Livres
447 267
Membres
387 565

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Audrey retrouvée



Description ajoutée par Bloop 2016-02-27T19:41:37+01:00

Résumé

Audrey a 14 ans. Elle souffre de troubles anxieux. Elle vit cachée derrière ses lunettes noires, recluse dans la maison de ses parents à Londres.

Ça, c'était avant.

Avant que Dr Sarah, son psychiatre, lui demande de tourner un film sur sa famille, pour voir la vie d'un oeil nouveau : celui de la caméra.

Avant que Linus, un copain de son frère, débarque. Avec son grand sourire et ses drôles de petits mots griffonnés sur le coin d'une feuille, il va pousser Audrey à sortir. Et à redécouvrir le monde...

Afficher en entier

Classement en biblio - 375 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par Sheo 2016-02-28T03:32:43+01:00

"Ça ne durera pas éternellement. Tu resteras dans l'ombre pendant le temps nécessaire, et puis tu en sortiras."

Afficher en entier

Commentaires les plus appréciés

Bronze

Ce livre me tentait particulièrement du fait des similitudes qui semblaient apparaître entre Audrey et moi. Les troubles anxieux, je connais bien. Ça fait bientôt 2 ans que j’en souffre, sous forme de phobie scolaire.

Audrey, quant à elle, souffre de phobie sociale, ce qui est bien plus handicapant. J’étais donc vraiment intriguée de découvrir comment Sophie Kinsella allait évoquer ce sujet délicat, qui touche pas mal de personnes de nos jours. Avant de vous en dire plus, je tiens à dire que Sophie Kinsella a réussi son pari !

Dans ce roman, nous découvrons avant tout une famille. C’est ce qui m’a le plus surpris, car je m’attendais à lire une histoire centralisée sur le personnage principal, Audrey. En réalité, ce n’est pas tout à fait le cas.

Au fil des pages, nous apprenons à connaître la mère d’Audrey, unique en son genre et hilarante, ses deux frères, Felix et Franck, ainsi que leur père. Pendant une bonne partie du roman, le « vécu » d’Audrey n’est pas évoqué à proprement parlé. Sophie Kinsella a fait un choix qui au début, m’a pas mal gêné, mais qui au final, apporte un suspense indispensable à l’histoire !

Entre Franck, accro aux jeux vidéos, et sa mère, désespérée de le voir perdre son temps devant son écran d'ordinateur, l’ambiance familiale est plutôt chaotique. Audrey, elle, est suivit par une psychologue avec qui elle discute de son état, de ses progressions et qui lui demande de tourner un film sur sa famille. Audrey va alors commencer à filmer sa famille à tout bout de champs, et ce qu’elle capture s’avère assez croustillant ! Entre secrets, révélations et disputes, Audrey à de quoi créer un vrai court métrage.

Mais Audrey ne va pas bien. Elle porte des lunettes de soleil partout où elle va, ne supportant pas le regard des autres sur elle. Il lui est impossible de sortir de chez elle et elle a perdu tous ses amis. Des sous-entendus fréquents nous font comprendre que si Audrey est dans cette état, c’est qu’il s’est passé quelque chose de grave à un moment de sa vie. Il faudra attendre de rentrer pleinement dans l’histoire pour commencer à comprendre ce qu’elle a vécu, sans pour autant en avoir les détails, ce que j’ai beaucoup apprécié. Le mystère, ça a toujours du bon !

Mais vous imaginez bien qu’une histoire sur une jeune adolescente cloitrée dans sa chambre peut vite devenir ennuyante. C’est à ce moment là que l’arrivée de Linus, un ami de Franck, prend tout son sens et qu’on comprend très vite qu’il tient un rôle très important dans la suite des événements...

Audrey doit réapprendre à vivre normalement, elle doit guérir et sans aide, c’est dur d’y parvenir. Mais dans la vie, tout arrive pour une raison et à mes yeux, se livre illustre parfaitement ce proverbe.

J’ai été très touchée par cette histoire, qui, il faut l’avouer, me ramène directement à ma propre histoire. Je souffre de phobie scolaire et en lisant ce livre, je ne m’attendais à pas à me retrouver autant dans le personnage d’Audrey, qui était censée vivre des choses bien plus dures que moi étant phobique sociale. C’est en tournant les pages de ce roman que j’ai réalisé que ma phobie scolaire n’était pas seulement « scolaire »... Je suis passée par une phase qui était totalement similaire à celle d’Audrey. Je ne pouvais plus sortir de chez moi, entrer dans un lieu public était impensable à mes yeux et voir entrer des personnes chez moi me paniquait. Ça a duré un bout de temps et les séances chez ma psychologue m’ont beaucoup aidé ! Aujourd’hui je sors sans trop de soucis de chez moi, j’ai encore des angoisses mais ma peur des autres s’est atténuée.

Tout ce que je peux dire, c’est que ça a été très dure à vivre et que lire une histoire qui me parle autant me prouve à quelle point l’auteure est talentueuse ! Elle sait de quoi elle parle et je peux le dire d’expérience.

Je ne sais pas si cette histoire parlera à tout le monde mais une chose est sûre, beaucoup d’adolescents pourront se reconnaitre dans cette histoire si ils ont vécu environ la même chose. C’est une bonne façon de réaliser que ce genre d’angoisses n’est pas anodin et qu’il faut se battre pour s’en sortir et atteindre à nouveau le bonheur. Ce roman donne de l’espoir, montre que la vie vaut le coup d’être vécu et transmet un message fort sur les difficultés que les adolescents traversent.

Afficher en entier
Or

Je m'estime super chanceuse d'avoir pu lire ce roman en avant-première. Ce livre est un vrai rayon de soleil, qui fait du bien au moral, surtout par ces temps maussades.

Audrey Turner est une jeune adolescente de 14 ans pas comme les autres.

Elle ne va pas à l'école. N'a pas d'ami(e)s. Ne sort pas et n'a pas de vie sociale. De plus, elle se cache perpétuellement - même de sa famille - sous une paire de lunettes de soleil. Car Audrey est atteinte de troubles du comportement : phobie sociale, anxiété généralisée et épisodes dépressifs.

Oh, cela n'a pas toujours été le cas ! Avant elle était normale. Puis il s'est passé un drame à l'école. Quoi ? Comment ? Pourquoi ? Aucune idée. Audrey ne veut pas en parler, car ce n'est pas ça le plus important. Non, le plus important ce sont ses conséquences et comment maintenant Audrey doit faire face au quotidien et réapprendre petit à petit à s'ouvrir au monde.

Vu comme cela, cela peut paraître dramatique. Or, ça ne l'est pas du tout !

Il faut savoir qu'Audrey a une famille... comment dire ? haute en couleur ! Avec eux, on ne s'ennuie pas et c'est très drôle !

Pour sa thérapie Audrey doit faire un documentaire et filmer ses proches. Et autant dire que chez elle, il y a de l'animation !

Tout d'abord avec Anne, la maman. Une maman protectrice, attentionnée mais très autoritaire et excessive. Elle calque son éducation selon le Daily Mail, ce qui fait qu'à chaque nouvel article, une nouvelle règle est établie à la maison.

Puis vient le papa, Chris, plutôt cool, il a bien compris qu'il faut toujours, toujours aller dans le sens de sa femme... même si parfois ses directives sont... euh... un poil exagérées lol.

Après il y a Frank, le grand frère. Il est fan de LOC, un jeu en ligne et, malheureusement pour lui, la nouvelle lubie de sa mère est de proscrire ces jeux qui rendent accros. Ce qui déclenche une mini-guerre chez les Turner.

Et enfin, il y a le petit dernier, Félix, 4 ans et... adorablement chou.

Il est arrivé un drame à Audrey, mais l'histoire ne se centre pas du tout sur ça, d'ailleurs on ne sait même pas ce qui s'est réellement passé. Ici, il est question de reconstruction, d'humour et d'amour. Amour de la famille et amour tout court avec le personnage de Linus.

Linus est un ami de son frère Frank qui vient souvent chez eux jouer à LOC. Audrey va accepter, non sans mal au départ, la présence de Linus chez elle. Et de fil en aiguille, par le biais de messages, ils vont se rapprocher.

Entre la présence bénéfique de Linus qui, bien que patient, n'hésite pas à bousculer les habitudes d'Audrey et sa famille - loin d'être parfaite - mais aimante et soudée, Audrey va petit à petit se retrouver. Et franchement le résultat est génial ! C'est bourré d'humour, léger et la plume de Sophie Kinsella est un régal.

Je la connaissais déjà à travers Poppy Wyatt est un sacré numéro (roman que j'avais adoré !) et c'est un plaisir de la retrouver dans ce nouveau roman !

En bref ? Un roman sans prise de tête, qui nous fait rire aux éclats et nous met du baume au cœur.

http://lesreinesdelanuit.blogspot.com/2016/02/audrey-retrouvee-de-sophie-kinsella.html

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par Vanessa-6 2018-11-16T21:54:56+01:00
Argent

Sophie Kinsella s'est lancé dans le roman ado avec brio. j'ai beaucoup aimé le livre et j'ai été émue par l' histoire d' Audrey.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par MiniLu 2018-11-08T15:25:42+01:00
Lu aussi

J'ai bien aimé cette lecture même si on peut s'avérer être frustré vu qu'Audrey ne veut pas nous expliquer ce qu'il s'est passé

Afficher en entier
Commentaire ajouté par emmaelys 2018-10-31T11:08:07+01:00
Or

J'étais assez réticente au début car j'ai absolument détesté la série L'accro au shopping ( au point que je ne l'ai pas terminée et je me suis débarrassée des livres que j'avais!) mais j'étais curieuse de lire autre chose de l'auteure dans un autre registre et j'ai eu bien raison.

Nous rencontrons ici une famille anglaise, un peu folle mais qui articule un peu tout son fonctionnement autour d'Audrey. Ayant subi de graves traumatismes à l'école, elle souffre de troubles sévères qui l'empêchent de sortir et de regarder les gens.

Sauf que la maladie a toujours une incidence sur toute la famille. Et si Audrey ne le comprends pas tout de suite, elle en prendra peu à peu conscience au fil de sa guérison.

Audrey est une jeune fille attachante. Elle ne veut plus s'attarder sur ce qu'il lui est arrivé, d'ailleurs, à aucun moment elle ne le raconte réellement avec des détails. Elle connait ses limites mais et prête à tout pour les dépasser et vivre à nouveau normalement. Comment ne pas s'attacher à elle, tant elle fait preuve de force et de courage?

Autour d'elle, son père, un peu en dehors de l'éducation mais totalement présent et aimant, sa mère, qui a tout quitté pour aider sa fille. Carrément envahissante, on sent son désespoir d'avoir "raté" le problème de sa fille et elle tente de se rattraper mais en étant totalement à côté de la plaque avec ses ados, surtout avec son fils aîné.

Franck justement peine à se faire entendre. Forcément, les problèmes de sa soeur monopolise tout le monde et il se sent vraiment incompris. Mais il est franchement adorable et il est là aussi pour Audrey, à sa manière.

Et enfin, il y a Linus, le copain de Franck. Linus va forcer Audrey a sortir de sa réserve, il va être là pour la pousser à se dépasser quand ses parents vont trop la couver. Lui aussi est très touchant et j'ai aimé le fait qu'il soit un lien avec tous les membres de cette famille particulièrement attachante.

Bien que le sujet traité ici soit difficile, ici, il n'y a que la bienveillance qui transparaît, ce besoin d'aller mieux et de rester soudés. L'écriture de Sophie Kinsella m'a vraiment séduite et beaucoup touchée. Pas de détails sordides sur ce qu'il s'est passé. Ici il s'agit surtout de la guérison, de la volonté de s'en sortir et du bienfait d'être aimé et bien entouré.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Cababip 2018-05-10T09:56:36+02:00
Bronze

Ce livre attendait patiemment son heure dans ma bibliothèque depuis deux ans, sans que j'y porte vraiment attention jusque là.

J'avais peur de me plonger dans une telle histoire, qui fait apparaître des troubles anxieux (enfin ici sociales) car, en souffrant, je n'avais pas envie de fondre en larmes à chaque page huhu.

Pourtant, j'ai plutôt plongé dans un petit roman léger, malgré le thème qui aurait pu être plus poignant, avec des personnages attachants mais assez... platoniques ?

Je n'ai pas été submergée par une multitude d'émotions, et j'avoue cela décevant. De plus, j'ai eu dû mal avec Audrez, l'héroïne principale. Ses réactions sont très humaines, mais elle m'a manqué de profondeur.

Le seul gros point positif, c'est Franck. Je l'ai tout simplement adoré ! Il est drôle, un poil rebelle mais mon dieu qu'il est mignon..

Cela a été une lecture agréable, pleine de mignonneries, avec quand même une évolution rapide de la trame (un peu trop, on va pas se mentir) qui manque de réalisme mais je la conseille si vous ne souhaitez pas avoir de prise de tête !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Amelie-Shirakawa 2018-04-14T08:54:30+02:00
Bronze

Les + :

un thème poignant qui me tient particulièrement à cœur

des personnages touchants et attachants, certains m'ont fait beaucoup rire par leurs traits de caractères (comme la mère d'Audrey par exemple)

beaucoup d'humour

une histoire comportant une bonne morale

un ouvrage positif qui donne de l'espoir

une lecture légère et facile à lire

évoque l'univers du gaming ce qui est très sympa

l'objet livre, j'ai trouvé la couverture jolie et la mise en page très agréable

Les - :

* les choses évoluent un peu trop facilement à mon goût. C'est trop rapide ce qui décrédibilise l'histoire. A certains moment ça manque cruellement de réalisme.

Ma note :

16/20 http://ayane-passions.blogspot.fr/2018/03/audrey-retrouvee-sophie-kinsella.html

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Calimero33 2018-03-07T09:46:43+01:00
Or

Ce livre est vraiment sublime... Il est vraiment drôle, très rythmé et simple à lire en VO. L'histoire est super mignonne, les personnages adorables, drôles, drôles, drôles... Non, vraiment, j'ai beaucoup ri! Si vous êtes déprimés, lisez Finding Audrey, vous irez mieux ;)

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Zaza_blue 2018-03-02T08:36:23+01:00
Or

Un livre qui traite de façon fraîche l'angoisse... Une très bonne découverte. Texte bien écrit, personnages attachant, vraiment à conseiller aux petits comme aux grands !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par kakine16 2018-02-28T13:19:26+01:00
Argent

Je suis surprise, je ne m'attendais pas à ce qu'un livre avec ce thème soit amusant. La famille est extraordinaire, Audrey est entourée de gens très drôle, surtout le mère qui a dû arrêter de travailler suite aux problèmes rencontrés par Audrey et qui depuis met en pratique tout ce qu'elle peut lire dans les magazines. J'ai aimé la pudeur que l'on retrouve dans ce livre, on devine plus ou moins ce qui s'est passé pour Audrey à la fin de l'année scolaire précédente mais ce n'est jamais abordé de front, elle le dit elle même "Elle n'est pas obligée d'en parler" et j'ai trouvé cette idée de laisser le mystère très intéressante.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par MademoiselleMaeve 2018-02-05T13:05:16+01:00
Bronze

https://mademoisellemaeve.wordpress.com/2018/02/03/audrey-retrouvee-sophie-kinsella/

Comme j’adore Sophie Kinsella, j’avais très envie d’acheter Audrey retrouvée lorsqu’il est sorti. Je l’ai feuilleté dans une librairie paimpolaise et j’ai renoncé en me disant qu’il ne me faudrait dans doute qu’une paire d’heures pour le lire et j’ai préféré ressortir avec Guerre et paix nettement plus rentable – je plaisante, je ne suis pas ressortie avec Guerre et paix, mais je ne suis pas ressortie non plus avec Audrey retrouvée.

Lorsque je l’ai vu à la bibliothèque, je n’ai pas hésité et je l’ai emprunté. J’étais tout de même assez curieuse de découvrir ce que donnerait l’auteure dans son premier essai en jeunesse.

Audrey a été déscolarisée et elle souffre de phobies. Elle ne veut pas qu’on la touche, elle ne supporte plus le bruit, la lumière vive et de croiser le regard des gens. Alors Audrey porte des lunettes de soleil qu’il pleuve ou qu’il fasse beau. Sa famille a dû s’organiser autour de l’adolescente. Sa mère a arrêté de travailler et, pour compenser, elle est tout le temps sur le dos de Franck, le frère aîné d’Audrey. Mais ça, Audrey ne le voit pas encore, elle est trop brisée. Entre le docteur Sarah qui lui donne des exercices et Linus qui lui donne des papillons dans le ventre, Audrey va avoir envie d’aller mieux. D’être à nouveau normale.

Sans que tout soit détaillé – mais tout le monde a le droit à sa vie privée, même Audrey – on comprend qu’Audrey a été victime de harcèlement scolaire et que c’est allé assez loin pour qu’elle soit hospitalisée, qu’elle refuse tout contact avec l’extérieur et notamment avec sa meilleure amie et que ses harceleuses soient virées du collège.

Audrey retrouvée est une très chouette lecture, qui permet d’aborder ce thème et de voir quelles conséquences il peut avoir sur toute une famille.

J’ai trouvé que ce roman était assez proche de celui de Susin Nielsen Les optimistes meurent en premier. Un roman que j’avais adoré. Donc je ne peux que vous conseiller de le lire, de le faire lire, de l’offrir, de le prêter… Bref, de le faire circuler.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par nina-nani 2018-01-06T09:18:20+01:00
Argent

Lu en Vo :

Vous ne pouvez pas savoir comme ce livre est mignon. Je veux dire, oui il y' a des cliché niveau romance...mais je pense que ce livre est surtout centré sur la vie familiale. Ce n'est pas audrey qu'on suit mais sa famille, TOUTE sa famille. Cette famille déjantée qui m'a fait rire aux éclats. Ce livre m'a fait passer de très bon moments...je le conseille.

Afficher en entier

Date de sortie

Audrey retrouvée

  • France : 2016-03-03 (Français)

Activité récente

Limania l'ajoute dans sa biblio or
2019-01-01T14:53:51+01:00
takiko le place en liste or
2018-12-07T14:21:27+01:00
Avencry l'ajoute dans sa biblio or
2018-10-28T16:44:06+01:00

Les chiffres

Lecteurs 375
Commentaires 89
Extraits 15
Evaluations 132
Note globale 7.76 / 10

Évaluations

Titres alternatifs

  • Finding Audrey - Anglais

Quizz terminés récemment

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode