Livres
515 348
Membres
528 793

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Dragon de glace



Description ajoutée par MaudeElyther 2019-06-08T20:05:24+02:00

Résumé

“D’un blanc cristallin, ce blanc dur et froid, presque bleu, le dragon de glace était couvert de givre ; quand il se déplaçait, sa peau se craquelait telle la croûte de neige sous les bottes d’un marcheur et des paillettes de glace en tombaient. Il avait des yeux clairs, profonds, glacés. Il avait des glaçons pour dents, trois rangées de lances inégales, blanches dans la caverne bleue de sa bouche.

S’il battait des ailes, la bise se levait, la neige voltigeait, tourbillonnait, le monde se recroquevillait, frissonnait.

S’il ouvrait sa vaste gueule pour souffler, il n’en jaillissait pas le feu à la puanteur sulfureuse des dragons inférieurs.

Le dragon de glace soufflait du froid.”

Auteur du fabuleux cycle du Trône de Fer, George R. R. Martin nous prouve à travers les quatre nouvelles de ce recueil qu’il est aussi bon romancier que noveliste. Il sait tisser des intrigues passionnantes et des personnages puissants, aussi attirants qu’inquiétants.

Afficher en entier

Classement en biblio - 192 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par MaudeElyther 2019-07-07T15:08:33+02:00

— Ce n'est pas juste se plaignit-elle. Ce n'est qu'un personnage. Lui, c'est notre bébé.

— Juste ? Tu veux que ce soit juste ? OK. Je vais rendre ça juste. Notre fils aîné s'appellera Edward. C'est assez juste pour toi ? »

Le visage d'Helen s'adoucit. Elle sourit timidement.

Il leva une main avant qu'elle ait une chance de dire quelque chose. « Bien sûr, j'imagine qu'il ne me reste plus qu'un mois environ, avant de finir ce sacré truc, si jamais tu cesses de m'interrompre. Toi, il t'en reste un peu plus. Mais je ne peux pas faire plus juste que ça. Tu le sors avant que je tape le mot FIN, et tu gardes le nom. Sinon, mon bébé qui est là… » il gifla à nouveau le manuscrit « est… l'aîné.

— Tu ne peux pas… », commença-t-elle.

Cantling se remit à écrire.

("Portrait de famille")

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par Chachouw 2020-03-03T11:39:51+01:00
Or

Adara, 7 ans, est née durant un terrible hiver. Sa mère est morte lors de l'accouchement. Depuis, elle vit avec son père, son frère Geoff et sa soeur Téri. Adara attend chaque hiver avec impatience, elle n'apprécie pas les autres saisons, elle se plaît au contact de la neige, de la glace.

Alors qu'elle était encore toute petite, elle rencontra le dragon de glace, créature terrifiante qui sème la désolation et le froid partout où elle passe... Néanmoins, Adara étant née sous le signe de l'hiver, elle éprouve un lien puissant, fort et spirituel avec le dragon et ne le craint pas. Au contraire, chaque année, elle recherche sa compagnie.

Bientôt la guerre menace. Les dragons de feu brûlent entièrement des villages alentours. Adara est la seule à pouvoir préserver son village grâce aux pouvoirs du dragon de glace... Mais la petite fille devra faire des choix et quitter le cocon paisible de l'enfance...

Dragon de glace, qui prend l'apparence d'un conte de fantasy classique, est un récit dérivé de l'univers du Trône de fer. Nous découvrons une histoire à la fois sombre, poétique et teintée de mélancolie qui évoque le passage de l'enfance à l'âge adulte.

George R.R. Martin a su rendre accessible son univers à la jeunesse. Néanmoins l'ouvrage n'est pas forcément destiné aux plus jeunes et serait finalement plus adapté à partir de l'adolescence, certaines scènes se révélant parfois assez cruelles.

La présentation (jaquette qui devient une affiche, couverture épaisse cartonnée) est soignée. Et, évidemment, il serait impensable de parler de cet ouvrage sans mentionner les illustrations somptueuses en bichromie (bleu et blanc) de Luis Royo. Dans des tons bleutés qui rappellent la saison préférée d'Adara, l'illustrateur a sans conteste su rendre en images toute l'âme de l'histoire : paysages fascinants de givre et de glace, scènes de combats, dragons de feu et de glace impressionnants...

Une lecture plaisante, un très bel ouvrage... !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par MarjorieCDeeb 2019-12-06T23:13:24+01:00
Argent

La nouvelle du Dragon de Glace est vraiment superbe ! On reconnait bien le style de l'auteur dans celle-ci. Les trois autres nouvelles sont également bien, mais sans plus contrairement à la première.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Lildrille 2019-10-10T10:22:05+02:00
Argent

Je publie des chroniques littéraires sur lavisqteam.fr et celle de ce roman est présente au lien suivant : http://www.lavisqteam.fr/?p=43480

J'ai mis la note de : 17.5/20

Mon avis : Dragon de glace est un autre recueil de nouvelles du célèbre écrivain George R. R. Martin, le père de la série Le trône de fer. De nouveau, comme pour Nightflyers, un autre recueil dont la critique est également présente sur le site, l’auteur nous prouve qu’il peut aussi bien écrire des romans que des textes plus courts, en nous faisant voyager tout autant et en mettant en place de forts suspenses et des intrigues toutes plus incroyables les unes que les autres.

Il est indubitable que la nouvelle Dragon de glace renvoie à des inspirations dont il s’est servi pour Le trône de fer, notamment avec l’héroïne principale, une petite fille à la peau bleue qui rappelle les marcheurs blancs. Bien qu’elle soit celle mise en valeur dans ce recueil, elle n’est pas la plus passionnante, ni la plus étonnante, ni la plus longue. Cependant, elle se déroule dans un univers qui nous parle et qui nous transporte. La mise en scène de dragons impressionne irrémédiablement.

Dragon de glace comporte quatre nouvelles que l’on pourrait classer en deux catégories : deux récits se déroulant dans des univers imaginaires et deux autres, un peu plus terre à terre, mais empreints de facéties fantastiques, dont on sait l’auteur attaché. Ces deux dernières perturbent bien plus que les autres, particulièrement celle qui met en scène un écrivain torturé, davantage attaché à ses œuvres qu’à sa vie quotidienne. Dans Portrait de famille, le lecteur suit un homme plutôt perdu que sa fille vient d’abandonner. Elle ne supportait plus qu’il vive à travers ses romans et qu’il ne se soucie pas d’elle. Serait-ce une critique du métier d’écrivain et de ses dérives, ou l’auteur dépeindrait-il ses propres souffrances et sa propre vie ?

Portrait de famille est une nouvelle qui choque. Petit à petit, le lecteur découvre pourquoi la fille de l’écrivain lui en voulait tant, notamment via des bribes d’informations que l’on grapille ici ou là, lors de flash-backs ou lors des péripéties fantasques du héros. Ces informations sont habilement utilisées pour orienter nos pensées dans des directions perturbantes et politiquement incorrectes. Une fois la fin survenue avec ses explications, ces pistes s’avèrent caduques et l’on se rend compte que l’auteur s’est joué de nous avec talent. La chute est grandiose et marque une fin détonante à cette série d’histoires. Portrait de famille est une nouvelle qui perturbe, qui s’amuse à nous tromper constamment, sans que l’on puisse véritablement discerner le vrai du faux, et qui donne des pistes intéressantes de réflexion sur le métier d’écrivain. Comment faire la part des choses entre le réel et le fictif quand la frontière ne fait que s’amincir ?

L’Homme en forme de poire est une histoire bien étrange dans son déroulé et dans sa conclusion. Quelque peu perchée, l’intrigue navigue sur un suspense bien ficelé, qui nous pousse à aller au bout pour comprendre pourquoi l’héroïne est complètement perturbée par cet homme bizarre, à la forme particulière et aux habitudes de vie étonnantes. Qui est-il et qu’a-t-il de si spécial pour qu’elle s’y intéresse ? On suit cette jeune fille sur les nerfs, qui vient d’emménager et qui est obsédée par ce voisin singulier. Ses amis la croient folle. Tout le reste de l’immeuble ne se préoccupe pas du tout de cet homme, et ce décalage amène des situations cocasses. Tel un thriller, l’histoire est très rythmée, se partageant entre rêves et réalité, suivi psychologique et scènes dérangeantes. L’enquête de la jeune fille aboutit plus ou moins et manque d’explications sur la fin. L’auteur laisse le lecteur libre de s’imaginer le pourquoi et le comment de ce qui s’est passé et nous laisse sur notre faim.

Dans les contrées perdues est une nouvelle qui se déroule dans un monde imaginaire. Elle est passionnante grâce à des personnages aux multiples facettes et à des rebondissements inattendus. L’héroïne principale est intrigante et a de nombreux mystères à cacher. Le récit met en scène des animaux terrifiants et prend les allures d’un conte, avec un semblant de morale qui se dépeint sur les dernières lignes. Le rythme est satisfaisant bien que le milieu soit très lent et que l’on perde quelque peu l’essence de l’intrigue et sa fraîcheur du début. En effet, l’héroïne part dans les contrées perdues, une région désolée, à la recherche d’ingrédients pour ces sortilèges, et son voyage est plutôt long, avec des descriptions de paysages et de sensations qui s’éternisent. On a l’impression d’une histoire de princesse quelque peu sordide, et le tout est bien mené, avec une chute attendue mais satisfaisante.

Enfin, Dragon de glace est une nouvelle apaisante, qui nous fait voyager à travers le regard attendrissant d’une fillette qui adore son dragon des neiges. L’univers qui entoure cette histoire est complexe, riche et bien développé. Les conflits politiques sont mis en avant, ainsi que les scènes de bataille, décrites sans fioritures et mettant en avant des héros ailés impressionnants. La nouvelle se termine bien vite alors que le lecteur aurait aimé une suite, tant l’atmosphère et le monde étaient prenants. La fin déçoit quelque peu.

Chaque nouvelle est captivante pour des critères variés. Le lecteur voyage entre conte, thriller, fantastique et fantaisie avec joie, grâce à des récits simples mais riches, et une écriture fluide qui ne s’éparpille pas. George R. R. Martin est un conteur comme on les aime.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par MaudeElyther 2019-07-07T15:03:47+02:00
Argent

Recueil de 4 nouvelles (éditions ActuSF, juin 2019). George R. R. Martin, mondialement connu pour sa saga "Game of Thrones" (adaptée en série dont la dernière saison a été diffusé cette année), démontre ici son talent pour les récits courts, aux univers riches (conte, captivant, malaisant, vertigineux) et aux personnages percutants.

.

Les codes du genre - fantasy et fantastique - demeurent classiques mais offrent de la qualité et de sympathiques instants de lecture qui nous font passer par plusieurs émotions.

.

"La dragon de glace" : Un conte d'hiver sur le passage de l'enfance - le sauvage, la liberté, les aventures - à l'âge adulte - les émotions, l'appréhension nouvelle sur la vie.

.

"Dans les contrées perdues" : Un récit de fantasy aux accents certes classiques mais avec un personnage principal féminin complexe et mystérieux qui m'a ravit ! Paysages et faune désertiques, torturées, métamorphoses, un soupçon de sorcellerie - ? - ; un univers captivant !

.

"L'homme en forme de poire" : Ce texte est malaisant, on s'enfonce avec Jessie dans une spirale qui va crescendo, jusqu'à la chute, vertigineuse.

.

"Portrait de famille" interroge sur la place du travail, est ici plus spécifiquement de l'imaginaire. Confrontation avec soi-même, avec ce que l'on a créé... : ce texte propose des discours sur différentes étapes de la vie, questionne la solitude, la notion de famille. Cantling est un personnage détestable et pourtant nous nous attachons aux différentes vagues qui façonnent ce récit, récit qui boucle la boucle et offre alors seulement une réelle vision d'ensemble.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par StElia 2019-04-06T15:29:42+02:00
Bronze

Ce conte (vu le peu de texte on peut difficilement parler de roman) est un très bel objet ! La couverture et les illustrations sont superbes, elles m'ont plongé directement dans l'univers très froid d'Adara.

L'ouvrage se lit rapidement (une bonne heure à peu près) mais il est agréable à lire, les tournures de phrase sont jolies. Bref, un joli cadeau !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Katsutra 2019-01-27T16:41:53+01:00
Bronze

Histoire plutôt courte mais Adara est très attachante dans sa relation avec le dragon de glace. Les seuls à ceux comprendre l'un, l'autre.

Afficher en entier
Argent

Jolie petit conte parfait pour la saison hivernale, assez court qui se lit très rapidement.

Les pages sont très peu fournies de texte heureusement que les illustrations sont très belles rendant la lecture agréable.

Pour ma part j'ai bien aimé l'histoire bien que je ne la trouve pas forcément adaptée pour des enfants en bas âge par rapport à certaines scènes.

L'histoire est bien évidemment avec des dragons on reconnait très bien la marque de George R.R Martin.

Mais les phrases de couverture telles que "dans la lignée de Game of thrones" ou bien "par l'auteur de Game of Thrones" alors que c'est une histoire complètement à part, me dérange un peu.

L'ouvrage en lui même est très beau et en hardcover, bel objet.

Résumé:

Adara ne se souvient plus de sa première rencontre avec le dragon de glace. Pour la petite fille, il a toujours fait partie de sa vie. Cette créature terrifiante ne laisse dans son sillage que le froid et la désolation. Pourtant, Adara ne le craint pas car elle est née durant l’hiver le plus glacial qui ait jamais existé. Mais l’année de ses sept ans, des dragons de feu venus du nord ravagent le paisible hameau où elle vit. Adara et son dragon de glace sont les seuls à pouvoir ramener la paix et sauver le monde de la destruction.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par ceeline_d 2018-05-23T12:04:11+02:00
Argent

J'ai adoré me plonger dans ce court récit pour les illustrations mais l'intrigue m'a moins plu. Je l'ai trouvé un peu trop simple. Néanmoins, la relation entre le dragon de glace et la petite fille m'a beaucoup émue, c'est ce qui m'est le plus resté après cette lecture.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par paraty62 2018-04-22T17:57:30+02:00
Or

Superbe !

Un livre qui se déroule dans l'univers de Game of thrones mais qui saura vous séduire même si vous ne connaissez pas la série. Il s'agit plus d'un conte mais avec beaucoup de morts, George RR Martin oblige ;)

Adara est née un jour de grand froid. Le froid s'est insinué en elle depuis et à tué sa mère lors de sa naissance.

Depuis Adara ne vit que pour l'hiver. Elle se sent différente des autres et elle l'est car à sa façon elle est une fille de l'hiver. Elle bâtit des chateaux de glace à chaque hiver et à une connexion particulière avec les animaux qui sortent l'hiver car elle est froide aussi. Jamais elle ne s'est réchauffé depuis sa naissance.

L'été elle compte les jours qui la rapproche de l'hiver parmi sa famille : son père distant, sa soeur frivole et son frère curieux....

Mais l'hiver elle arrive à dompter un dragon de glace, chaque année elle se rapproche un peu plus de lui et rêve de voler avec lui...

Seulement la guerre se rapproche et tout ne se déroulera pas aussi bien qu'elle le rêve.

En bref, un très beau conte avec de superbe illustrations que je vous recommande chaudement.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par merediana 2018-03-30T08:46:54+02:00
Or

J'ai beaucoup aimé ce court livre. Les illustrations sont magnifiques et supportent bien le texte. L'histoire m'a semblée assez poétique et douce. Une très chouette lecture !

Afficher en entier

Date de sortie

Dragon de glace

  • France : 2015-10-14 (Français)

Activité récente

Évaluations

Meilleurs classements dans les Listes Booknode

Quiz terminés récemment

Les chiffres

Lecteurs 192
Commentaires 48
Extraits 12
Evaluations 62
Note globale 7.23 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode