plus sur Geralt, il y a moins de personnages ou d'éléments ce qui fait qu'on a une meilleure dose de notre sorceleur préféré.

Bref, une très bonne surprise pour ce hors série qui permet de prolonger un peu plus mon incursion dans l'univers du sorceleur.

(même si c'est un hors série, je déconseille de commencer la lecture par celui-ci et ensuite de lire la série. certains éléments sont vraiment sympa à découvrir et ne sont possibles de comprendre qu'après avoir lu le reste des tomes.)

Afficher en entier
Or

AAAhh quel plaisir de retourner dans le monde sombre et désenchanté du sorceleur, on s'immerge tellement bien grâce à l'auteur et ses petits détails qui font tout. Le scénario est un peu en dessous de la saga du sorceleur mais ce n'est pas pour autant que l'on s'ennuie en le lisant bien au contraire. A lire ne serait-ce que pour son univers et ses personnages hauts en couleur !! Très bien

Ps je ne pense pas que ce livre ait été écrit pour la sortie du jeu vidéo car the witcher (le 1er) était déjà sorti en 2007 sur pc , mais par contre peut-être que cela a incité l'auteur à écrire

Afficher en entier

Dates de sortie

Sorceleur : La Saison des orages

  • France : 2015-02-20 - Poche (Français)
  • France : 2019-03-13 (Français)

Activité récente

Isildur l'ajoute dans sa biblio or
2019-10-03T12:41:24+02:00

Titres alternatifs

  • Sezon Burz - Anglais

Évaluations

Meilleurs classements dans les Listes Booknode

Les chiffres

Lecteurs 155
Commentaires 19
Extraits 8
Evaluations 33
Note globale 8 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode