Livres
475 921
Membres
454 483

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Hashtag, Tome 4 : #Selfie



Description ajoutée par Gkone 2019-06-17T19:56:22+02:00

Résumé

Tout est parti d’un #Selfie

C’était la fille que je n’avais jamais désirée.

Jusqu’à ce que je l’aie.

Une nuit.

Une erreur.

Une chose que nous voulions tous les deux oublier.

Je me suis débarrassé de la preuve. La seule trace de nous.

En tout cas, je pensais l’avoir fait.

Mais lorsque cela refait surface sur BuzzFeed, les rumeurs vont bon train. Les amitiés sont mises à mal, et les sentiments deviennent réels.

Je ne suis pas du genre à avoir une relation stable. Je n’ouvre pas mon coeur.

Surtout pas à cette fille, que tout le monde sait que je déteste.

Ce qui se passe durant le Spring Break, reste au Spring Break

Ou pas.

Afficher en entier

Classement en biblio - 49 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par Matoline 2019-07-01T20:53:33+02:00

Chapitre 12 :

Iris

«…

— Je pense qu’il vaut mieux que tu saches, commence-t-il.

Ses cheveux sont un peu plus longs que d’habitude, moins bien coiffés aussi. Une envie dévorante de plonger les doigts dedans pour sentir les mèches soyeuses me submerge.

— Je ne t’aime toujours pas.

Il faut quelques secondes afin que ces mots pénètrent ma conscience fascinée par lui. J’ai envie de le gifler.

Je me contente de prendre un boîtier de Cd sur le siège à côté de moi et de l’abattre sur ses doigts.

— Aïe ! Hurle-t-il en bondissant en arrière.

— Je ne t’aime toujours pas non plus ! Répliquai-je en remontant ma vitre.

...»

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par Marlene2303 2019-08-19T11:23:28+02:00
Or

http://www.lmedml.fr/2019/08/15/hashtag-4-selfie-cambria-hebert/

ENCORE UN EXCELLENT OPUS !

Cette saga ne me déçoit jamais, et ce quatrième opus le confirme ! Ce roman se concentre sur l’histoire de Braeden et Ivy ! Mais nous retrouvons également Rimmel et Roméo ?

J’attendais ce tome avec impatience, parce que j’adore Braeden. Je suis accro même ! Pourtant, son portrait n’était pas forcément flatteur dans les tomes précédents, mais son côté très protecteur envers Rimmel m’avait conquise.

Bref, ici tout est très intense. Braeden et Ivy se détestent… Ce n’est un secret pour personne, mais un soir pas fait comme un autre, tout dérape !

DES PERSONNAGES TOUJOURS AUSSI GÉNIAUX.

Les personnages de cette saga sont géniaux. Braeden se dévoile dans cet opus, on découvre son histoire familiale, les raisons qui l’empêchent vraiment de s’engager dans une relation. Il doute finalement beaucoup de lui et c’était touchant de découvrir cette facette de sa personnalité. Braeden est loyal, c’est un ami sur qui on peut compter ! Et je suis encore plus sous le charme après avoir lu ce tome.

Ivy est une héroïne vraiment très attachante. Elle porte la culpabilité d’un acte qu’elle regrette plus que tout. C’est une jeune femme qui a envie de changer, qui souhaite devenir meilleure et elle va se donner les moyens pour être enfin elle-même. Ivy est intéressante et j’ai adoré la voir s’épanouir dans sa drôle de relation avec Braeden.

C’est un peu du « Je t’aime, moi non plus » entre eux. Parfois je n’aime pas ce schéma, mais Cambria Hebert sait y faire et j’ai adoré la dynamique de leur idylle.

UNE BELLE CONTINUITÉ DANS LA SAGA…

La saga reprend là où elle s’est arrêtée à la fin du troisième opus. Après tout ce que Rimmel et Roméo ont vécu c’est le moment de décompresser mais alpha buzz est toujours là pour déterrer les vilains secrets des étudiants. Et c’est le calme avant la tempête…

Ce quatrième tome est très rythmé, c’est toujours aussi addictif. Le fait que l’on découvre un nouveau couple, de nouveaux points de vue est vraiment excellent. La saga ne s’essouffle pas, au contraire.

EN BREF :

La saga [Hashtag] est tout simplement excellente ! Ce quatrième opus est addictif au possible, j’ai adoré Braeden et Ivy. Ils sont comme le feu et la glace, leur idylle ne manque pas de piquant et j’ai hâte de les retrouver prochainement. Cambria Hebert nous offre une série new adult avec un cheminement captivant, j’adore les romances universitaires, et cette saga est une des meilleures dans le genre.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Lucie-36 2019-08-12T17:50:05+02:00
Diamant

Ah, ma collègue Prisci doit bien rire aujourd’hui ! Oui il y en a eu trois précédents « Hashtag » avant que je ne me décide à lire cette série (et cet auteur d’ailleurs). Je crois que ce sont les couvertures qui ne m’attiraient pas.

Je me flagelle aujourd’hui ! Non seulement j’ai adoré ce quatrième tome (qui est apparemment un spin-off des trois autres) mais en plus je meurs d’envie de m’envoyer les précédents et fissa !

Bref... j’ai adoré.

La dernière romance universitaire à laquelle j’avais accroché comme ça, c’était la série « Off Campus », histoire de vous situer un peu.

Dans #selfie, nos héros ne peuvent pas se voir. Ils ne se supportent pas. Et pourtant... il semblerait que la frontière entre l’amour et la haine est mince.

Je ne peux pas développer. Tant pour celles et ceux qui ont lu les premiers tomes et pas le dernier, tant pour celles et ceux qui n’ont pas commencé du tout. Parce que honnêtement mes amis, je vous le recommande.

Notre petite bande d’universitaires est touchante et amusante. Dans ce tome nous sommes focus sur un couple improbable qui se cherche et se repousse constamment. Nous avons également des références aux tomes précédents, à ce qui les a amené à cette situation et cela ne fait qu’attiser notre curiosité !

Les protagonistes tant les secondaires sont bien développés et tous nécessaires à l’histoire. L’intrigue est cohérente, dynamique et pleine d’émotions.

Nos héros ont un passif imposant et visiblement ils n’ont pas finit de se débattre avec leurs destins.

J’ai découvert une bande d’amis liés par des secrets durs et douloureux. J’ai rencontré des personnalités étonnantes et émouvantes. Ils sont loyaux, ils sont beaux, ils sont tops! Je me dis que ce n’est pas plus mal d’avoir lu ce quatrième opus en Free-style, comme ça. Au moins je n’avais d’aprioris sur personne et je l’ai dégusté comme il se doit.

Par la même occasion j’ai fait connaissance avec la plume de Cambria Hébert et je suis conquise. C’est frais, c’est drôle, touchant et émouvant en même temps. Sexy et romantique. Une recette bien maîtrisée pour une romance piquante, dramatique et drôle à la fois. J’adhère et j’adore !

Bien sûr je dois impérativement lire les trois tomes précédents... comme si ma PAL n’était pas assez haute !!! Mais rien ne résiste à un coup de cœur, et selfie en est un ❤️

Afficher en entier
Diamant

https://sweetyhoneyaddictions.blogspot.com/2019/07/hashtag-tome-4-selfie-cambria-hebert.html

Hashtag est une de mes séries préférées, la faculté américaine est un des univers que j’affectionne le plus. Et puis, Cambria Hebert a une plume captivante, drôle et irrésistible. Elle nous fait intégrer une famille forte et soudée bien qu’ils n’aient aucun lien de parenté.

Si les trois premiers tomes concernaient Rimmel et Romeo (que ce couple est magnifique, je veux relire leur histoire !!!), cette fois-ci nous nous intéressons à leurs meilleurs amis, Braeden et Ivy.

Braeden est cet ami qu’on adore, il est protecteur, toujours à plaisanter et un peu volage. C’est qu’il ne faudrait pas qu’il s’attache à qui que ce soit, même si Rimmel a réussi à s’insinuer dans son cœur, sinon il pourrait prendre le risque de montrer qui il est vraiment et surtout à qui il ne voudrait absolument pas ressembler.

Ivy était un personnage que j’avais du mal à cerner : fêtarde et superficielle. Pas trop ma came. Pourtant, ce tome est révélateur de sa personnalité. Elle vient de tomber de haut avec ce qui s’est passé précédemment avec Zack et elle en a marre de l’image qu’elle renvoie. Elle ne veut plus être cette étudiante délurée qu’on se contente de sauter (sorry) pour mieux s’éloigner ensuite.

Braeden et Ivy n’aurait jamais dû se rapprocher et pourtant c’est arrivé et ils gèrent tous les deux très mal la situation. Culpabilité, peur, colère, passion, ils vont devoir démêler tous ces sentiments qui les assaillent l’un l’autre.

Cambria a vraiment le don pour nous captiver. J’ai pris beaucoup de plaisir à découvrir ce nouveau couple, ils sont presque aussi sensationnels que Romeo et Rimmel. J’aime la manière dont ils interagissent, dont ils se chamaillent, dont ils se rapprochent. Cambria leur met évidemment quelques bâtons dans les roues, mais c’est très intéressant de voir que l’ambiance n’a pas changé, bien au contraire elle évolue.

L'autrice donne un nouveau souffle à sa saga avec des personnages adorables et intrigants. J’ai hâte de voir ce qu’elle nous réserve maintenant que l'identité de notre cher et détesté Boss de BuzzFeed est dévoilé. Cela risque de pimenter un peu le jeu, d’autant que je me pose quelques questions sur les motivations de cette personne. Vivement le tome 5.

Afficher en entier
Or

N’ayant lu que le premier tome #Nerd : Hashtag , je me suis quand-même aventurée à solliciter #Selfie quitte à me gâcher le plaisir de les lire dans le désordre. Mais en fait, ce n’est pas du tout ce je pensais. #Selfie est un tome indépendant et même s’il est lié aux autres, je n’ai eu aucun problème à intégrer l’histoire. De plus, je suis partie d’aucune a priori sur l’héroïne principale qui avait un passif pas très net.

Ce 4e volet est consacré à Ivy la plus détestée ou convoitée du Campus. Et à Braeden, le meilleur ami de Romeo, et partie intégrante de la famille de Rimmel. Braeden n’aime pas trop cette fille qui s’est intégrée dans leur bande. Absence totale d’atomes crochus entre eux. En fin c’est ce qu’il essaie de faire croire. Fêtarde et sexy à mort, Ivy mord la vie à pleine dents. Malheureusement, pour Braeden, sa raison n’est pas en accord avec son corps et son coeur. Ivy s’est ancrée dans ses pensées même, s’il essaie de ne pas le faire voir. Il la tolère à peine et elle se contente de l’ignorer. La solution parfaite pour ne pas tomber dans les bras de l’un et de l’autre. Jusqu’au jour où tout a basculé entre eux. Après une semaine de vacances pendant le Sping Break, à s’épier, à se chercher et à tenter le diable, le dernier jour leur a été fatal. Ou pas…

Braeden et Ivy ont succombé à l’appel de la chair, faisant fi des complications que pourraient engendrer cette étreinte qu’ils croyaient rester passagère. Ils se détestent, mais, leur désir est plus fort que leurs résolutions. Ce qui a rendu le retour au campus plus douloureux plus tumultueux. Les sentiments qu’ils pensaient occulter ne sont que plus décuplés par la distance qu’ils essayaient d’imposer à leurs pulsions.

Il a suffi d’un selfie et d’une erreur de jugement pour qu’Ivy replonge dans l’enfer d’un passé loin d’être irréprochable. Aujourd’hui, sa vie privée, son secret qu’elle n’aurait avoué à quiconque même sous la torture, font la Une de la gazette du Campus. À présent, Elle est la cible d’un hacker haineux qui a décidé d’en finir avec sa réputation ainsi qu’enterrer dans l’œuf sa relation avec Braeden. Une relation, qui n’était qu’à son premier coup d’essai, résistera-t-elle à la malveillance et les racontars des résidents ? Surtout que la vérité a été déformée à maintes reprises et mélangée à toutes les sauces, ne donnant aucune chance à Ivy de rectifier le tir !

Mais quand les non-dits, la jalousie, la trahison et la culpabilité s’en mêlent, les fondations déjà fragilisées par le manque de confiance ne peuvent que s’effondrer !

Si j’ai aimé le premier tome, #Selfie a été de loin meilleur. Encore plus addictif et l’intrigue plus accrocheuse et rondement bien menée. L’histoire de Braeden et d’Ivy était si touchante et mâtinée d’une bonne dose d’humour.

Les deux personnages sont le point fort de ce 4e tome par le fait de leur passif agité. Le premier a été trahie par un père coléreux et violent mais, il a réussi à survivre à ce climat malsain dans lequel il baignait. Il s’est trouvé une famille qui n’est pas de son sang et travaille pour se construire aussi un bel avenir. Quant à Ivy, manquant cruellement de confiance en elle, elle a cherché à nouer des liens affectifs aux mauvais endroits et avec les mauvaises personnes. Ce qui l’a poussée dans la spirale sans fin des soirée alcoolisées jusqu’à en perdre le souvenir et les coups d’un soir jusqu’au point du non-retour. Mais, aujourd’hui, elle a appris de ses erreurs. Elle se consacre à ses études même si elle ne saist pas encore ce que lui réserve l’avenir, elle travaille à sa reconstruction avec optimisme et qui sait…Braeden sera peut-être la rédemption qu’elle n’attendait plus !

Et quel plaisir de retrouver toute la bande de Hashtag surtout, Romeo toujours aussi protecteur et Rimmel, aussi adorable que dans mes souvenirs. Ces deux-là ont été le soutien indéfectible pour nos deux protagonistes et leur roc quand les choses se sont gâtées. Une petite pensée pour Tim qui a été mon petit coup de coeur en attendant de lire l’histoire qu’il a sûrement à nous divulguer.

Bref, vous avez compris que j’ai beaucoup apprécié #Selfie qui m’a transportée dans un univers captivant et que j’aime particulièrement. Les émotions ont été au rendez-vous et ont comblé mes attentes. Multiples et montaient crescendo en intensité au fil des pages. Ainsi que les rebondissements et le suspense, de quoi rendre la lecture très addictive. La plume superbe et fluide de Cambria Hebert, et à l’instar de tous ces romans, était la cerise sur ce gâteau confectionné avec justesse et talent !

Je ne peux que vous le recommander et en remercier Juno Publishing France pour l’envoi du service presse numérique !

Mya

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Matoline 2019-07-01T20:47:58+02:00
Or

Suite de la série Hastag, une romance New-adult/Chick-lit. Ce tome quatre narre l’histoire de deux personnages secondaires des premiers tomes : Braeden et d’Ivy.

Braeden est attiré par la seule fille qu’il ne devrait pas. Ivy est bien décidé à s’assagir, ne plus boire autant et fini les mecs de passages, comme Zach.

Braeden et Ivy se haïssent. Une nuit ensemble, un échange intense. Tout ce qui se passe pendant les vacances reste avec les vacances. Et pourtant...

Braeden James Walker, 21 ans est étudiant, meilleur ami de Romeo et frère de cœur de Rimmel. Il n’a que sa mère, Romeo et Rim comme famille. Il ne sort pas avec les filles, il s’amuse seulement. Il est impulsif, protecteur, autoritaire et a un sacré caractère.

Ivy Forrester est étudiante en quoi, elle ne sait pas elle-même, et la colocataire de Rimmel. Elle a grandit dans une famille où elle était très surveillée entre ses frères et ses parents. Elle s’est lâchée arrivée à l’université. Elle est renfermée et très critique envers elle-même. Elle ne veut pas être seul.

La narration est à la première personne avec le point de vue de Braeden et d’Ivy. Nous retrouvons les messages #Buzzfeed par Alpha Buzzfeed.

L’intrigue est prenante, et bien menée. Braeden et Ivy ne se supportent pas, et pourtant après leur nuit tout est devenu autre. La jalousie s’installe, le désir augmente,... mais aussi la culpabilité et la trahison se ressentent, celle d’avoir été avec Zach et succombé à Braeden qui plaît à Missy. Braeden se retrouve confronté à un homme de son passé. Son attirance pour Ivy devient intense. Et Buzzfeed toujours présent avec des secret à dévoiler.

La plume est fluide et très facile à lire, une pépite. J’adore. L’humour s’installe dans des répliques cinglantes, drôles et émouvantes. C’est magique. Les personnages sont adorables et ont de la profondeur avec des convictions et du caractère. Sublime ! Le rythme est captivant, aucun temps mort, suspense et péripéties s’enchaînent.

Les émotions sont diversifiées et intenses, j’adore lire avec des montagnes russes dans le ventre. Braeden a dû mal avec les sentiments que lui inspire Ivy, et se retrouve à être plus désobligeant avec elle, et la blesse encore plus. Ivy se sent triste, elle se referme sur elle-même. Ils ne s’apprécient pas, et pourtant il la sauve d’une attaque de crabe, elle est là pour lui. Les relations intimes sont sensuelles et très belles.

Les personnages secondaires sont les mêmes que dans les tomes précédents, Rimmel et Romeo, Missy, Trent, Caroline,... et petite nouvelle Prada.

Deux personnages grandissant ensemble. De la haine au désir, la barrière est très fine. Une belle histoire qui n’est pas encore finie. Une plume magnifique, fluide, simple, drôle, émouvante,… Une saga que j’affectionne tout particulièrement, et attends la suite avec impatience.

https://meslivres-monplaisir.blogspot.com/2019/07/hashtag-tome-4-selfie-cambria-hebert.html

Afficher en entier
Diamant

Chronique de Diana : https://followthereader2016.wordpress.com/2019/06/26/hashtag-4-selfie-cambria-hebert/

Nous revoilà en bonne compagnie, après 3 tomes sur Roméo et Rimmel qui étaient intenses et pleins de rebondissements nous allons découvrir Breaden aka le GFPLV.

J’attendais vraiment son tome, au fur et à mesure on a aperçu un personnage marrant, parfois au caractère emporté mais surtout un séducteur né. Je pensais à juste titre que son tome serait explosif, et j’ai été servie. Ce nouvel opus permet aussi de mettre en place un nouveau rythme, il faut dire que 3 tomes déjantés avec notre premier duo ne pouvaient pas permettre une ascension aussi périlleuse cette fois-ci sans tomber dans la surenchère, le mélodrame et surtout le cliché.

Ce que j’ai aimé, c’est retrouvé la dynamique de groupe d’étudiants à la fac, les liens et les amitiés solides qui se tissent toujours un peu plus et des héros survitaminés. Braeden va devoir affronter sa plus grande peur, celle de se lier à une fille ; mais pas n’importe laquelle, celle avec qui il se dispute en permanence, Ivy. C’est un personnage attachant car à côté du séducteur, il y a un jeune homme qui a peur de devenir un homme mauvais, comme son père. Il est souvent dans le doute et s’attacher à l’autre lui complique énormément la vie sans qu’il sache réellement gérer. Cependant nous avons l’habitude des héros longs à la détente et Breaden va être un parfait exemple.

Je dirais qu’Ivy c’est l’américaine type du moins celle qu’on nous vend dans les magazines de mode : grande, blonde, athlétique, avec de beaux yeux. C’est aussi un personnage qu’on voit différemment des autres récits. Au début, j’avoue qu’elle ressemblait beaucoup à la « party girl » toujours un peu alcoolisée qui vit ses années fac à fond sans se soucier du reste. C’est vrai en partie mais après l’épisode Zach, notre jeune héroïne opère un virage à 180 degrés pour changer la donne. Elle se sent coupable vis à vis de Rimmel et pas toujours à sa place dans ce groupe soudé.

Entre Breaden et Ivy, c’est la guerre des réparties et aucun d’eux ne cherche dans un premier temps à baisser les armes, ce qui commence comme une seule nuit va profondément les bouleverser et ils devront faire face aux sentiments grandissants.

Ce qui est génial dans ce tome c’est que l’on va enfin découvrir l’identité de AlphaBuzz, la voix gossip des réseaux du campus et croyez moi ça va retourner notre petit groupe d’amis.

Une fois de plus j’ai adoré ma lecture et le style de Cambria Hebert. J’ai terminé cette histoire triste en me disant que j’allais encore devoir attendre un nouveau récit. C’est toujours aussi bien rythmé et dosé, je découvre toujours des traits de caractère sur nos héros et on se prend d’affection encore plus, je pense sincèrement que j’aurai le blues en terminant cette saga (dieu merci la relecture est possible).

Un super tome, une jolie histoire, des rires, quelques drames c’est tout ce qu’il vous faut pour passer un excellent moment de lecture.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par nini51000 2019-06-21T09:41:48+02:00
Or

Que dire ?

Ah cette série Hashtag décidément nous réserve encore de belles surprises et je ne suis pas prête de m’en lasser.

Pourtant au début de ce tome j’ai eu un ptit coup de flippe. Rien à voir avec l’histoire mais avec un personnage. Je n’arrivais pas à plaindre l’héroïne, je savais qu’il y avait un truc chelou qui se tramait. Mais je ne sais pas je n’arrivais pas à m’attacher. J’ai fait un blocage pourquoi bonne question? Peut être sa façon de jouer au yoyo émotionnel ou autre je ne sais pas.

Mais je n’allais pas m’arrêter pour autant car je savais que ça ne pouvait pas durer comme ça éternellement. Je savais dans quoi je me lancer on parle de Hashtag là hein ce n'est pas n’importe quoi.

Comme une grande j’ai pris sur moi et j’ai mis mon ressenti pour l’héroïne de côté et j’ai continué. Et bam les choses que j’attendais sont arrivées et là mamma mia c’était bon. J’ai dévoré, savouré, plus de malaise, plus de sensation négative, plus de blocage.

L’histoire est vraiment top de ce côté là j’ai accroché direct et dans ce tome on découvre un nouveau couple tout en restant dans la continuité de la série. On va aussi de révélations en révélations et bordel de merdouillette j’ai eu des envies de meurtres. J’ai été plus que ravie d'avoir les réponses aux questions que je me posais et qui restaient en suspend à la fin du tome 3.

Je vous ai parlé de l’héroïne au début mais il n’y a pas qu’elle qui a un rôle important. Nous découvrons encore un peu plus Braeden et lui je suis tombée sous le charme direct. Un mec brut de décoffrage, qui ne mâche pas ses mots, qui cache une vulnérabilité qui fait qu’on craque encore plus. Bref deux êtres écorchés, des sentiments bien présents je dis oui oui oui. Et l’amour qui transforme ses mecs sans attache en hommes de cro magnon si on touche à leur nana, aaah je kiffe.

On retrouve une bande d’amis aux liens très spéciaux et ça c’est le plus ptit plus que j’aime dans une saga. J’aime quand l’auteur ne laisse pas de côté les personnages secondaires qu’elle leurs donne une place importante.

Bref un excellent tome pas loin du coup de cœur.

Verdict : #foncez découvrir cette saga qui n'a pas encore tout dévoilée et qui promet de nous faire chavirerpour notre plus grand bonheur.

Afficher en entier

Date de sortie

Sortie récente

"Hashtag, Tome 4 : #Selfie" est sorti 2019-06-20T23:27:13+02:00
background Layer 1 20 Juin

Date de sortie

Hashtag, Tome 4 : #Selfie

  • France : 2019-06-20 (Français)

Activité récente

Oceal l'ajoute dans sa biblio or
2019-10-31T13:32:01+01:00
Saelya l'ajoute dans sa biblio or
2019-08-02T18:43:06+02:00
BERANC le place en liste or
2019-07-06T09:32:29+02:00

Titres alternatifs

  • #Selfie (Hashtag #4) - Anglais

Évaluations

Editeurs

Les chiffres

Lecteurs 49
Commentaires 7
Extraits 2
Evaluations 17
Note globale 8.12 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode