Vous utilisez un bloqueur de publicité

Cher Lecteur,

Nous avons détecté que vous utilisez un bloqueur de publicités (AdBlock) pendant votre navigation sur notre site. Bien que nous comprenions les raisons qui peuvent vous pousser à utiliser ces outils, nous tenons à préciser que notre plateforme se finance principalement grâce à des publicités.

Ces publicités, soigneusement sélectionnées, sont principalement axées sur la littérature et l'art. Elles ne sont pas intrusives et peuvent même vous offrir des opportunités intéressantes dans ces domaines. En bloquant ces publicités, vous limitez nos ressources et risquez de manquer des offres pertinentes.

Afin de pouvoir continuer à naviguer et profiter de nos contenus, nous vous demandons de bien vouloir désactiver votre bloqueur de publicités pour notre site. Cela nous permettra de continuer à vous fournir un contenu de qualité et vous de rester connecté aux dernières nouvelles et tendances de la littérature et de l'art.

Pour continuer à accéder à notre contenu, veuillez désactiver votre bloqueur de publicités et cliquer sur le bouton ci-dessous pour recharger la page.

Recharger la page

Nous vous remercions pour votre compréhension et votre soutien.

Cordialement,

L'équipe BookNode

P.S : Si vous souhaitez profiter d'une navigation sans publicité, nous vous proposons notre option Premium. Avec cette offre, vous pourrez parcourir notre contenu de manière illimitée, sans aucune publicité. Pour découvrir plus sur notre offre Premium et prendre un abonnement, cliquez ici.

Livres
707 010
Membres
975 361

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Sorceleur, Tome 7 : La Dame du lac



Description ajoutée par Yanuut 2012-12-07T21:05:33+01:00

Résumé

Tandis que Yennefer est retenue prisonnière et que Geralt passe l’hiver en compagnie de la magicienne Fringilla aux charmants artifices, Ciri est projetée dans un monde parallèle en pénétrant dans la tour de l’Hirondelle. Désormais sous la coupe de l’elfe Avallac’h, elle ne peut espérer la liberté que si elle accepte de porter l’enfant du roi des Aulnes.

La jeune fille parviendra-t-elle à s’enfuir pour voler au secours de ses amis ?

Afficher en entier

Classement en biblio - 853 lecteurs

extrait

— Je veux m’adresser au peuple, annonça fièrement Jaskier.

— Soyez bref, vicomte.

Le poète se plaça au bord de l’échafaud, leva les bras. Un murmure parcourut la foule, puis le silence se fit.

— Hé, mes braves ! les héla Jaskier. Quoi de neuf ? Comment allez-vous ?

Après de longues minutes de silence, un homme qui se trouvait dans les derniers rangs s’exprima.

— Bah, on fait aller !

— C’est bien ! dit le poète en opinant de la tête. J’en suis très heureux. Bon, eh bien, nous pouvons commencer à présent.

— Maître exécuteur, dit avec une emphase exagérée le croque-mort, fais ton devoir.

Le bourreau se rapprocha et, conformément à la tradition ancestrale, s’agenouilla devant le condamné, baissant sa tête encapuchonnée.

— Pardonnez-moi, homme bon, dit-il d’une voix sépulcrale.

— Moi ? s’étonna Jaskier. Te pardonner ?

— Euh…

— Jamais de la vie.

— Beuh ?

— Jamais de la vie je ne te pardonnerai. En quel honneur ? Vous l’avez vu, ce plaisantin ! Dans un instant il va me couper la tête, et moi je devrais lui pardonner ? Tu te moques de moi ou quoi ? Dans un moment pareil, en plus ?

— Mais comment ça, monsieur ? se vexa l’exécuteur des hautes œuvres. Enfin, c’est la loi… la coutume… Le condamné doit d’abord pardonner à son bourreau. Mon bon monsieur ! Pardonnez ma faute, absolvez mon péché…

— Non.

— Non ?

— Non !

— Je ne l’exécuterai pas, déclara le bourreau d’un air sombre en se relevant. Qu’il m’absolve, ce fils de chien, sinon il n’en sortira rien de tout ça.

— Monsieur le vicomte, dit le croque-mort en saisissant Jaskier par le coude, ne rendez pas les choses plus difficiles. Les gens se sont rassemblés, ils attendent… Pardonnez-lui, il vous le demande gentiment… Allez, voyons…

— Non, un point c’est tout !

Le croque-mort s’approcha du bourreau.

— Maître exécuteur. Coupez-lui donc la tête sans son pardon, qu’en dites-vous ? Je vous donnerai une compensation.

Sans un mot, le bourreau tendit une main, grande comme une poêle. Le croque-mort poussa un soupir, prit sa bourse et y versa quelques pièces. L’exécuteur des hautes œuvres les regarda durant quelques instants, puis il serra le poing. À travers les fentes de son capuchon, ses yeux brillèrent avec malveillance.

— C’est bon, dit-il en rangeant l’argent et en se tournant vers le poète. Agenouillez-vous donc, monsieur l’entêté. Posez donc votre tête sur le billot, monsieur le malicieux. Moi aussi, si je veux, je peux faire le malin. Je vais vous trancher en deux fois. En trois fois, même, si j’y arrive.

— Je t’absous ! hurla Jaskier. Je te pardonne !

— Merci.

— Puisqu’il a pardonné, dit le croque-mort d’un ton morne, rends-moi l’argent.

Afficher en entier

Commentaires les plus appréciés

Lu aussi

Ce tome est un véritable supplice.

D'un côté l'auteur nous fait miroiter une grande aventure, pleine de sous-entendu, sans pour autant développer l'histoire jusqu'au bout.

Il a fallu qu'il rajoute des personnages que n'était là que pour noyer le poisson ou pour meubler, sans parler des enjeux politiques qui m'ont carrément gâché mon plaisir, et des stratégies militaires qui, à mon sens, m'ont fait perdre mon temps !

j'ai tant espéré pour chacun de nos héros et pas seulement pour les principaux, parce qu'on s'attache forcément aux personnages secondaires....

Et là c'est le coût de grâce, rien ne va plus, tout par en vrille à quelques chapitres avant la toute fin...

Obligé de faire une pause, pour digérer ma tristesse, ma frustration et ma colère.

MAIS QU'EST-CE QU'IL LUI EST PASSE PAR LA TÊTE BON SANG !

Comment a-t-il pu faire autant de dégat dans un seul tome ?!

Franchement, je n'avais plus envie d'ouvrir le livre, mais bon comment cela pouvait-il finir ? Ma curiosité l'a emporté et j'ai fini par terminer l'histoire, et une fois de plus, un coût de barre derrière la tête, grosse déception, c'est du grand n'importe quoi !

Afficher en entier
Lu aussi

Une fin franchement plus que décevante. Que de pages pour ne rien dire.

Au final, que de personnages et d'intrigues qui n'auront pas été exploités. Ciri, cette enfant de sang ancien, qui peut changer la face du monde... Bah circulez y a rien à voir. Cahir, ce personnage qui semble devoir avoir sa place dans le futur des événements que rencontrera Ciri, circulez encore. La loge et ses magiciennes, vous pouvez toujours passer votre chemin. Dijkstra, personage intriguant... Ne sert à rien. La raison pour laquelle Philipa Eilhart a empêché de connaître le nom du commanditaire de Rience.... Totalement inutile. Le destin de Cintra... Vous repasserez.

Vraiment décevant pour une fin.

Si le livre se lit plutôt assez bien, il est en revanche extrêmement décevant pour un tome conclusif.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Argent

Il y a du très bon dans ce tome, mais aussi des passages qui m'ont déçue.

Je n'ai pas vu vraiment l'intérêt d'introduire de nouveaux personnages pour finalement ne pas exploiter leur histoire.

J'ai trouvé aussi certaines longueurs et je suis restée sur ma faim quant à la fin des personnages.

Côté positif, j'aime beaucoup le style et l'humour de l'auteur, ce qui aide à relativiser les aspects plus mitigés.

Je me demande à quoi vont ressembler les autres tomes de l'univers du Sorceleur... J'ai hâte de m'y plonger !

Afficher en entier
Or

Un dernier tome malheureusement en dessous du précédent...

J'avais peut-être trop d'espoir en ce dernier tome ce qui fait que je reste sur ma faim.

Premièrement, certains chapitres n'ont pas vraiment lieu d'être ; on s'éloigne de l'intrigue principale pour partir dans des méandres de pages qui ne nous apprennent finalement pas grand chose...

Deuxièmement, les décisions prisent par certains personnages n'ont, à mon sens, PAS DE SENS, justement !

Et troisièmement : on peut savoir pourquoi cette fin ?! D'une, elle n'est qu'à moitié claire ; de deux, c'est limite bâclé... Et puis la déception des dernières pages... Cruelle fin pour le lecteur !

Malgré tout, la plume de l'auteur reste agréable à lire et la créativité même de cette saga est un plus.

Donc dans son ensemble, il s'agit d'une bonne saga, avec une intrigue fort intéressante et des personnages attachants mais une fin qui laisse sur sa faim !

Afficher en entier
Or

Je n'ai pas été déçue par le final - bien que ça a été par instant dur à lire, surtout la centaine de pages après l'affrontement final... Celui-ci m'a beaucoup plu : contre Bonhart, Vilgefortz, et l'Empereur. Même si ce dernier n'a pas assez payé le prix... mais bon, j'ai été naïve de penser comme Ciri, que c'était fini. La symbolique autour de la dame du lac m'a plu, un peu de légèreté "pour finir" - surtout après tant de dilemmes philosophiques : sur la destinée, le libre arbitre, le mal et le combat contre celui-ci, la destruction des mondes, le racisme, la violence... Personnellement, j'ai beaucoup apprécié le cadre extérieur avec Nimue et l'apprentie devineresse onirique, cela permettait du recul dans les pires cas, mais aussi une intéressante façon de voir, de lire sur la construction des légendes.

Afficher en entier
Argent

Au début du tome, j'ai été un peu perturbée car il ne commence pas directement à la suite du précédent, et il commence même dans notre monde. Mais finalement, j'ai vite raccroché les wagons.

C'est donc un plaisir de retrouver Ciri, Géralt, Jaskier, ou même Régis et les autres personnages. Certains passages ne regorgent pas d'action, mais d'autres si et j'ai complètement été happée par ce tome. Comme je n'ai pas lu tous les tomes à la suite, je ne me rappelais pas certains évènements auxquels il était fait allusion et je trouve dommage qu'il n'y ait pas de résumé des tomes précédents au début du livre.

Concernant la fin, j'ai trouvé la bataille un peu trop courte à mon goût, mais assez réaliste du coup. De même j'ai apprécié l'aperçu de l'après-guerre qui montre que tous les problèmes ne sont pas réglés magiquement. Par contre en ce qui concerne nos personnages, j'ai trouvé que leur fin n'était pas assez détaillée et assez vague. Je n'ai malheureusement pas été complètement satisfaite de côté-là.

Afficher en entier
Or

Que dire... Beaucoup de questions et peu de réponses. C'est malgré tout plaisant à lire et satisfaisant au regard des déclinaisons du sorceleur dans d'autres médias.

Afficher en entier
Lu aussi

Je suis mitigée sur tome. J'ai adoré les révélations épiques faite tout du long mais il y avait beaucoup de longueurs. Je suis bien contente d'avoir terminé cette saga même si dans l'ensemble j'ai préférée les premiers tomes.

Afficher en entier
Argent

Ce dernier tome était en dents de scie. On passe de moments hyper intéressants, à des moments complètement inintéressants... On suit plus de personnages inutiles (même pas secondaires, non d'inconnus) que de moments avec les héros ! C'est intéressant de voir un peu au-delà des héros, mais quand 70% du bouquin concerne des choses sur la géopolitique, les batailles, et des personnages qui ne serviront jamais... C'est lassant. Pourtant, le peu de moments avec Geralt était intéressant!

Ce tome aurait pu largement être divisé par deux, on aurait gagné en fluidité. L'histoire n'avance pas... La conclusion se fait 150 pages avant la fin et très rapidement.

Mais ce tome n'apporte aucune conclusion sur rien. L'Enfant de sang ancien, les magiciennes et leur (insupportable) loge (d'ailleurs à part Yennefer elles sont toutes détestables, je ne sais pas si c'est l'effet que souhaitait l'auteur, mais elles sont insupportables à se croire au dessus de tout le monde et avec leur "girl power"), bref rien n'à de conclusion. Cahir qui devait avoir un grand rôle, disparaît comme ça. Et tous les autres aussi, sans qu'on ait le temps de les pleurer, comme si l'auteur se fichait d'eux. J'aurai pensé que Cahir et Ciri finirait ensemble ou qu'il se sacrifierait vraiment pour elle... Que fait Ciri avec Gaalad dans ce qui semble être notre monde? La mythologie celte était aussi à mon sens bien trop présente (et pourtant j'adore, la légende Arthurienne etc)...

Et cette fin sur Geralt, Spoiler(cliquez pour révéler)un coup de fourche, il a combattu des trucs cinquante fois plus difficiles et il meurt d'un coup de fourche?? C'est quoi cette fin de m....?! Et allons-y que Yen suit le mouvement... Donc ils meurent tous les deux comme ça. Voilà comment l'auteur traite ses personnages principaux...

Je suis assez déçue par cette fin, ça n'a ni queue ni tête.

Il me reste le dernier tome qui est une espèce de préquelle, j'avoue y aller à reculons...

Afficher en entier
Bronze

Enfin la fin de la saga. Je suis contente d'avoir finit cette saga même si la fin me laisse assez mitigé. C'est une bonne saga même si la lecture est très longue et fastidieuse.

Afficher en entier
Bronze

Le parti pris sur les vies de gueux lambdas au détriment des personnages qui nous intéressent vraiment a été pour moi ma plus grande exaspération dans cette saga. Qu'on s'intéresse un peu aux antagonistes, je ne dis pas ; c'est toujours intéressant. Ça permet de montrer que le monde n'est pas manichéen, de mettre certaines choses en perspectives. Mais qu'on nous coltine un pauvre paysan sur plusieurs dizaines de pages qui raconte sa vie à un parfait inconnu qu'on va voir sur deux pages, ça va cinq minutes.

J'ai passé plusieurs paragraphes à cause de ça. En dehors des gueux, je me fous totalement des enjeux de la guerre que l'auteur veut nous imposer sur un chapitre complet. J'ai sauté un chapitre complet référent à la guerre, alors que j'aurais pu être happé par autre chose qui concerne nos héros principaux. De même que j'ai passé le chapitre avec ce traité de paix, qui peut être résumé en quelques phrases seulement plutôt que tirer en longueur.

Avec ses écarts constants de la trame principale, Sapkowski m'a perdu. Je préférais encore ses recueils de nouvelles. Quand tu veux avoir la suite des événements concernant nos héros et que tu te tapes, à la place, la vie d'un soldat désabusé... t'as juste envie de tout passer et te concentrer sur le principal. En tout cas, j'ai fonctionné ainsi, à bout de patience, de ce que je prenais pour quelques lubies passagères, au départ.

Enfin bref, il paraît qu'il écrit un huitième tome en ce moment. Quant à savoir si on va enfin avoir affaire au Froid Blanc ou aux enjeux avec la Chasse Sauvage, c'est autre chose. Je regarderai les commentaires de loin, si un huitième tome devait sortir un jour.

Spoiler(cliquez pour révéler)Je n'ai rien contre le fait qu'on fasse mourir des persos, c'est dans l'ordre des choses dans ce genre d'univers, mais bon... Certains croient que Yen et Geralt se sont mariés. Fadaises : ils sont morts tous les deux. Comment auraient-ils pu faire une chose pareille sans Ciri avec eux ? Ciri a menti à Galaad sur ce mariage, on le voit parfaitement. Pas besoin d'une deuxième lecture pour déceler l'indice.

En ce qui me concerne, j'ai hâte de retourner aux Harry Potter ; au moins, je suis sûr que l'auteure ne va pas me bassiner avec la vie de la vieille voisine du dessous. J'ai mis tous les autre tomes dans ma bibli Or, mais celui-ci ira en Bronze.

Afficher en entier
Diamant

Une narration en 2 temps, mais toujours au présent, les passages "passé" sont sous forme de visions

C'est Ciri qui en est le personnage central

Un tome très riche, qui ne répond pas à toutes les questions mais fait le tour du gros du background

Un développement de certains éléments un peu léger, aussi bien du côté des personnages "présents" que sur la fin de l'histoire de Geralt

La Dame du Lac est le dernier tome de l'histoire principale du Sorceleur, les 2 suivant étant des histoires inédites

Une fin satisfaisante et un tome qui se dévore.

Le traitement de certains passages est inégal, des passages intéressants parfois survolés alors que d'autres plus anecdotiques sont mieux développés.

Je suis très contente d'avoir eu un vrai focus sur Ciri et ses liens avec les Aen Elle. Et aussi de voir que le personnage de Geralt a suivi une réelle évolution depuis le début de l'histoire.

Dans l'ensemble c'est un excellent tome qui conclue de manière assez magistrale les aventures du Loup Blanc.

Afficher en entier

Dates de sortie

Sorceleur, Tome 7 : La Dame du lac

  • France : 2022-09-07 (Français)
  • France : 2023-04-05 - Poche (Français)

Activité récente

Sylor-1 l'ajoute dans sa biblio or
2024-02-29T11:01:17+01:00
LMLS l'ajoute dans sa biblio or
2024-02-01T21:41:50+01:00

Titres alternatifs

  • The Lady of the Lake - Anglais
  • Lady of the Lake (The Witcher #7) - Anglais

Distinctions de ce livre

Évaluations

Les chiffres

lecteurs 853
Commentaires 85
extraits 24
Evaluations 197
Note globale 7.98 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode