Livres
447 317
Membres
387 633

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Le Pays de la liberté



Description ajoutée par Virgile 2010-03-21T22:36:41+01:00

Résumé

Entre le jeune Mack, condamné à un quasi-esclavage dans les mines de charbon des Jamisson, et l’anti- conformiste Lizzie, épouse déçue d’un des fils du maître, il n’a fallu que quelques regards et rencontres furtives pour faire naître l’attirance des cœurs.

Mais dans la société anglaise du XVIIIe siècle, encore féodale malgré les idées neuves de ses philosophes, l’un et l’autre n’ont de choix qu’entre la soumission et la révolte. Rebelle, fugitif, repris et condamné, Mack ne reverra Lizzie que dans la plantation de Virginie où on l’a déporté pour le travail forcé. Alors seulement ils comprendront que le bonheur se gagne en forçant le destin…

Des crassiers de l’Ecosse aux docks de la Tamise, de l’Amérique esclavagiste aux premières incursions vers l’Ouest encore vierge, l’auteur des Piliers de la Terre nous entraîne ici dans une superbe épopée où la passion amoureuse se confond avec l’aspiration de toute une époque à la liberté et à la justice.

Afficher en entier

Classement en biblio - 306 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par wizbiz06 2012-03-21T21:10:28+01:00

Le domaine des Hallim avait sa propre chapelle : elles ne venaient donc pas ici chaque dimanche mais seulement quand les Jamisson résidaient au ch‚teau, et Mack se rappelait avoir vu pour la dernière fois Lizzie, quand elle avait une quinzaine d'années : habillée comme une belle dame, mais lançant des cailloux aux écureuils comme un garçon.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par lila11 2018-12-24T14:38:07+01:00
Argent

J'ai bien apprécié cette histoire : le contexte historique est parfait, comme toujours chez cet auteur mais la narration suit un peu toujours le même schéma.

Dommage !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Daniela-10 2018-12-11T13:16:03+01:00
Pas apprécié

Quelle déception. Après avoir lu et apprécié plusieurs romans de cet auteur, je pensais retrouver le même plaisir à la lecture de celui-ci. Malheureusement le style, l'intrigue, les personnages, rien n'est à la hauteur. Dommage

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Nie-chan 2018-06-05T18:50:38+02:00
Bronze

Grande fan de Ken Follet (Les Pilliers de la Terre, la trilogie Le Siècle, La Marque de Windfield et le Réseau Corneille), j'ai été un brin déçue par celui-ci. Il est bien, très bien même, j'ai très vite terminé le roman tant je souhaitais connaître le fin mot, cependant je l'ai trouvé un peu en-dessous des autres ouvrages lus jusqu'à présent.

Mach est un personnage intéressant, meneur et en quête de justice et de liberté. Lizzie est une femme féministe avant l'heure et éprise de liberté individuelle.

On suit avec plaisir le parcours de ces deux personnages qui ne cessent de se croiser en se demandant s'ils atteindront leur but : la liberté tant convoitée dans un monde où l'esclavagisme tient bon.

Ce qui m'a déplu, c'est leur romance qui ne tient pas debout, à quel moment ont-ils pu réellement tomber amoureux ? Lizzie manque de réflexion parfois et ça en devient agaçant. La mère de Jay est cependant un personnage intéressant et avec beaucoup d'ingéniosité, j'ai bien aimé ses apparitions.

Pour conclure, une bonne lecture, mais pas à la hauteur de ce à quoi Ken Follet m'a habituée.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par AuBazartdesMots 2018-03-10T08:34:13+01:00
Pas apprécié

J’avais lu auparavant « Les Piliers de la Terre« , du même auteur, et malgré quelques longueurs , je l’avais beaucoup aimé.

Dans le cadre de mon challenge écossais, je me suis lancée dans la lecture du « Pays de la Liberté« . Et j’ai été surprise, car je n’ai pas retrouvé ce qui faisait le sel des « Piliers« . Pourtant, « Le Pays de la Liberté » n’est pas dénué de qualités…

Bon point, différents axes sont évoqués, et les thèmes sont lourds de sens. L’histoire débute avec Mack, jeune mineur qui est forcé de travailler dans les mines. On réalise donc que dans l’Ecosse de la fin du 18e siècle, l’esclavagisme existe encore. Les fils de mineurs sont employés dès leur plus jeune âge avec leurs parents, car aucun revenu supplémentaire ne pourrait être refusé pour leurs familles. Ils quittent donc l’école tôt, ne savent ni lire ni écrire… et de par ce manque de culture, se coupent donc de toute possibilité de négociation future avec leurs patrons. Des patrons qui se gardent bien d’évoquer une loi inique et ancienne qui veut qu’un employé qui continue de travailler après le jour de ses 21 ans « appartient » ensuite à son patron.

A côté de ces conditions de vie atroces, on découvre Lizzie, fille d’une dame désargentée, qui se voit en quelque sorte vendue au plus offrant pour subvenir aux besoins de sa mère et pour garder la demeure familiale. Vous l’aurez compris, l’un des thèmes principaux de cet ouvrage est l’argent, ou plutôt son absence, et les conséquences que cela entraîne.

Si le sort de Lizzie paraît de prime abord plus profitable que celui de Mack, on se détrompe vite. Considérée comme un objet, critiquée pour ses excentricités qui ne sont en réalité que l’expression d’un féminisme bien trop en avance sur son temps, elle se marie sans amour, est manipulée, trahie de mille et une façons, est maltraitée… uniquement parce qu’elle est née femme. La condition féminine dans les années 1900 est dépeinte par FOLLETT sous de multiples angles, Lizzie n’étant pas le seul personnage du sexe faible, et toutes les femmes de l’ouvrage sont sans exception en souffrance: la mère de Lizzie est dépassée par ce monde d’hommes qui la trompe, la cousine de Mack se marie vite afin d’être protégée, tout comme la prostituée londonienne…

Et j’en viens à un des défauts de l’ouvrage: si évoquer tant de femmes et leurs problèmes aurait pu faire de cet ouvrage une jolie ode au féminisme, c’est loin d’être le cas en réalité. Mack est le personnage central de l’histoire, et comme tous les hommes qui l’entoure, c’est lui qui décide. Pour moi, il n’est pas le personnage romanesque que nous vend la quatrième de couverture, et je le trouve au final aussi grossier que ses congénères. Il ne cesse de séduire des femmes pour mieux les abandonner ensuite (une femme par partie dans le livre!), et monte de grade à chaque fois: on passe de la cousine à la londonienne pour enfin s’attaquer au tabou ultime: la femme du maître. Où est le romantisme? A la place de l’héroïne, je me méfierais!

De plus, Mack a trop de chance pour que cela soit crédible. Il est grand, beau et fort (il est mineur!), mais aussi intelligent et charismatique (il a eu une éducation, contrairement à ses collègues). Et du coup, à chaque ennui, il a une solution. C’en est lassant, d’autant que Lizzie, elle, s’effondre à chaque souci et n’a guère d’échappatoire. Sa vie lui échappe alors que celle de Mack évolue bien, malgré les difficultés. Le meilleur? Rien ne les rapproche, ils n’ont guère de points communs, mais Lizzie tombe dans les bras de Mack après avoir admiré sa musculature à maintes reprises. * Levage de yeux au ciel * L’aspect romanesque du livre est pour moi un échec. Trop de facilités, pas assez d’originalité.

En conclusion, je suis assez déçue par l’ouvrage de FOLLETT, qui pourtant fait partie de mes auteurs de prédilection. L’histoire est beaucoup trop prévisible, avec des ficelles énormes, et un style peu travaillé. FOLLETT est capable de bien mieux, je pense notamment aux désormais classiques « Piliers de la Terre » qui pour moi sont une belle réussite. Bref, je ne vous conseille pas cette lecture!

N'hésitez pas à jeter un oeil sur mon blog: https://aubazartdesmots.wordpress.com/

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Stephanie-61 2018-02-15T08:51:56+01:00
Argent

mon 2ème livre de cet auteur, qui se lit bien. Le thème est déjà vu, l'histoire des riches cruels et machiavéliques qui s'opposent aux gentils idéalistes et à la recherche de leur liberté. Le personnage de lizzie m'a déplu dans le sens où toute révoltée qu'elle peut paraître, elle ne renonce pas tout de suite à son cher confort et ne se révolte que parce que ses intérêts sont touchés et qu'elle est forcée de faire un choix.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par ReadByMoonlight 2018-01-16T17:20:32+01:00
Lu aussi

Deuxième livre de cet auteur que je lis et je ne suis pas déçue. Je n'ai pas trouvé un personnage transcendant mais l'histoire est bien mené. J'aime beaucoup le modèle circulaire du livre.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par RaissaM 2017-10-07T18:06:18+02:00
Diamant

Un livre qu'on m'a prêté et pour lequel je n'ai que des remarques appréciatives. Cela ne ressemble pas aux pilliers de la terre dans le style mais les personnages sont aussi riches. Il est plus facile à lire, l'histoire coule toute seule et nous submerge d'émotions.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Palmyre 2017-07-05T22:04:22+02:00
Or

J'ai adoré ce roman! J'ai récemment lu "La marque de Windfield ", mais j'ai de beaucoup préféré celui-ci. La recherche de l'idéal du héros, la liberté, le soutient tout au long de ses efforts. Rien ne le décourage, ni les humiliations, ni les coups du destin ne l'empêcheront de parvenir au but qu'il s'est fixé. Son attirance pour une femme au-dessus de sa condition ajoute à l'histoire la touche de romantisme qui est comme la cerise sur le gâteau!!

Afficher en entier
Commentaire ajouté par lnf80 2016-09-12T10:07:43+02:00
Bronze

Un roman historique qui nous relates les aventures de Lizzie et Mack. Il nous emmène en Ecosse, à Londres et en Virginie. Bref on se laisse entraîner sans surprise mais avec beaucoup de plaisir.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Treetopflyer 2016-09-01T16:36:47+02:00
Lu aussi

Encore un bon Ken Follett qui, grâce à la minutie de sa recherche historique et son souci du détail, nous embarque cette fois-ci des mines de charbon écossaises à l'Amérique coloniale. Passionnant et addictif.

On peut malheureusement un peu regretter le côté "télécommandé" du scénario, en grande partie dévoilé par le chapitre d'introduction. Par ailleurs l'héroïne répond à des traits de caractère qui sont devenus un peu répétitifs chez l'auteur: la beauté fatale en guerre contre les normes de son temps, qu'on retrouve dans "la Nuit de tous les Dangers" ou "le Code Rebecca" pour ne citer qu'eux.

Afficher en entier

Date de sortie

Le Pays de la liberté

  • France : 2010-11-04 - Poche (Français)

Activité récente

Vero21 le place en liste or
2018-11-25T20:19:30+01:00
Oli11 l'ajoute dans sa biblio or
2018-07-20T14:35:03+02:00

Les chiffres

Lecteurs 306
Commentaires 30
Extraits 15
Evaluations 57
Note globale 7.63 / 10

Évaluations

Titres alternatifs

  • A place called freedom - Anglais

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode