Vous utilisez un bloqueur de publicité

Cher Lecteur,

Nous avons détecté que vous utilisez un bloqueur de publicités (AdBlock) pendant votre navigation sur notre site. Bien que nous comprenions les raisons qui peuvent vous pousser à utiliser ces outils, nous tenons à préciser que notre plateforme se finance principalement grâce à des publicités.

Ces publicités, soigneusement sélectionnées, sont principalement axées sur la littérature et l'art. Elles ne sont pas intrusives et peuvent même vous offrir des opportunités intéressantes dans ces domaines. En bloquant ces publicités, vous limitez nos ressources et risquez de manquer des offres pertinentes.

Afin de pouvoir continuer à naviguer et profiter de nos contenus, nous vous demandons de bien vouloir désactiver votre bloqueur de publicités pour notre site. Cela nous permettra de continuer à vous fournir un contenu de qualité et vous de rester connecté aux dernières nouvelles et tendances de la littérature et de l'art.

Pour continuer à accéder à notre contenu, veuillez désactiver votre bloqueur de publicités et cliquer sur le bouton ci-dessous pour recharger la page.

Recharger la page

Nous vous remercions pour votre compréhension et votre soutien.

Cordialement,

L'équipe BookNode

P.S : Si vous souhaitez profiter d'une navigation sans publicité, nous vous proposons notre option Premium. Avec cette offre, vous pourrez parcourir notre contenu de manière illimitée, sans aucune publicité. Pour découvrir plus sur notre offre Premium et prendre un abonnement, cliquez ici.

Livres
728 403
Membres
1 066 636

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Le Fléau, Tome 1



Description ajoutée par anonyme 2010-04-26T11:16:06+02:00

Résumé

Il a suffi que l'ordinateur d'un laboratoire ultra-secret de l'armée américaine fasse une erreur d'une nanoseconde pour que la chaîne de la mort se mette en marche. Le Fléau, inexorablement, se répand sur l'Amérique et, de New York à Los Angeles, transforme un bel été en cauchemar. Avec un taux de contamination de 99,4 %. Dans ce monde d'apocalypse émerge alors une poignée de survivants hallucinés. Ils ne se connaissent pas, pourtant chacun veut rejoindre celle que, dans leurs rêves, ils appellent Mère Abigaël : une vieille Noire de cent huit ans dont dépend leur salut commun. Mais ils savent aussi que sur cette terre dévastée rôde l'Homme sans visage, l'Homme Noir aux étranges pouvoirs, Randall Flagg. L'incarnation des fantasmes les plus diaboliques, destinée à régner sur ce monde nouveau. C'est la fin des Temps, et le dernier combat entre le Bien et le Mal peut commencer.

Afficher en entier

Classement en biblio - 981 lecteurs

extrait

Extrait ajouté par marionpi31 2021-06-13T15:33:13+02:00

-Alors, qui est responsable ?

-Personne, répondit Deitz avec un sourire. Les responsabilités sont tellement diffuses qu'on ne peut nommer personne. Un accident. Qui aurait pu se produire de mille façons différentes.

-Tu parles d'un accident ! Et les autres : Hap, Hank Carmichael, Lila Bruett ? Luke, leur petit gars ? Monty Sullivan...

-Ultra-secret. Vous voulez me secouer encore un petit coup ? Si vous croyez vous sentir mieux après, ne vous gêner pas.

Stu ne répondit pas, mais son regard força Deitz à baisser les yeux et l'homme commença à tripoter les plis de son pantalon.

-Ils sont vivants. Vous les verrez peut-être, plus tard.

-Arnette ?

-La ville est en quarantaine.

-Qui est mort là-bas ?

-Personne.

-Vous mentez.

-Dommage que vous pensiez cela.

-Quand est-ce que je vais sortir d'ici ?

-Je ne sais pas.

-Ultra-secret ?

-Non. Nous ne savons pas, c'est tout. Apparemment, vous n'avez pas attrapé cette maladie. Et nous voulons absolument savoir pourquoi. Ensuite, vous pourrez rentrer.

[...]

Stu l'interrompit en toussant violemment, une toux sèche qui le plia en deux.

On aurait cru que Deitz venait de recevoir une décharge électrique. En un éclair, il s'était levé fonçait vers le sas, si vite que ses pieds ne semblait pas toucher le sol. Il fouilla fébrilement dans sa poche, en sortit une clé carrée, essaye de la glisser dans la serrure.

-Du calme. Je faisais semblant.

Deitz se retourna lentement. Son visage avait changé. Ses lèvres tremblaient de colère. Ses yeux le regardaient fixement.

-Vous faisiez quoi ?

-Je faisais semblant, dit Stu avec un grand sourire.

Deitz fit deux pas hésitants dans sa direction. Ses poings se fermèrent, s'ouvrirent, se fermèrent encore.

-Pourquoi ? Qu'est-ce qui vous passe par la tête ?

-Désolé. Ultra-secret.

-Sale petit con.

Afficher en entier

Commentaire video

Vidéo ajoutée par ledicodesbonsgouts 2019-03-09T16:05:47+01:00

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par servalent 2024-06-21T14:49:51+02:00
Diamant

Les phrases sont dosées justes, ainsi lors de la lecture, il est facile de se mettre dans l'état émotionnel des personnages. La sélection de certains termes, qui malheureusement ne seraient pas tolérés de nos jours.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Sebdelatour 2024-04-14T15:08:02+02:00
Or

Le moins qu'on puisse dire est que c'est foisonnant et riche de détails. Stephen King prend le temps pour installer l'univers, ou du moins ce qu'il en reste, suite à un virus particulièrement mortel. Mais, si on accepte ce postulat, force m'est d'admettre qu'il n'a pas son pareil pour installer une atmosphère et développer une galerie de personnages tous intéressants et riches. De même, certaines scènes sont particulièrement marquantes et cinématographiques, comprenne qui pourra (à noter que je n'ai pas vu les séries). Enfin, comme souvent chez lui, l'humour reste bien présent tout comme la capacité à engendrer des images horrifiques diablement efficaces.

Je l'ai écouté, mention très bien à la lecture de Philippe Sollier.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par elynias 2024-02-22T19:02:52+01:00
Lu aussi

L’idée de départ était bonne mais il y a énormément de longueurs qui selon moi gâchent l’histoire. J’ai décroché à plusieurs reprises. C’est dommage car cela aurait pu être un bon roman. Il s’agit déjà de la version raccourcie donc je n’ose pas imaginer la version originale.. L’auteur aurait pu se contenter d’un seul tome, cela aurait été suffisant. Je me suis ennuyée durant une grande partie de la lecture donc je ne lirai pas la suite.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par joe-1763 2023-09-11T08:40:03+02:00
Or

J'ai beaucoup aimé le tome 1, c'est un classique l'épidémie mais l'auteur a su l'amener correctement.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Aline-100 2023-05-16T14:52:58+02:00
Bronze

Visionnaire Stephen King ? A-t-il une boule de cristal quelque part dans sa maison du Maine ? Tabitha lui tire-t-elle les cartes ? Aucune idée, mais le Fléau du maître de l'épouvante ressemble quand même étrangement au Covid, sauf que ce dernier est encore moins mortel que la super-grippe de King.

A partir d'un scénario plus proche de Robin Cook (fuite dans un labo militaire, un vilain virus manipulé pour devenir une arme mortelle et impossible à guérir) King nous entraîne dans une histoire dense, complexe et riche en rebondissements.

Ce qui est particulièrement intéressant dans le Fléau, c'est que Dévoiler le texte masqué Aucun personnage, à l'exception peut-être de Randall Flagg, n'est tout à fait bon ou mauvais : ce sont juste des gens comme vous et moi qui tentent de gérer au mieux la situation dans le monde nouveau qui se présente à eux.

Quelques longueurs sont à déplorer au fil du récit, mais étant la longueur de l'histoire (près de 800 pages par tomes), c'est presque normal.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Dan-6 2023-05-07T20:26:19+02:00
Diamant

Un premier tome addictif.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par reader10 2023-04-20T15:00:31+02:00
Diamant

Un des mes romans préférés de Stephen King. On s'attache aux personnages, à leur évolution, on grandit avec d'autres. Ce n'est pas seulement l'histoire de l'éternel combat entre le bien et le mal, c'est grandiose, c'est recherché, c'est... je suis une lectrice assidue, c'est simple.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par melo971 2023-04-05T20:28:34+02:00
Or

Un livre que j'ai apprécié.

J'ai aimé le fait d'alterner le récit de plusieurs personnages, tous très différents et intéressants, et de suivre la progression de l'épidémie. Cela a aussi permis de rythmer le récit, de créer du suspense et donc de moins ressentir les longueurs.

J'attaque le tome 2 !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par cerysekill 2023-04-01T17:16:14+02:00
Lu aussi

Ma trilogie préférée (que j'ai mis en liste d'or tome par tome). Un véritable coup de coeur marqué par des personnages qui m'ont fait pleurer.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Rennes 2022-12-07T21:41:31+01:00
Diamant

Pour ma part lire du Stephen King était une première mais j'ai sauté le pas suite à l'avis et la recommendation d'un proche. Mais alors je n'est aucun regret.

Cette lecture est bouleversante, choquante parfois mais tellement humaine. King à mis dans le livre l'essence même le l'humain, sa perversion comme sa beauté. Je ne vais pas mentir certains passage son dure, violent et pourront surement choquer les âmes les plus sensibles et les plus jeunes, mais c'est tellement réaliste.

Dans cette oeuvre on a le points de vu de différentes personnes, toute plus différentes les unes des autres, chacunes avec un vice, une histoire, un traumatisme. On voit ces personnes se réunir, faire face à l'adversité, échouer, tenter de vivre et de suivivre même. On va les suivres dans cette apocalyspe et je peux vous assurer que l'on s'attache à eux.

Cette lecture est celle d'une société qui à disparue et qui tente de se reconstruire.

C'est une boufée de psychologie, de sociologie, de théologie qui donne vraiment matière à réfléchir sur notre monde mais également sur nous.

Je sais que ce livre fera parti des lectures qui m'auront marqué et dont je me souviendrait pendant longtemps.

Toutefois je reste persuadé que ce n'est pas un livre à mettre dans n'importe quel main, il faut un certains recul et une certaine maturité pour le lire et l'apprécier vraiment, car il reste cru dans certaines scènes.

Afficher en entier

Dates de sortie

Le Fléau, Tome 1

  • France : 1999-01-04 - Poche (Français)
  • Canada : 1992-10-01 - Poche (Français)
  • USA : 1980-07-04 (English)

Activité récente

Titres alternatifs

  • The Stand - Anglais
  • The Stand, Book 1 : Captain Trips - Anglais

Évaluations

Les chiffres

lecteurs 981
Commentaires 86
extraits 6
Evaluations 183
Note globale 8.15 / 10