Livres
554 718
Membres
599 920

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Rebecca Kean, Tome 7 : Amberath



Description ajoutée par Lolita91 2020-12-06T13:39:29+01:00

Résumé

" Je suis d'une nature profondément optimiste, la preuve : ma meilleure amie s'apprête à donner naissance à "Damien, le fils du diable" ? Je me dis pas grave, tant qu'il naît sans cornes et sans odeur de soufre, on devrait pouvoir gérer. Mon petit ami me ment depuis des années ? Pas de problème, je décide de retourner chez moi et de m'y construire une vie meilleure... Bref, je reste positive. Du moins, c'était le cas jusqu'à maintenant. Parce que, pour la première fois de ma vie, j'ai beau chercher, je ne vois vraiment pas comment je vais pouvoir m'en tirer. "

Afficher en entier

Classement en biblio - 962 lecteurs

extrait

Pour la première fois depuis son arrivée, j’avais autorisé ma garde personnelle à m’accompagner.

Quatre d’entre elles se trouvaient dans ma voiture et six dans le van qui nous suivait.

Soit dix guerrières possédant la force de frappe et la puissance d’une armée de plusieurs centaines d’hommes.

En lui demandant officiellement audience, j’avais envoyé un message très clair à Raphael : cette visite n’était pas celle d’une maîtresse à son amant ou d’un Assayim à un membre du Directum, mais une rencontre formelle entre la Reine des Vikaris et le Tribain des vampires.

Le message fut visiblement reçu cinq sur cinq parce qu’une cinquantaine de gardes se rassemblèrent aux abords du manoir dès que nous eûmes franchi le portail de la propriété.

— Prima, soyez la bienvenue en territoire nosferatu, déclara Jencco en s’inclinant.

Le lion arborait une mine sévère et regardait non sans inquiétude mes gardes se positionner silencieusement et dans une parfaite coordination de mouvement en arc de cercle autour de moi.

Je ne répondis pas et me contentai d’incliner légèrement la tête.

— Je vous prie de me suivre, fit-il avant de grimper les marches de l’escalier de pierre jusqu’à l’entrée.

Je lui emboîtai le pas, le regard fixe et la tête haute en faisant soigneusement mine de ne pas remarquer l’expression effarée des hommes de Raphael.

— Prima, nous sommes honorés, m’accueillit Hector, le majordome de Raphael, d’un ton cérémonieux en ouvrant la porte.

J’aimais beaucoup Hector.

En temps normal, je l’aurais probablement taquiné et nous serions allés discuter dans la cuisine autour d’une bonne tasse de thé.

Aujourd’hui, je me contentai d’acquiescer poliment, de retirer mon blouson et de le lui coller dans les bras sans dire un mot.

— Le maître vous attend dans la salle de réception, me renseigna-t-il en me faisant signe de le suivre.

Je le suivis, ma garde toujours déployée autour de moi.

La nuit était en train de tomber, je n’étais donc pas surprise de voir certains des gardes les plus puissants du Mortefilis levés et alignés le long du couloir qui menait à la salle de réception du manoir.

Immobiles comme des statues, ils nous suivaient attentivement des yeux.

Naelle qui se tenait juste à côté de moi esquissa un rictus et envoya discrètement une légère décharge à Vladimir, le vampire blond qui la dévisageait d’un air franchement hostile.

— Naelle, sage, ordonnai-je d’un ton sévère.

— Oui, ma Reine, répondit-elle en jetant un regard tellement rempli de mépris au vampire qu’il aurait pu s’y noyer.

J’accélérai le pas avant que ça ne dégénère.

Naelle avait un caractère de chien et je connaissais suffisamment Vladimir pour savoir à quel point il pouvait se montrer teigneux.

Je n’avais aucun doute sur le fait que si un tel combat devait avoir lieu le vampire se ferait sacrément botter le cul mais je n’avais aucunement l’intention de laisser ce genre de merdes se produire.

En tout cas, pas sans provocation directe de leur part.

Hector ouvrit la porte de la salle de réception puis s’inclina tandis que trois de mes gardes me précédaient dans la pièce.

En moins de deux secondes, elles examinèrent les lieux, enregistrèrent le nombre de vampires présents, quatre en l’occurrence, ainsi que leur potentiel offensif, puis se positionnèrent aux trois coins de la salle de manière à pouvoir intervenir le plus rapidement et le plus efficacement possible tandis que j’entrai avec Naelle à ma gauche, Victoria à ma droite et Blanche juste derrière moi.

Raphael vêtu de son kimono blanc d’apparat avait attaché ses cheveux avec une lanière en cuir.

Ses yeux étaient aussi bleus et luisants qu’un ciel d’été.— Morgane, Reine des Vikaris, présente ses respects à Raphael, Tribain et maître du Mortefilis, fis-je d’une voix neutre en inclinant brièvement la tête.

— Et Raphael, maître du Mortefilis, présente ses hommages et souhaite la bienvenue à Morgane, souveraine des Vikaris,répondit-il en me rendant respectueusement mon salut.

Son visage n’exprimait pas la moindre expression mais je le connaissais suffisamment pour remarquer à la raideur de ses mains qu’il était extrêmement contrarié… non… pas contrarié… furieux.

Il était fou de rage.

Bien.

Comme ça on était deux.

Afficher en entier

Commentaires les plus appréciés

Bronze

Je suis désolée de dire ça mais toute cette attente pour ça ... Je suis vraiment déçue ...

Ce tome manque de la profondeur, ce n'est plus la Rebecca Kean que l'on connait, elle est moins mature et elle a moins d'humour ... Je ne sais pas comment l'expliquer il manque le petit truc qui fait dire que c'est Rebecca Kean.

Ensuite on ne voit quasiment pas les personnages principaux, du moins pour moi principaux, Raphaël, Maurane, Ali et Baetan.

Les sentiments entre les personnages paraissent superficielles, tout va trop vite et/ou ce n'est pas assez explorés. Par exemple, la confrontation entre Raphael et Rebecca, j'ai envie de dire "et ?". Spoiler(cliquez pour révéler) Je ne parle même pas de la relation entre Bruce et Rebecca, elle l'évitait pendant plus de deux tomes et là en quelques pages ils sont "ensemble". Même sa relation avec Ali parait plus froide avant elle me faisait sourire mais là non. Il y a une certaine distance entre Rebecca et les autres personnages.

J'ai l'impression, comme d'autre, c'est un tome de transition. Cassandra O'Donnell a placé l'intrigue pour le tome suivant et c'est tout. Aucunes réponses aux questions du tome précédent.

Les tomes précédents, je les ai lu d'une traite mais là pas du tout, pour tout vous dire j'ai même sauté des pages.

Bref, tout ça pour dire que ce tome est loin d'être à la hauteur de mes attentes. C'est triste car c'était ma série préférée mais j'espère que le "dernier" tome sera mieux et qu'on n'attendra pas 3 ans.

Afficher en entier
Diamant

J'adore Rebecca Kean, mais la lecture de ce tome me laisse un sentiment ambivalent.

C'est toujours une joie de se replonger dans les aventures de Rebecca et de savourer la plume de Cassandra O'Donnell.

Malgré ces points positifs, et à mon avis, ce tome n'apporte presque rien à l'histoire de Rebecca. C'est à mon sens un roman de remplissage. L'enquête et les révélations qui en découlent me paraissent insuffisantes. Les questions accumulées depuis "Traquée" restent sans réponses, même si on sent se profiler le scénario du prochain tome.

De même, les relations externes au clan Vikaris, me semblent superficielles dans ce roman. Les sentiments sont peu creusés. La communauté surnaturelle du Vermont est quasi inexistante. J'attendais avec impatience la confrontation Raphaël/Rebecca, qui tient, en tout et pour tout, sur deux pages.

Ce tome signe aussi le grand retour de Bruce. Même si j'aime beaucoup son personnage,Spoiler(cliquez pour révéler) l'évolution de sa relation avec Rebecca, me paraît artificielle, insérée dans l'histoire pour servir les besoins du tome suivant.

J'attends donc avec impatience le tome 8 (premier semestre 2022 - source FB Cassandra O'Donnell) pour connaître, enfin, les tenants et les aboutissants.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Argent

Livre lu en 4H30.

Sincèrement, c'était une lecture agréable mais bon, l'autrice semble suivre la même recette depuis le début, et ça peut devenir un peu lassant quoi. J'aime bien l'enquête même si c'est vrai que Spoiler(cliquez pour révéler) rajouter des nouvelles créatures magiques à chaque tome et toujours faire en sorte que Rebecca semble trouver la situation absolument tout le temps désespérée fait que ça engage le lecteur un peu moins... La situation s’envenime ok, mais drama après drama on en peut plus en fait. Sinon Raphael est un peu décevant mais c'est peut-être pour laisser plus de place à Bruce (btw c'est quoi ces ébats sincèrement? et puis leur relation est tellement cringe parfois mdrr) La révélation que Bruce est un démon est étonnante je dirais et peut-être bien commode quand je me dis que le combat final (si il y en a) sera dans le monde des démons. Tout le monde se révèle des Mary Sue ou quoi? L'humour est passable on va dire, je me suis pas tordue de rire mais c'est du sarcasme j'imagine et l'autrice aime beaucoup les références aux français et je ne sais pas si j'aime bien mais au moins c'est distrayant. La fin semble précipitée tout de même. En résumé, bonne lecture mais je sais pas si ça valait le coup d'attendre 4 ans (évidemment je n'en veut pas à l'autrice qui ne s'est pas tourné les pouces et a sorti d'autres choses entre temps)

Afficher en entier
Lu aussi

Cette série est toujours aussi drôle mais j'avoue que je ne comprend pas pourquoi l'auteur s'embourbe dans une histoire toujours plus compliquée alors qu'elle a déjà visiblement du mal à se dépatouiller de tout le bazar entre Rebecca et le "dieu" Raphaël... J'espère juste que le prochain tome sortira avant 2050 cette fois...

Afficher en entier
Or

J'ai bien aimé et j'ai adoré à partir de l'arrivée de Bruce, mon intérêt s'est éveillé! Enfin Rebecca reçoit de la tendresse, chaleur, compréhension et écoute. Au début, je trouvais Rebecca distante de tout, peu connectée. Et au fil de l'histoire en s'aperçoit qu'elle se prépare mentalement pour son rôle de Morgane. Serait-elle ambivalente sur son rôle, est-ce vraiment ce qu'elle veut même si elle dit que son chemin est tout tracé. Et j'ai été tellement surprise par la fin. Étant donné que ce tome a été très long à arriver, je me disais que c'était le dernier! Mais non, ça ne peut pas finir comme ça!

Afficher en entier
Diamant

J'aime toujours autant le personnage de Rebecca! J'ai adoré ce septième tome, vraiment haut en couleur et tout ce que j'attendais. Principalement, l'évolution du couple Rebecca/Bruce, franchement mama je suis totalement fan. Je suis déçu de ne plus autant voir certains personnages comme Aligart que l'on voit moins souvent tout comme Raphaël. Par contre, mon cœur a été brisé... je suis trop triste de la mort d'un personnage et aussi du fait que l'on ne voit plus Leonora et le petit fils de Gordon, trop de chose se passe entre le 6eme et 7eme tome qui ont très peu d'explication.

Afficher en entier
Diamant

Quel crève cœur quand vient la fin ! Heureusement, l'aventure de la jeune Rebecca Kean est loin d'être terminée et pour cause !

Les problèmes ne cessent de lui tomber dessus, les complots se font de plus en plus nombreux et surtout les ennemis deviennent plus dangereux à chaque tome. La jeune reine Vikaris doit faire face à des ennemis coriaces tandis que de lourds secrets commencent à se dévoiler. J'ai hâte de lire le prochain tome.

Afficher en entier
Or

UN RÉGAL

J'étais un peu septique pour ce tome 7, au vu des avis moyennement positifs, mais pour moi , ce fut une belle surprise.Contrairement à certaines lectrices qui ont trouvé ce tome sans grand intérêt, moi, je n'ai pas du tout eu ce ressenti.Je me suis regalée , de part l'l'histoire, l'action, les personnages et que dire de l'humour...omniprésent.

On fait plus ample connaissance avec les Vikaris et bon Dieu ,elles depotent.

On découvre l'existence des fées , et croyez moi , ceux ne sont pas de gentilles petites fées clochettes.

Bon , c'est vrai, j'avoue.Raphaël m'a manqué, mais ce sera sans aucun doute pour mieux le retrouver plus tard, car il est certain qu'il n'acceptera jamais la décision de Rebecca...

Bruce le loup des steppes fait son come back pour notre plus grand bonheur.

Des secrets sont revelés , des révélations chocs sont dévoilées.Rebecca devra faire des choix qui ne vont pas plaire à tout le monde et elle devra affronter la fureur de Raphaël ...Bref cela présage une suite épique.

J'ai pris une décision.Je vais attendre la parution de tous les prochains tomes avant de me replonger dans cette série, car c'est trop frustrant de devoir attendre la suite.

Bonne lecture.

Afficher en entier
Or

Cette série m’a tellement plu la fois ou j’ai ouvert le premier tome que je n’ai jamais cessé de la lire et la relire depuis. Maintenant que j’en suis au tome 7 je l’aime toujours autant. Bien sur ça m’a déçu que l’on ne parle pas davantage de Michæl puisque je croyais que ce tome serait le dernier et que je commence a avoir hate de connaître le déroulement entre eux deux mais ça ne m’empêche pas d’avoir aimé tout de même ce tome.

Afficher en entier
Diamant

Trop de suspendes sa me tue.

Afficher en entier
Argent

Je pensais lire le dernier tome de la série, mais en fait pas du tout. C'est toujours un plaisir de retrouver la badasse Rebecca Kean, mais là, cela devient un peu redondant...

Afficher en entier
Diamant

Le 7e tome de Rebecca Kean s’est fait attendre, et malgré les nombreux avis négatifs qui m’ont fait craindre d’être déçue, j’ai apprécié ma lecture.

Bien plus épais et mieux corrigé que le tome 6 (plus de ????!!!) qui avait été une vraie déception, ce tome relève la pente et me rappelle pourquoi j’aimais tant cette saga.

Ne lisant pas ce roman spécialement pour la romance et n’ayant rien imaginé ou prévu de la confrontation Raphaël / Rebecca, mes espoirs n’ont pas pu être désillusionnés.

J’ai apprécié le fait qu’on s’intéresse au clan des Vikaris, ces Sorcières de Guerre courageuses et affrontant le danger sans sourciller, avec plaisir même. J’aurai trouvé dommage qu’au contraire on ne sache rien de concret des Vikaris et qu’on ne les voit pas à l’œuvre au service de leur Reine alors que depuis le tome 1 on en parle comme une légende effrayante. C’était aussi l’occasion de voir Rebecca plus longtemps dans son rôle de Reine. Elle agi quand il le faut, elle explose quand c’est nécessaire, et plusieurs scènes démontrent qu’elle n’est pas devenue un poteau à protéger comme le voudrais pourtant son nouveau statut. D’autres encore montrent que malgré son rang, elle n’agit pas parfaitement comme tel.

Les répliques étaient toujours aussi piquantes pour attirer un sourire, même si ça n’a pas vraiment marché sur moi. Bien sûr, on peut subjectivement trouvé que l’humour sur la mort et la torture était toujours prenant, c’est subjectif. Quoi qu’il en soit, c’était mineur et cela n’a pas entaché ma lecture.

Le tome 7 de Rebecca Kean permet l’extension du monde surnaturel. Loin d’être futile, cela a permis d’obtenir des réponses concrètes (même si j’en avais deviné certaines) sur quelques points tout en créant un antagoniste sérieux à Rebecca. Je me demandais d’ailleurs qui l’auteure ferait se dresser vraiment contre elle car bien qu’elle soit la Reine des Vikaris, elle est aimée de tous à Burlington.

Je schématise mais ses liens sont en gros : enfant des Loups, ex-amante des Vampires, pupille des Muteurs, amie des Portionneuses, alliée des Chamans et princesse des Démons.

De ce fait, déjà que peu d’entre eux aurait pu faire le poids contre elle, ceux qui pouvaient être une sérieuse menace sont très proches d’elle (les Vampires et les Démons). Et la carte du Nécromancien avait déjà été jouée au tome 5. A titre totalement subjectif, j’ai beaucoup aimé son rapprochement avec Baëtan qui est comme une sorte de gardien/père grognon et borderline envers Rebecca.

Le fait qu’un véritable ennemi se dresse devant elle pimente un peu le récit. C’est l’un des problèmes à créer des personnages tous aussi puissants et surpuissants les uns des autres : au fil des tomes et de l’évolution des pouvoirs, on finit par ne plus ressentir d’angoisse pour eux, tant ils sont forts.

Je pense que c’est d’ailleurs la raison pour laquelle le tome 5 reste jusqu’à présent mon favori : le nécromancien lui avait mis une pâtée d’enfer et une Vikaris du trio infernal de la grand-mère de Rebecca avait même périe. Ici, la balance a un peu basculée et le mystère tout comme le suspense ne s’essouffle pas. L’enquête est bien menée, on quitte les portes de Burlington, on découvre d’autres personnages, et on obtient juste assez d’éléments de réponses pour maintenir notre intérêt.

Concernant la romance, s’il est vrai qu’elle a souvent paru indécise dans ses relations, c’est plutôt à cause de l’ambiguïté de ses liens : ses paroles étaient souvent claires : elle ne voulait que Raphaël. Ainsi, je ne considère pas qu’il y ait un véritable triangle amoureux. De multiples liens ambigus, oui.

Et dans ce tome, elle affirme clairement avoir rompu avec Raphaël qui joue son connard toxique (me confirmant que j’avais bien fait de ne jamais l’aimer) et cède « enfin » à Bruce avec lequel elle avait toujours une relation bien plus aboutie. C’est personnel mais j’ai toujours trouvé Bruce mieux construit que Raphaël : plus humain, plus chaleureux, plus attentionné, et sa cohabitation avec elle leur a vraiment donné une dynamique de couple, ce que je ne ressentais pas forcément avec Raphaël.

Plus complet sur le blog : https://letempodeslivres.wordpress.com/2021/04/18/rebecca-kean-tome-7-amberath-les-dieux-sont-si-capricieux/

Afficher en entier

Date de sortie

Sortie récente

"Rebecca Kean, Tome 7 : Amberath" est sorti 2021-01-20T17:21:36+01:00
background Layer 1 20 Janvier

Date de sortie

Rebecca Kean, Tome 7 : Amberath

  • France : 2021-01-20 (Français)

Activité récente

Maya28 le place en liste or
2021-06-18T05:50:17+02:00
yagine le place en liste or
2021-06-11T10:11:02+02:00
Gaelys le place en liste or
2021-06-06T18:16:39+02:00
ange900 l'ajoute dans sa biblio or
2021-06-05T17:52:32+02:00

Distinctions de ce livre

Évaluations

Quizz terminés récemment

Editeurs

Les chiffres

lecteurs 962
Commentaires 143
extraits 23
Evaluations 353
Note globale 8.26 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode