Lire la suite...
Dans les listes de lecture des booknautes
Activité récente
Livres ayant des thèmes similaires
On en parle ici :
Evaluations
Critère Note Visuel
Globale 7.4
Scénario 7.3
Ecriture 8
Suspense 6.3
Originalité 8
Addictivité 6.9
Pédagogie 6.8
Créativité 7.8
Personnages 7.5
Humour 7.6

Vos favoris l'ont en bibliothèque

Métaphysique des tubes

Titres alternatifs

Anglais : The Character of Rain
Espagnol : Metafísica de los tubos

Date de sortie

France : 23 Août 2000
Poche France : 30 Avril 2002

Editions

Présent dans votre biblio :

Description

Ajouté par camillel54 le 10-08-2010
"Il existe des êtres qui ne subissent pas la loi de l'évolution. Ce sont les légumes cliniques", ou des tubes par où circule seule la nourriture. Ces tubes ne sont pas pour autant sans cervelle puisqu'il arrive que celle-ci, suite à un "accident fatal", se réveille soudain, et déclenche la vie. C'est exactement ce qu'a vécu la (très) jeune narratrice de Métaphysique des tubes durant les deux premières années de sa vie qui furent muettes, immobiles, végétatives, bref divines. Au sens propre, car ce singulier bébé n'ignore pas qu'il est Dieu lui-même, méditant sur ce monde qu'il hésite à rejoindre. Sous forme de monologues intérieurs, considérations philosophico-drolatiques, on déguste le récit de ces trois premières années d'une vie française au Japon, pays merveilleux où de la naissance à la maternelle, l'enfant est un dieu.

Extraits

Ajouté par SdNf le 28-07-2010
"Le regard est un choix. Celui qui regarde décide de se fixer sur telle chose et donc forcément d'exclure de son attention le reste de son champ de vision. C'est en quoi le regard, qui est l'essence de la vie, est d'abord un refus.
Vivre signifie refuser. Celui qui accepte tout ne vit pas plus que l'orifice du lavabo. Pour vivre, il faut être capable de ne plus mettre sur le même plan, au-dessus de soi la maman et le plafond. Il faut refuser l'un des deux pour choisir de s'intéresser soi à la maman soit au plafond. Le seul mauvais choix est l'absence de choix."

Ajoutez votre commentaire

Envoyer
Spoiler
Max 0/10000 caractères utilisés

Les commentaires les mieux notés

Par bookemixer le 2010-04-20 14:15:22 Editer
Ce sujet, qui pourrait être ennuyeux et égocentrique, devient sous la plume de l'auteure une histoire drôle et très agréable à lire. Il fallait oser !
Par camillel54 le 2010-08-10 13:25:14 Editer
Amélie Nothomb nous fait une fois de plus découvrir un morceau de sa vie (dans ce livre de 0 à 3 ans) et une fois de plus on ne peut s'empécher de rire à chaque page. Je conseille ce livre à tout le monde. Il est simple à lire et l'humour léger!

Les derniers commentaires ajoutés

Par Lau97 le 2014-08-31 13:18:16 Editer
J'ai beaucoup aimé ce livre ! Certes un peu étrange de prime abord, mais non moins bourré d'humour et de descriptions japonisantes, j'ai été conquise par mon 2ème d'Amélie Nothomb !
Par Marie-Oceane le 2014-08-28 17:16:52 Editer
J'ai trouvé ce livre juste magique. Je l'ai juste dévoré. Quand on lis les premières pages, la première réaction est sans doute le plus souvent: "Mais qu'est ce que c'est que ce machin?!", surtout que c'est le premier livre d'Amélie Nothomb que je lis. Mais j'ai juste adoré! Tout est très léger, et en même temps sérieux et profond. A lire, absolument!
Marie-Océane
Par louise05 le 2014-08-13 14:36:24 Editer
Livre que j'ai du lire pour le collège, et qui est sympathique, quoique je l'ai trouvé un peu bizarre des fois
Par JessieLoveStory le 2014-08-11 15:05:47 Editer
Ce livre m'a vraiment surprise ! J'ai cru qu'il allait être ennuyant mais je l'ai lu à une vitesse affolante ! Et j'étais enchantée !! Très drôle, il m'a aussi fait découvrir un peu plus la culture japonaise par le regard d'un enfant. Ceux qui pense que ce livre n'est pas pour vous parce que au premier abord il faut l'avouer, il a l'air assez égocentrique et étrange. Mais finalement il est adorable. ;) A lire !
Par Pollen le 2014-07-29 15:54:23 Editer
Un début de vie intriguant... L'enfant est comparé à un Dieu et est le centre de l'attention. Grâce à Amélie on peu rentrer facilement dans la tête d'un jeune enfant et découvrir le monde avec lui... Je le recommande!
Par bamby114 le 2014-07-26 13:28:36 Editer
Je suis toujours surprise par cet auteur, elle aborde des sujets plutôt difficile pour une écriture, et pourtant elle arrive avec sa plume à rendre les choses belles, agréable, drôle, surprenante... L'auteure est un peu décalée, toujours, que ce soit dans son style ou dans ses sujets choisis. Je n'aime pas toujours, mais je ne peux m'empêcher a chaque fois d'admirer la maîtrise de notre langue et le jeu des mots, rien que pour cela, l'auteure vaut le coût d'être lue...
Par Anyme le 2014-07-08 12:13:51 Editer
Les premières pages sont vraiment ennuyeuses. Mais au fur et à mesure, on rentre dans l'histoire. Ce n'est pas un livre qui m'aura marqué mais cette lecture aura été agréable.
Par MelyChim le 2014-06-28 16:18:06 Editer
J'adore ce bouquin plus plusieurs raisons.
D'abord, j'adore comment il commence.
Ensuite, j'aime le fait qu'elle se prenne pour Dieu
Et pour finir, il se passe au Japon.
Par Abyssos le 2014-06-11 23:23:22 Editer
Abyssos Or
Une œuvre de génie servie par une écriture à la fois unique et originale. Le ton est à la fois très léger et pourtant sophistiqué, ce qui est du grand art! Écrire une sorte d'autobiographie sur les trois premières années de sa vie est quelque chose de très osé. La personnalité de l'auteure ainsi que son talent pour le jonglage avec les mots fait de ce livre un livre tout particulier. L'auteure s'y met à nue, dévoile son amour pour le Japon et ne fait pas preuve de l'innocence dont font habituellement preuve les enfants de son âge. Elle fait tout différemment et nous donne des raisons plus que valables. Elle adopte ainsi un visage plus adulte et critique, n'hésitant pas à remettre en question tous les codes qui régissent notre monde. Les métaphores et la symbolique du tube sont très puissantes.

Je trouve que le milieu de l’œuvre s’essouffle un peu mais fort heureusement, l'auteure a réussi à clôturer son autobiographie de façon magistrale avec une explication plus que convaincante.
Par Biblio-dream le 2014-05-29 15:38:28 Editer
Il s'agit du deuxième roman d'Amélie Nothomb que j'ai eu la chance de lire. Tout d'abord, je trouve la couverture adorable. La photo est très mignonne, et je ne sais pas comment on peut ne pas succomber à cette petite bouille. Pour en revenir au roman, je l'ai beaucoup aimé, tout comme le premier que j'avais lu, c'est à dire "Antéchrista". Cette auteure a vraiment un très grand talent, et sa plume légère est très agréable à lire. Sa façon d'écrire m'a beaucoup fait sourire et rire. On découvre sa vie depuis sa naissance jusqu'à ses trois ans, ce qui est assez étonnant, puisque ce n'est pas une période dont on se souvient vraiment, généralement. Pourtant, ici, tout est clair, tout ce qu'elle a vécu est parfaitement encré dans sa mémoire, et grâce à ce roman, elle le partage avec nous. On suit donc les trois premières années de cette petite fille qui dans un premier temps est considérée comme une "plante" puisqu'elle ne marche pas, ne parle pas, ne pleure pas... N'agit pas réellement comme un bébé devrait agir, en quelques sortes. Puis, elle finit par se "réveiller" et ce que l'on découvre est on ne peut plus surprenant. Elle sait parler, mais pour donner l'illusion d'un quelconque progrès, elle ne s'autorise qu'à dire quelques petits mots de temps en temps. En revanche, en compagnie de la jeune femme qui s'occupe d'elle, elle parle ouvertement. La relation entre cette petite fille et cette dame est très touchante. J'ai beaucoup aimé les moments de complicité qu'elles partageaient toutes les deux. Les parents de cette petite fille hors du commun sont heureux qu'elle soit aussi attachée à cette femme et qu'elle se décide à s'ouvrir, mais font la plupart du temps les mauvais choix pour elle. En effet, ils lui offrent des carpes pour son anniversaire alors qu'elle déteste ces poissons qu'elle juge inutiles et hideux, ce qui n'est pas totalement faux... Puis, ils lui apprennent qu'ils vont devoir quitter le Japon, un jour, alors que ce pays, c'est SON pays, c'est là qu'elle veut grandir et se construire. Ses trois premières années sont donc très mouvementées, puisqu'elle manque de perdre la vie à plusieurs reprises, elle se retrouve en compagnie d'une femme qui la déteste, de parents qui ne la comprennent pas dans de nombreux cas, d'un frère qui passe son temps à l'agacer et pour le punir, elle décide de ne jamais prononcer son nom... Ce roman, on ne peut tout simplement pas le poser une fois que l'on commence à le lire. Amélie Nothomb a une façon d'écrire qui empêche le lecteur de se désintéresser de l'histoire dans laquelle il s'est plongé, il ne peut plus en sortir avant d'avoir achevé sa lecture. C'est réellement captivant. En résumé, j'ai vraiment beaucoup aimé ce roman, et j'espère que j'aurais l'occasion prochainement de lire d'autres romans de cette auteure au talent indéniable.
Inscrivez vous !
▶ Crééz votre propre bibliothèque virtuelle.
▶ Découvrez des conseils de lecture.
▶ Echangez avec des milliers de passionnés de lecture.