Livres
559 327
Membres
608 221

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

The Player, Tome 1



Description ajoutée par Aur31 2018-08-23T09:54:53+02:00

Résumé

"Jouer sa vie ou gagner son amour ?"

Easton Wilder, est le lanceur vedette de la MLB. Beau, charmeur, il va et vient à son aise sur le terrain. Victime d'une blessure susceptible de mettre un terme à sa carrière, il a besoin des services du meilleur entraîneur qu'on puisse trouver. Malheureusement ce dernier envoie sa fille à sa place. Scout est bien déterminée à se montrer à la hauteur de la réputation de son père (personne ne sait que celui-ci est gravement malade et n'a plus que quelques mois à vivre).

Assurer la rééducation d'Easton Wylder est pour elle la voie royale pour honorer cette promesse. Mais, ce que redoutent par dessus tout Easton et Scout, c'est de tomber amoureux. Alors quand l'étincelle se sera produite, quand les limites seront franchies, pourront-ils résister au feu de la passion ou l'un des deux voudra t-il s'en affranchir pour s'y consumer ?

Le Cliffhangher, de la fin du tome 1, pousse forcément à vouloir lire le second volume.

Afficher en entier

Classement en biblio - 719 lecteurs

extrait

Extrait ajouté par violette6989 2018-10-11T10:36:04+02:00

La sonnerie amplifiée par le Bluetooth emplit le silence qui règne dans ma voiture. Je sursaute, puis je me crispe parce que même sans regarder, je sais qui m’appelle.

J’ignore l’appel.

Il rappelle.

Je l’ignore encore une fois.

Après trois nouvelles séries de sonneries, ignorer, rappel, je me rends bien compte que c’était complètement lâche de ma part de partir en douce comme je l’ai fait. Et même si je préférais appuyer sur ignorer une fois de plus, je ne peux pas faire ça. Je dois l’affronter, je dois essayer de régler le problème sans trop de dommages pour notre relation de travail, donc je serre les dents et je réponds.

- Allô ?

- Tu es passé où, bon dieu ?

La vois Easton reflète son incompréhension chargée d’incrédulité, mélangées à de la colère avec une pointe de rejet.

- Bonjour.

Reste sur un plan professionnel, Scout.

- Il aurait surement été meilleur si tu étais encore ici. Mais tu n’es pas là. Et je ne comprends pas bien pourquoi.

- Easton.

J’ai dit son nom comme un soupir. Un rameau d’olivier. N’importe quoi pour expliquer ce que je ne sais pas comment dire.

- arrête, Scout. Ou es-tu ? Parce que je suis sûr d’une chose, c’est que tu n’es pas dans mon lit.

Mon père est malade. J’ai reçu cinq messages de Sally pendant que j’y étais dans ton lit. Pour me dire qu’il respirait mal. Pour me demander si je pouvais venir le voir, non seulement pour lui remonter le moral ; mais aussi pour lui rappeler pourquoi il doit se battre pour surmonter ce moment de déprime.

- J’avais des courses à faire.

Moi aussi, je préférais être avec toi. Je préférais t’avoir rencontré dans d’autres circonstances. Cela aurait rendu les choses beaucoup plus faciles.

- Des courses ? waouh. Ca, au moins, c’est exactement ce qu’il faut pour donner à un mec confiance dans ses capacités. ‘hé, Easton, c’était vraiment génial cette nuit, mais j’ai préféré aller faire un tour au supermarché pour acheter du papier toilette plutôt de faire un petit câlin matinal avec toi. »

Sa tentative pour m’imiter ne réussit pas à dissimiler son irritation. Je regarde par-dessus mon épaule pour changer de file, tout en assemblant assez de courage pour dire ce que je dois dire mais que je n’ai pas envie de dire.

- hier soir, c’était une erreur, je murmure comme si je ne voulais pas vraiment qu’il entende.

Par ce que je ne veux pas.

Ce n’est pas vrai.

- Pardon ? tu peux redire ça ?

- Nous ne pouvons pas faire ça.

- Eh bien, en fait, nous l’avons fait, et c’était fantastique, putain, alors dis-moi quelque chose que je pourrais croire.

J’ai peur de l’état dans lequel je vais trouver mon père que je n’e l’ai pas vu depuis un mois.

Je m’éclaircis la vois, mais je ne parviens à retenir mes larmes, pour la deuxième fois de la matinée, et je dois faire un effort considérable pour cela ne s’entende pas.

- Si Cory l’apprenait, il me virerait.

- C’est des conneries ça.

Il peut dire ce qu’il veut, nous savons tous les deux que c’est vrai – le silence qui suit me le confirme-, alors, j’en profite pour essayer de la raisonner.

- J’ai un contrat avec tes employeurs, Easton. Je suis tenue de rester impartiale… et qui croira que je le suis si je couche avec toi et qu’ensuite je viens leur dire de te réintégrer ? tu penses peut-être que j’exagère, mais ils mettraient en doute ma capacité de discernement en ce qui te concerne. Ma crédibilité en prendrait un coup alors que c’est un élément essentiel dans mon boulot.

- La crédibilité, c’est une chose, Scout. Coucher avec moi, c’en est une autre. Maintenant, il va falloir trouver autre choses si tu veux de m’expliquer pourquoi tu es partie de chez moi sur la pointe des pieds comme si tu n’étais qu’un coup d’un soir. J’attendrai.

En attendant cela, je me sens soulagé et triste. Soulagée de savoir qu’il ne me considère pas comme un plan cul, mais triste parce que je sais que cela ce ne peut se reproduire.

- Je ne peux pas pour l’instant, c’est tout. Si cela venait à se savoir, alors…

- Personne ne le saura. Tu as l’intention d’en parler à quelqu’un ? moi, non. Qui d’autre que nous est au courant pour hier soir et pourrait en parler ?

Je me débats pour trouver une explication, une justification.

- Et si quelqu’un me reconnaissant en sortant de chez toi ? un autre joueur ? un journaliste ? la fille que j’ai croisée dans l’entrée ? Et que ça sortait dans la presse ?

- Une fille dans l’entrée ? de quoi tu parles ?

- De rien. De personne.

Je secoue la tête et je serre les mains sur le volant. Je me rends bien compte que j’ai l’air parano, mais je ne peux pas m’en empêcher.

- Laisse tomber.

- Il y a quelque chose que tu ne me dis pas.

- Mais non.

Ma voix se brise, et je me racle la gorge.

- Il n’y a rien. C’est juste que…

- C’est juste que ? C’est tout ce que tu trouves à me dire ?

- Je dois y aller.

- Nous n’en avons pas fini avec cette discussion, Scout.

Si, nous en avons fini.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par PtiteLilieBouquine 2021-08-01T18:58:53+02:00
Diamant

K.Bromberg est une autrice prolifique et je dois avouer que mis à part sa saga Driven, que je n’ai même pas terminé, je n’ai pas lu ses autres parutions. J’ai trouvé ce roman par hasard et tentée par le résumé, je me suis lancée rapidement afin de ne pas l’oublier au fond de ma PAL. Je ne regrette absolument pas car j’ai vraiment adoré ma lecture.

Nous faisons ici connaissance avec Easton Wylder, un prodige du baseball blessé à l’épaule suite à une charge dangereuse de la part d’un de ses adversaires. Pris en charge par Scout, l’alchimie entre eux est immédiate mais peuvent-ils se permettre de tout gâcher pour un coup d’un soir ? Pourquoi Scout est-elle aussi secrète et fuyante ? Easton est-il seulement une belle gueule doué pour son sport ? Leur histoire a-t-elle un avenir ?

Easton est clairement le type de héros que j’adore : il est beau, drôle, serviable, doué sans son sport et il a un sourire à faire fondre toutes les petites culottes. Néanmoins, malgré ce physique d’Apollon, il a la tête sur les épaules, prend du temps pour servir des causes qui lui tiennent à cœur et il cache aussi quelques fêlures qu’il vous appartiendra de découvrir. Concernant Scout, c’est une battante. Elle tente de tracer sa route dans les pas de son père, un kiné de renom que tous les clubs sportifs s’arrache. Très secrète, elle va, pendant un temps, tenter de refouler son désir pour Easton et elle aura bien du mal à s’ouvrir à lui. Entre eux, c’est deux pas en avant, un pas en arrière mais surtout, c’est une romance qui prend le temps de se construire, où chacun tente de s’adapter à l’autre et c’est un couple que j’ai pris beaucoup de plaisir à découvrir et à voir évoluer.

K.Bromberg est, il faut le dire, une des reines de la romance ! Encore une fois, à peine le livre entamé, j’ai eu beaucoup de mal à m’arrêter. Sa plume est très addictive et immersive, ce qui fait qu’on est tout de suite au côté des deux protagonistes principaux. Emotionnellement, quelques passages ont réussi à me tirer les larmes car l’autrice sait jouer sur la corde sensible. Les scènes de sexe sont présentes et explicites mais elles ne prennent pas le pas sur l’intrigue. Encore une fois, les thèmes de la famille et des non-dits sont exploités mais ils ne sont pas traités comme dans « Driven« . L’univers du baseball est bien décrit et j’ai pris plaisir à en savoir plus sur ce sport un peu méconnu dans l’hexagone. Enfin, ce tome 1 se termine sur un cliffhanger de dingue qui ne peut qu’inciter le lecteur à foncer chez son libraire pour connaitre la suite et fin des aventures d’Easton et Scout.

Pour conclure, « The player, tome 1 » est une jolie romance épicée où vous ne vous ennuierez pas une seconde. Au programme, de l’amour, des secrets de famille, des héros attachants et des drames qui ne vont donneront qu’une envie : tourner les pages de plus en plus vite pour savoir où tout ça les mènera.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Envoleedemots 2021-07-29T13:17:45+02:00
Argent

J’ai beaucoup aimé ce premier tome. Le petit côté ennemies to lovers, j’ai adore ! J’ai beaucoup aimé le thème du baseball et le fait d’être kiné. L’histoire est très addictive et pleine d’actions. J’aurais juste aimé un peu plus de rebondissements. J’ai beaucoup aimé les personnages qui sont super attachant. J’ai adoré les petits secrets qu’on découvre au fil des chapitres, cela a vraiment ajouté un truc au livre. La romance est toute mignonne, j’ai adoré. Et puis cette fin. Impossible de rester sur ça. Je fonce lire la suite.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par ElleyaneFantasy 2021-07-01T23:28:07+02:00
Argent

Une bonne lecture qui m’a fait me réconcilier avec l’auteure. Il faut savoir que j’ai lu cette auteure il y a des années avec Driven et en plus de n’avoir pas accroché j’avais trouvé que c’était une pâle copie de 50 nuances. Mais voilà, pas d’idées de lectures donc je me suis lancée dans Thé Player sans grande prétention. Juste l’envie de suivre une histoire peu mise en avant avec beaucoup de potentiel.

Je me suis laissée guider par cette romance, il faut le savoir. Easton et Scout sont des jeunes qui portent sur leur épaule leurs familles et plus particulièrement le succès de leur parent dans leur métier. Ils se rencontrent à la suite d’un accident et l’alchimie est immédiate. Mais entre les doutes de chacun et la célébrité, rien n’est simple.

J’ai bien aimé cette histoire. Elle est sans prise de tête et en même temps sait appuyer à certains moments. Elle mêle des thématiques fortes. Les personnages sont mignons, sans pour autant que je m’attache particulièrement à eux. J’ai terminé cette histoire et pour rédiger ce commentaire j’ai pris du temps à me rappeler leurs prénoms, alors que j’ai terminé aujourd’hui ! En somme c’est une histoire qui marche : elle reprends les codes de romance habituelle. Pas vraiment de surprise. Pas vraiment de coup de cœur. Juste un bon divertissement. J’espère juste que la suite sera à la hauteur

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Sansan91 2021-04-25T16:13:56+02:00
Diamant

Complètement additif !! Quand on commence, on ne peut plus s'arrêter. Easton et Scout sont juste parfait. Le thème est bien exploité. Et cette fin nous donne juste envie de foncer sur la suite !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Leah1730 2021-04-07T10:25:52+02:00
Argent

Un peu de mal à rentrer dans ma lecture, pourtant le mystère qui entoure Easton Wylder est plaisant et intriguant. Sous ses airs de charmeurs et d'arrogances il est un homme abîmé par la vie comme beaucoup de Bad Boys de la New Romance, il est quand même travaillé avec beaucoup de profondeur et notre jeune Scout est tenue par son père qui a sans cesse peur qu'elle reproduise ses erreurs, ce qui fait que la rencontre entre nos deux personnages est assez électrique et passionnante.

Lecture agréable au fur et à mesure. Pourtant pas grande envie de connaître tout de suite, le tome 2.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Leslivresdevirginie 2021-03-26T15:09:07+01:00
Bronze

Une romance dans l’univers du sport que j’ai adoré malgré cette horrible couverture qui me fait faire des cauchemars !

Scout est forte avec de la repartie et du caractère. Sa vie n’est pas facile mais elle essaye tout de même de rester positive et de ne décevoir personne. C'est une jeune femme pétillante qui essaye de se faire une place dans un métier "d'homme".

Easton est beaucoup trop mignon, je pensais avoir affaire à un bad boy et en fait pas du tout. Il est simple, sensible et à l’écoute, c’est vraiment ce que j’ai apprécié chez lui.

La romance se met doucement en place sans toutefois rester plate. J’ai adoré l’amitié qui se crée entre eux et le fait que l’alchimie soit très présente au fil du roman. Néanmoins, je trouve personnellement qu’il y a trop de scènes de sexes ce qui m’a un peu agacé à force.

Les thèmes comme le base-ball, le deuil, la maladie… étaient tous très bien travaillés et abordés avec justesse et précision.

La plume est fluide, agréable et prenante. C’est parfait pour ce genre de roman et je n'hésiterai pas à lire l'un de ses prochains romans.

Les chapitres sont plus ou moins longs mais tous très addictifs. On veut toujours savoir la suite du roman et on finit par le lire en très peu de temps.

La fin donne clairement envie de découvrir le tome 2, mais je n’en dis pas plus.

En bref, je vous conseille ce premier tome pour passer un super moment !

Afficher en entier
Or

Lecture totalement addictive, très prenante, écrite très fluide avec une légèreté remarquable. On a qu’une envie c’est de tourner les pages sans s’arrêter.

J’ai beaucoup aimé l’environnement de la romance. L’autrice nous décrit à merveille le base ball dans son ensemble avec les particularités etc..

Scout et Easton ont une vie différente mais qui se ressemble assez sur un point : avoir le sentiment de n’être jamais à la hauteur pour égaler leurs pères.

La romance se met en place assez doucement, ce que j’ai réellement apprécié, même si c’est un coup de foudre direct avec des piques incroyables aussi.

Scout n’est pas une fille facile du à son passé, aux personnes qui l’ont « abandonnées » mais son cœur et son esprit disent de foncer et de vivre sa vie à fond avec Easton. Elle est envoûtante, perturbante, attirante, sensible et peu confiante.

Tous les deux ils vont se protéger, se dévoiler, et devenir essentiel pour la suite. Ils ont besoin l’un de l’autre maintenant.

Tellement de questions encore en tête. Pourquoi Santiago s’en prend comme ça à Easton ? Que se passe-t-il avec Cory ? Que va-t-il se passer ????

Cette fin est juste horrible, heureusement que le tome 2 est déjà présent dans ma pal, je le sors de suite !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Purple-Sweet 2021-02-28T10:57:53+01:00
Lu aussi

N'ayant pas trop apprécié le tome 1 de Driven je me suis dit pourquoi pas tenter un autre livre du même auteur. Franchement The Player est un livre fluide mais vide, c'est à dire que les personnages ne sont pas vraiment approfondis donc le lecteur n'a pas la possibilité de s'attacher à eux. Même si le début du livre était très accrocheur, la suite m'a ennuyé... Sans parler de la romance qui va encore une fois beaucoup trop rapidement à mon goût (un peu comme pour Driven).

Bref, malgré tous les avis positifs au sujet de ce bouquin, ce n'est pas un coup de coeur pour moi :/

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Samdu91 2021-02-09T12:35:22+01:00
Argent

J'ai bien aimé lire The Player, mais on est loin d'un coup de coeur. Je l'ai souvent trouvé prévisible, naïf et plat, malgré le twist de fin.

Mais reprenons depuis le début.

Spoiler(cliquez pour révéler)Easton Wylder, joueur de baseball professionnel, a vu sa carrière remise en question par une blessure grave. Son bras, son outil de travail, a bien failli le lâcher pour de bon. Mais Easton est un dur, il ne se laissera pas éjecter de son équipe, les As, pour autant. Depuis plusieurs semaines il travaille sans relâche à la rééducation de son membre. Pour se remettre dans les délais impartis par le club, il a besoin des meilleurs, et c'est Scout Dalton qui doit s'y coller. Elle, c'est la fille du grand prodige de la kinésithérapie, Doc. Et elle espère bien décrocher un contrat à temps plein chez les As grâce à Easton.

Spoiler(cliquez pour révéler)Évidemment, l'histoire se complique quand leur attraction mutuelle s'en mêle. Chacun à ses secrets, et si Easton semble plus ouvert à la possibilité d'une relation, ça ne l'empêche pas de la tenir à distance. Mais à force de patience, chacun va s'ouvrir à l'autre. Lui sur sa mère alcoolique, dont il s'occupe difficilement, sur son père, cador de la profession qui exige de lui une perfection dure à atteindre. Elle sur sa mère qui l'a abandonné, sur son père mourant qui lui impose ses dernières volontés, sur son frère décédé, sur ses angoisses. Alors qu'enfin, leur relation semblait prendre un tournant, plus sain, plus décomplexé, l'homme qui a blessé Easton est transféré chez les As. Il ne regrette absolument pas son geste, et il lui fait bien comprendre. Et, au moment où East aurait pu enfin retourner sur le terrain, il apprend la pire nouvelle possible : il a été transféré.

The Player est un roman que j'ai trouvé vide. Si vous avez lu le résumé, vous avez vu à quel point il est court. Pourtant, le livre en lui-même fait 445 pages en poche, ce qui n'est pas rien. Ça, c'est parce que ça manque cruellement d'action. Easton et Scout sont les seuls à se mettre des bâtons dans les roues, ils sont la seule raison pour laquelle leur romance met autant de temps à démarrer et c'est excessivement frustrant. Surtout que vu l'univers dans lequel ça se passe, il y avait mille possibilités pour expliquer cette lenteur.

En plus de ça, les deux personnages principaux sont omniprésents, il n'y a pratiquement pas un chapitre que l'un passe sans l'autre, et ça en devient étouffant. Bon, on est loin de l'enfer d'After 2, mais quand même. Et ils sont très loin d'être aussi attachants qu'ils auraient pu l'être avec un poil plus d'effort de caractérisation.

Si on rajoute en plus de ça le besoin constant de mettre The Player en parallèle avec Driven, ce qui ne manquera pas, on se retrouve avec un roman trop inégal, largement en dessous des autres écrits de K. Bromberg. Encore une fois le twist de fin apporte enfin l'action qu'on attendait tant, mais c'est beaucoup trop tard pour faire de The Player un roman à relire.

Je lirais quand même le tome 2, mais pas avec le plus grand des enthousiasmes.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Illythyia 2020-12-21T21:12:28+01:00
Bronze

Je ne sais pas trop quoi en penser, j'ai bien aimé mais je n'ai pas été transporté. J'avais envie de finir ce roman mais pas avec impatience, les personnages sont sympa mais j'ai pas accroché comme avec d'autres. Je ne sais pas si je lirai le tome 2

Afficher en entier

Dates de sortie

The Player, Tome 1

  • France : 2018-10-04 (Français)
  • France : 2020-02-06 - Poche (Français)

Activité récente

H_Br le place en liste or
2021-07-22T23:08:25+02:00

Évaluations

Quizz terminés récemment

Les chiffres

lecteurs 719
Commentaires 82
extraits 16
Evaluations 232
Note globale 7.69 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode