Livres
438 933
Membres
367 789

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

International Guy, Tome 1 : Paris



Description ajoutée par Evanna 2018-07-16T13:39:18+02:00

Résumé

Un homme au service des femmes.

Découvrez le premier opus de l'agence de coaching dont vous ne pourrez plus vous passer. Faites la connaissance de Parker Ellis et ses comparses.

La première mission de l'agence International Guy se déroule à Paris dans l'univers des parfums.

Nos trois héros débarquent dans la capitale afin de venir en aide à Sophie, jeune héritière d'une grosse société. Le Dream Maker – Parker –, le Love Maker – Royce – et le Money Maker – Bo – vont unir leurs forces et leurs compétences pour se mettre au service de la jeune femme.

Entre leurs mains expertes, elle va s'épanouir et devenir une chef d'entreprise efficace et sûre d'elle. Les trois experts sauront-ils rester professionnels face à l'éclosion d'une jeune femme sexy ?

Afficher en entier

Classement en biblio - 292 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par Elouu 2018-12-10T00:15:33+01:00

- Je ne pensais pas me sentir aussi chagriné. Je suis toujours content de rentrer chez moi après une mission, surtout quand le déplacement dure plusieurs semaines, mais...

Elle sourit.

- Je vais te manquer.

C'est dit. En plus d'être douce, Sophie a souvent raison.

Afficher en entier

Commentaire le plus apprécié

Lu aussi

Voilà une série que j’attendais avec impatience, curieuse de découvrir le nouveau feuilleton mensuel d’Audrey Carlan. Calendar Girl m’avait laissé un assez bon souvenir, malgré quelques défauts qui m’avaient bien fait grincer des dents. Malgré tout, j’avais envie de découvrir ces International Guy…

Parker, Bo et Royce ont formé leur entreprise, International Guy, qui propose de multiples services à ceux qui peuvent y mettre le prix. Parker, le Dream Maker, s’occupe de coacher les clients en matière de vie et d’amour ; Bo, le Love Maker, se charge de vous relooker de la tête aux pieds. Quant à Royce, Money Maker, il transforme en argent le moindre dossier qu’on lui confie. Leurs missions, aussi différentes les unes que les autres, les poussent à voyager aux quatre coins du monde. Parfois seul, parfois à eux trois, quand la situation l’exige.

Ici, je vais vous parler simultanément des deux tomes, que j’ai enchainés. Et heureusement que les deux sortent le même jour car, si je n’avais pas eu le second opus immédiatement sous la main, je ne sais pas vraiment si j’aurais continué la série.

Sur le principe, l’histoire est sympa. J’aime beaucoup les personnages de Bo et de Royce qui apportent un vrai potentiel à l’entreprise. C’est avec Parker, le Dream Maker, que j’ai eu beaucoup, beaucoup de mal. Dès le départ, ça ne la pas fait, du tout du tout, et ce sentiment n’a pas vraiment disparu au cours de ma lecture.

Il faut dire qu’avec Sophie, la cliente du premier opus, ce n’était pas évident non plus. La jeune femme est une petite chose toute tremblante, toute fragile, qui est là pour apprendre de ces trois mâles virils qui vont la transformer profondément en deux temps, trois mouvements. Même pas une semaine pour « transformer » une femme peu sûre d’elle en une croqueuse d’hommes ? J’ai eu du mal à avaler tout ça. Surtout que, nous présenter une femme qui ne peut réussir dans son travail que si elle porte des talons de douze centimètres ou des tenues sexy… J’ai eu un peu mal à mon féminisme…

Mais l’histoire reste plaisante, l’écriture d’Audrey Carlan, toujours aussi addictive, fait le job et, finalement, ce n’est pas vraiment ce qui m’a le plus dérangé.

Comme je le disais, c’est avec Parker Ellis que ça coince. Bo et Royce, au moins, sont directs dès le départ : ils aiment les femmes, ils profitent de leurs charmes et ne le cachent pas. Parker, lui, est soit disant le gentleman par excellence… qui va pourtant emballer les deux premières clients dès le premier jour. Et, pour quelqu’un qui dit ne jamais, jamais avoir couché avec les clientes, bizarrement, c’est ce qui va lui arriver dans les deux premier opus.

Bon, soit. Après tout, c’est de la new romance et, après Calendar Girl, je ne m’attendais pas à quelque chose de tout sage non plus. Mais Parker est une suffisance hallucinante qui m’a fait secouer la tête à de nombreuses reprises. Soit disant le meilleur dans son domaine – même si je n’arrive pas à comprendre à quoi il sert vraiment. Bo et Royce ont des positions bien définies. Parker, lui… Je cherche toujours à comprendre en quoi les leçons de vie qu’il donne sont si indispensables puisque, à part ses parties de jambes en l’air, on ne voit pas trop ses fameuses leçons de vie.

Je me rends compte que ma chronique peut paraitre assez négative. Comme je le disais, si je m’étais arrêtée au premier tome, je ne sais pas du tout si j’aurais continué la série. C’est avec le second tome qu’Audrey Carlan a su susciter mon intérêt pour sa série en installant les prémices d’un fil conducteur à la Mia/Wes. C’est mignon et intéressant et, si ça n’a pas vraiment atténué mes griefs contre Parker, j’avoue qu’Audrey Carlan m’a ferrée et que je suis dorénavant curieuse de voir comment leur histoire va pouvoir s’installer durant les dix mois restants.

Surtout, j’aime vraiment les personnages de Bo et Royce qui, à eux deux, me donnent vraiment envie de voir ce que ça va donner pour ce trio d’amis. Si on enlève l’ego surdimensionné de Parker envers les femmes (oui, oui, promis j’arrête avec lui…!), on sent toute l’amitié fraternelle qui les lie tous les trois. Je suis là aussi curieuse de voir ce que ça va donner pour la suite, si Audrey Carlan va réussir à faire tourner ses effectifs et à ne pas tomber dans la redondance. Mais, après Calendar Girl, je lui fais confiance pour nous surprendre là où on ne l’attend pas… Série à suivre donc…!

https://aliceneverland.com/2018/07/12/international-guy-tomes-1-2-paris-new-york-audrey-carlan/

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par Elouu 2018-12-10T00:14:50+01:00
Argent

Après la série "Calendar Girl", j'étais curieuse de découvrir "International Guy" dans le même concept: une série de 12 tomes mais cette fois-ci, nous allons suivre une équipe composée de trois hommes. Pour ce premier tome, la lecture est agréable même si l'histoire est allée trop vite. J'aurai aimé un peu plus de développement sur la relation entre les personnages.

À voir comment va se dérouler l'histoire dans les prochains tomes.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par magaliB 2018-12-08T21:36:10+01:00
Lu aussi

Franchement je ne sais pas ou mettre ce livre, dans ma biblio ou à la poubelle...? Heureusement que je l'ai trouvé à la bibliothèque municipale, ainsi que le tome 2, et que je ne l'ai pas acheté. J'ai trouvé Parker frivole et très tactile avec Sophie, dès le premier contact, alors qu'il est censé être très professionnel. Etre française ne fait pas que l'on embrasse sur la joue tout le monde et surtout dans une relation de travail. Le début m'a donc réfrigéré. Je n'en dirai pas plus. je vais tenter le 2 puisqu'il est là, et que les avis sont positif sur l'évolution des personnages.

Afficher en entier
Or

Un récit très plaisant à lire du début jusqu'à la fin, pas une goutte d'ennuie! L'idée du scénario change des autres livres est c'est très ingénieux. Ce tout forme une saga insolite et humoristique, j'adore!

Afficher en entier
Or

J'adore cette histoire, j'adore cette auteure j'ai vu sa conférence sur le féminisme dans le New Romance et elle était parfaite (même si la journaliste posait des questions de merdes). Elle était tellement gentille et forte en même temps et elle m'a donné envie d'acheter un de ses livres et je n'ai pas été déçu ! J'adore !!!

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Samdu91 2018-11-05T14:09:35+01:00
Or

International Guy me plait beaucoup plus que Calendar Girl. Déjà, Parker est bien moins insupportable que Mia. Et puis ohlala, l'idée de base est géniale ! Beaucoup d'humour, des personnages à tomber par terre, j'adore cette nouvelle série.

Afficher en entier

j'ai tout de suite accrocher a cette histoire très addictif qui se lis sans prise ;ces une romances ou les héros mâles de cette saga vont me faire craquer de bonheur .vivement les prochains tomes

Afficher en entier
Argent

Après avoir dévoré la série Calendar Girl, j’attendais avec impatience la sortie d’International Guy. Déjà parce que j’aime le style léger, simple et addictif de l’auteur, et ensuite, j’étais curieuse de voir ce qu’elle allait faire avec, non pas un, mais trois héros mâles !

Pour l’instant, on voit principalement Parker, le Dream Maker. Bo et Royce sont aussi de la partie, mais ils sont plus en retrait (dommage, car je sens que Royce est bien parti pour être mon préféré !)

On se retrouve donc en présence de trois marraines la Bonne Fée !

Oui, ces hommes sont là pour changer nos vies ! Bon, surtout la vie des femmes riches, célèbres ou de pouvoir pour l’instant, mais ils sont là pour faire fonctionner la magie.

Le premier tome ne m’a pas autant accroché que celui de Calendar Girl mais… oui y a un gros MAIS !... il ne faut pas oublier qu’ils sont trois à se partager l’affiche et qu’il faut présenter et mettre en scène ces trois mâles (pour un livre de la même épaisseur.)

La suite de ma chronique est disponible sur mon blog : http://sousmaplume13.canalblog.com/archives/2018/08/02/36603003.html

Afficher en entier
Commentaire ajouté par allie 2018-11-03T00:20:57+01:00
Lu aussi

Je me suis laissée tenter par ce roman aprés l'avoir vu circuler un peu partout. Je n'ai pas lu Calendar girl donc je ne savais pas franchement à quoi m'attendre. J'ai trouvé cette lecture distrayante sans l'avoir véritablement aimé. Le roman est tout de même assez addictif pour que j'ai envie d'en voir plus afin de pouvoir me faire un réel avis sur cette saga.

Maintenant j'ai quand même un peu de mal avec le concept, quoique original, je ne comprends pas la finalité de cette histoire. Dans les romances "classiques", on recherche un happy end, un amour partagé et la promesse d'un avenir heureux pour le couple. Ici rien de tout cela, c'est un peu du sexe pour du sexe et des relations amicales avec bénéfices. Donc je ne sais vraiment pas quoi en penser.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par CindySB 2018-10-27T18:48:06+02:00
Pas apprécié

Honnêtement cette lecture était vraiment nulle. Le personnage principal, Parker, m'a tellement fait penser à un pauvre adolescent prépubère qui ne pense qu'à se branler et à baiser, que je ne lui ai trouvé absolument aucun atrait ni aucune profondeur. De même, l'histoire n'est traitée que vite fait et n'est pas du tout mise en avant. Il n'y a vraiment que ce côté sexuel sur le devant de la scène, et pourtant, même les scènes erotiques sont inintéressantes. Autant pour calendar girl j'ai eu des hauts et des bas, même si mon avis global sur la série reste la déception, autant là je ne lirai même pas le tome 2.

Afficher en entier
Or

Après Calendar Girl, j'ai voulu commencer cette série de roman car j'avais adoré la première. Pas déçu de ma lecture qui reste simple, distrayant et énormément addictive.

Afficher en entier

Date de sortie

Sortie récente

"International Guy, Tome 1 : Paris" est sorti 2018-07-12T00:00:00+02:00
background Layer 1 12 Juillet

Date de sortie

International Guy, Tome 1 : Paris

  • France : 2018-07-12 (Français)

Activité récente

Distinctions de ce livre

Les chiffres

Lecteurs 292
Commentaires 51
Extraits 9
Evaluations 120
Note globale 7.22 / 10

Évaluations

Meilleurs classements dans les Listes Booknode

Quizz terminés récemment

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode