Vous utilisez un bloqueur de publicité

Cher Lecteur,

Nous avons détecté que vous utilisez un bloqueur de publicités (AdBlock) pendant votre navigation sur notre site. Bien que nous comprenions les raisons qui peuvent vous pousser à utiliser ces outils, nous tenons à préciser que notre plateforme se finance principalement grâce à des publicités.

Ces publicités, soigneusement sélectionnées, sont principalement axées sur la littérature et l'art. Elles ne sont pas intrusives et peuvent même vous offrir des opportunités intéressantes dans ces domaines. En bloquant ces publicités, vous limitez nos ressources et risquez de manquer des offres pertinentes.

Afin de pouvoir continuer à naviguer et profiter de nos contenus, nous vous demandons de bien vouloir désactiver votre bloqueur de publicités pour notre site. Cela nous permettra de continuer à vous fournir un contenu de qualité et vous de rester connecté aux dernières nouvelles et tendances de la littérature et de l'art.

Pour continuer à accéder à notre contenu, veuillez désactiver votre bloqueur de publicités et cliquer sur le bouton ci-dessous pour recharger la page.

Recharger la page

Nous vous remercions pour votre compréhension et votre soutien.

Cordialement,

L'équipe BookNode

P.S : Si vous souhaitez profiter d'une navigation sans publicité, nous vous proposons notre option Premium. Avec cette offre, vous pourrez parcourir notre contenu de manière illimitée, sans aucune publicité. Pour découvrir plus sur notre offre Premium et prendre un abonnement, cliquez ici.

Livres
718 741
Membres
1 033 314

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Dangerous Women, Tome 1



Description ajoutée par Nepheria 2016-05-04T12:33:47+02:00

Résumé

Qu’elles soient les héroïnes d’une bataille, les souveraines d’un territoire, des sorcières, de valeureuses cavalières ou des intrigantes de cour, toutes les femmes qui évoluent au sein de ces nouvelles présentent un point commun : elles sont dangereuses… Dangerous Women est une anthologie composée de nouvelles aux genres littéraires variés (fantastique, fantasy, historique, polar, science-fiction…), rassemblées par George R. R. Martin et Gardner R. Dozois. Contient également « La danse des dragons », qui se déroule dans l'univers de « Le trône de fer ». Vous saurez tout de la guerre civile opposant la famille Targaryen et responsable de la disparition des dragons…

Afficher en entier

Classement en biblio - 114 lecteurs

extrait

Extrait ajouté par Laully 2021-10-25T16:21:15+02:00

Sa mort sonna la fin de la guerre des corbeaux, émissaires et promesses de mariage; celle du feu et du sang ne faisait que commencer.

Afficher en entier

Commentaire le plus apprécié

Bronze

Encore une fois (histoire de changer), je ne sais trop que dire.

J'étais très emballée par l'idée même de ce recueil : moi qui suis féministe dans l'âme, un livre de fantasy consacré à des héroines indépendantes, maitresse de leur destin, guerrières, influentes, dangereuses, ça ne pouvait que me plaire. Surtout dans le domaine plutôt macho que celui de la fantasy adulte.

Très alléchant, donc. Trop même.

Car Dangerous Women souffre du défaut principal des recueils de nouvelles nés de plusieurs plumes : Il est dramatiquement ...inégal. Ceci, et le fait qu'il arbore fièrement sur sa quatrième de couverture un résumé, mine de rien, plutôt trompeur. Je vous entends déjà dire que je chipote, mais, à le lire, toutes les nouvelles sont de style fantastique (ce qui n'est pas le cas, mais après tout, tant mieux, vive la diversité) , et il présente George Martin en tant que principal instigateur de ce bouquin, grand gourou de cette réunion d'auteur (alors que si vous lisez attentivement la préface, ce serait plutôt le deuxième type : Gardner Dozois). Et je ne vous parle pas de la moitié du résumé consacré à la nouvelle de George Martin. En bref, tout est fait pour attirer le fan de Game of throne, et voilà qui me dérange. Evidemment, c'était plus facile à vendre, un livre estampillé GOT.

Sauf que la quasi totalité des nouvelles n'ont rien à voir avec la fantasy, et certaines ne sont même pas féministes... exemple des deux nouvelles "Catcher Jesus" et " Je sais comment les choisir" . La première présente une femme "dangereuse", on est d'accord. Mais dangereuse ...parce que c'est une bombe sexuelle. Et ..c'est tout. Elle ne dit même pas une phrase, simple ombre désirable pour laquelle se battent deux machos.

La deuxième... je vais essayer de ne pas spoiler, mais disons simplement, qu'ici encore il est question de sexe toujours, et la femme "dangereuse" se fait avoir par le narrateur (masculin) à la fin. Même pas intelligente !

Sans parler de la seconde nouvelle, "Coktail explosif", entraînante certes, mais un peu futile sur les bords (style sorcière et sac à mains, si vous voyez ce que je veux dire)

Bref, pour le coté Arya Stark, on repassera.

Enfin, il ne s'agit que de trois nouvelles sur neuf, on va pas en faire un plat. Seulement... le reste est un peu fade. On ne se passionne pas vraiment, certains se démarquent (l'intrigant "Nommer la bête"), mais sans plus, franchement.

Au final, les deux seuls récits qui m'ont passionnée, c'est la nouvelle de G. Martin, fidèle à lui même, et celle de Sanderson, que j'ai trouvée géniale. Elle plante tout de suite son décors, on est happé par son univers trouble, fait d'ombres mouvantes et de forêts spectrales et mystiques.

Un roman inégal donc, dont je ne sais pas si je dois le conseiller ou non. On va dire que je vous conseille de l'emprunter, et non de l'acheter, pour vous forger votre opinion sur la question, et profiter d'au moins deux bons récits ;)

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par Liesel19 2024-01-23T23:13:32+01:00
Bronze

Certaines nouvelles sont intéressantes et mettent en lumière des femmes courageuses, la plupart sont beaucoup moins pertinentes mais je retiens surtout House of the Dragon qui m'a permis d'avoir un aperçu du style d'écriture de George (tout simplement splendide).

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Laully 2021-10-26T20:56:56+02:00
Lu aussi

Pour être honnête je n'es pas accrocher, même si j'ai aimer certaine histoire et l'écriture de certain auteur.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Dan-6 2020-01-05T11:56:19+01:00
Lu aussi

Des histoires plus ou moins bonnes. Deux ou trois sortent du lot.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Virginy 2019-10-08T21:18:03+02:00
Or

Comme dans tout recueil de nouvelles, il y a du bon et du moins bon, du long et du court, et surtout ici, on rencontre plusieurs genres, ce qui fait qu’il y en a pour tous les goûts, même si la fantasy et le fantastique prédominent.

L’ouvrage s’ouvre sur Desperada de Joe Abercrombie (Some Desperado), qui fait partie de mes préférées. Ambiance western, et une héroïne qui utilise ses méninges pour survivre, une rebelle dont la tête est mise à prix et qui m’a beaucoup plu.

Vient ensuite Cocktail explosif de Jim Butcher (Bombshells). Ici, on est en présence de fantasy urbaine. Molly, la narratrice, est une sorcière qui va s’introduire dans un bâtiment pour y sauver un vampire. L’histoire est sympa et prenante, cependant, située dans l’univers de la série de romans Les Dossiers Dresden, j’ai eu tout du long la sensation qu’il me manquait des informations, sensation qui a un peu gâché ma lecture.

Dans Catcher Jésus de Joe R. Lansdale (Wrestling Jesus), la femme, bien qu’ayant un rôle primordial dans l’intrigue, n’apparaît que comme un personnage secondaire. C’est sur son existence que repose l’histoire de ces catcheurs qui vont s’affronter toute leur vie durant, juste pour les yeux de la belle qui les a ensorcelés. J’ai beaucoup aimé ce texte qui, à sa façon, traite de relation toxique et du pouvoir de l’auto-persuasion.

Je sais comment les choisir de Lawrence Block (I Know How to Pick ’Em) est un récit policier. Femme fatale et mère abusive se croisent ici sous un regard masculin. Un texte qui fait froid dans le dos!

Des ombres pour Silence dans les forêts de l’Enfer de Brandon Sanderson (Shadows for Silence in the Forests of Hell) est un texte de Fantasy, et rejoint Desperada dans mes chouchous de cette anthologie. Des créatures surnaturelles qui hantent les bois, et qui s’attaquent à l’imprudent qui ne suit pas certaines règles élémentaires, une aubergiste qui devient chasseuse de primes la nuit pour subsister. Sous la plume de Sanderson, l’ambiance sombre, la sensation de danger permanent, sont un régal! Silence, la figure féminine de cette nouvelle, a quelques secrets que j’ai aimé découvrir au fil du texte.

Un peu de magie avec La fille du miroir de Lev Grossman (The Girl in the Mirror). Des élèves magiciens, un château avec des passages secrets, d’étranges apparitions, un peu plus et on se croirait à Poudlard avec Harry, Ron et Hermione! Un bon moment lecture, mais rien d’inoubliable.

Annoncer la sentence de Stephen Michael Stirling (Pronouncing Doom) plonge le lecteur dans un monde post-apocalyptique, où plus aucune machine ne fonctionne. Un retour à l’Amérique des pionniers, avec la mise en place de communautés et de tribunaux itinérants. La figure féminine suivie ici est la juge, qui va devoir prononcer une sentence et son exécution. Un texte légèrement au-dessus du précédent.

Nommer la bête de Sam Sykes (Name the Beast) est le récit qui m’a le moins plu de cette anthologie. J’ai dû passer à côté de quelque chose avec ce texte, parce que j’ai été très longtemps perdue, ne sachant pas si je suivais la bête ou ses victimes. Il y a des changements de point de vue que j’ai compris, mais d’autres absolument pas, ne sachant pas de qui il était question. Bref, pour moi, une déception…

Enfin… La Princesse et la Reine, ou les Noirs et les Verts de George R.R. Martin (The Princess and the Queen). Le meilleur pour la fin, comme on dit! Et bien que talonnée de très près par les textes de Joe Abercrombie et Brandon Sanderson dans mon appréciation, c’est le meilleur récit de cette anthologie. Ici, Martin reste dans l’univers de A Song of Fire and Ice, autrement connu sous Le trône de Fer, et nous présente des événements ayant eu lieu 200 ans avant sa célèbre saga, que je n’ai pas encore lue. Ne connaissant la plume de Martin que par les textes que j’ai découverts dans Wild Cards, une autre anthologie qu’il a dirigée, j’avoue que j’avais quelques appréhensions, sachant la multitude de personnages qui peuplent Westeros. Je craignais d’être perdue dans les relations que chacun entretient, de confondre les noms et de perdre le fil. Et bien non. J’ai rapidement été happée dans cette nouvelle qui oppose deux femmes: la princesse Rhaenyra et sa belle-mère, la reine Alicent. Toutes deux revendiquent leur légitimité à accéder au Trône de Fer, la première pour elle-même, la seconde pour son fils aîné. Un terrible conflit va éclater, la danse des dragons, mettant Westeros tout entier à feu et à sang. Alliances, complots, trahisons, sacrifices et actes de bravoure, on retrouve tout cela dans ce texte très vivant, au rythme haletant et où l’auteur n’hésite pas à dire les choses crûment.

Dans l’ensemble, une anthologie plutôt homogène, avec une seule véritable déception pour moi. Des textes divers pour varier les plaisirs et une vraie bonne idée de mettre les femmes en avant, de montrer qu’elles peuvent être aussi débrouillardes, intelligentes, fortes que les hommes. Et si elles semblent dangereuses à certains, c’est peut-être finalement parce qu’elles leur sont supérieures ?

Afficher en entier
Commentaire ajouté par triskeliga 2019-09-08T09:06:24+02:00
Bronze

Décidément je ne suis pas une adepte des nouvelles..... j'imaginais pour le thème "Dangerous women " des femmes avec du pouvoir et de fortes personnalités, des femmes qui fallait pas chatouiller qu'à ses risques et périls.... mais que nenni ! Rien de tout cela nous attend dans ce recueil.

Si George R R Martin nous écrit une belle nouvelle sur une période où les dragons étaient maître du ciel et incendiaient les villages et où une soeur et un frère se disputent le trône de fer, la part belle n'est pas plus donnée à cette femme qu'à son frère, le thème aurait dû être fratrie dangereuse, donc hors sujet pour moi.

Abercrombie nous signe une jolie nouvelle sur une jeune femme un peu paumée qui se fait traquer et acculer dans un village abandonné par ses anciens complices, bien mais tellement courte....

Grande déception pour Sanderson car sa nouvelle se trouve déjà dans "Sixième crépuscule" donc déjà lu...

Chouette récit de Butcher sauf que. ?.. Je me suis fait spoiler la fin de la série Dresden en beauté, à m'en décrocher la mâchoire :)

Celle de Lansdale est sympa avec ce vieux catcheur qui prend sous son aile un jeune homme, mais où est cette femme dangereuse ? Ah pardon elle apparaît dans la dernière page....

La pire pour moi est celle de Block, à défaut de femme dangereuse nous en avons une de complètement stupide qui cherche à séduire en une nuit un homme costaud dans des bouges malfamés pour assassiner son mari, sauf que cette fois ci, l'homme qu'elle se dégote se fait un monologue dans son esprit sur son enfance incestueuse et des violences qu'il aime prodiguer aux femmes avec une moralité tout à lui, à vous faire redresser les poils, par contre par sûr que ce soit la bonne personne pour le thème. ?..

Les autres sont, une femme juge dans un monde post apo qui donne une sentence à mort pour un violeur dans une communauté, un groupe de jeunes filles qui volent des crayons à un camarade de classe et pour finir une histoire de femme, mari , enfant et bêtes dont je n'ai pas trop compris le but ni le fin mot, mais mon bonheur était tellement intense de pouvoir refermer ce bouquin que je n'ai pas cherché plus loin.

Pour moi beaucoup de hors sujet dans ce livre sauf Sanderson, Butcher et Abercrombie

Afficher en entier
Argent

Globalement je l'ai trouver bien. Mettre plusieurs écrivains dans un même livre c'est une idée plutôt originale mais l'addiction n'y étais pas, je l'ai quand même lu jusqu'à la fin parce que mine de rien il était plutôt bien mais sans plus.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par faurob 2019-07-06T08:47:51+02:00
Lu aussi

Je n'ai pas aimé le côté "petites histoire" .

J'aime me plonger dans un énorme livre

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Nezumisoma 2018-10-14T20:00:47+02:00
Or

Recueil de nouvelles sympathique.

Les styles différents des auteurs sont autant de découverte pour moi et dans l'ensemble, j'ai bien aimé.

N'ayant ni lu, ni vu Game of Thrones, je me suis posée la question à savoir si c'était un résumé de l'histoire ou bien une histoire avant la série GoT.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par clecledu29 2017-11-01T19:25:30+01:00
Argent

Un très bon recueil de petites histoires, j'avais peur de ne vraiment aimer que celle de G. R. R. Martin mais pas du tout. Toutes ont quelque chose de spécial et de captivant. Je ne regrette pas mon achat et m'attaque au deuxième.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Ekta 2017-09-01T13:57:32+02:00
Bronze

Il s'agit là d'un livre plutôt divertissant et parfois amusant, mais il comporte aussi des passages à ne pas faire lire à de trop jeunes gens.

J'ai trouvé certaines histoires un peu trop longues ou trop violentes à mon goût.

J'ai trouvé que le fait de mettre l'histoire de la disparition des dragons de l'univers de Game of Thrones à la fin était une technique afin de faire vendre le livre (je doute que ce soit pour une économie de livres à part). Il ne s'agit pas d'un livre que je pourrais conseiller.

Afficher en entier

Dates de sortie

Dangerous Women, Tome 1

  • France : 2016-06-01 (Français)
  • France : 2018-04-11 - Poche (Français)

Activité récente

Évaluations

Les chiffres

lecteurs 114
Commentaires 20
extraits 5
Evaluations 28
Note globale 6.93 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode