Lire la suite...
Dans les listes de lecture des booknautes
Activité récente
  • 20-04 ajouté par Planetarium (Ma PAL(pile à lire))
  • 20-04 ajouté par OliveKennedy (Liste de bronze)
  • 18-04 ajouté par inesdu28 (Je suis en train de lire)
  • 18-04 ajouté par louvasanga (Mes envies)
  • 16-04 ajouté par Aryana (Mes envies)
  • 16-04 ajouté par Books-in-bag (Ma PAL(pile à lire))
  • 15-04 ajouté par ju75 (Liste de bronze)
  • 14-04 ajouté par LarvX (J'ai lu aussi)
  • 11-04 ajouté par Pandicorn (Ma PAL(pile à lire))
  • 09-04 ajouté par camica (Liste de bronze)
Livres ayant des thèmes similaires
On en parle ici :
Evaluations
Critère Note Visuel
Globale 7.4
Scénario 7.3
Ecriture 8
Suspense 6.3
Originalité 8
Addictivité 6.8
Pédagogie 6.8
Créativité 7.8
Personnages 7.5
Humour 7.6

Vos favoris l'ont en bibliothèque

Métaphysique des tubes

Titres alternatifs

Anglais : The Character of Rain
Espagnol : Metafísica de los tubos

Date de sortie

France : 23 Août 2000
Poche France : 30 Avril 2002

Editions

Présent dans votre biblio :

Description

Ajouté par camillel54 le 10-08-2010
"Il existe des êtres qui ne subissent pas la loi de l'évolution. Ce sont les légumes cliniques", ou des tubes par où circule seule la nourriture. Ces tubes ne sont pas pour autant sans cervelle puisqu'il arrive que celle-ci, suite à un "accident fatal", se réveille soudain, et déclenche la vie. C'est exactement ce qu'a vécu la (très) jeune narratrice de Métaphysique des tubes durant les deux premières années de sa vie qui furent muettes, immobiles, végétatives, bref divines. Au sens propre, car ce singulier bébé n'ignore pas qu'il est Dieu lui-même, méditant sur ce monde qu'il hésite à rejoindre. Sous forme de monologues intérieurs, considérations philosophico-drolatiques, on déguste le récit de ces trois premières années d'une vie française au Japon, pays merveilleux où de la naissance à la maternelle, l'enfant est un dieu.

Extraits

Ajouté par SdNf le 28-07-2010
"Le regard est un choix. Celui qui regarde décide de se fixer sur telle chose et donc forcément d'exclure de son attention le reste de son champ de vision. C'est en quoi le regard, qui est l'essence de la vie, est d'abord un refus.
Vivre signifie refuser. Celui qui accepte tout ne vit pas plus que l'orifice du lavabo. Pour vivre, il faut être capable de ne plus mettre sur le même plan, au-dessus de soi la maman et le plafond. Il faut refuser l'un des deux pour choisir de s'intéresser soi à la maman soit au plafond. Le seul mauvais choix est l'absence de choix."

Ajoutez votre commentaire

Envoyer
Spoiler
Max 0/10000 caractères utilisés

Les commentaires les mieux notés

Par bookemixer le 2010-04-20 14:15:22 Editer
Ce sujet, qui pourrait être ennuyeux et égocentrique, devient sous la plume de l'auteure une histoire drôle et très agréable à lire. Il fallait oser !
Par camillel54 le 2010-08-10 13:25:14 Editer
Amélie Nothomb nous fait une fois de plus découvrir un morceau de sa vie (dans ce livre de 0 à 3 ans) et une fois de plus on ne peut s'empécher de rire à chaque page. Je conseille ce livre à tout le monde. Il est simple à lire et l'humour léger!

Les derniers commentaires ajoutés

Par pierrot35 le 2014-03-30 18:29:37 Editer
pierrot35 Or
Au début du livre, je trouvais ça très étrange mais une fois lancé, j'ai beaucoup aimé ! Il faut se laisser emporter par l'univers de l'auteur...
Par Candies le 2014-03-29 14:49:48 Editer
Des premières pages assez ennuyeuses, qui donneraient presque envie d'arrêter de lire.
Pourtant, Amélie arrive à nous faire entrer dans le vif du sujet et cette autobiographie commence à devenir intéressante.
Un livre que j'ai adoré lire, assez drôle et qui se lit vite, il faut persévérer au début, mais je n'ai pas fini déçue !
Par isabarde le 2014-03-16 11:53:05 Editer
Une autobiographie amusante au coeur de la campagne japonaise. Amélie Nothomb, surnommée "la Plante" ou encore "Dieu", nous fait découvrir sa vie de 0 à 3 ans.
Une histoire très sympatique que je recommande à tous.
Par jprimprim le 2014-03-13 20:03:51 Editer
Je n'ai jamais lu un livre aussi ... étrange ... Mais je dois bien l'avouer, j'ai adoré ! C'est très drôle et intéressante.
Par patoch38 le 2014-03-13 15:18:26 Editer
Malgré un début long et difficil, on finit par entrer dans le vif du sujet de l'histoire.
Certains moments sont assez drôles et nous rendent l'histoire plaisante.
Elle se lit très facilement et en une ou deux heures.
C'est un très bon récit d'enfance.
Par Erorl le 2014-03-11 04:31:00 Editer
Le début de la vie d’Amélie Nothomb (0-3 ans) au Japon.
Que dire de ce qui est plus une nouvelle qu’on roman. C’est assez original, bien écrit, mais ça ne passionne pas. Un peu de réflexion mystico-gélatineuse. Ca se lit en deux heures et à la fin, il n’en reste rien. Un peu comme le passage des aliments dans les tubes digestifs qui préoccupent tant l’enfance d’Amélie.
Par 45lol680 le 2014-03-06 11:57:53 Editer
Très bon livre qui est drôle et plaisant à lire. Amélie Nothomb nous raconte ces trois première année de ça vie qui est vraiment original.
Par Blackneptune le 2014-03-02 15:16:15 Editer
Très drôle autobio de Nothomb.
Par Rosara le 2014-02-28 12:24:05 Editer
C’est le premier livre d’Amélie Nothomb que je découvre. Une biographie de l'auteure de sa toute petite enfance dans le Japon... le sujet m'avait intéressé mais pas le titre.
Verdict ? Un livre ni bon ni médiocre.
Pour commencer, j'ai été déstabilisé par le début évoquant Amélie en tant que tube. Cela m'a ennuyé jusqu'au passage ou Amélie commence enfin à parler d'elle-même, avec le je. Je remercie ma détermination de m'avoir encouragé de continuer car les premières pages m'ont endormie.
Et tant mieux. Ensuite, on découvre avec joie le Japon sous les yeux de notre auteure, ses coutumes mais aussi le regard que ses habitants portent aux Occidentaux... Avec notamment Nisho-san et Kashima-san, les deux gouvernantes de la famille qui incarnent deux points de vue de la vision des Blancs : l'une, positif, l'autre négatif.
L'une voit les Blancs comme des gens cordiaux et aimables, l'autre comme des envahisseurs ayant détruit le pays pendant la Seconde Guerre mondiale.
Aussi, j'ai beaucoup aimé l'humour qui transparaît dans ce livre. Il y a des passages à se tordre de rire.
En revanche, le coup de cœur n'a pas sonné pour moi. Malgré l'humour du livre, la description du Japon et le reste, je n'ai pas été vraiment emporté. Donc, c'est pas un livre vraiment extraordinaire.
Par --Nina-- le 2014-02-13 12:28:50 Editer
Ce livre ne m'a pas beaucoup plus. Certains passages étaient intéressants, mais d'autres complètement ennuyeux. Je ne le recommande pas spécialement.
Inscrivez vous !
▶ Crééz votre propre bibliothèque virtuelle.
▶ Découvrez des conseils de lecture.
▶ Echangez avec des milliers de passionnés de lecture.