Livres
478 191
Membres
459 667

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

La Roue du Temps, tome 13/14 : Towers of Midnight



Description ajoutée par Aude 2010-11-03T00:08:45+01:00

Résumé

The Last Battle has started. The seals on the Dark One’s prison are crumbling. The Pattern itself is unraveling, and the armies of the Shadow have begun to boil out of the Blight.

The sun has begun to set upon the Third Age.

Perrin Aybara is now hunted by specters from his past: Whitecloaks, a slayer of wolves, and the responsibilities of leadership. All the while, an unseen foe is slowly pulling a noose tight around his neck. To prevail, he must seek answers in Tel’aran’rhiod and find a way--at long last--to master the wolf within him or lose himself to it forever.

Meanwhile, Matrim Cauthon prepares for the most difficult challenge of his life. The creatures beyond the stone gateways--the Aelfinn and the Eelfinn--have confused him, taunted him, and left him hanged, his memory stuffed with bits and pieces of other men’s lives. He had hoped that his last confrontation with them would be the end of it, but the Wheel weaves as the Wheel wills. The time is coming when he will again have to dance with the Snakes and the Foxes, playing a game that cannot be won. The Tower of Ghenjei awaits, and its secrets will reveal the fate of a friend long lost.

This penultimate novel of Robert Jordan’s #1 New York Times bestselling series--the second of three based on materials he left behind when he died in 2007--brings dramatic and compelling developments to many threads in the Pattern. The end draws near.

Dovie’andi se tovya sagain. It’s time to toss the dice.

Afficher en entier

Classement en biblio - 45 lecteurs

Extrait

"Naeff..." dit-elle, frustrée. Lui dire que les Myrddraals n'étaient pas réels n'aiderait pas. 'Il faut que je fasse quelque chose', pensa-t-elle. 'Que j'aide quelqu'un'. "Naeff, ne bouge pas." Elle le prit par le bras et le Sonda. Il la regarda, surpris, mais n'objecta pas.

Elle pouvait voir la folie, comme un sombre réseau de veines plongeant dans son esprit. Il semblait pulser, comme un petit cœur battant. Elle avait trouvé une corruption similaire chez d'autres Asha'mans récemment. Sa capacité à Sonder s'améliorait, ses tissages s'étaient perfectionnés, et elle pouvait trouver des choses qui lui avait auparavant été cachées. Elle ne savait pas comment rétablir ce qui n'allait pas, cependant.

'Tout devrait pouvoir se Guérir', se dit-elle. 'Tout, sauf la mort même.'

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Bronze

Pour cet avant-dernier tome, on continue sur la lancée du précédent avec certains arcs qui voient leur conclusion. Tout est à peu près ficelé pour la Dernière Bataille.

J'ai beaucoup plus ressenti le changement de plume dans ce tome. Le plus flagrant sont les descriptions, beaucoup moins étoffées. Il faut dire qu'il doit être difficile d'écrire des descriptions aussi poussées que celles de Robert Jordan, et de plus, conclure l'histoire de manière satisfaisante demandait d'être plus concis et d'aller à l'essentiel. Je ne regrette pas ces paragraphes parfois lourds, mais les descriptions ont parfois été tellement réduites que le contexte même semblait saccadé, les actions s'enchainant mal, ce qui est dommage, car ça aurait pu être plus fluide grâce à une ou deux lignes. Cependant, ces passages restent rares.

Rares également, mais qui m'ont un peu plus dérangé, de petits moments 'out of character' pour plusieurs personnages. C'est dommage, d'autant que c'était souvent complètement superflu.

Autre chose qui m'a perturbé, l'auteur à choisi d'entremêler les différents points de vue des personnages, chacune de ces parties assez courtes. Jusque là, pas de problème, sauf que les évènements que l'on suit avec les différents protagonistes se déroulent en différé. Ainsi, au lieu de voir ce qui se passe avec Perrin, Mat, Aviendha... pour en arriver au moment où se finissait le tome précédent et continuer sur une même base temporelle, on suit tous les personnages à des moments différents... avec la majorité des personnages se trouvant ainsi comme à deux endroits en même temps. Je trouve toujours plus plaisant de suivre les différents points de vue de manière enchevêtrée, mais pour le coup, j'aurais préféré qu'on suivent les personnages mis de côté dans le tome précédent dans une première partie, pour repartir sur une même base temporelle dans une deuxième partie. Cependant, je comprend le choix de Sanderson, et on arrive quand même à appréhender le déroulement de l'histoire.

Afficher en entier
Diamant

Un tome parfait de préparation à l'ultime tome de La Roue du Temps. Les intrigues se dénouent complètement pour Mat et Perrin, et les personnages finissent globalement leurs tâches en cours pour se diriger vers le lieu de la grande bataille.

J'ai particulièrement apprécié ce tome, où les évènements s'enchaînent sans temps morts, ou presque. Une mention spéciale pour l'arc de Perrin, Spoiler(cliquez pour révéler)la mort de Hopper m'ayant vraiment touchée... Savoir qu'il ne pourra jamais revenir dans "the Pattern" rend cette mort encore plus déchirante. La fin du livre est tout aussi prenante, avec la quête de la tour de Ghenjei enfin racontée, après plusieurs tomes d'attente.

L'évolution de Rand est également très intéressante. On le voit enfinSpoiler(cliquez pour révéler) sortir de folie, et l'on comprend tout ce que cela implique. Cette mise en place des pièces dans le puzzle d'ensemble est vraiment prenante.

Il est à noter que ce tome se déroule en déphasé entre les personnages : les arcs de Rand et Egwene sont plus avancés dans le temps que ceux des autres. On arrive à des situations où des évènements du tome précédent sont expliqués d'un autre point de vue. Cela peut être déstabilisant si l'on ne le sait pas.

Les autres points de vue rattrapent progressivement celui de Rand.

Les acteurs sont tous en place, le jour approche, il ne reste plus qu'un tome à cette série de longue haleine... The Last Hunt is coming, and I am really eager to follow it and see what will happen to everyone..

Afficher en entier
Diamant

http://delivreenlivres.blogspot.fr/2016/07/the-wheel-of-time-book-13-towers-of.html

On reste toujours dans le haut de gamme pour ce tome, il a été certes un peu moins exceptionnel pour moi vu qu'il n'y a pas eu d'énorme révélations ou de grosses surprises comme le précédent. En fait ce tome fait vraiment le point avec quasiment toutes les intrigues qui étaient en cours dans les précédents tomes.

Je suis ravie d'en arriver la dans le récit, on s'approche vraiment de la fin, petit à petit tout se met en place. Sanderson fait un excellent travail pour tout rassembler, il arrive à finir et mettre en place tout ce qui était en cours en une seul roman, autant dire qu'il s'en passe des choses.

(pas de spoiler sur ce tome mais sans doute certains sur les précédents)

La ou The Gathering Storm nous faisait vraiment avancer les intrigues de Rand et de Egwene, celui ci met le focus sur sur Perrin et Mat, tout en leur laissant suffisamment à faire pour qu'on ai vraiment envie de lire le suivant.

Au niveau chronologie c'est vrai qu'en fait les évènements de ce tome se passent simultanément à ceux du précédent, mais c'était nécessaire de séparer en deux cas il y avait trop à dire pour tout rassembler en une seule tome. Ceci dit c'est vrai que j'avais déjà eu cette impression dans le précédent d'être en décalé car lors de leurs visions des autres personnages on est jamais raccord avec ce qu'on suis du personnage au même moment dans le livre. Mais ce n'est pas vraiment gênant car ces passages sont peu et il est assez facile de faire le lien, sans compter que ça nous donne des fois des indices sur ce qui va se passer, et fait donc monter la tension car on a hâte que ça arrive.

C'est à la fin du livre qu'on arrive vraiment avec une histoire à plat, tout le monde est bien calé sur le même moment, on a rattrapé tous les retards précédents.

(En plus ce genre de décalage existait déjà dans les tomes précédents mais vu qu'on avait en général aucun moyen de faire le lien on s'en rendrait moins compte, ce n'est donc pas un fait de Sanderson, mais une constance qui reste applicable à ces temps la.)

J'ai adoré voir Perrin évoluer. C'est un personnage que j'apprécie beaucoup et il a encore pas mal de blocages, notamment avec son refus d'être leader. C'est un point commun qu'il a avec Mat, quoi que Mat lui c'est surtout le fait de devenir noble qui le gène en fait.

Perrin c'est le mec ordinaire par excellence, il a grandit, il a fait face à des challenges qui lui ont grandement pesé. Au début du tome il en est au point ou il se déteste encore trop pour accepter les changements. C'est un homme sérieux qui n'aime pas tout ce qui est lié à la politique, il n'a qu'une envie c'est qu'on le laisse tranquille, que ça soit du coté des humains ou des loups, qu'il ne comprend toujours pas. Mais la dernière bataille approche et il n'a plus le temps de se perdre, il va devoir vraiment prendre sur lui pour devenir celui qu'il doit et s'accepter, le nouveau lui, plus l'ancienne garçon apprenti forgeron auquel il s'est vraiment accroché durant tout les tomes précédents.

Mat de son coté part enfin dans la quête qu'on attendait depuis des lustres, d'ailleurs il a vraiment merdé sur le coup, sa légendaire méfiance envers les Aes Sedai à vraiment foutu la merde, il m'a drôlement mis en colère sur le coup, c'est triste mais ça colle au personnage.

La tour blanche est à nouveau la cible d'une attaque, celle qu'Egwene attendait depuis quelques temps, mais tout n'est pas aussi simple bien sur. Gawin parviendra-t-il a trouver sa place?

Avienhda fait une découverte qui pourrait bien changer de nombreuses vies, annonçant un nouveau dilemme que je n'avais pas du tout vu venir.

La tour noire elle est toujours dans le flou, on ne sait pas trop ce qui se passe la bas, mais en tout cas ce n'est vraiment pas bon.

Les Seanchans sont toujours opposés à une alliance avec Rand, du moins tant que celui ci ne se livre pas.

Les armées se rejoignent, les évènements se précipitent, les loyautés sont testées.

La grande bataille approche, on la frôle du doigt.

En résumé Towers of Midnight fait un excellent travail pour faire avancer une multitudes d'intrigues, pavant le chemin vers la dernière bataille. Bon tout n'est pas non plus réglé car il reste pas mal d'épines dans les pieds de Rand qu'il devra résoudre dans le dernier tome. Ce n'étais pas le meilleur tome de la série mais un tome clé, un tournant indispensable qu'on attendait tous !

18/20

Afficher en entier
Or

L'anglais n'étant pas ma langue maternelle, les premières pages sont toujours difficile à lire mais une fois passé ce cap, l'histoire nous emporte et le livre se dévore presque aussi rapidement que la version française.

Pour les impatients qui n'ont pas le courage d'attendre la version française et qui parle anglais, je vous conseille de vous essayer à la VO, vous ne le regrettez pas.

Afficher en entier

Activité récente

Frais l'ajoute dans sa biblio or
2019-11-07T09:51:01+01:00
Sixty l'ajoute dans sa biblio or
2019-07-30T22:28:20+02:00
Hugo-33 l'ajoute dans sa biblio or
2018-12-13T20:14:34+01:00

Titres alternatifs

  • The Wheel of Time - T13 - Towers of Midnight - Anglais

Distinctions de ce livre

Évaluations

Editeurs

Les chiffres

Lecteurs 45
Commentaires 4
Extraits 1
Evaluations 8
Note globale 8.88 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode