Livres
418 514
Membres
333 177

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Les Âmes croisées



Description ajoutée par Selenna 2010-11-13T22:35:42+01:00

Résumé

Nawel est une Perle (une situation sociale, par opposition aux Cendres), fille d’une des grandes familles du royaume. Avec ses deux amis, Philla, douce et patiente, et Ergaïl, son ami d’enfance futur héritier du trône, elle attend avec impatience le jour où elle pourra enfin revêtir la Robe (le métier) qu’elle aura choisi. Ce qu’elle sera vraiment pour le restant de sa vie. Mais est-ce réellement un choix personnel et secret, comme tout le monde se plait à dire ? Douteuse, la jeune fille décide alors d’ignorer l’influence de sa famille et de choisir ce qu’elle veut vraiment.

Porter l’Amure.

Elle se lance alors dans l’apprentissage de la dixième caste. Défiant les dangers, elle part à la recherche de la cité des Anciens. A la recherche de son destin.

Afficher en entier

Classement en biblio - 3 565 lecteurs

Or
1 105 lecteurs
PAL
390 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par x-Key 2010-11-20T17:35:51+01:00

Ecrire.

Non pas une lettre, ni même un journal intime.

Non. Simplement écrire. Comme on respire.

Pour vivre.

Afficher en entier

Commentaires les plus appréciés

Diamant

J'ai adoré ce livre et je trouve dommage que il n'y est pas de suite, du fait du décès de Pierre Bottero, nous avons vraiment perdu un grand écrivain.

Afficher en entier
Argent

Je suis vraiment triste de savoir qu on aura jamais de suite... Ca aurrait ete tres interessant d avoir une rencontre entre tous les personnages des differents univers de Pierre. Mais, maintenent, on peut seulement imaginer...

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par Charmimnachirachiva 2018-05-29T18:53:56+02:00
Argent

un livre assez surprenant et qui aux premier abords ne donne pas vraiment envie de le lire mais une fois plonger dedans vous n'en sortirez plus

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Myline 2018-05-15T21:55:39+02:00
Diamant

Magique !

Ordre personnel de lecture :

Elanna 1 et 2

La quête d'Ewilan 1 2 3

Les mondes d'Ewilan 1 2 3

Elanna 3

L'autre 1 2 3

Les âmes croisées

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Mathapril 2018-05-09T16:22:25+02:00
Or

Je n'ai qu'une chose à dire. GRANDIOSE. Ce livre est une véritable pépite, une perle, un petit bijou à chérir et encore je ne continu pas plus l'éloge parce que je manque de mots. J'ai eu du mal au début à rentrer dedans et puis très rapidement je me suis prise une claque en me rendant compte de la qualité de ce que je lisait. Pierre Bottero ne m'a jamais déçu et il a encore une fois tenu sa promesses. Du coup un de mes plus gros chagrins et de ne pas pouvoir lire cette suite qui semblait tout aussi prometteuse. N'hésitez pas à le lire, passez outre la frustration de ne pas pouvoir savoir ce qui va suivre on se rend compte que cette histoire est une de ces rares merveilles que l'on arrive pas à oublier.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Miss35 2018-05-05T19:09:18+02:00
Or

Le début du livre m'a légèrement ennuyé, mais une fois immergée dans l'histoire, j'ai adoré;)! La fin m'a vraiment troublé, non seulement l'incroyable prouesse de Nawel , mais le fait que l'on aura jamais de suite. J'ai tout d'abord trouvé ça dommage, puis je me suis dit que sans cette fin si mystérieuse et incomplète, le livre n'aurait pas autant de charme. C'est la première fois que je me trouve confrontée à une telle situation: imaginé toute la suite! Tant pis, il n'y aura pas de liens entre tous les héros des livres de Pierre Bottero, mais est-ce un signe?

Afficher en entier
Commentaire ajouté par alawana24 2018-04-19T15:12:24+02:00
Diamant

Je l'avais déjà lu plusieurs fois avant aujourd'hui, et pourtant... Pourtant cette fois fut bien différente des autres. Je savais pertinemment que Pierre Bottero est mort, qu'il était un grand auteur, car j'ai lu plusieurs livres de lui. Mais cette lecture ci fut totalement différente, j'ai déjà pris conscience qu'il n'y aura jamais de suite, et donc jamais de réel lien entre Ewilan, Elana, Nawel et Shaé, que jamais le rêve de l'auteur que de tous les unir ne pourra se réaliser. Et puis, le livre semblait s'adresser à moi, maintenant, lorsqu'il parle de hasard, de culpabilité, d'égoïsme etc. Je me suis retrouvée pour la première fois dans les sentiments de Nawel, pour la première fois j'ai réellement comprit ce que Pierre Bottero voulait dire. Et pour finir, ce qui m'a marqué c'est que tout du long, l'auteur a insisté sur le fait qu'il n'y avait pas d'hasard, et finalement, il n'a jamais pu finir l'histoire de Nawel, je me suis alors posé la question, est-ce que c'est un hasard ??

Afficher en entier
Commentaire ajouté par slavia_bct 2018-04-11T13:47:17+02:00
Or

Ce livre est super ! J'adore le style de Pierre Bottero, et j'adore les mondes dans lesquels il nous plonge avec une facilité époustouflante. C'est juste...WAW !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Wonderbooks 2018-04-06T19:22:25+02:00
Argent

Un livre génial. La plume de Pierre Bottero est toujours aussi spectaculaire. Je suis très triste de savoir que l'on aura jamais de suite

Afficher en entier
Commentaire ajouté par H0LY4SH 2018-03-22T19:46:30+01:00
Diamant

Un livre génial, comme d'habitude de la part de cet auteur. Malheureusement celui ci n'aura pas de suite, juste au moment où tous nos personnages allaient se rencontrer. C'est hyper frustrant mais pour connaître la fin il nous reste ce que Pierre Bottero nous a transmis à travers ses livres : L'Imagination.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Elundriel 2018-02-24T19:30:25+01:00
Diamant

J'ai tellement adoré ce livre que c'est vraiment un malheur de savoir que Pierre Botero ne puisse pas écrire la suite. Avec la réflexion d'un inconnu sur le pouvoir de l'Imagination, et la fin ou l'on retrouve des personnages de l'Autre, couplé au passage de l'Autre quand on découvre que les portes permettent en fait d'effectuer des pas de côté...

Tous ces éléments réunis ne peuvent que nous faire fantasmer sur cet univers étendu, et c'est avec une nostalgie et un bonheur toujours grandissants que je le relis régulièrement.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Aryia 2018-02-14T11:15:58+01:00
Diamant

« Le hasard n’existe pas ». J’aurai pu choisir cette citation pour illustrer cette chronique. Je préfère m’en servir pour la débuter. Le hasard n’existe pas. Et pourtant. N’est-ce pas un cruel hasard, pour une petite fille de douze ans, que d’emprunter un livre au CDI un matin, de le dévorer pendant l’après-midi, le livre tranquillement installé sur les genoux en faisant mine de suivre l’interminable monologue du professeur, et d’apprendre le soir-même que l’auteur de ce fantastique roman qui avait illuminé sa journée entière venait d’avoir un fatal accident de la route ? Si le hasard n’existe pas, alors comment qualifier cette étrange coïncidence ? Je pense que cette question restera à jamais sans réponse et continuera de tourner en moi à chaque relecture que je fais d’un de ses livres …

Nawel a dix-sept ans. Comme toutes les Perles de son âge, elle s’apprête à formuler ses vœux : quelle Robe souhaite-t-elle revêtir pour le restant de ses jours, quelle caste souhaite-t-elle rejoindre ? Désire-t-elle devenir une Mage, une Historienne, une Dirigeante, ou bien encore une Guérisseuse, une Scribe ou une Ingénieure ? De ce choix dépendra toute son existence, car une fois la Robe revêtue, il est impossible de faire marche arrière. Mais Nawel est sûre de sa décision, murement réfléchie et discrètement approuvée par ses parents ; rien ne pourra plus la faire changer d’avis. Et pourtant … voilà qu’un grain de poussière vient dévier l’engrenage, et que toutes ses certitudes s’effondrent tandis qu’une question s’impose enfin à elle : « Qui veux-tu être, Nawel ? ».

Cette interrogation fait écho à celle qui habite chaque être humain : qui veux-je devenir ? Entre les attentes de nos parents, de nos professeurs, de la société, et nos aspirations propres, nos rêves, nos désirs, il y a parfois tout un monde. Et se pose alors la seconde grande question : cœur ou raison, audace ou sécurité ? Deux possibilités s’ouvrent à nous, deux voies divergentes qui ne se rejoindront surement jamais. Comment choisir ? Et surtout, comment ne pas regretter de ne pas avoir fait l’autre choix ? Comment arrêter d’imaginer ce qui se serait passé « si » on avait pris une autre décision ? Comment accepter de suivre la voie qui est désormais la nôtre sans se laisser envahir par les regrets, le doute, la culpabilité, l’incertitude ? Nawel va être confrontée à toutes ces interrogations, va faire face à toutes ces difficultés.

Car ce livre, c’est finalement l’histoire d’une jeune fille qui devient une jeune femme, d’une adolescente qui décide de tracer son propre chemin et non plus de suivre celui que lui avaient construit ses parents et la société dans laquelle elle vit. C’est l’histoire d’une enfant qui a grandi trop vite, trop soudainement, trop brutalement. Au début du récit, Nawel est une jeune noble vaniteuse et autoritaire, bornée et parfois cruelle, mais aussi, finalement, très insouciante : elle ne fait que reproduire le comportement des adultes qui l’entourent, en premier lieu ses parents. Au fur et à mesure qu’elle s’éloigne de ces derniers, au fil des découvertes et des révélations qui viennent bouleverser tout son univers, Nawel doit apprendre à choisir par elle-même, à prendre ses propres décisions sans compter sur l’approbation ou le conseil de sa mère. Des erreurs de jugement, elle va en faire, et c’est justement ces erreurs qui vont lui donner matière à réfléchir, et par la même occasion, à grandir. A la fin du récit, Nawel n’est plus la même, et l’ultime décision qu’elle prend avant que ne s’achève cet ouvrage en est la preuve la plus éclatante.

Mais ce livre n’est pas que cela, bien évidemment. C’est également un univers d’une richesse incroyable. Pierre est un guide : en quelques pages à peine, il nous fait entrer dans son univers, il parvient à nous faire saisir la complexité de cette société, sans pour autant nous y perdre. Je n’ai pas encore lu la trilogie de L’Autre (et ne sais pas trop quand je le ferai : je suis tiraillée entre l’envie de découvrir l’intégralité de l’œuvre de Pierre et celle de ne jamais connaitre le jour où j’aurai définitivement tout lu de lui sans plus rien avoir à découvrir), aussi ne puis-je pas confirmer ou infirmer les opinions de mes copinautes blogueurs qui affirment que Les âmes croisées représentent le croisement de tous les univers créés jusqu’alors par l’auteur, mais il est effectivement évident à mes yeux que Gwendalavir n’est pas bien loin. Il y a beaucoup de mystères quant à ce monde, son histoire, des mystères dont nous ne saurons jamais les réponses, mais auxquels nous pouvons tenter d’imaginer notre propre réponse.

Ce livre, c’est également - et je m’arrêterai là pour aujourd’hui - une petite merveille sur le plan de l’écriture. S’il me fallait décerner un titre à Pierre Bottero, je lui offrirai sans hésitation celui de « Magicien des mots ». Il ne se contente pas d’écrire une histoire, mais il nous fait vivre cette histoire. Sa plume n’est pas seulement incroyablement poétique, elle est également extraordinairement expressive, vivante, dynamique. Elle fait naitre des dizaines d’émotions à la minute, nous fait vibrer, trembler, soupirer, pleurer. Oui, pleurer, plus d’une fois. Tout comme les Armures doivent veiller à rester dissociés de leur armure, à garder leur personnalité propre sans se laisser envahir par celle de cette protection vivante, le lecteur doit sans cesse faire attention à ne pas se laisser submergé par Nawel : en dépit de son caractère de cochon initial, très rapidement, on s’attache, on s’identifie à elle. Et on pleure, on sursaute, on frissonne en même temps qu’elle. Alors quand arrive le chapitre final, quand vient le moment de se séparer définitivement d’elle, par la force des choses, le déchirement est total.

En bref, comme à chaque fois que je relis ce premier tome à jamais solitaire, je suis partagée entre l’émerveillement et la tristesse. Emerveillement face à cet univers, face à cette plume, face à cette histoire riche et profonde. Et tristesse de ne plus jamais avoir la joie de la découvrir, de ne pas avoir la possibilité de connaitre la suite et le fin mot de l’histoire. Mais indéniablement, ce livre est bien plus qu’un coup de cœur : tout comme l’univers de Gwendalavir, celui de Jurilan fait désormais parti de ceux que j’aime arpenter régulièrement. Ceux que j’ai besoin de visiter régulièrement. Pour que continue de vivre en moi cette étincelle, cette petite flamme qu’avait allumée ma première lecture de La Quête d’Ewilan : l’amour des mots et des histoires qu’ils font naitre.

https://lesmotsetaientlivres.blogspot.fr/2017/10/les-ames-croisees-pierre-bottero.html

Afficher en entier

Date de sortie

Les Âmes croisées

  • France : 2011-03-16 - Poche (Français)

Activité récente

Mya98 l'ajoute dans sa biblio or
2018-06-17T21:08:00+02:00
Klin le place en liste or
2018-05-23T15:25:19+02:00

Distinctions de ce livre

Les chiffres

Lecteurs 3 565
Commentaires 737
Extraits 77
Evaluations 926
Note globale 9.03 / 10

Évaluations

Meilleurs classements dans les Listes Booknode

Quizz terminés récemment

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode