Livres
515 278
Membres
528 565

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Un palais d'épines et de roses



Description ajoutée par laulau97 2017-01-28T17:47:14+01:00

Résumé

En chassant dans les bois enneigés, Feyre voulait seulement nourrir sa famille. Mais elle a commis l'irréparable en tuant un Fae, et la voici emmenée de force à Prythian, royaume des immortels.

Là-bas, pourtant, sa prison est un palais magnifique et son geôlier n'a rien d'un monstre. Tamlin, un Grand Seigneur Fae, la traite comme une princesse.

Et quel est ce mal qui ronge le royaume et risque de s'étendre à celui des mortels ?

A l'évidence, Feyre n'est pas une simple prisonnière. Mais comment une jeune humaine d'origine aussi modeste pourrait-elle venir en aide à de si puissants seigneurs ?

Sa liberté, en tout cas, semble être à ce prix.

Afficher en entier

Classement en biblio - 4 077 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par Kats@ 2015-06-04T14:06:52+02:00

« - Tu parais ... Mieux qu'avant.

Était-ce là un compliment ? J'aurais pu jurer voir Lucien encourager Tamlin d'un léger hochement de tête.

- Et tes cheveux sont ... propres. »

Afficher en entier

Commentaires les plus appréciés

Diamant

«I love you. Thorns and all.»

J'ai mis un certain temps avant de sortir ce livre de ma PAL. Pour la simple raison que je ne me sentais pas prête à le lire. Jusqu'à présent.

A Court of Thorns and Roses est un excellent roman. Et j'ai presque envie de vous dire que c'est normal puisque Sarah J. Maas en est l'auteure. Sarah J. Maas fait partie de mes auteurs préférés avec sa saga Throne of Glass. Et maintenant, A Court of Thorns and Roses rejoint Throne of Glass puisque ce livre est un coup de cœur.

Un coup de cœur à la Sarah J. Maas, si fort qu'il vous donne l'impression d'être capable de voler. Un coup de cœur magique.

La première chose que j'ai aimé dans A Court of Thorns and Roses, c'est l'univers. Le monde dans lequel vivent les personnages. Et plus particulièrement, j'ai adoré Prythian. L'idée des Courts du Printemps, de l'Été, de l'Automne, de l'Hiver, Sous la Montagne, la Court de l'Aube, du Jour et celle de la Nuit. C'est peut-être un détail mais j'ai totalement été charmée par ça.

Et puis, Sarah J. Maas a toujours cette façon d'écrire que j'aime. C'est addictif, elle rend tout son livre fascinant et magique. Avec toujours ce côté explosif qui ne se montre qu'aux moments parfaits.

J'aime ses personnages. Elle sait comment faire pour qu'on les aime ou qu'on les déteste. Elle leur donne des forces comme des faiblesses. Elle les rend réalistes tout en leur laissant ce côté magique qui transparaît dans tout ce qu'elle fait.

Feyre est un personnage attachant. C'est une héroïne qui m'a plu. Elle est forte et faible à la fois. Elle est humaine et même lorsqu'elle est dans le monde des fae, ça ne l'empêche pas de rester fidèle à elle-même, de faire ce qu'elle entend de faire. Et puis, elle a cet amour pour ceux qui lui sont proches que j'apprécie beaucoup chez elle. Elle ferait tout pour qu'ils ne manquent de rien et qu'ils soient en sécurité sans pour autant jouer à l'héroïne idiote qui cherche à se sacrifier à la moindre occasion.

J'ai essayé de résister à Tamlin.

Parce que c'est Sarah J. Maas et que je sais bien que le love interest du premier tome n'est jamais celui du second tome. Sarah J. Maas aime jouer avec les sentiments de ses lecteurs, c'est clair. Mais aussi avec les sentiments de ses personnages, surtout en ce qui concerne la romance.

Alors oui, j'ai essayé de résister à Tamlin parce que je n'avais aucune envie de m'attacher à lui pour finir par pleurer le fait qu'il ne soit pas le love interest de Feyre dans le prochain tome.

Peut-être que je me trompe d'ailleurs mais il y a de grandes chances pour que les choses soient ainsi. Et au cas où, je tiens à être prête.

Mais honnêtement, comment éviter l'inévitable ? J'aime bien Tamlin. Pas comme une dingue, ce qui est en soit une réussite au final. Mais je l'aime bien quand-même.

Et la romance entre lui et Feyre est très bien développée. Elle n'arrive pas dès les premières pages, l'auteure prend son temps. Et c'est une bonne chose. Ainsi les choses ne sont pas précipitées et elles en sont d'avantage réalistes.

Il y a de très beaux moments qui m'ont fait fondre comme du chocolat au soleil. Sérieusement, j'ai beaucoup aimé cet aspect de la lecture. La romance est là sans être pesante. Elle est présente mais elle n'écarte pas l'intrigue. Elle en fait partie mais en même temps, elle laisse de la place au mystère et tout ça. Je ne sais pas comment l'expliquer mais Sarah J. Maas a vraiment su doser chaque aspect de son histoire, dont la romance, pour que l'équilibre de son livre soit parfait.

Et il est parfait.

Pour en revenir aux personnages, j'ai adoré Lucien. Il dégage une énergie que j'ai beaucoup aimé. Il peut se montrer taquin, hostile, sérieux, tout un tas de choses. Contre toute attente, on le considère rapidement comme un allié puis comme un ami. Je l'ai trouvé attachant, je me suis sincèrement attachée à lui.

Peut-on parler de Rhysand ? Sérieusement, ce gars c'est comme si j'avais foncé dans un mur et que j'avais aimé ça. Il se dégage tellement de choses de ce personnage que je ne pourrais pas en faire la liste. Il dégage des choses même qui n'ont pas de nom. C'est un sacré bâtard (désolée) la plupart du temps mais il est haut en couleurs et il est tellement génial. Il a un charme que je n'arrive pas encore à déchiffrer mais c'est fascinant.

Quant aux autres personnages, chacun joue son rôle à merveille. Rien de bien étonnant quand on y repense. ^^

Je suis fan de l'histoire.

Quand on commence, on a entre les mains pleins de petites pièces d'un puzzle. Certaines n'ont pas encore d'image, d'autres n'ont pas encore de sens ou d'explication. Et puis bien-sûr, plus on avance plus on en trouve les réponses. Il n'y a pas une de mes questions qui soit restée sans réponse.

Et au final, on se rend compte que le puzzle est super. Que le travail réalisé sur cette histoire est super et bien détaillé.

A Court of Thorns et Roses est un roman mené avec une main de maître où vous vous retrouverez dans un monde magique, qui s'étend bien au-delà de ce que vous pouviez imaginer et qui cache des moments forts auxquels vous ne pourrez pas résister.

Mais de quoi ça parle ?

A Court of Thorns and Roses, c'est l'histoire de Feyre. Un jour d'hiver, elle tue un loup dans les bois pour la survie de sa famille et par la suite une bête vient la trouver pour lui dire que c'est un fae qu'elle a tué et qu'elle doit payer pour ça. La bête, qui se trouve être Tamlin, l'emmène à Prythian qui est le royaume des fae et là-bas, Feyre découvre qu'une menace pèse sur les terres des immortels.

Reste à savoir si Feyre trouvera un moyen d'aider Tamlin à mettre fin à cette menace. Et quel sera le prix à payer pour ça.

La fin est probablement ce que j'ai préféré dans A Court of Thorns and Roses bien que j'ai adoré ce livre du début à la fin. Spoiler(cliquez pour révéler)Le mystère est levé et il est temps d'affronter la menace qui pèse sur Prythian.

Ainsi on apprend que la menace en question est une fae du nom d'Amarantha qui s'est déclarée High Queen de Prythian près de cinquante ans auparavant. Et que la malédiction qui pèse sur Prythian et plus particulièrement sur la Court du Printemps et sur Tamlin, ne peut être brisée que si Feyre tombe amoureuse de Tamlin (ce qu'elle a fait) et qu'elle lui dit qu'elle l'aime en le pensant sincèrement (ce qu'elle n'a pas fait). Feyre se rend Sous la Montagne pour confronter Amarantha et sauver Tamlin ainsi que son monde. Pour cela, elle doit passer trois épreuves et répondre à une énigme. Elle réussit.

Et aussi surprenant que ça soit, Rhysand se révèle d'une grande aide. Il la soigne après la première épreuve, en échange du fait qu'elle passe une semaine par mois à la Court de la Nuit avec lui. Et il l'aide à trouver la solution de la seconde épreuve sans que personne ne le sache.

La troisième épreuve est la plus spectaculaire. Mais elle coûte la vie de Feyre qui trouve au dernier moment la solution à l'énigme d'Amarantha. L'amour. Tamlin tue Amarantha, la malédiction est brisée -Lucien et Tamlin, ainsi que la court du printemps quittent leur masque- et les High Lords sauvent Feyre en la transformant en High Fae, en immortelle.

Ainsi, tout est bien qui finit bien. Mais pour combien de temps ?

En conclusion, A Court of Thorns and Roses est un roman que j'ai beaucoup aimé. C'est une excellente réécriture de la Belle et la Bête, que je recommande sincèrement.

J'ai hâte de me plonger dans A Court of Mist and Fury pour suivre la suite des aventures de Feyre.

«one day there will be anwsers for everything»

Afficher en entier
Diamant

J’ai tellement entendu parler de ce livre que j’ai fini par tenter l’aventure. Et alors…je ne suis pas déçue du tout. Comment vous dire, depuis que je l’ai terminé, les personnages, l’histoire, le monde des faes…ils ne me quittent pas. J’ai envie de vous en dire beaucoup mais je ne sais pas par où commencer pour exprimer mon ressenti. C’est là qu’on se rend compte à quel point c’est compliqué de parler d’un coup de cœur.

Pour avoir pris une vie, Feyre va le payer de la sienne. Condamnée à vivre à Prythian, parmi les faes, ces êtres qu’elle déteste par-dessus tout, elle va se retrouver, à son insu, prise au cœur d’une tempête qui menace tout le royaume des faes, et plus encore.

Sarah J. Maas propose une réécriture du conte de la Belle et la Bête absolument ensorcelante. A l’instar de l’œuvre de Marissa Meyer, la fable d’origine vient servir l’imaginaire de l’auteure. On en reconnait des éléments au fil des pages mais on va bien au-delà. Ne vous attendez pas à une histoire à la Disney, où tout est bien qui finit bien. Non, on est dans une réécriture beaucoup plus sombre et sensuelle de l’histoire de la Belle. Je suis totalement conquise par l’idée.

Par ailleurs, l’auteure situe son récit dans un monde de faes. Là, je dis « bingo !! ». Sarah J. Maas fait carton plein. D’une part, parce que je suis fan de ces créatures, ils sont source de tellement de possibilités. Et, d’autre part, elle fait des merveilles en s’appropriant le mythe des faes. Pas besoin de que ce soit complexe pour nous éblouir. L’auteure propose quelque chose de relativement simple mais redoutable. Elle nous immerge dans un monde peuplé de créatures aux pouvoirs immenses, toutes plus dangereuses les unes que les autres. J’ai adoré parcourir ces paysages sauvages, si bien décrits. J’ai d’autant plus aimé que derrière, il y a tout un passé minutieusement orchestré. Passé qui enrichit l’ensemble et lui donne plus de consistance. Je vous assure, rien n’est laissé au hasard. C’est impressionnant. Ça paraissait si réel, j’ai été stupéfaite par ce qu’a construit Sarah J. Maas.

Un tel soin du détail vient avec quelques inconvénients, soyons clairs. Dès les premières pages, j’étais captivée. On démarre fort. Ensuite, même si j’ai beaucoup aimé ce que j’ai découvert, j’ai un peu rongé mon frein. Vous pourriez trouvés lent ce qui se passe à ce moment-là mais surtout, accrochez-vous !!! Car ce qui vient après est carrément AWESOME !!

Après des chapitres d’exploration de Prythian, le temps que Feyre trouve ses marques, tout change. Et je ne m’attendais pas à ce que j’ai appris. Well done Sarah !! Revirement complet et j’ai trouvé ça génial. C’est tout une autre facette du royaume des faes qui s’ouvre à nous et on n’est jamais au bout de nos surprises. Ce qui commençait gentiment prend une toute autre tournure. Feyre vit de terribles épreuves mais qu’est-ce que j’ai aimé ça. Moi sadique ? Pas du tout, voyons !! Ces derniers chapitres m’ont complètement happée. Impossible de m’arrêter.

En parlant de Feyre, c’est une héroïne que j’ai immédiatement aimée. Devenue chasseuse pour survivre, Feyre est forte, courageuse et indépendante. Elle n’hésite pas à prendre des risques pour les siens. Elle peut se montrer immature mais elle force l’admiration. Puis, sous ses airs « badass », elle possède également quelques faiblesses. Cette dualité rend Feyre tellement humaine. On s’attache très facilement à elle. Elle porte à la perfection le roman, mais elle n’est pas seule.

Face à elle, Tamlin, le fae venu réclamer sa vie. Plutôt hostile au début, la présence de Feyre va le changer (On est bien dans la Belle et la Bête ;)). Il se dévoile progressivement. J’ai apprécié le personnage, sous des airs rustres il est doux et attentionné, mais ça ne va guère plus loin. Je ne lui ai rien trouvé de transcendant. Pour moi, il s’est fait voler la vedette par Rhysand. Il apparait assez peu, pourtant, il m’a tout de suite attirée. Quelques lignes ont suffi pour que j’ai envie d’en savoir plus sur lui. On ignore quel jeu il joue ni ce qu’il attend des événements mais ce personnage énigmatique, et fort charismatique, est fascinant. J’ai cru comprendre qu’il était très présent dans la suite…j’ai hâte !!

Je retrouverai également avec plaisir, Lucien, un ami proche de Tamlin. Son franc-parler et ses sarcasmes m’ont bien plu.

Tout comme dans le conte, on voit s’épanouir une romance entre les protagonistes. Cet aspect du récit est bien amené et n’a pas manqué de me surprendre. Pourquoi ? Roman classé YA, on a pourtant une romance toute en sensualité. Ce qui est assez étonnant. Que certaines personnes qualifient A Court of Thorns and Roses de New Adult ne me surprend pas. D’autant plus que même l’intrigue n’est pas spécialement jeunesse. Mais bon, il n’y a rien de choquant non plus. Rassurez-vous.

Je pourrai vous en parler encore longtemps mais l’essentiel est là. Pour toutes ces raisons, A Court of Thorns and Roses a été un énorme coup de cœur. Si vous aimez les réécritures, celle-ci est faite pour vous. Il me tarde désormais de découvrir la suite, dont j’entends énormément de bien, mais aussi de reprendre Throne of Glass, l’autre série de Sarah J. Maas. Pas de doute que cette auteure réserve d’autres belles pépites.

PS : Petit aparté sur le niveau d’anglais. Je ne choisirai pas ce roman pour commencer la lecture en VO. Certains mots de vocabulaires ou tournures de phrase sont assez compliqués et pourraient décourager un débutant. Même avec plusieurs années d’expérience, j’ai eu un peu de mal au début. Je ne souhaite pas vous empêcher de lire ce roman, loin de moi cette idée, je vous mets simplement en garde. A vous de voir ensuite !!

Afficher en entier

Commentaire video

Vidéo ajoutée par Maximousse24 2017-10-21T19:11:02+02:00

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Diamant

Un immense coup de coeur!!!

Afficher en entier
Or

Sincèrement, c'est une histoire merveilleusement bien écrite, qui laisse une envie furieuse de se précipiter sur le tome suivant pour lire la suite.

Malgré un début plutôt long et chiant, je dois l'avouer, l'histoire se révèle réellement géniale lorsque Feyre part Sous la Montagne.

Les personnages sont vraiment attachants. Feyre à des défauts, des qualités et un côté humain qui n'est pas toujours présent chez les héros de roman de Fantasy.

Tamlin. Que dire de lui ? C'est un personnage que j'avais envie de frapper au début, puis j'ai commencé à m'attacher à lui même temps que Feyre.

Lucien est un personnage que j'ai adoré dès le début. Mesquin, rusé, je l'ai largement préféré à Tamlin.

Rhysand. Mon coup de cœur. Un personnage qu'on présente comme horrible, le méchant par excellence durant la moitié du livre. Finalement, c'est un personnage qui souffre de son emprisonnement et qui ne prend aucun plaisir à être là putain d'Amarantha, contrairement à ce que pensent tout les personnages... Ce qui m'a intrigué, c'est sa réaction à la fin du livre, lorsqu'il quitte Sous la Montagne.

En résumé, c'est un livre qui a vite fait partie de mes préférés malgré un départ plutôt long.

Bravo à Sarah J. Maas pour cette superbe histoire !

Afficher en entier
Argent

“There are those who seek me a lifetime but never we meet,

And those I kiss but who trample me beneath ungrateful feet.

At times I seem to favor the clever and the fair,

But I bless all those who are brave enough to dare.

By large, my ministrations are soft-handed and sweet,

But scorned, I become a difficult beast to defeat.

For though each of my strikes lands a powerful blow,

When I kill, I do it slow... ”

-----

J'ai enfin lu a Court of Thorns and Roses !!!! Il était temps puisque ça fait plus de 2 ans qu'il était dans ma bibliothèque à attendre sagement que je termine plein d'autres bouquins......

Ayant adoré la première saga Throne of Glass de l'auteur, j'avais de grande espérance pour cette nouvelle série.

Grand mal m'ait pris puisque j'avoue avoir été un peu déçu par la tournure des événements de ce roman. J'ai tout de même beaucoup aimé mais j'en attendais plus......

Ce que j'ai aimé:

-Le monde sombre et alléchant de l'auteur. Le conte de la Belle et la bête n'a rien de fleur bleue ici. C'est une réécriture sensuelle et sanglante que nous sert Sarah.J.Maas.

-Le peuple des Faes. Décidément l'auteur a quelque chose avec eux. Elle ne cesse de les caser partout où elle peut. Heureusement pour moi, il s'avère qu'ils me fascinent aussi.

-Les personnages. J'entend par là Lucien et Rhysand. J'ai moins aimé Tamlin et j'ai trouvé Feyre passable.

Mais voilà le problème c'est que Feyre et Tamlin sont les personnages principaux de ce roman...... D'où une petite difficulté à accrocher à l'histoire.

-Je ne suis pas très fan non plus du rythme de la narration. Le début est lent, il ne se passe pas grand chose et l'action met du temps à commencer.....

-J'ai trouvé dommage que la relation des trois sœurs soit si pessimiste. C'était très triste et j'ai perçu d'avantage Feyre comme une employé qu'une personne du même sang que Nesta et Elain. Je n'ai pas trop compris cet attachement familial développé dans la suite.....

-l'élaboration du conte m'a laissé un peu perplexe..... Pourquoi ais-je eu l'impression qu'il y avait beaucoup plus d'alchimie entre Feyre et Rhysand qu'avec Tamlin..... L'auteur ne se fatigue même plus à approfondir le premier love-interest pour passer directement à celui qui l’intéresse vraiment..... En tout les cas c'est l'impression que ce tome m'a laissé.

Du coup, Tamlin est très effacé, il n'occupe pas du tout la place du prince charmant et j'ai eu un peu de mal avec ça. Le conte de la Belle et la Bête repose sur la romance et les sacrifices fait au nom du l'amour. J'ai eu beaucoup de mal à y croire.

Feyre est dépeinte comme une archère badass mais j'ai trouvé que c'était plus dit que montré.En fait, j'ai entendu mentionner qu'elle ressemblait à Bella qui essaie d'être Katniss. Je suis complètement d'accord..... Je ne suis donc pas trop convaincu par le personnage. J'espère une évolution dans la suite.

Je m'attendais à une histoire complexe plein de complots politiques et de guerre de pouvoir. Baaa ce n'était pas trop ça. Rien de mal avec l'histoire mais ce n'était pas ce que j'espérais. J'ai tout de même aimé dans l'ensemble. Ce roman se lit très vite. Le monde est très intéressant et je vois un potentiel pour la suite.

Afficher en entier
Or

Lu en VO par choix.

N’ayant pas un anglais exceptionnel j’ai eu quelques difficultés... mais dans l’ensemble ça a été.

Alors sinon :

A mon sens le début est chiant, des longueurs, j’ai eu quelques difficultés à rentrer dedans. Même un peu ennuyant à certains moments ...

A partir de 300 pages (quand même) ça va mieux et la fin mérite une place en diamant.

Mais je l’ai placé en or car c’est une très bonne lecture mais quelques petites m’ont manqués ...

déjà il me manquait une petite touche d’humour .. clairement c’est absent. Je suis une grande fan de Jennifer L. Armentrout qui, dans tous ses romans, arrive à me faire rire avec l’esprit de ses personnages. Là ça m’a manqué...

mise à part ça j’ai trouvé que ça paraissait un peu superficiel à certains moments , comme si c’était « survolé »...

mais comme la fin est géniale je l’ai mit en « or » mais uniquement grâce à ça.

Pour les personnages,

J’aime bien Feyre, peu être un peu trop sombre et froide pour moi .. mais je peux comprendre que sa vie et ses expériences lui ont forgés ce caractère.. elle finit par se libérer et ça fait du bien . Elle est très courageuse.

Tamlin , je l’ai bien aimé , pas un gros coup de cœur (mais tant mieux... ceux qui ont lu savent pourquoi) mais quand même .. je l’aime bien.

Lucien est top.

Rhysand ... je l’adore .. of course ;-)

Pour la romance , car bon clairement c’est le sujet qui m’intéresse le plus ...

elle est bien amenée , elle est belle ...

j’avais lu qu’il ne fallait pas trop s’attacher à Tamlin , étant une fervente partisante de la Team «1er love » j’avais peur ... si vous êtes comme moi il ne faut pas .. l’auteur dirige très bien sa barque

Spoiler(cliquez pour révéler)En effet , Tamlin reste un peu effacer du coup on ne s’attache pas énormément à lui et les Trials clairement font le reste, on ressent que l’auteur veut nous faire faire notre deuil en douceur.. il est tellement inutile et effacé sous la montagne ... Rhys prend la place petit à petit...

J’ai entamé le 2 direct ;-)

Afficher en entier
Argent

Un Palais d'épines et de roses mérite amplement son succès ! Un très bon roman de Young adulte. L'auteur s'est très fortement inspiré de la belle et la bête, il n'y a aucun doute la dessus mais ce n'est pas dérangeant. L'intrigue n'est pas copiée de A à Z sur la célèbre histoire connue de tous. Ici pas de bête au physique effrayant voir repoussant, pas de morale sur le fait de devoir voir au delà des apparences.

La malédiction qui hante le royaume du printemps n'est autre que le port permanent d'un masque. Notre héroïne Feyre n'est pas une jolie jeune fille fragile. C'est une chasseresse qui a connu la faim, le froid et le manque d'amour....

Dans ce roman pas d'histoire d'amour cucul la praline avec une héroïne qui se prosterne au pied de son prince devenant insipide et sans saveur. NON ! Elle est belle et à la fois intrépide. Elle incarne la force et la générosité capable de faire des choix difficiles pour sauver les gens qu'elle aime.

La romance est présente même fortement prédominante mais elle ne tombe pas comme un cheveux sur la soupe, les deux protagonistes tombent amoureux au fil des pages avec douceur et romantisme. Une jolie complicité se crée sous nos yeux...

L'univers est riche et extrêmement bien travaillé. Entre Guerre de pouvoir, complots, guerres de territoires,malédiction et bataille entre immortel et humain il n'y a pas le temps de s'ennuyer. C'est un réel plaisir de savoir qu'il y a encore des choses à découvrir dans les tomes à venir.

J'ai ressenti une véritable frénésie pendant ma lecture à tel point que je n'ai pas pu m’arrêter de tourner les pages, me rendant compte que j'avais déjà terminé le livre et voulais en savoir plus. J'avais envie d'en découvrir d'avantage, d'en profiter un maximum et de connaitre le fin mot de l'histoire ! Une véritable addiction attention à ne pas se piquer avec les épines.

Sarah J. Maas a vraiment frappé fort avec cette réécriture ! Une vraie pépite ! Le tome 2 est déjà dans ma pal et je pense le lire très prochainement !

Afficher en entier
Argent

J’ai bien aimé ma lecture et l’univers amené par l’auteur. Cependant la variation de tempo entre la deuxième partie et la troisième partie du livre m’a dérangé. En effet on passe d’une longue partie, un peu lente à mon goût qui fait la majorité du livre, à une dernière partie où tout s’accélère. La majeure partie de l’action est concentrée dans les 100 dernières pages et c’est aussi dans ces dernières que l’on découvre vraiment l’histoire. Ainsi j’ai trouvé que la deuxième partie était trop longue comparée à la dernière étant donné le peu d’informations qu’elle nous donne. Néanmoins j’ai apprécié ma lecture et j’ai d’ailleurs commencé le tome 2 qui est vraiment super !

Afficher en entier
Or

Un Palais d'épines et de roses, une série qui fait beaucoup parler d’elle... Et s’il s’agit d’un coup de cœur pour la plupart des lecteurs, j’ai eu envie de découvrir cette histoire par moi-même. Et quelle excellente surprise !

Alors oui, la romance offerte par Sarah J. Maas est attendue et sans originalité mais l'univers derrière, est construit avec brio, recherche et emplit de références féeriques absolument fascinante. Une sorte de conte de la Belle et la Bête revisité, une histoire pleine de magie, de sortilèges mais surtout une malédiction très intéressante.

J’ai trouvé l'intrigue amoureuse cousue de fil blanc, aucune surprise ici. La fin était prévisible, une héroïne rebelle, un Fae mortellement beau mais froid en apparence. Des ingrédients classiques mais qui marchent à tous les coups. Alors, oui, je n’ai pas spécialement accroché à leur histoire d’amour mais cela ne m’a pas dérangé outre mesure.

Le rythme de l'histoire surprend car les trois premiers quarts sont assez lents, plutôt introductifs. Au cœur du domaine de la Cour de Printemps, Feyre tente de prendre ses marques et découvre petit à petit les secrets des habitants. Un rythme doux mais j'ai aimé l'atmosphère qui se dégage de ces pages et toutes les informations que l'on glane.

Et puis arrive le dernier quart, complètement différent. Nouveau lieu, nouveaux personnages… et une intrigue qui s'enrichit d'une urgence et d'un danger bien palpables. L’histoire fait un bond énorme, beaucoup plus guerriers, beaucoup plus violents. On ressent. On vit les rebondissements. On en prend plein les yeux. Et on y rencontre Rhysand, un personnage plein de mystère, sombre et dangereux. Le genre d'individu ni bon ni mauvais qui ne pense qu'à ses petits intérêts et qui peut aussi bien sauver les autres ou leur mettre des bâtons dans les roues… Sans doute mon personnage préféré !

Et si je n'ai pas été complètement emballée par la romance, j'ai en revanche été complètement séduite par l'univers féerique qu'utilise Sarah J. Maas. On sent qu'elle connaît le folklore anglo-saxon et que c'est bon de retrouver tous ces éléments !

Pas un coup de cœur mais ça ne s’est joué à pas grand-chose.

Afficher en entier
Or

Mhhhh par où commencer ? Déjà je remercie le booktok (pour ceux qui savent pas c’est quoi c’est en gros la communauté des lecteurs sur tiktok) qui m’a fait “découvrir” ce roman enfin pas vraiment découvrir, j’étais déjà tombé dessus mais la couverture ne m’avait pas attirer plus que ça (le proverbe “ne jamais juger un livre pas sa couverture prend tout son sens).

En un mot, j’ai plus qu’adoré, mais j’ai malheureusement pas pu le mettre dans ma liste du diamant parce que le début était un peu long et sans mentir si dès le début, on ne m’avait pas dit que le roman est géniale, je ne sais pas si j’aurais continuer ma lecture mais sincèrement heureusement que je l’ai fini parce que les gens, les 200 derniers pages... MAIS OMG C’ÉTAIT UN TRUC DE OUF.

Et est-ce qu’on peut parler des personnages ? Sérieux je crois que je suis tomber amoureuse de Lucien et Feyre. Bon un peu moins de Tamlin mais y’a une raison.

Spoiler(cliquez pour révéler)Malheureusement (ou heureusement) je savais avant même de commencer à lire que le couple emblématique de cette série est Rhysand et Feyre et avant même de lire le roman j’étais déjà à fond derrière leur couple donc j’ai pas réussi à m’attacher à Tamlin ni à leur couple.

[spoiler]Mais il n’y a pas que ça. Alors que Rhysand essayait d’aider à sa manière Fyere en la soignant (oui bon il l’a fait en échange de quelques choses mais il est parfait donc je le pardonne

Afficher en entier
Diamant

Alors là , un vrai coup de coeur! Je dois dire que je m'attendais beaucoup de ce bouquin, car on en a parlé PARTOUT. Hélas, quand il est sorti en français, j'avais fait une grande pause de lecture et je ne l'ai lu qu'aujourdhui en 2020 et franchement, j'aurais dû le faire bien avant. Cette histoire est bien écrite, une revisite du conte de la belle et la bête. J'adore Tamlin, sa douceur et sa loyauté. Il me tarde donc de lire la suite, je le mets donc diamant sans hésiter et vous encourage fortement à le lire si ce n'est fait.Spoiler(cliquez pour révéler) Par contre, je ne pense pas que ce soit la dernière fois qu'on entends parler d'Amarantha supposément tuée.

Afficher en entier
Bronze

J'ai longtemps hésité à me procurer le premier tome de cette série. Les romans qui font du bruit sur les réseaux sociaux de lecture et moi, ça fait souvent deux. Et puis j'ai pensé à la Passe-miroir de Christelle Dabos qui était dans le même cas mais qui fut pourtant un énorme coup de coeur chez moi... Alors quand une bonne promo numérique VO a mis les trois tomes de la première trilogie sur mon chemin, j'ai décidé de lui donner sa chance, pour voir si, une fois de plus, une exception confirmait la règle.

Je ne peux pas dire que ce fut le cas, mais je ne peux pas dire non plus que j'ai détesté. J'ai juste mis longtemps à trouver un réel intérêt au livre, plus de la moitié de l'histoire en fait.

La faute premièrement à cette réécriture de La belle et la bête, qui, même si elle est plutôt libre (on garde seulement la trame des événements) rend toute la première moitié du roman affreusement prévisible et plate. En plus, j'ai eu le malheur de lire une autre réécriture de ce conte il n'y pas longtemps, alors je me suis doublement trop sentie en terrain connu.

Il y a ensuite les personnages principaux et la naissance de leur relation amoureuse. Cette héroïne, Feyre, dure et haineuse qui met trop longtemps à se poser les bonnes questions et qui vire dans ses sentiments trop brutalement, comme si subitement on avait basculé un interrupteur en elle et que tout ce qui la dégoûtait auparavant se transformait en quelque chose d'irresistiblement attirant, au point de baver d'envie régulièrement.

Et son love interest, Tamlin, archétype même du mec puissant, virile, dangereux, beau à tomber par terre mais terriblement sensible, gentleman et fou amoureux. Un vrai prince charmant dans toute sa superbe. Beurk.

Suivre la naissance de leur relation a été d'un ennui mortel à mes yeux. Heureusement qu'il y avait les interventions de Lucien pour casser la guimauverie de cette première partie. Je ne sais pas où j'en serais du livre sans cela x)

Et enfin, il y avait une certaine staticité dans tout ça. D'un côté on nous offrait une relation à observer avec un quotidien pas vraiment folichon pour qui n'était pas à fond sur les personnages et leurs interactions, et de l'autre... pratiquement rien. Juste quelques allusions à l'univers, de vagues sous-entendus aux problèmes des différentes cours de Prythian, le royaume des Faes, et l'évocation d'une entité féminine redoutée. C'est la maigre pitance offerte au lecteur pendant près de 300 pages. Un peu trop light à mon goût pour maintenir mon intérêt malgré la fadeur du reste.

Et donc vient la seconde partie de l'histoire qui est à la première, ce que le jour est à la nuit, et qui s'appuie sur la légende écossaise de Tam Lin. Subitement les informations pleuvent, l'action aussi et un personnage important super intéressant de complexité (du moins à côté des deux autres) entre en scène pour relever le tout. Et ma foi, j'ai vraiment dévoré la fin du livre, nettement plus appréciée que tout le reste.

Donc mon avis est mitigé, parce que je ne peux occulter le moyen et ennuyeux que j'ai du subir pour en arriver là. Mais cette fin est quand même de meilleur augure pour la suite.

Bref, j'espère juste qu'on ne fera pas deux pas en arrière dans le tome suivant et qu'on rentrera rapidement dans le vif du sujet pour faire oublier ce démarrage de série aux allures de pétard mouillé.

Afficher en entier

Dates de sortie

Un palais d'épines et de roses

  • France : 2017-02-09 (Français)
  • Canada : 2017-03-20 (Français)
  • USA : 2015-05-05 (English)

Activité récente

Arum l'ajoute dans sa biblio or
2020-08-06T20:25:43+02:00
sunrise l'ajoute dans sa biblio or
2020-08-05T01:10:53+02:00

Titres alternatifs

  • A Court of Thorns and Roses - Anglais

Distinctions de ce livre

Évaluations

Quiz terminés récemment

Les chiffres

Lecteurs 4077
Commentaires 563
Extraits 94
Evaluations 1725
Note globale 8.71 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode